Archives du blog

Dépenses en Travaux Publics : quelles sont les métropoles les plus dynamiques ? @FNTP_info

Source : FNTP

En cette dernière année pleine du cycle électoral pour le bloc communal, les métropoles font preuve de dynamisme avec une hausse de 6% des dépenses TP inscrites dans leurs budgets primitifs 2019.

logo fntp

Des dépenses TP dynamiques en 2019
D’après l’analyse des budgets primitifs 2019 de 19 métropoles (hors MGP, Aix-Marseille-Provence et Tours), les dépenses en Travaux Publics devraient progresser de +6% et représenter 3,2 Md€ faisant de cet échelon territorial un maître d’ouvrage incontournable pour le secteur.
L’ensemble des composantes des dépenses TP et l’ensemble des domaines d’intervention profiteront de cette dynamique.
– La part travaux de l’investissement direct affiche une croissance proche de 5% et totalise près de 2,8 Md€ d’investissement. Les subventions bondissent de plus de 26% mais sur une base peu élevée de 236 M€. Enfin, les dépenses d’entretien s’établissent à 180 M€ en hausse de 3,1%.
– Les transports, la voirie, l’eau & assainissement, les aménagements et l’énergie, environnement, déchets sont tous en augmentation mais sur des bases très variables. Les transports et la voirie représentent 69% des dépenses TP et progressent respectivement de +4% et +3%.

Évolution des dépenses TP par métropole :
– Toulon Provence Méditerranée : 132 %
– Saint Etienne Métropole : 111 %
– Clermont Auvergne Métropole : 37 %
– Grand Lyon : 33%
– Métropole du Grand Nancy : 30 %
– Metz Métropole : 28 %

Lire la suite…

Lire aussi :

.@Inrap organise les Journées nationales de l’archéologie sous l’autorité du ministère de la culture @MinistereCC

    Source : Inrap

Chaque année, en étroite collaboration avec les services de l’État, les collectivités, les aménageurs privés et publics, l’Inrap contribue à valoriser le patrimoine archéologique, grâce à la conception et à la mise en œuvre d’une programmation scientifique et culturelle à destination du public le plus large, partout en France. Au travers d’actions d’éducation artistique et culturelle, d’expositions, de dispositifs multimédias, de publications…, l’Inrap et ses partenaires territoriaux se mobilisent pour venir à la rencontre des publics et partager les résultats scientifiques des découvertes archéologiques.

Organisées par l’Inrap sous l’autorité du ministère de la Culture, les Journées nationales de l’archéologie (JNA) fêteront cette année, les 14, 15 et 16 juin, leur dixième anniversaire. Journées privilégiées de rencontres et d’échanges entre les Français et leur archéologie, cette fête des patrimoines archéologiques s’étendra cette année à de nombreux partenaires européens et à leurs publics.

Dans le «Point de vue» qu’il nous a fait l’honneur de partager en quatrième de couverture de cette Lettre, Frank Riester, le ministre de la Culture, insiste sur la vocation à rassembler et à rapprocher de la culture, notamment les enfants. C’est dans cet esprit, celui «d’aider chaque jeune à ouvrir son propre chemin culturel» que l’Inrap participe au dispositif pass Culture, tout comme, en lien avec les enseignants du secondaire, il développe des actions d’éducation artistique et culturelle. Ensemble – décideurs, aménageurs, chercheurs, enseignants et citoyens –, en faisant face au passé, nous préparons l’avenir.

…lire la suite…

L’INRAP et la FNTP s’engagent ensemble dans le développement durable @Inrap @FNTP_info

Source : INRAP

L’INRAP, Institut National de recherches archéologiques préventives, a signé avec la FNTP, Fédération Nationale des travaux publics, une convention-cadre de partenariat, le 20 novembre, lors du Salon des Maires. 

inrap

L’Inrap et la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) marquent ainsi leur engagement en faveur du développement durable et leur contribution commune à la dynamique des territoires tout en préservant l’environnement et l’accès des générations actuelles et futures au patrimoine archéologique.
Afin de mieux faire connaître la contribution des entreprises de travaux publics à la connaissance du patrimoine historique et archéologique, l’Inrap et la FNTP mèneront, dans leurs domaines respectifs, des actions telles que la formation au sein de CFA des travaux publics, le développement de l’éducation artistique et culturelle, et la valorisation auprès des publics du patrimoine archéologique et de la recherche scientifique.

