Archives du blog

Avenir du bureau: le Coronavirus a-t-il donné le pouvoir à l’utilisateur ? @Gecina

Source : Gecina

Le confinement lié à l’épidémie de Covid19 a été une expérience grandeur nature pour l’immobilier de bureau. Les salariés ont été contraints de travailler à distance pendant plusieurs semaines, et des transformations qui étaient déjà à l’œuvre se sont brusquement accélérées.

Une première série d’analyses et de commentaires a semblé enterrer sine die le besoin d’aller au bureau. Tout pourrait se faire à distance, les technologies seraient matures, les salariés demandeurs, et enfin, cerise sur le gâteau, cela réduirait les déplacements inutiles, et contribuerait donc à la lutte contre le réchauffement climatique. Entendu off the record : le télétravail agirait comme un révélateur darwinien des forces vives des entreprises, et par effet de miroir, des sureffectifs. Sous la plage, les restructurations à venir.

Et puis les semaines ont passé, et une seconde série d’arguments a émergé. Le télétravail serait une ruse de l’histoire pour ramener les femmes aux tâches domestiques (ce qui a été indiscutablement le cas pendant le confinement), de nombreux salariés souffriraient des conséquences de l’isolement, la créativité souffrirait de l’absence d’échanges de visu. Peu à peu, le déconfinement s’accélérant, la majorité des entreprises souhaiteraient faire revenir la très grande majorité de leurs salariés. Entendu off the record dans le secteur immobilier : rien n’a réellement changé avec cette crise, plus de peur que de mal, business as usual, on en a vu d’autres ! Il faut que tout change pour que rien ne change…

..Lire la suite

Malakoff Humanis décrypte l’impact de la crise sur l’organisation du travail et la santé des salariés @MalakoffHumanis #Covid_19

Source : Malakoff Humanis

Alors que redémarrent les discussions autour de la santé au travail et que les partenaires sociaux entament une réflexion sur l’avenir du télétravail, le Comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Humanis décrypte l’impact de la crise sur l’organisation du travail et la santé des salariés, à travers ses études Flash Télétravail et Absentéisme réalisées tous les mois depuis mars 2020.

Sept salariés sur dix souhaitent et pensent que la crise va transformer profondément les modes de travail, et 84 % des télétravailleurs déclarent vouloir continuer à télétravailler1 à l’issue du confinement. Un plébiscite qui ne doit pas occulter les risques liés à cette pratique dont la mise en place impose un encadrement et une vigilance en matière de santé notamment.

La seconde partie de cette analyse concerne les arrêts maladie – dont 26 % en avril sont liés au Covid2 – et le report des soins durant le confinement (maladies chroniques, absence de dépistage…). Ces reports ainsi que l’augmentation des risques psychologiques liés au retour en entreprise (qui inquiète 56 % des salariés du secteur privé) et à l’utilisation des transports en commun (un motif d’inquiétude pour 40 % des salariés en Ile-de-France) pourraient avoir un impact sur les arrêts de travail…Lire la suite

#Covid_19 : études flash Télétravail et Absentéisme @MalakoffHumanis

Source : Malakoff Humanis

Alors qu’une réflexion est actuellement menée par les partenaires sociaux sur l’évolution du télétravail en France, et que les entreprises appliquent des mesures sanitaires nécessaires à la reprise d’activité, le groupe Malakoff Humanis décrypte les effets de la crise sanitaire sur l’organisation du travail et la santé des salariés à travers les résultats de deux études flash sur le télétravail et l’absentéisme. Voici les principaux enseignements.

Des télétravailleurs toujours plus nombreux et satisfaits

Au mois de mai, on note une légère hausse de l’activité économique avec 72 % des salariés déclarant travailler (vs 67% en avril). 57% d’entre eux sont en télétravail, un chiffre stable par rapport à avril. Les télétravailleurs représentent ainsi 41 % de l’ensemble des salariés du secteur privé(+2 points vs avril). Près de la moitié d’entre eux expérimente cette forme de travail pour la première fois.

La pratique du travail à distance à toujours la cote. 73 % des télétravailleurs en sont satisfaits, un chiffre en hausse de 7 points par rapport au mois d’avril (+ 12 points pour les primo télétravailleurs). Et 43 % des nouveaux télétravailleurs estiment que la crise a fait évoluer positivement leur appréciation du télétravail (+12 points)…

…Lire la suite

Malakoff Humanis présente les résultats de la première vague de son étude Télétravail en confinement @MalakoffHumanis

Source : Malakoff Humanis

Depuis, le 17 mars 2020, le télétravail est devenu une réalité pour 39% des salariés du secteur privé. La moitié d’entre eux l’expérimente pour la première fois, et 62% télétravaillent à 100%. 73% des télétravailleurs (58% des « nouveaux » télétravailleurs) souhaitent demander à pratiquer le télétravail après le confinement.

Qui sont ces télétravailleurs en confinement ? Comment vivent-ils le télétravail « à plein temps » dans cette période si particulière ? Quels sont les impacts, psychologiques notamment, de cette situation ? C’est à ces questions que répond la première vague de l’étude spécifique menée, entre le 15 et le 20 avril 2020, par le Comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Humanis.

Le nouveau visage du télétravail

39 % des salariés des entreprises de plus de 10 salariés télétravaillent depuis le début du confinement (contre 30% fin 2019). La moitié d’entre eux expérimente cette forme de travail pour la première fois. En moyenne, le télétravail est pratiqué trois jours par semaine. 62% télétravaillent à 100%. Dans cette situation très particulière de télétravail généralisé et en confinement, cette pratique, telle qu’on l’entendait auparavant, n’est plus tout à fait la même.

Le télétravail en confinement est toujours majoritairement exercé par des hommes (56%), même si la proportion hommes/femmes a diminué (62% vs 38% en 2019). Les femmes sont davantage représentées (52%) chez les nouveaux télétravailleurs. 92% des télétravailleurs confinés exercent leur activité depuis leur résidence principale (dont 54% dans une maison et 46% dans un appartement). 46% vivent en couple avec enfant(s). Ils travaillent majoritairement dans le secteur des services (45%), et dans une entreprise de plus de 250 salariés (65%)…

…Lire la suite

Coronavirus et télétravail : Comment réussir sa première expérience du travail à distance @MalakoffHumanis

Source : Malakoff Humanis

Pour éviter tout risque de contagion du COVID-19, les entreprises incitent vivement leurs collaborateurs à travailler depuis chez eux. Pour certains, télétravailler est une première expérience qui peut susciter une certaine inquiétude. Voici des conseils pratiques pour travailler à la maison en toute sérénité.

Aménagez-vous un espace de travail personnalisé, ergonomique et propre

Vous allez passer beaucoup de temps dans un espace qui n’est pas votre bureau habituel. Essayez de rendre votre bureau à domicile aussi confortable et propre que possible. Privilégiez un espace calme et lumineux avec une bonne connexion internet. Pensez à aérer régulièrement la pièce et à nettoyer votre poste de travail. Les claviers d’ordinaire et de téléphone portable sont bien connus pour être deux nids de microbes. Ayez près de vous, des produits désinfectants pour nettoyer la coque du téléphone et un chiffon en microfibres pour éliminer les saletés…

En savoir plus