Archives du blog

La Banque des Territoires et la Banque européenne d'investissement lancent la Plateforme « Aménagement Urbain » : un programme d’investissement immobilier @BanqueDesTerr

Source : Banque des Territoires

Paris, le 16 décembre 2019. La Banque européenne d’investissement et la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) investissent 100 millions d’euros chacune dans une plateforme dédiée aux investissements dans des opérations immobilières structurantes pour le développement urbain des territoires français. Gérée par la Banque des Territoires, cette plateforme investira en fonds propres et quasi fonds propres dans des opérations de grande envergure et performantes au niveau environnemental. La Plateforme « Aménagement Urbain » s’inscrit dans le cadre de l’offre investisseur de la Banque des Territoires, contribuant à rendre les territoires plus attractifs, inclusifs et durables. La participation de la Banque européenne d’investissement (BEI) est garantie par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), aussi appelé « Plan Juncker ».

Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts et Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement ont signé un accord portant sur la création d’une plateforme commune appelée « Aménagement Urbain ». Cette plateforme s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les deux institutions, initiée depuis 2013. Dotée de 200 millions d’euros- provenant pour moitié de la Banque des Territoires et l’autre de la BEI – cette plateforme1 sera gérée opérationnellement par les équipes de la direction de l’Investissement de la Banque des Territoires. Les fonds apportés par la BEI sont garantis par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), aussi appelé « Plan Juncker ».

>Consulter le communiqué de presse

Portraits de la France et ses territoires depuis 15 ans @CGET_gouv

Source : CGET

Cette année, l’Observatoire des territoires du CGET fête ses 15 ans ! Sept rapports, dix-neuf fiches thématiques, plus de 600 indicateurs dans un outil de cartographie interactive… Créé sous la Datar et placé auprès du ministre en charge de la cohésion des territoires et des collectivités territoriales, l’Observatoire des territoires s’est enrichi, au fil du temps, de nouveaux outils numériques pour mieux partager ses données, tout en conservant sa mission d’origine, de collecte et d’analyse des données territorialisées. Retour sur quinze années de portraits des territoires français.

>En savoir plus

Stéphane Keïta, Pdg de la @SCET_Groupe : « Une nouvelle offre d’évaluation ex-ante de l’impact des projets » @BanquesDesTerr @NTCities

     Source : NEWS TANK CITIES

« Les outils évoluent avec les politiques publiques, qui évoluent en fonction des contextes économique, démographique, institutionnel… Il est évident que soutenir le développement territorial dans les années 50 et 60 n’est pas la même chose qu’appuyer le développement territorial dans les années 80 ou 2000. (…) Nous avons assumé la mutation de notre offre puisque nous avions une offre produit essentiellement axée autour de l’outillage des projets, avec de l’expertise juridique, financière, l’analyse des bilans de ZAC, les délégations de service public… Nous avons superposé à cet outillage une nouvelle offre d’élaboration et de conception des projets de territoires, c’est-à-dire un niveau de conseil supérieur. Nous sommes en train d’ajouter un nouvel étage à cette offre, constitué par l’évaluation des politiques publiques et, surtout, celle de l’impact des projets avant même qu’ils soient enclenchés », indique à News Tank Stéphane Keïta, président-directeur général de la SCET, lors du congrès des EPL à Strasbourg, le 09/10/2019.

« Il y a une exigence de projection et d’évaluation ex-ante des projets, qui provient de la population, des collectivités et de l’État. Les raisons sont liées aux baisses de budgets, à la hausse des risques et des normes. L’encadrement des projets nécessite d’être beaucoup plus précis par anticipation. On voit bien que le traitement de la donnée, l’intelligence artificielle seront amenés à jouer un rôle important dans l’évaluation ex-ante des politiques publiques », dit-il.

« Sur le livre blanc présenté par la fédération des EPL, nous sommes un partenaire privilégié de la fédération et nous avons participé à ce débat sur l’économie mixte avec beaucoup d’intérêt et de pétillement. En tant qu’acteurs, à travers les personnels que nous mettons à disposition dans les SEM, via le réseau de la SCET qui comporte 260 EPL, nous avons la possibilité de capitaliser une expertise très utile au moment de se projeter dans l’avenir. Ces entreprises constitueront peut-être le socle d’une nouvelle approche de la démocratisation de la vie locale. »

…lire la suite…

La SCET dévoile sa nouvelle identité visuelle et poursuit son développement @SCET_Groupe @BanquesDesTerr

   Source : SCET

Paris, le 7 octobre 2019 – Au cœur des transitions technologique, démographique, économique et écologique, la SCET régénère son offre, portée par des équipes renouvelées qui se projettent dans l’avenir.

Historiquement positionnée en appui opérationnel au développement des projets des acteurs de l’économie locale, la SCET, avec le soutien sans faille de son actionnaire Caisse des Dépôts, a étendu sa capacité de conseil amont pour accompagner l’élaboration des projets de territoires et l’évaluation socio-économique de leurs impacts. Frappée au sceau de l’intérêt général, axée sur le traitement des complexités et l’assistance à management de projet, elle fonde son approche du conseil sur la meilleure compréhension possible de l’environnement des projets pour accompagner le maître d’ouvrage sans jamais se substituer à ses choix.

Pour opérer cette transformation, la SCET a recruté 180 nouveaux consultants au cours des 3 dernières années, et mobilise désormais un vivier de 300 collaborateurs combinant expertises sectorielles (développement économique, tourisme-culture-patrimoine, aménagement, smartcity, mobilités, stratégie immobilière, climat-énergie, …) et compétences méthodologiques (évaluation des politiques publiques, ingénierie financière, montages juridiques, transformation digitale…) ;

Enfin, elle s’appuie sur un Réseau triphasé, constitué de 350 entreprises publiques locales, bailleurs et établissement territoriaux, de ses trois filiales (Citadia, Aatiko, CEI), du réseau de partenaires professionnels, associatifs et médiatiques avec lesquels elle forme une communauté de réflexion et d’intervention au profit de son écosystème : Caisse des Dépôts, collectivités territoriales, Etat et agences de l’Etat, Institutions publiques, acteurs privés dédiés au développement des territoires…

Lire la suite

#Nomination : Grégoire Castaing est nommé Président d’Aatiko Conseils et DGA de la SCET @SCET_Groupe @UnionHlm #CongresHlm

    Source : http://www.scet.fr

Communiqué de presse – Grégoire Castaing, précédemment Consultant Manager chez Finance Active, rejoint la SCET en qualité de Directeur Général Adjoint. Cette nomination s’inscrit dans la dynamique de transformation de l’offre de la SCET au service des projets des acteurs du développement territorial, dont les conditions de déploiement et de réussite sont devenues plus complexes.

Grégoire Castaing assurera la présidence exécutive d’Aatiko Conseils, filiale spécialisée en stratégie et management auprès des bailleurs sociaux. Expert en financement du logement social et de l’économie mixte, il contribuera en parallèle à renforcer les missions de la SCET sur le volet stratégique et financier, et à structurer une offre durable aux EPL tenant compte de leurs nouvelles attentes en termes d’expertise et de conseil.

>>>> rendez-vous au Congrès USH sur le stand de la Banque des Territoires n°G46 Hall 7 le 25 Septembre à 16h pour une intervention croisée de Stéphane Keïta, Président Directeur Général de la SCET et de Grégoire Castaing, Président d’Aatiko Conseils.

> Télécharger le communiqué de presse