Archives du blog

Réaménagement du quartier Maine-Montparnasse : voici le projet lauréat @Paris

Source : Paris

Fin 2018, une consultation d’urbanisme pour le réaménagement du site Maine-Montparnasse avait été lancée. Découvrez le projet lauréat en vidéo ci-dessous…

L’un des lieux les plus passants de la capitale, le quartier Montparnasse, entame ainsi sa mue. Considéré comme l’un des centres névralgiques de la capitale, ce secteur s’inscrit dans une histoire de Paris très marquée par l’urbanisme sur dalle des années 60-70 et les autoroutes urbaines. Pour en réparer les dysfonctionnements, une consultation internationale a été lancée fin 2018.

Le projet «Maine-Montparnasse, les lignes de désir»
C’est le projet «Maine-Montparnasse, les lignes de désir» de Roger Stirk Harbour + Partners (RSHP), un cabinet d’architecture britannique, qui a été choisi à l’unanimité pour transformer le quartier. Depuis l’annonce du lauréat le jeudi 11 juillet 2019, une exposition au Pavillon de l’Arsenal présente le futur réaménagement du site des 6e, 14e et 15e arrondissements. «Nous souhaitons célébrer les qualités intrinsèques du lieu, sa vocation culturelle et de quartier de gare, tout en transformant radicalement son image : un quartier plus vivant, plus durable», explique l’équipe lauréate de Roger Stirk Harbour + Partners. Il s’agit de transformer cet ensemble «en insufflant à ce quartier pivot de Paris plus de vie et de dynamisme».

Plus d’informations…

Lire aussi :

Innovation urbaine : Nexity lab devient Envies de villes @nexity

Source : Nexity Lab

Lancée il y a 2 ans maintenant, Nexity Lab, plateforme de réflexion prospective autour de l’innovation urbaine, a permis de mettre en lumière les enjeux de la ville de demain. Le média évolue aujourd’hui avec une toute nouvelle identité et un nouveau nom : Envies de ville.

À nouvelle identité, nouvelle ligne éditoriale : Envies de ville est une plateforme de solutions pour nos territoires, et propose aux collectivités et à tous les acteurs de la ville des réponses concrètes et inspirantes, à la fois durables, responsables et à l’écoute de l’ensemble des citoyens.
Chaque mois, Envies de ville donne la parole à des experts, rencontre des élus et décideurs du territoire autour des enjeux clés liés à l’aménagement et à l’avenir de la ville, afin d’offrir des solutions à tous ceux qui « font » l’espace urbain : décideurs politiques, urbanistes, étudiants, citoyens… Ces contenus offrent ainsi un éclairage pratique et prospectif autour de six thèmes :
– Transition écologique
– Grands projets
– Habitat
– Populations
– Attractivité
– Penser la ville

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

EuroRennes, le projet qui vient transformer le cœur de la métropole @Demain_la_Ville

Source : Demain la ville

Depuis 2010, la création de la ZAC EuroRennes vient peu à peu transformer le quartier de gare et devient peu à peu un véritable symbole d’attractivité. Comment le projet EuroRennes transforme t’il l’histoire de la ville ? La nouvelle gare est-elle le point de départ d’un renouveau de la Métropole  ? 

En vert, le futur ensemble architectural comprenant le siège social de SAMSIC

Eurorennes, quand un quartier de gare se redessine
C’est lors de la construction de la ligne ferroviaire Paris Montparnasse – Brest, que la ville de Rennes se dote la première fois d’une gare en 1854. L’implantation de celle-ci bouleverse déjà à l’époque la ville. Autour des ateliers de la gare s’installent les cheminots et leurs familles, construisant eux-mêmes leurs habitations et provoquant une urbanisation lente et peu contrôlée de ses environs. Ce quartier populaire reste pendant très longtemps, coupé du reste de la ville malgré sa proximité avec le centre urbain. Les grandes infrastructures ferroviaires sont en effet des barrières qui empêchent la communication des espaces urbains autour de la gare avec le reste de la ville, même si certaines percées et aménagements ont été mises en place.

Et depuis 2010, c’est l’entièreté de ce quartier de gare qui subit une grande transformation. Avec comme slogan : “EuroRennes, Porte d’entrée de la Bretagne cœur de Métropole”, l’ambition portée par la ZAC est clairement affichée. Au centre du projet, la reconfiguration du pôle ferroviaire apparaît comme la clé de voûte d’un projet d’envergure métropolitaine. Porté par Rennes Métropole et Territoires Publics, ce vaste projet de 58 hectares participe pleinement au renouveau urbain de la ville. Mais alors derrière cette reconfiguration, quelles sont les attentes des différentes parties prenantes du projet ? Comment la ZAC EuroRennes vient transformer, non seulement la ville, mais aussi son image ? Et plus généralement, qu’est-ce que les grands projets urbains racontent de l’évolution des métropoles ?

