Archives du blog

À quoi ressembleront « Les Routes du futur du Grand Paris » ? #GrandParis @NTCities @jlmissika @paris

    Source : News Tank Cities

« La saturation des transports en Île-de-France n’est pas une fatalité. Repenser l’usage de la route pour qu’elle absorbe la demande de mobilité des Franciliens tout en étant plus propre et moins polluante, c’est l’objectif de la grande consultation Les Routes du futur du Grand Paris, résultat des travaux des 4 équipes choisies par les collectivités du Forum métropolitain du Grand Paris, la Ville de Paris, la Région Île-de-France et l’État. Nous devons définir le rôle des autoroutes, boulevard périphérique, voies rapides et structurantes à horizon 2030 et 2050 », indique Vincent Jeanbrun, maire de L’Hay-les-Roses et président du Forum métropolitain du Grand Paris, lors de l’inauguration « Les routes du futur du Grand Paris » au Pavillon de l’Arsenal à Paris, le 06/06/2019.

Les 4 équipes sont L’Atelier des mobilités (D&A Devillers & Associés), le Collectif Holos (Richez Associés), New deal pour le Grand Paris (Seura Architectes) et Rogers Stirk Harbour & Partners (Sun). L’exposition du Pavillon de l’Arsenal présente, du 06/06 au 06/10/2019, leurs travaux et projets.

« J’espère que les travaux des 4 équipes ne seront pas vains et qu’on obtiendra les conclusions des travaux dès l’automne 2019. À la demande du préfet, une synthèse sera présentée à la préfecture de Région, aux élus du Forum métropolitain, de la Ville de Paris, de la Région Île-de-France, de la MGP en octobre 2019 », déclare Vincent Jeanbrun, en présence de Anne Hidalgo, maire de Paris, Christophe Najdovski, adjoint au maire de Paris chargé des Transports, Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, Michel Cadot, préfet de Paris et de Région, Patrick Ollier, président de la MGP, des présidents des départements et territoires franciliens et représentants du Forum métropolitain du Grand Paris, auteur de l’étude. Des initiatives sont attendues « dès octobre 2019 pour poursuivre le travail initié par le Forum métropolitain du Grand Paris », selon le préfet de Région, Michel Cadot.

…lire la suite…

Zoom sur les coopérations entre territoires @CGET_gouv

    Source : CGET

 

Le CGET a engagé, en 2018, une série de travaux sur les coopérations entre les métropoles et les territoires environnants, avec France urbaine et l’Assemblée des communautés de France (AdCF). Le numéro de la collection En détail synthèse présente les premiers résultats de l’étude sur les coopérations entre métropoles et territoires environnants, réalisée dans ce cadre.

Le contexte

Fondée sur les interdépendances et les complémentarités entre les territoires, la coopération interterritoriale recouvre une grande diversité de pratiques, de formes, de modalités et d’outils : des syndicats mixtes aux plus récents « contrats de réciprocité ville-campagne ». Elle engage les acteurs des territoires à articuler leurs actions et pose la question des moyens à y consacrer, voire d’une ingénierie dédiée.

De plus en plus de chercheurs s’intéressent à cette réalité, qui est aussi un enjeu au cœur de la cohésion entre les territoires.

Le constat

Dans le cadre de l’enquête, les métropoles ont ainsi déclaré 173 coopérations avec des territoires environnants, partout en France métropolitaine. Ces coopérations investissent principalement trois thématiques :

  • la mobilité et les transports ;
  • le tourisme ;
  • le développement économique.

Ces coopérations se font principalement avec des EPCI à fiscalité propre, en particulier des communautés de communes. La plupart du temps, elles portent sur plusieurs thématiques et s’appuient, en très grande majorité, sur un contrat (par exemple, un contrat de réciprocité) ou une convention, ainsi que sur une instance de suivi (80 % d’entre elles).

