Archives du blog

Région Grand Est : le Très Haut Débit à l’honneur @RegionsdeFrance

Grand Est: le Très Haut Débit à l’honneur à Epernay

Source : Régions France.org

En participant à l’Université d’été du Très Haut Débit organisée les 13 et 14 septembre à Epernay, la Région Grand Est réaffirme son engagement en faveur d’une région 100% connectée.

Digitalisation de la société, territoires ruraux intelligents, défis numériques, impacts économiques, etc. autant de thématiques contribuant à renforcer l’attractivité et la compétitivité du Grand Est, auxquelles la collectivité prend pleinement part.

Pilier du développement du Grand Est, l’aménagement numérique du territoire et la couverture en THD sont en effet une préoccupation de premier ordre pour les élus régionaux. C’est pourquoi la Région Grand Est a décidé de s’engager de manière volontariste en faveur d’une couverture intégrale de ses territoires en fibre optique jusqu’à l’abonné, avec deux projets THD d’envergure : …en savoir plus…

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Très haut débit : Quelle technologie pour quel débit dans les territoires ? @CaissedesDepots

Source : caisse des dépôts

logo-caisses-des-depots Le gouvernement, les collectivités et les acteurs de l’aménagement numérique sont toujours en quête d’une entente sur les objectifs de déploiement du numérique sur le territoire. ces derniers mois ont constitué une séquence confuse, où les collectivités engagées pour le numérique n’ont pas vraiment eu voix au chapitre. Deux enjeux se sont dégagés : le mix technologique de l’internet fixe, avec une perspective du 100% FttH qui s’éloigne, et l’équilibre institutionnel entre les acteurs, opérateurs nationaux, réseaux d’initiative publique, Arcep et État. Les nouvelles ambitions d’Altice-SFR dans le déploiement de la fibre sont symptomatiques d’un changement d’attitude des grands opérateurs, plus conquérants. Le gouvernement devrait, à la rentrée, rendre ses arbitrages et adopter une méthodologie plus claire sur les moyens d’atteindre l’ambition d’un « bon haut débit » pour tous en 2020, et du très haut débit pour 2022.

Depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron, les ambitions en matière de très haut débit n’ont pas toujours été simples à déchiffrer. Début juin en Haute-Vienne, le président de la République a affiché l’objectif d’une couverture 3G/4G du territoire d’ici 2020, ambition peu à peu clarifiée vers celle d’une couverture 4G totale. La 4G tient en effet une large place dans le discours d’Emmanuel Macron, qui la perçoit comme un complément à la fibre optique. Sur la fibre, le discours du président a évolué en plaçant le FttH comme une perspective sans cesse moins atteignable pour les zones les plus isolées. Un point qui inquiète l’Avicca, représentative des collectivités engagées dans les réseaux d’initiative publique, et qui perçoit le 100% FttH comme un gage d’avenir pour les territoires ruraux, bientôt aussi nécessaire que l’électricité. Autre inquiétude sur l’ambition du plan France très haut débit, celle des échéances : dans le sillage de la Conférence nationale des territoires, on a cru que l’objectif du très haut débit pour tous était avancé à 2020, en lieu de 2022. Que nenni : l’objectif du gouvernement est d’ajouter un objectif intermédiaire à 2020, pour garantir du « bon haut débit », à au moins 8Mb/s, pour tous les foyers. Un objectif qui devrait être servi par la 4G, le satellite, mais aussi la montée en débit du réseau cuivre et bien sûr, les déploiements en cours dans la fibre optique…

Lire la suite

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Covage rachète Tutor @Covage_News

covage-logo   Source : covage.com

Une nouvelle étape franchit par COVAGE dans sa stratégie de croissance en annonçant la finalisation du rachat de la société Tutor.

Cette opération a pour objectif de consolider le déploiement du très haut débit en France en développant l’attractivité de la fibre optique auprès des fournisseurs d’accès internet de proximité ou nationaux. L’opérateur d’infrastructures COVAGE clôture le 15 décembre 2016 le rachat de la société Tutor, lancée le 19 juillet dernier.

