Archives du blog

Dispositif Louer Abordable : la mobilisation du parc privé mise en cohérence avec l’enjeu énergétique @UnafoUnion @MouvementSOLIHA @FapilIDF ‏

Source : Soliha

Le dispositif Louer Abordable, dit « Cosse » apporte une réelle réponse publique en termes d’offre de logements abordables accessibles aux ménages les plus modestes, en octroyant aux propriétaires bailleurs solidaires une déduction fiscale pouvant aller jusqu’à 85 % de leurs revenus locatifs.

Le projet de loi de finances, adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, proroge ce dispositif jusqu’en 2022 sous conditions de performances énergétiques fixées par un futur arrêté conjoint des ministres chargés du logement, de l’énergie et du budget.

Les Acteurs du logement d’insertion (ALI), regroupant la Fapil, SOLIHA, et l’Unafo, sont satisfaits de la prorogation jusqu’en 2022 de Louer abordable, dispositif majeur de mobilisation du parc privé à destination des personnes défavorisées dans le cadre du Plan quinquennal pour le Logement d’abord, et la lutte contre le sans-abrisme initié par le Gouvernement.

>>Consulter le communiqué de presse

La Clé solidaire : la plateforme qui accompagne les acteurs intervenant dans le domaine de l’hébergement, du logement d’insertion et de la solidarité @UnafoUnion

Source : UNAFO

La Banque des Territoires, CDC Habitat, la Fédération des Acteurs de Solidarité (FAS) et l’Union Professionnelle du Logement Accompagné (UNAFO) créent la Clé Solidaire : cette structure associative (loi 1901) fournira des services gratuits ou à prix coûtant aux associations qui accueillent et accompagnent les personnes plus démunies. La Clé Solidaire bénéficiera de l’expertise et des moyens opérationnels de CDC Habitat, 1er bailleur de France, pour aider ces acteurs à pérenniser leur projet associatif en renforçant leurs fonctions support et leur capacité de gestion, entretien, rénovation, développement de leurs locaux ou patrimoine.

>Consulter le communiqué de presse

Lancement de « la Clé Solidaire » : accompagner les acteurs de l’hébergement, du logement d’insertion et de la solidarité @BanqueDesTerr

Dans la lignée de ses actions pour lutter contre les fractures sociales et territoriales, la Banque des Territoires aux côtés de CDC Habitat, de la Fédération des Acteurs de Solidarité (FAS) et de l’Union Professionnelle du Logement Accompagné (UNAFO), a lancé la « Clé Solidaire ». L’ambition ? Appuyer les acteurs du secteur associatif dans leurs missions de lutte contre l’exclusion et dans l’accès pour tous au logement.

La Banque des Territoires s’engage pour des territoires plus inclusifs

En tant qu’acteur historique de l’économie sociale et solidaire et de par son rôle majeur dans le logement social et le logement accompagné, c’est tout naturellement que la Banque des Territoires s’est associée à CDC Habitat, l’UNAFO et la FAS pour créer l’association la « Clé solidaire »…Lire la suite

Logement accompagné : une résidence sociale sur 5 ne reçoit pas l’AGLS @UnafoUnion

Source : UNAFO

L’Unafo, Union professionnelle du logement accompagné, dévoile les résultats de l’enquête menée auprès de ses adhérents sur l’attribution de l’aide à la gestion locative sociale (AGLS). Cette aide est destinée à financer les actions mises en place par les gestionnaires de résidences sociales.

L’enquête fait apparaître clairement que la ligne budgétaire votée chaque année par le Parlement dans le cadre de la loi de finances subit des ponctions régulières, avec comme conséquence de priver une résidence sociale sur cinq de cette aide et de la réduire pour une large proportion d’entre-elles.

L’inégalité de traitement est flagrante selon les territoires. Le montant de l’aide attribuée pour mener des actions en 2019 n’était, en outre, connue au 30 juin que pour un tiers des résidences. A l’approche du débat sur la loi de finances, l’Unafo formule plusieurs propositions. >>Lire le communiqué de presse

Lire la note complète

L’Unafo confirme son intérêt pour le PLAI adapté @UnafoUnion

    Source : UNAFO

La Cour des comptes, dans son référé du 22 mai 2019, dresse un bilan mitigé du programme PLAI adapté lancé en 2014 et destiné à produire des logements à très bas niveau de quittance, grâce à un complément d’aide à la pierre financé par le prélèvement de majoration des communes carencées au titre de la loi SRU.

Relevant que les simplifications apportées au produit en 2018 ont participé à relancer la production, la Cour des comptes préconise de :

  1. mobiliser les reports de crédits issus de la majoration des prélèvements SRU au profit du programme de PLAI adaptés ou de tout autre programme de construction destiné aux publics fragiles ;
  2. orienter l’attribution d’une partie des aides à la pierre vers la production de logements destinés aux ménages en difficulté, à un niveau de loyer minoré, arrêté conjointement dans chaque territoire par l’État et les collectivités compétentes.

L’Unafo, qui a participé activement avec les Acteurs du logement d’insertion (Fapil + Soliha + Unafo) à la refonte du produit en 2018, rappelle que l’ouverture du PLAI adapté aux résidences sociales en 2017 a été un moteur important de la relance de la production : avec 429 logements financées en 2017 et 627 logements en 2018, les résidences sociales ont représenté plus de 60% du nombre de logements autorisés.
Les logements produits en résidence sociale sont particulièrement en phase avec les objectifs du programme PLAI adapté, en offrant aux publics les plus précaires une solution de logement très abordable – la redevance, charges incluses, étant inférieure au plafond de prise en charge APL – et assortie d’un accompagnement personnalisé.

L’Unafo confirme donc l’intérêt de ses adhérents pour le produit PLAI adapté. L’éventuelle mise en oeuvre des préconisations de la Cour des comptes ne devra pas conduire à occulter les projets de résidences sociales – en particulier de pensions de famille – portés par les acteurs du Logement Accompagné.