Archives du blog

Les impacts énergétiques et spatiaux des data centers sur les territoires @linstitutPR

Source : institutparisregion.fr

Les centres de données constituent l’infrastructure stratégique du système numérique. La présence de ces espaces est croissante dans les territoires et les paysages, soulevant les questions liées à l’urbanisme et à l’écologie. Décoder la complexité des data centers, en comprendre les dynamiques et identifier les enjeux d’intégration énergétique et spatiale paraît indispensabble pour mieux encadrer leur développement.

La numérisation croissante de l’économie et l’explosion des échanges de données conduisent les entreprises à externaliser certains de leurs services informatiques, notamment ceux liés au stockage des données, dans des centres dédiés, les data centers, implantés et calibrés au plus près des besoins. Première région économique d’Europe, forte d’un large tissu entrepreneurial, l’Île-de-France se trouve concernée au premier chef par le développement de ces structures et compte aujourd’hui environ un tiers des data centers français…Lire la suite

La cybersécurité : de la maîtrise des risques au développement des territoires @linstitutPR

Source : institutparisregion.fr

Les réseaux et systèmes d’information jouent un rôle fondamental dans notre économie et notre société. Dans le contexte actuel de révolution numérique, leur protection relève tout autant d’une question de souveraineté pour les structures étatiques, que de compétitivité pour les entreprises et d’efficacité pour les systèmes urbains. La structuration d’un écosystème performant de cybersécurité revêt ainsi un enjeu de poids pour les territoires et ses acteurs.

Le coût estimé de la violation d’un système de sécurité s’élève en moyenne à plusieurs centaines de milliers d’euros. Celui d’un détournement de données se chiffre en millions d’euros. Et si les cyberattaques de grands groupes font la une des journaux, ce sont souvent les PME qui sont les plus ciblées, car plus vulnérables. Mais loin de se limiter aux acteurs économiques, ces attaques peuvent aussi mettre en péril le fonctionnement même des villes, comme ce fut le cas en juillet 2019, lors d’une attaque au ransomware chez un fournisseur d’électricité de Johannesburg : une grande partie de la métropole fut plongée dans le noir…Consulter la note

Les smart cities ne se résument pas à la tech – Interview Projex

   Source : Projex

 

Antoine Grolin Directeur Groupe, a participé à la Table Ronde organisée par HEI (Hautes Ecoles d’Ingénieurs) de Lille le samedi 13 octobre dernier sur la grande thématique des smart cities

Conseil, Environnement, BIM, Synthèse, Nouvelles Technologies Acteur français reconnu du secteur de l’ingénierie depuis 25 ans, le GROUPE PROJEX accompagne ses clients dans leur transition vers des bâtiments et des quartiers plus intelligents Bien placé pour mesurer l’émergence des thématiques liées aux smart cities notre directeur Antoine Grolin explique pourquoi le mouvement ne peut que prendre de l’ampleur ces prochaines années

Pourquoi les thématiques associées aux smart cities ont elles commencé à s’imposer ces dernières années ?

L’augmentation des prix de l’énergie depuis 2000 a conduit à un renforcement progressif des réglementations, notamment en matière thermique Nos clients se sont rendus compte que le type d’énergie qu’ils utilisaient avait de l’importance et nous avons commencé à leur proposer des études pour leur soumettre le mix le plus convaincant, que ce soit sur le plan des investissements ou sur celui des coûts de consommation Un autre élément a joué le réchauffement climatique et la prise de conscience environnementale Le processus de mutation des bâtiments vers l’excellence énergétique s’est petit à petit accéléré au point que depuis 2010 nous sommes capables de construire des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment Dans les Hauts de France, l’implication de Jérémy Rifkin a ensuite été déterminante Le fait d’appliquer ses théories sur la troisième révolution industrielle dans la région, dans le cadre de la démarche Rev 3 a mis en lumière la possibilité d’exploiter ces bâtiments
excédentaires en énergie pour alimenter les autres Ce processus de partage intelligent est indissociable de la notion de smart city

Des villes intelligentes, cela signifie t il automatiquement de mettre de la technologie partout ?

> Lire l’intégralité

L’influence du Grand Paris sur l’installation des grandes surfaces commerciales @__Apur__

        Source : APUR

 

La Métropole du Grand Paris bénéficie de la tendance récente à l’installation des grandes surfaces commerciales dans les centres urbains. Elle accueille 46% des commerces de 1.000 m² ou plus d’Ile-de-France, soit 2,7 millions de m².

Les grandes surfaces commerciales de 1 000 m² ou plus sont au nombre de 913 établissements, soit 2,7 millions de m², dans la Métropole du Grand Paris (MGP) en 2019 sur un total de 1 973 établissements et 6,3 millions de m² dans toute l’Ile-de-France. La Métropole du Grand Paris qui concentre 58 % des habitants d’Ile-de-France ne concentre que 46 % des grandes surfaces commerciales régionales. Mais les installations récentes des grandes surfaces montrent une tendance inverse qui privilégie le retour vers le centre et notamment les centres urbains de la MGP. Entre 2014 et 2019, la MGP enregistre un solde positif entre les créations et les disparitions de grands établissements (+ 37 établissements) alors que le solde global en Ile-de-France, hors MGP, est quant à lui négatif (-1 établissement). La hausse de 37 établissements concerne principalement le centre de la MGP, Paris en particulier (+17 établissements) mais aussi dans les territoires de l’Ouest parisien, comme Paris Ouest La Défense (+10 établissements) ou encore la Boucle Nord de Seine (+12 établissements).

…lire la suite…

Les leviers d’une politique d’attractivité territoriale : Comment se démarquer ?

Source : Fédération des Epl

La Fédération des Epl et le mouvement des Epl des Hauts-de-France organisent le 20 septembre prochain à Arras une journée d’échange autour du thème de l’attractivité territoriale.

Place des héros à Arras. Photo ©Explore Arras

A la fois levier du développement économique et de la création d’emplois mais aussi moyen de différenciation, l’action publique locale en matière d’attractivité et de promotion du territoire est en plein développement. Le dernier acte de la décentralisation est venu accélérer cette tendance et inciter les collectivités territoriales à la structuration de leurs offres.

En témoigne par exemple le recours croissant par les élus aux Entreprises publiques locales (Sem, Spl et Semop) dans les domaines du tourisme, de la culture et des loisirs, ou encore du marketing territorial et de la gestion d’équipements. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 330 Epl en action à travers l’hexagone et en outre-mer.

L’organisation de cette rencontre d’envergure nationale traduit la volonté de la Fédération des Epl d’être présente aux côtés des élus pour les accompagner dans leurs réflexions et la mise en œuvre de leurs politiques locales d’attractivité et de promotion territoriale

Dragon de Calais, Centre de la mer Nausicaa à Boulogne-sur-Mer, Château de Sedan, site de la bataille de Valmy dans la Marne, Carrefour européen du Patchwork en Alsace, offices de tourisme, agences d’attractivité, marques territoriales… venez découvrir des expériences concrètes à travers le témoignage d’élus venus de toute la France !

Cette journée s’achèvera par la visite des places d’Arras (Place des Héros et Grand’Place) et une montée au Beffroi, classé en 2005 au patrimoine mondial de l’Unesco et élu monument préféré des français en 2015.

> Programme