Reconnecter le quartier de gare avec le reste de la métropole rennaise
La transformation du quartier de gare permet dans un premier temps son ouverture sur le reste de la ville, mais aussi de gommer la fracture physique et psychologique propre à ce quartier. Prenant place de chaque côté de la voie ferrée, le projet cherche avant tout à recréer des liens physiques entre le Sud et le Nord de Rennes. La restructuration de la gare permet donc d’assurer cette continuité entre ces deux espaces : une nouvelle liaison piétonne est dessinée pour relier les deux parvis de la gare, et pour traverser les voies ferrées. Cet ensemble paysager se veut également être le pivot de ces deux parties de la ville, améliorant de fait les flux piétons et les mobilités douces.

Lire la suite

Cohésion sociale : AG2R La Mondiale et La Ciotat signent 4 conventions de partenariat @AG2RLAMONDIALE

Source : AG2R La Mondiale

AG2R La Mondiale et La ville de La Ciotat ont signé 4 conventions de partenariat en faveur de la cohésion sociale et urbaine, à destination des publics fragiles. 

ag2r

Dans le cadre du contrat de ville métropolitain, la Ville de La Ciotat poursuit sa démarche de cohésion sociale et urbaine visant à inclure chaque citoyen dans le projet de territoire. S’inscrivant ainsi dans une démarche de coopération territoriale pérenne, AG2R LA MONDIALE soutient depuis 2018 la programmation du contrat Ville de La Ciotat en participant financièrement au développement local d’actions solidaires et de proximité (initiatives pour promouvoir le bien-être et la sécurité des seniors, insertion professionnelle et intergénérationnelle pour les publics précaires…).

Descriptif des projets soutenus :
Centre communal d’action sociale (CCAS) de La Ciotat :
Montant : 50 000 €
Projet : action globale de lutte contre l’isolement des personnes âgées visant à prévenir ou atténuer le sentiment de solitude.

Station Lumière (Centre d’accueil pour sans-abris à La Ciotat) :
Montant : 30 000 €
Projet : expérimentation à pérenniser reposant sur le savoir-faire, le savoir-être et l’acquisition de compétences nouvelles par le biais d’un atelier de customisation d’objets et de petit mobilier…

Association départementale pour l’emploi intermédiaire (Adpei) :
Montant : 20 000 €
Projet : revalorisation des espaces publics via l’organisation de micro-chantiers d’insertion intergénérationnels.
Objectifs : contribuer à une gestion urbaine de proximité et favoriser l’insertion socioprofessionnelle des personnes originaires de ces quartiers, via une activité salariée et un accompagnement dédié.

Association Les jardins de l’espérance : 
Montant : 18 000 €
Projet : création et animation de « Jardins partagés » en pied d’immeubles. Animations d’hortithérapie organisées dans des instituts spécialisés et dans les Jardins de l’Espérance. Animations et formations spécifiques destinées aux salariés en insertion. Développement d’activités adaptées aux plus de 45 ans

Plus de précisions sur les conventions ici…

Lire aussi :

Altarea Cogedim inaugure un nouveau lieu de vie sur l’île de Nantes @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Le 11 juillet, Altarea Cogedim a inauguré le projet « Inspirations », le nouveau lieu de vie emblématique de la Métropole de Nantes.

ALTAREA_COGEDIM

« Après plus de six années de réflexion et de travaux, nous sommes extrêmement fiers de voir naître ce nouveau quartier au sein d’un des quartiers les plus animés et prisés de Nantes, celui de la Création. Parce que nous avons une haute idée des villes et parce que nous sommes conscients des évolutions profondes que connaissent les collectivités, nous sommes convaincus que notre savoir-faire multi-métier constitue à l’heure actuelle un véritable accélérateur pour apporter plus de mixité et plus d’inclusivité pour leurs habitants. « Inspirations » est un condensé du savoir-faire Altarea Cogedim et constitue actuellement l’un des projets les plus emblématiques porté par la métropole Nantaise depuis de nombreuses années. Ici nous avons réunis 4 architectes et plus de 70 entreprises pour créer un véritable quartier, un lieu de vie sans précédent sur l’île de Nantes » indique Jérôme Beauvois, Directeur Régional Cogedim Atlantique.

L’ARCHITECTURE, L’URBAIN ET L’HUMAIN
Plus de 6 années de travaux, 4 cabinets d’architecture mandatés, 1 hectare de surface découpé en 4 îlots accueillant 4 résidences, plus de 500 logements et de nombreux locaux d’activité, le nouveau quartier « Inspirations » est définitivement urbain et humain.
Pour réussir ce pari de créer un lieu emblématique de la métropole Nantaise dans l’un des quartiers les plus prisés et animés de Nantes, les partenaires ont fait le choix d’une qualité urbaine et architecturale remarquable. Imaginé par les cabinets d’architecture Métra, Barré-Lambot, Fres et Bourbouze & Graindorge, qui chacun ont travaillé sur un îlot, le quartier est conçu autour de la mixité. « Inspirations » propose des ensembles spatiaux innovants, qui par leur structure urbaine et architecturale, favorisent l’animation et les rencontres. Sa programmation, notamment en pied d’immeuble, conjugué à son accessibilité exceptionnelle et à une qualité de réalisation exemplaire, lui permette de rayonner sur l’île de Nantes.

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels est fier d’avoir contribué au financement de ce grand projet urbain.
>>> Pour plus d’informations sur le programme « Inspirations« , cliquez ici

Lire aussi :