Archives du blog

Tours : début de la construction de 2 opérations emblématiques @CDC_Habitat

Source : CDC Habitat

Deux nouveaux chantiers viennent d’être officiellement lancés dans la région de Tours. La première pierre de « La Canopée » à Chambray-les-Tours a été posée le 17 mai, suivie le lendemain par celle des « Jardins des Magnolias » à Fondettes. Zoom sur ces deux opérations en VEFA

La Canopée, un programme précurseur

C’est au cœur de l’éco-quartier de la Guignardière, entre ville et campagne, que se dessinent les futures maisons de La Canopée.
Ce nouveau quartier propose aux habitants un cadre de vie préservé, des services de proximité, des lieux de convivialité, tout en s’attachant à assurer une mixité sociale et générationnelle.
Véritable habitat de demain, le programme se veut précurseur et met au centre de ses préoccupations les questions de développement durable et de convivialité. La Canopée expérimente en effet le label Energie positive Bas carbone (E+C-) : une première dans la région Centre-Loire. Une démarche de participation citoyenne est également mise en œuvre au cœur du projet afin de favoriser les rencontres et les échanges entre habitants.
Les 10 maisons T4 et T5 acquises en VEFA par CDC Habitat Grand Ouest auprès du promoteur Réalités seront proposées en loyer modéré. Leur livraison est prévue en juin 2020.

Le Jardin des Magnolias, un programme de qualité
Architecture sobre et contemporaine, volumétrie rationnelle, vastes terrasses et balcons, toits à la Mansart, hall d’entrée sécurisé et interphone, parking souterrain…
Cette résidence, qui sera certifiée NF HABITAT HQE, propose des prestations de haute qualité répondant aux meilleures exigences en terme de confort et de sécurité, au cœur d’un grand parc arboré.

En savoir plus…

Le CHU de Tours va regrouper ses activités et créer le Nouvel Hôpital Trousseau @RESEAUCHU @CHRU_Tours

Source : Réseau CHU

Le projet vise, d’ici 2026, à structurer l’organisation de l’ensemble des activités du CHU sur deux sites spécialisés et modernes (Trousseau et Bretonneau), grâce à un investissement significatif de 397,4 millions d’euros !
Regroupé sur deux sites au lieu de cinq, le CHU pourra ainsi disposer d’une organisation plus lisible et plus efficace pour ses patients.

Le Nouvel Hôpital Trousseau (NHT)
L’ensemble va compter 576 lits et places auxquels s’ajouteront 138 lits et places pour le nouvel Hôpital Pédiatrique soit au total  714 lits et places à construire et aussi 50 salles de bloc opératoire, 30 salles d’imagerie (dont 5 IRM et 5 scanner)

2040 : Trousseau devient le cœur d’un quartier en pleine expansion
Projet urbain d’ampleur, co-construit avec la Métropole, le campus s’étendra sur les 40 hectares de Trousseau. Ce site a été construit dans les années 70 « à la campagne », entre les communes de Saint-Avertin et de Chambray-lès-Tours, dont les populations ont plus que doublé en 40 ans.

>>>>> Plus d’informations ici…

Retrouvez aussi :

Standard & Poor’s confirme la note attribuée à Tours Plus

S&P révise de positive à stable la perspective associée à la note ‘A+’ de la Communauté d’Agglomération de Tour(s) Plus.

Lire la suite

4e Congrès des Entreprises publiques locales

Le Palais des congrès de Tours accueille les 19 et 20 octobre 2011, le 4e Congrès des Entreprises publiques locales (Epl).

Il aura pour thème « Anticiper, innover et mutualiser au service de l’action publique locale » et rassemblera 1 400 élus locaux, dirigeants et partenaires des Entreprises publiques locales françaises. En parallèle, le Salon du développement local, organisé par le Groupe Moniteur, valorisera les solutions proposées par 60 exposants.

Consultez le portail officiel du Congrès des EPL 2011


Agglo de Tours : une Spl pour gérer le tourisme de loisirs

La communauté d’agglomération Tour(s)plus récupère les compétences des communes liées au tourisme de loisirs, ces dernières conservant la gestion du tourisme d’affaires. La loi sur les Société publique locale (Spl) a fourni aux élus locaux le dispositif juridique apparu comme plus pertinent.

L’office de tourisme de Tours gère près d’un million de contacts chaque année. © Tours Evénéments DR

Le 29 juin, le conseil communautaire de la communauté d’agglomération Tour(s)plus a voté la création d’une Spl, dédiée à l’accompagnement et au développement du tourisme de loisirs et à la gestion des offices de tourisme : « Tour Val de Loire Tourisme ». La nouvelle entité dont le capital de 270 000 € est réparti entre trois actionnaires : la communauté d’agglomération, la ville de Tours et un syndicat mixte, la Mission Val de Loire, regroupant les conseil régionaux de la Région Centre et des Pays de la Loire et dans lequel le conseil général d’Indre-et-Loire pourrait faire son entrée.

« Jusqu’ici cette compétence était directement gérée par la ville de Tours et par les autres communes concernées ; et a donc été transférée à l’agglo », explique Jean-François Lemarchand, président du directoire de la Saem Tours Evénements qui gère l’office de tourisme de Tours, mais aussi deux équipements principalement dédiés au tourisme d’affaires : le parc des expositions et le centre des congrès Vinci, construit par Jean Nouvel en 1993. Tours Evénements conserve la gestion de ces installations, le tourisme d’affaires restant une prérogative communale.

L’agglo Tour(s)plus achève ainsi, un processus débuté en 2009. Cette année-là, la ville de Tours fusionnait, en une seule Société d’économie mixte, les deux entités gérant l’office de tourisme d’un côté et les installations de l’autre. « Mais, explique Jean-François Lemarchand, pour des raisons de cohérence institutionnelle et de modèle économique, le transfert du tourisme à la communauté nécessitait une gestion autonome ». Les options envisagées furent celles d’un Epic ou encore d’une DSP ; finalement la loi sur les Spl emportera l’adhésion des élus. La souplesse de ce statut juridique alliant réactivité d’une entreprise privée et contrôle public au même titre qu’un service administratif est l’un des éléments mis en avant pour expliquer ce choix, mais ce n’est pas le seul. La création d’une Spl intégrant le syndicat mixte interrégional Mission Val de Loire a permis d’étendre le territoire d’intervention de la Spl au-delà du seul périmètre de la communauté d’agglomération. Elle permet aussi d’échapper à la procédure de mise en concurrence pour l’attribution de la gestion des OT. L’assemblée générale constitutive de « Tours Val de Loire Tourisme » est fixée le 19 juillet et la cession partielle d’actifs doit être effective pour une prise de jouissance le 1er août.

Pierre Magnetto/Naja

Source : site www.servirlepublic.fr