Archives du blog

10 lauréats pour la nouvelle promotion de l’accélérateur ESS – Région @iledefrance @ESS2024

   Source : ESS 2024

Depuis 2017, la Région Ile-de-France a redessiné sa stratégie de développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) sur son territoire. L’accompagnement et le renforcement des aides économiques pour ces entreprises sont deux exemples phare de sa nouvelle stratégie. Aujourd’hui, plus de 10% des aides économiques régionales sont attribuées à des structures de l’ESS et près d’une trentaine d’entreprises ont bénéficié d’une aide « PM’up » pour une enveloppe totale de 2,7 millions d’euros.

C’est dans ce contexte que s’est tenu, le lundi 7 octobre dernier, le grand rendez-vous « Achats inclusifs, autour de l’économie sociale et solidaire (ESS) », organisé par la Région Ile-de-France dans ses locaux parisiens. Pour cette première édition, des représentants de grands groupes (Thalès, Suez, Société Générale, LCL…) et d’EI ont rencontré des entreprises inclusives de tous les secteurs d’activité (communication, industries, transports…) qui emploient des personnes en insertion, éloignées de l’emploi ou en situation de handicap. L’objectif de cette journée était double :

…lire la suite…

Par quels moyens les villes peuvent-elles aider au bien-vieillir ? @SilverEco_Fr #santé

  Source : silvereco

Pour que les personnes âgées ne restent pas « prisonnières » de leur logement, les pouvoirs publics doivent porter leurs efforts sur l’environnement et les aménagements urbains, dans une logique de « design for all ». Ceux-ci doivent permettre à tous d’être mobiles et de continuer d’entretenir une vie sociale.

Bien-vieillir et rester autonome le plus longtemps passe par un aménagement du logement, mais aussi des espaces urbains. Le vieillissement de la population pousse les territoires à se réinventer en rendant plus facile l’accès aux commerces, aux transports ou encore aux soins pour les seniors.

Bien-vieillir et rester autonome le plus longtemps passe par un aménagement du logement, mais aussi des espaces urbains. Le vieillissement de la population pousse les territoires à se réinventer en rendant plus facile l’accès aux commerces, aux transports ou encore aux soins pour les seniors.

Faciliter l’accès aux services dans les territoires

Idéalement, les aménagements devraient partout offrir de multiples services aux seniors (commerces de proximité, activités de loisirs, services de soins…) et en faciliter l’accès grâce à des systèmes de transport ou de voirie piétonne efficaces.

L’accès à ces services reste hétérogène selon les territoires, les zones urbaines étant mieux dotées que les zones périurbaines et rurales. Les réseaux de transports en commun sont plus développés et plus accessibles pour les personnes à mobilité réduite depuis la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances. Il en va de même pour l’accessibilité des bâtiments recevant du public. L’accès aux soins, globalement satisfaisant dans les zones urbaines dynamiques, reste par ailleurs limité dans les régions rurales à faible densité de population.

Des modifications nécessaires au bien-être des seniors

…en savoir plus…

Zoom sur le développement des transports collectifs dans le #GrandParis @__Apur__ @GrandParisMGP @Paris

    Source : APUR

 

Dans le cadre de la Consultation internationale sur « les Routes du futur du Grand Paris », l’Apur a réalisé deux datavisualisations montrant la construction des réseaux d’autoroutes et de transports collectifs depuis les années 60/70 en lien avec l’évolution de la motorisation des ménages et le développement urbain du Grand Paris.

La Consultation internationale sur « Les Routes du futur du Grand Paris », organisée en 2018-2019 par le Forum métropolitain du Grand Paris, a associé les principaux acteurs franciliens concernés par le devenir des routes : l’Etat, la Région, la Ville de Paris, mais aussi des Départements, des Etablissements publics territoriaux, des habitants, des laboratoires de recherche et des acteurs privés.

