Archives du blog

Transformation de la Porte de Montreuil : le pari de la neutralité carbone @nexity #Enviesdeville #TransitionEcologique

Source : Envies de ville by Nexity

Alors que se tenait hier le sommet de l’ONU, réunissant la plupart des chefs d’États de la planète autour de la question de l’urgence climatique, l’objectif zéro carbone devient une réalité pour les décideurs du territoire, et ce, à toutes les échelles. En témoignent les nombreux appels à projets innovants qui permettent aux architectes, urbanistes, politiques, promoteurs et constructeurs de penser la ville durable de manière de plus en plus en poussée. Et le territoire du Grand Paris n’est pas en reste dans cette compétition mondiale. La Ville de Paris se lance dans la réhabilitation de la porte de Montreuil via une vaste opération neutre en carbone.

Concevoir une opération de réhabilitation d’un quartier adjacent au périphérique, marqué par des décennies d’aménagement bétonné, dans la perspective d’offrir un lieu de vie cumulant « excellence « environnementale, courtoisie urbaine et insertion sociale », comme l’annonce le groupement de promoteurs lauréats de l’opération (Nexity, Engie via sa filiale de promotion Ere nouvelle et Crédit Agricole Immobilier), est-ce possible ? Les concepteurs du projet, notamment les agences d’architecture l’Atelier Georges et Bond Society (Paris), Tatiana Bilbao (Mexico et Serie Architects (Singapour et Londres) se sont donné les moyens d’atteindre ce but. Le projet en effet se veut une véritable transformation de ce quartier marqué par les puces et l’architecture bétonnée emblématique des portes de Paris. Avec pas moins de 7 bâtiments de 10 à 31 mètres de haut, ce sont près de 60 000 m² de bâtiments qui vont s’élever autour d’une place piétonne et végétalisée, de la même taille que celle de la République à Paris…Lire la suite…

Grenoble, métamorphose d’une ville

L’ouvrage traite en images de la transformation de la ville, accompagnant celle des modes de vie, au cours de ces 15 dernières années.

Loin des clichés, ce livre apporte un éclairage sur Grenoble telle qu’elle se présente aujourd’hui. Au travers de photos lumineuses, il donne à voir la ville actuelle, fruit d’une transformation profonde engagée depuis une quinzaine d’années. Il laisse aussi imaginer la ville de demain avec la réalisation du tram 5 ou la construction de nouveaux quartiers de vie.

Traçant avec justesse l’ancrage historique de chaque rue, chaque lieu ou quartier, les textes de Gilles Peissel enrichissent cet ouvrage en rappelant dans le détail comment la ville s’est constituée et pourquoi, ici plus qu’ailleurs, on peut rencontrer une société aux visages multiples.

L’ouvrage bilingue se parcours comme un bel album photo d’instantanés, comme une balade dans la ville d’aujourd’hui, instruite par une quantité d’informations et de détails.

Au fil des pages se dévoilent les mystères de l’intelligence urbaine : comment la ville s’est donnée de nouveaux espaces de respiration, où s’est-elle reconstruite sur elle-même, pourquoi ici s’organisent de nouvelles aires de vie et là jaillissent de grands équipements culturels.

Comme se déploie partout le réseau de transports, la présence de la nature apporte ses couleurs et réconcilie la ville avec son splendide écrin montagneux.

Embellie, Grenoble apparaît comme une ville plus facile à vivre, à parcourir, à traverser.
Agrandie, Grenoble a conservé son esprit, son attractivité, sa fraîcheur, tout en s’incarnant dans une ville portée par la diversité, une ville attirée par l’avenir.

Grenoble, Métamorphose d’une ville
255 pages, Editions Glénat
Textes : Gilles Peissel. Traduction : Harry Forster. Photos : Thierry Chenu, Jacques-Marie Francillon, Sylvain Frappat, Alain Fisher, Renaud Chaignet