Des partenariats seront aussi envisagés et mis en place à l’occasion notamment des Journées Nationales de l’Archéologie, ou autour de projets réalisés par les adhérents et ayant donné lieu à la découverte de vestiges archéologiques afin de les valoriser.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Lire également :

BTP : lancement du 1er accélérateur de start-up « Santé-Prévention dans le BTP » @PROBTP_Groupe

Source : Pro BTP

PRO BTP, CCCA-BTP, l’OPPBTP, la Fondation Excellence SMA et Impulse Partners ont lancé, très récemment, le 1er accélérateur de start-up dans le domaine du BTP, appelé « Santé-Prévention dans le BTP »

probtp

Baptisé « Santé-Prévention dans le BTP », cette structure est dédiée aux entreprises du bâtiment et des travaux publics pour le déploiement de solutions innovantes en santé et prévention. Elle aura pour objectif d’identifier les start-up innovantes axées sur les problématiques de prévention/santé et d’accompagner leurs projets à travers un parcours d’accélération visant à structurer leur développement.

Tous les deux mois, une session de pitch se tiendra avec les représentants des quatre fondateurs pour sélectionner les start-up les plus prometteuses. Ces start-up intègreront ensuite l’accélérateur où elles bénéficieront du savoir-faire d’Impulse Partners, spécialiste des écosystèmes start-up, ainsi que du soutien, de l’expertise et des retours d’expériences des quatre partenaires fondateurs.

Cette initiative traduit la volonté de chacun des partenaires à contribuer au développement de nouvelles solutions innovantes pour améliorer les conditions de travail dans le secteur du BTP, accroitre l’efficience et de placer la prévention au cœur de la gestion d’entreprise. L’ambition de ce partenariat est d’accélérer cette démarche d’open-innovation et de réussir à tisser un lien entre les acteurs de la filière et les start-up.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici

Retrouvez sur un même thème :

Eiffage, Razel-Bec et TSO remportent le lot le + important du @GdParisExpress

Eiffage

Razel Bec

logo-tso.png

Source : Eiffage

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Génie Civil, mandataire du groupement constitué avec Eiffage Rail,

Razel-Bec, TSO (filiale de NGE) et TSO Caténaires viennent de se voir attribuer par la Société du Grand Paris la réalisation du lot 1 de la ligne 16 du Grand Paris Express, qui reliera Saint-Ouen à Aulnay et au Bourget, en Seine-Saint-Denis. Ce lot permettra le raccordement avec la ligne 14 et la construction des premiers kilomètres de la ligne 17 et de la ligne 15 vers l’est.

Le marché, d’un montant de 1,84 milliard d’euros (1,71 milliard d’euros pour Eiffage), comprend le creusement de plus de 19 kilomètres de tunnel, la construction de 18 ouvrages annexes, la pose des voies ferrées, caténaires, équipements linéaires et la création de 5 gares : Stade de France, La Courneuve Six-Routes, Le Bourget RER, Le Blanc-Mesnil, et Saint-Denis Pleyel, qui sera la plus grande gare du Grand Paris Express (250 000 voyageurs par jour).

Le groupement fait appel aux sous-traitants Eiffage Fondations, Icop et Capocci et les ingénieries partenaires Sweco et Antea. Il fera également travailler de nombreuses PME.

Ce gigantesque chantier, qui implique la mise en œuvre de 700 000 m³ de béton et l’excavation de 2 600 000 m³ de terrain, nécessitera l’utilisation de six tunneliers.

Il mobilisera plus de 1 500 personnes en pointe et générera près de 6 000 000 d’heures de travail, dont 500 000 heures en insertion.

Les travaux comprennent une période de préparation de 3 mois et seront réalisés dans un délai de 6 ans.

Lire le communiqué de presse