4 équipes pluridisciplinaires, rassemblant ingénieurs, architectes et urbanistes, ont eu pour mission de proposer des visions à 2030 et 2050 avec des idées créatives à 2024 en répondant à 4 enjeux majeurs:

  • améliorer le fonctionnement du réseau pour les mobilités quotidiennes des Franciliens ;
  • réduire les nuisances (bruit, pollution…) liées au réseau ;
  • améliorer l’insertion du réseau dans son environnement ;
  • trouver des solutions qui soient soutenables économiquement.

…lire la suite…

Mobilité et transports : la mobilité silver @SilverEco_Fr #santé

Source : silvereco

  Rester mobile et autonome participe au bien-vieillir. Cependant, les plus âgés doivent souvent renoncer à la mobilité, ou se faire assister. Ainsi, la quasi-totalité des aidants (93 %) doit assurer une aide à la mobilité. En cause : l’inadaptation de certains transports, la crainte de se blesser ou de blesser autrui… Avec pour résultat un isolement progressif de la société. Pourtant, des solutions existent.

Le maintien de l’autonomie et des liens sociaux ne peut se concevoir sans mobilité. Or, avec l’avancée en âge, les seniors connaissent des difficultés à se déplacer et sont sujets à un risque d’isolement réel, d’ailleurs, le « rayon de vie » diminue fortement après 75 ans.

L’étude « La mobilité des seniors en France » menée par Auxilia – Laboratoire de la Mobilité inclusive – révèle que près d’un senior sur trois ne sort pas de chez lui tous les jours et que 44 % des 75 ans et plus déclarent être gênés pour se déplacer. Plus préoccupant encore, 25 % des 75 ans et plus, vivant hors périmètre des transports, n’effectuent aucun déplacement de toute la semaine.

…lire la suite…

À quoi ressembleront « Les Routes du futur du Grand Paris » ? #GrandParis @NTCities @jlmissika @paris

    Source : News Tank Cities

« La saturation des transports en Île-de-France n’est pas une fatalité. Repenser l’usage de la route pour qu’elle absorbe la demande de mobilité des Franciliens tout en étant plus propre et moins polluante, c’est l’objectif de la grande consultation Les Routes du futur du Grand Paris, résultat des travaux des 4 équipes choisies par les collectivités du Forum métropolitain du Grand Paris, la Ville de Paris, la Région Île-de-France et l’État. Nous devons définir le rôle des autoroutes, boulevard périphérique, voies rapides et structurantes à horizon 2030 et 2050 », indique Vincent Jeanbrun, maire de L’Hay-les-Roses et président du Forum métropolitain du Grand Paris, lors de l’inauguration « Les routes du futur du Grand Paris » au Pavillon de l’Arsenal à Paris, le 06/06/2019.

Les 4 équipes sont L’Atelier des mobilités (D&A Devillers & Associés), le Collectif Holos (Richez Associés), New deal pour le Grand Paris (Seura Architectes) et Rogers Stirk Harbour & Partners (Sun). L’exposition du Pavillon de l’Arsenal présente, du 06/06 au 06/10/2019, leurs travaux et projets.

« J’espère que les travaux des 4 équipes ne seront pas vains et qu’on obtiendra les conclusions des travaux dès l’automne 2019. À la demande du préfet, une synthèse sera présentée à la préfecture de Région, aux élus du Forum métropolitain, de la Ville de Paris, de la Région Île-de-France, de la MGP en octobre 2019 », déclare Vincent Jeanbrun, en présence de Anne Hidalgo, maire de Paris, Christophe Najdovski, adjoint au maire de Paris chargé des Transports, Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, Michel Cadot, préfet de Paris et de Région, Patrick Ollier, président de la MGP, des présidents des départements et territoires franciliens et représentants du Forum métropolitain du Grand Paris, auteur de l’étude. Des initiatives sont attendues « dès octobre 2019 pour poursuivre le travail initié par le Forum métropolitain du Grand Paris », selon le préfet de Région, Michel Cadot.

…lire la suite…