Archives du blog

Toulouse : le téléphérique va-t-il faire la joie des investisseurs ? @planimmobilier

Source : le plan immobilier

La mise en service du téléphérique en décembre 2020, aura des conséquences sur le marché immobilier de Toulouse et des villes voisines. Une piste pour ceux qui souhaitent acheter pour louer.

Téléo, le premier élément d’une ceinture de transports en commun

Le futur téléphérique urbain de Toulouse s’appelle Téléo. Il sera géré par Tisséo comme l’ensemble des transports en commun de Toulouse et sera accessible pour le prix d’un simple ticket (1,70€). A partir de décembre 2020, il permettra de relier l’Oncopole à l’université Paul Sabatier en enjambant la Garonne et la colline Pech David. Une station intermédiaire est prévue au niveau de l’hôpital Rangueil, face à l’entrée principale.

Le tracé complet mesure 3 kilomètres, ce qui fera de Téléo le plus long téléphérique urbain de France. Une cabine mettra 10 minutes pour effectuer le trajet alors qu’il est estimé actuellement à 30 minutes en voiture.

3 raisons d’investir dans le sud de Toulouse

Téléphérique Urbain Sud de Toulouse : les travaux se poursuivent @TlseMetropole @TisseoING #Teleo

Source : Toulouse Métropole

En 2020, les cabines 100% accessible du Téléphérique Urbain Sud survoleront la Garonne et Pech David pour relier en 10 minutes l’Oncopole, le CHU Rangueil et l’université Paul-Sabatier…contre 30 minutes en voiture.

Un  transport écologique et sûr

Ses 3 kilomètres de long sont une première en France en milieu urbain. La technologie retenue est nommée 3S, pour les trois câbles (deux porteurs et un tracteurs) sur lesquels repose le système. Elle garantit un mode de transport éprouvé, doux, écologique et sûr.

Le téléphérique urbain sud fait partie du projet Mobilités 2020-2025-2030, projet qui structure les transports de l’agglomération toulousaine pour les années à venir, comprenant :

  • la 3e ligne de métro Toulouse aérospace express (à l’horizon 2025)
  • le doublement de la capacité de la ligne A (en 2019)
  • le  développement du réseau de bus Linéo (à l’horizon 2020)
  • le téléphérique urbain sud (à l’horizon 2020)

En savoir plus sur l’avancée des travaux

Toulouse : découvrez en vidéo le futur téléphérique urbain @TlseMetropole @TisseoING #Teleo

Source : Tisseo

En 2020, Téléo, le Téléphérique Urbain Sud, reliera, en 10 minutes, l’Oncopole à l’Université Paul-Sabatier en passant par le CHU Rangueil. Le projet, initié en 2016, est entré dans sa phase de réalisation suite au lancement des travaux, datant du 5 juillet dernier. 

TÉLÉO, LE 1ER TÉLÉPHÉRIQUE URBAIN À TOULOUSE
Le téléphérique Téléo sera le plus long de France, avec son tracé de 3 km. Fin 2020, Toulouse rejoindra ainsi le cercle fermé des grandes villes ayant choisi ce mode de transport, telles que New York, Rio ou encore Barcelone. À l’échelle de la France, il s’agira d’un des premiers systèmes de transport urbain de type télécabine offrant des débits et fréquences particulièrement attractifs : 8 000 voyageurs attendus par jour, 1 cabine toutes les 1 min 30 en heure de pointe.

LE TRACÉ
Le téléphérique Téléo desservira trois pôles majeurs, générateurs de déplacements et d’emplois. Il permettra de relier l’Oncopole à l’Université Paul Sabatier (30 000 étudiants) en passant par l’hôpital de Rangueil (CHU de Toulouse) (210 000 consultations médicales par an) en 10 minutes seulement au lieu de 30 minutes en voiture. Ces trois sites majeurs seront ainsi connectés au réseau de transport urbain (métro et bus) ainsi que les principales structures installées à proximité : Institut Universitaire du Cancer de Toulouse, Hôpital Marchant, Laboratoires Pierre Fabre, Sanofi, faculté de médecine…

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Téléphérique urbain, un futur transport en commun ? @nexity #nexitylab

Source : Nexity Lab

80 réalisations urbaines, 200 projets en cours, le téléphérique urbain connait un développement en forte croissance partout dans le monde. Nexity Lab a donc fait le point sur cette nouvelle solution de mobilité urbaine qui représente un parfait complément au bus, tramway et métro.

Nexity lab

Les nombreux atouts du téléphérique urbain
« Il n’y a pas plus propre que le transport par téléphérique, il n’y a pas plus sécurisé, il n’y a pas plus silencieux et en plus il n’y a pas moins coûteux ». C’est par ces quelques mots que l’ancienne ministre de l’environnement, Ségolène Royal, décrivait le téléphérique urbain en 2016. Il faut dire que le transport par câble possède de nombreux atouts.

Économies d’énergie, aucune émission de gaz à effet de serre, une emprise au sol réduite, ce nouveau mode de transport a une vocation environnementale forte et répond aux enjeux de la transition énergétique. L’aspect pratique est aussi un argument de poids. De part son tracé direct et son survol des zones denses, le téléphérique s’affranchit de l’encombrement de la voirie et permet de franchir de nombreux obstacles naturels et architecturaux. Alors que le tramway et le métro représentent un casse-tête urbain en période de travaux, le téléphérique promet lui une installation moins longue et moins handicapante aux agglomérations. L’argument économique est également un atout non négligeable. Sa construction est moins coûteuse qu’un tramway, son architecture ainsi que sa singularité le rende attractif et lui donne un intérêt touristique. Pour lire la suite, merci de vous
Lire la suite…

Lire également :

Téléphérique d’Ile-de-France : Où en est le projet ? @IDFmobilites

Source : IDF Mobilités

Le 1er téléphérique d’Ile-de-France, le Cable A – Téléval, c’est pour bientôt !  Une nouvelle étape a été franchit avec le vote du schéma de principe et du financement de l’avant-projet le 11 juillet dernier par Île-de-France Mobilités.

Un mode de transport innovant, pour répondre à des besoins particuliers
Dans le cadre de son ambitieux projet de développement du réseau de transport, Île-de-France Mobilités développe de nouvelles solutions de mobilité pour répondre aux besoins spécifiques des territoires et permettre aux franciliens de se déplacer plus facilement. Le téléphérique urbain est un mode de transport attractif et innovant qui permet de franchir les coupures urbaines pour desservir des secteurs enclavés et difficile d’accès. Il peut ainsi franchir de façon efficace et à moindre coût les voies ferrées, route, lignes à haute tension, ainsi que les fleuves et les reliefs importants. Le transport par câble est ainsi parfaitement complémentaire avec les modes de transports « traditionnels » Métro, Tram et Bus.

Le Câble A : un projet essentiel pour la desserte du sud du Val-de-Marne
Le Câble A – Téléval reliera les communes de Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges. Il comportera 5 stations pour un parcours de 4,5km en franchissant les lignes ferroviaires TGV et de fret ferroviaire, la route nationale 406 et une ligne à haute tension. L’objectif du projet est de répondre aux besoins croissants en déplacements de la population et de désenclaver les quartiers de Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges en les reliant à la ligne 8 du métro et au réseau de bus.

En savoir davantage…

Lire aussi :