Archives du blog

Eiffage Energie Systèmes et la SDEF lancent le projet «Territoire intelligent et connecté» @eiffage @SDEF29

Source : Eiffage

Mardi 18 février, le Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement du Finistère (SDEF) et Eiffage Energie Systèmes officialiseront le lancement du premier territoire connecté à l’échelle d’un département (hors Brest Métropole).

Si l’internet des objets et les projets smart-city émergent au sein des grandes métropoles, les territoires ruraux et les villes moyennes sont peu engagés dans de telles expérimentations. Pour répondre à cet enjeu, le SDEF et Eiffage Energie Systèmes vont mettre à disposition sur l’ensemble du département, à l’exception de la métropole de Brest, un service de territoire connecté. Ce projet permettra aux collectivités finistériennes de disposer d’outils pour maitriser et piloter la mise en œuvre de leurs politiques publiques dans les domaines de l’efficacité énergétique et financière appliqués aux services publics en réseaux, mais aussi dans le domaine de la relation au citoyen….

Consulter le communiqué de presse

Angers Loire Métropole : le groupement ENGIE retenu pour co-créer le premier « territoire intelligent » de France @AngersAgglo @ENGIEgroup

Source : Engie

Pour devenir le modèle français du territoire intelligent, Angers Loire Métropole a choisi le groupement piloté par ENGIE Solutions, marque du Groupe leader de la transition zéro carbone associé à SUEZ, La Poste et au Groupe VYV.

Dès janvier 2020, les équipes d’ENGIE Solutions, SUEZ, La Poste et le Groupe VYV élaboreront des solutions innovantes en étroite concertation avec la collectivité, ses partenaires, les entreprises locales et les citoyens. L’objectif est de s’appuyer sur la technologie numérique pour accélérer la transition écologique du territoire et en améliorer son attractivité, optimiser l’organisation des services publics et assurer une gestion plus efficiente des ressources, et enfin faciliter et améliorer la vie quotidienne des habitants.

La complémentarité des expertises du groupement ENGIE, les installations de capteurs et les rénovations devraient permettre d’atteindre 66 % d’économies d’énergie sur l’éclairage public dès 2025, une diminution de 20 % de la consommation énergétique des bâtiments de la ville, une circulation fluidifiée et facilitée ainsi que 30 % de réduction de consommation d’eau pour l’arrosage public.

Consulter le communiqué de presse