…EN SAVOIR + 

Indigo rachète Spie Batignolles @SpieBatignolles @GroupIndigo

    Source : SpieBatignolles

 Spie batignolles cède à Indigo Group le pôle stationnement de Spie batignolles concessions

Le groupe Spie batignolles annonce la cession de Spie Autocité, le pôle stationnement de Spie batignolles concessions, à Indigo Group, acteur mondial et global du stationnement et de la mobilité urbaine.

Spie Autocité exploite 29 parcs de stationnement (dont un en construction) et 2 voiries, le tout comprenant 20 000 places et représentant un chiffre d’affaires d’environ 32 M€.

Cette cession donnera à cette activité l’opportunité de poursuivre son développement en bénéficiant du savoir-faire et des capacités d’innovation d’Indigo Group.

Gratuité des transports publics : zoom sur les mesures de @paris @Anne_Hidalgo

   Source : Paris

Les quatre premières mesures mises en œuvre à partir du 1er septembre 2019

À la suite de la remise du rapport sur la gratuité des transports, Anne Hidalgo a annoncé, lors des vœux au conseil de Paris, quatre mesures phares notamment envers les jeunes Parisiens.

En mars 2018, Anne Hidalgo a commandé à trois de ses adjoints, une étude sur la question de la gratuité des transports en commun pour l’ensemble des citoyens. Ce rapport qui lui a été rendu mercredi 9 janvier préconise des dispositifs de gratuité et de tarifs réduits, à l’attention des jeunes et des familles.

Anne Hidalgo appelait notamment son équipe à analyser « sans a priori et sans dogmatisme » la question de la gratuité, régulièrement abordée dans le débat public.  « Il s’agira d’analyser les exemples en France et à l’international. Il faudra en particulier évaluer s’il existe un modèle économique viable, car rien ne dit aujourd’hui que cela est possible » expliquait-elle.

Lire la suite

Novaxia apporte la gastronomie dans le métro @novaxia_paris @Galivel @paris

   Source : GALIVEL

Une expérience gustative unique

Ce mardi 15 janvier 2019, la Mairie de Paris et la RATP récompensent le projet Terminus. Basé sur un concept unique, ce projet fait de l’obsolescence d’une station de métro fantôme, une opportunité pour le patrimoine gastronomique parisien.

Ce mardi 15 janvier 2019, la Mairie de Paris et la RATP récompensent le projet Terminus. Basé sur un concept unique, ce projet fait de l’obsolescence d’une station de métro fantôme, une opportunité pour le patrimoine gastronomique parisien.

Avec des talents visionnaires à ses côtés – partenaires publics & privés, nationaux & internationaux, écoles & start-up (SEMPARISSEINE, SAME, DEPUR EXPERIENCES, ECOLE FERRANDI, SETEC, BTP CONSULTANTS, AVEL, CEE, ART EN VILLE, HOPFAB, READY MADER, EN PLACE, SCALE, STUART, TOO GOOD TO GO, WEBLIB & YUFLOW) – Novaxia réinvente les dessous de Paris, une richesse urbaine, existant dans toutes les métropoles, avec un fort potentiel, et pourtant si peu exploitée.

La proposition de Novaxia ? Une expérience gustative unique. Composée d’une halle expérientielle entre marché souterrain et food-court populaire et d’un restaurant – bar à cocktails sur les quais longs de 75 mètres, cette ancienne station de métro est la première au monde réaffectée en un projet de culture culinaire.

 « Nous sommes heureux de remporter cette seconde édition de Réinventer Paris. Cette réaffectation d’une station de métro fantôme en projet culinaire est une première dans le monde et une première pour nous, souligne Joachim Azan, Président de Novaxia. Apporter de nouveaux usages à un bien obsolète est le crédo de Novaxia. Après avoir participé au développement du 20ème arrondissement via la construction d’un hôtel hybride Jo&Joe (NB : Projet lauréat de la 1ère édition de Réinventer Paris sur le site de Buzenval), nous participons à la transformation du patrimoine souterrain de Paris. C’est une grande fierté pour nous ! »

..lire la suite…