Les collectivités locales peuvent grâce à ce rapprochement s’appuyer sur un acteur neutre et indépendant, bénéficiant de capacités de déploiement et de moyens financiers importants. Face aux nouveaux enjeux des ‘objets connectés’ (caméras de vidéo protection, capteurs pour les services de stationnement, informations sur les usages des transports, etc.), les offres lancées par Tutor accéléreront la pénétration des usages sur les territoires des collectivités des réseaux de COVAGE.

L’activité services aux entreprises est renforcée et positionne COVAGE en numéro 1 de réseaux d’initiative publique.
Le nouvel ensemble consolidé proposera à ses partenaires et aux collectivités délégantes des tarifs plus attractifs dès 2017 sur le catalogue de services activés à destination des entreprises.

Sur le marché résidentiel, ce rapprochement est une opportunité pour les opérateurs, de bénéficier de la puissance de COVAGE pour se lancer sans attendre sur de nouveaux territoires en proposant des offres riches en contenu, à des prix attractifs.

> Télécharger l’intégralité du communiqué de presse

>De Leblogdesinstitutionnels     @royojm    @AlexandraPoloce   
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Comment avance le Plan France Très haut débit ?

avicca  Source: avicca

Avicca organise les 23 et 24 novembre prochains le colloque « Territoires et réseaux d’initiative publique » organisés à Paris, avec l’appui de la Caisse des Dépôts (département transition numérique) en vue de déceler la position des élus locaux sur une panoplie de sujets considérant essentiels pour un développement communautaire :

Comment avancent le Plan France Très haut débit et les programmes de résorption des zones blanches mobiles ? Où en sont les déploiements FTTH, les marchés attribués ou à venir, les dispositifs d’accélération de la migration du cuivre vers la fibre, les dynamiques commerciales ?  Pour la couverture mobile, quels rôles pour les licences, la régulation par la donnée, les investissements des collectivités et de l’État ? Comment s’assurer que les réseaux adaptés aux « territoires intelligents » couvrent bien les territoires et permettent l’accès aux données ? Faut-il améliorer les dispositifs, les réformer, les bouleverser ? La position des élus locaux sur tous ces sujets sera importante, dans le contexte d’une élection présidentielle où il est certain que le numérique fera l’objet de débats et de propositions.

Le numérique éducatif, qui nécessite des réseaux externes, internes, des équipements et leur maintenance, sera également à l’ordre du jour de ce colloque. Et les utilisateurs de GraceTHD seront réunis pour avancer sur sa prise en main collective.

En savoir plus

> De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

 

 

Déploiement FTTH : le financement de 7 nouveaux projets validé

7 nouveaux projets de réseaux d’initiative publique et 12 départements concernés ont reçu un accord de principe du Premier Ministre Manuel Vall pour le financement de l’internet très haut débit. L’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Tarn et Garonne et le Val de Marne sont les porteurs de ces projets. Ils viennent rejoindre les 17 réseaux d’initiative publique, couvrant 21 départements, qui ont déjà fait l’objet d’un tel accord depuis le lancement du Plan France Très Haut Débit.

Au total, 56 dossiers pour 68 départements ont déjà déposé une demande de subvention pour bénéficier du soutien financier de l’État pour le déploiement du très haut débit sur le territoire. Ils représentent un investissement attendu de 7 milliards d’euros sur 5 ans et un objectif de 4 millions de foyers raccordes en fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH).

Axelle LEMAIRE secrétaire d’État chargée du Numérique, déclare que « l’enjeu de numérisation de nos territoires, permettant un accès à l’ensemble des habitants, est crucial pour l’avenir de notre pays. Le Plan France Très Haut Débit avance bien, l’État répond à ses engagements. Le lancement de l’Observatoire pour mesurer l’état de cet avancement s’inscrit dans la démarche de transparence de l’action publique portée par le Gouvernement. Il montre aussi que le grand mouvement initié par le Plan France Très Haut Débit se concrétise progressivement, pour nos concitoyens, dans les villes comme dans les zones rurales ».

>En savoir plus : Télécharger le communiqué de presse – Déploiement FTTH

.

>Source : www.economie.gouv.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>