Archives du blog

1ère en France : l’utilisation de bus hydrogène

Pau Pyrénées, territoire engagé dans la transition énergétique

Le groupement GNVERT – VAN HOOL va déployer la première ligne de bus hydrogène en France, à Pau. François Bayrou, Président de la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, a en effet rendu ce choix public pour la création d’une ligne de bus « zéro émission1 ». Elle sera mise en service par les sociétés de transport paloises SMTU-PPP2 et STAP3 dès septembre 2019, entre l’hôpital et la gare ferroviaire de Pau.

Pour la première fois en France, l’hydrogène conquiert les transports publics. Alimentés par de l’hydrogène d’origine renouvelable (voir infographie), huit bus à haut niveau de service (BHNS) rouleront dans les rues de Pau d’ici deux ans, dans le cadre d’un marché associant le SMTU-PPP, ENGIE, Van Hool et ITM Power. Ils constituent la clé de voûte du nouveau réseau de transport imaginé par l’agglomération paloise au sein de son projet global de réaménagement urbain visant à améliorer durablement la perception et les usages des espaces publics.

L’utilisation de bus hydrogène est une première en France
Les bus dits « à hydrogène » sont des bus électriques dont l’énergie est stockée sous forme d’hydrogène sous pression : l’électricité est ainsi produite en temps réel à bord du véhicule au moyen une technologie innovante qui combine hydrogène et oxygène : la pile à combustible. Cette technologie « zéro émission » ne rejette aucun gaz à effet de serre ou polluant atmosphérique au cours de son utilisation, uniquement de la vapeur d’eau.

Les atouts additionnels des bus hydrogène résident dans leur autonomie de plus de trois cents kilomètres et leur recharge rapide (10 minutes) qui les placent au plus haut niveau de la flexibilité opérationnelle et de la productivité pour un opérateur de bus.

En outre, les bus à haut niveau de service (BHNS) se caractérisent par une attention accrue portée au confort, à la sécurité et à l’information du voyageur, une fréquence de passage rapprochée et une voie très majoritairement dédiée à sa circulation. Le BHNS est une alternative efficace à la mise en place d’un mode de transport ferré, comme le tramway…lire la suite…

Les étapes de construction de la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart Issy en images @GdParisExpress

 

Le groupement Horizon poursuit la construction de votre future gare du Grand Paris Express à l’abri de la dalle de couverture.

…en savoir plus…

Focus sur la future gare de la Courneuve « Six-routes » @GdParisExpress

Source : Société du Grand Paris

Découvrez en vidéo les travaux préparatoires du projet urbain « Six-Routes », la future gare de la Courneuve qui se trouvera au croisement de l’avenue du Général Leclerc et de la rue Saint-Denis s’élèvera la future gare La Courneuve Six-Routes.

Voir l’article

A lire aussi :

@Institutionnels                  @royojm                     @AlexandraPoloce

Smart City : TRANSDEV va expérimenter les véhicules électriques à ROUEN @transdev

Source : caissedesdepots.fr

logo_villes

La Smart City n’est plus un sujet tabou, mais sa mise en place nécessite tout un ensemble de tests qui permettront de définir une plaquette composée des différents éléments qui vont faire l’objet de sa matérialisation. Après les maisons connectées, les logements intelligents, etc, maintenant la place est aux transports intelligents. De quoi il en est question ?

Imaginez, une ville la nuit…

Il pleut en ce premier jour des soldes et vous êtes dans le tramway chargé de paquets encombrants. Avouez qu’il n’était guère raisonnable d’accepter un dernier verre en centre-ville avec vos amis de toujours. Vous arrivez au terminus et allez devoir descendre les deux mains prises, sans pouvoir ouvrir votre parapluie. Vous remontez le col de votre trench, empoignez d’un air décidé vos sacs et sortez avec les derniers passagers, un demi-sourire fataliste aux lèvres. Vous vous apprêtez à marcher le kilomètre et demi qui sépare l’arrêt du tramway de votre domicile… Quand surgit devant vous, silencieux, un petit véhicule à peine plus gros qu’un jouet qui ouvre automatiquement ses portes, sans aucune présence humaine à l’intérieur. Et vous réalisez qu’il est là, à votre disposition, pour vous emmener avec vos compagnons d’infortune et vous déposer exactement au pied de chez vous ! Lire la suite

Comment circulera-t-on en ville demain? @GroupeRATP

ratp-dev-logo

Source : ratpdev

À quand le boom des véhicules autonomes ?

Demain verra le développement de moyens de transports connectés et automatisés. C’est vrai pour les métros et les tramways, comme les bus et les véhicules individuels. Les véhicules communiqueront entre eux et avec la route pour gérer les aléas du parcours. Le transport de marchandises sera aussi concerné avec des camions sans chauffeur qui relieront les villes et des petits utilitaires automatisés pour le dernier kilomètre.

L’ultra-flexibilité

La flexibilité va devenir le maître mot avec des véhicules qui viendront chercher leurs passagers à la demande, y compris pour certains transports collectifs. On devrait voir émerger des navettes autopilotées, sans arrêts prédéfinis, que l’on pourra commander à son gré depuis une application et qui relieront les zones isolées aux grands pôles de mobilité. Les frontières entre transports collectifs et privés vont ainsi devenir plus poreuses.
Cette flexibilité se retrouvera dans les modèles de circulation : les besoins de commuting* vont progressivement diminuer avec le développement du télétravail favorisant une gestion plus souple des horaires et corrélativement du trafic.

La fin de la voiture privée ?

…Lire la suite…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>