Archives du blog

Télémédecine : M Touraine ouvre les expérimentations dans 9 territoires

Source : gouvernement.fr

Pour faciliter le déploiement de la télémédecine, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, lançait en 2014 un programme d’expérimentations prévu pour quatre ans. Auparavant circonscrit aux plaies chroniques et/ou complexes, ce programme, baptisé « ETAPES », voit son périmètre élargi à tous les patients en « affection de longue durée » (ALD) ainsi qu’aux résidents de structures médico-sociales dans neuf territoires pilotes (Alsace, Basse-Normandie, Bourgogne, Centre, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Martinique, Pays-de-Loire et Picardie).

…en savoir plus…

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

CHU : 1ère Unité d’Enseignement de Télémédecine en Picardie

Son programme a séduit 26 étudiants inscrits au Master Physiopathologie Humaine, Explorations Fonctionnelles et Imagerie (PHEFI)*.  Ces futurs praticiens suivent une formation en recherche clinique et biomédicale parallèlement  à  leurs études de médecine ; une collaboration étroite entre le monde de la santé et le monde de l’ingénierie qui illustre bien l’évolution des pratiques professionnelles.

Les nombreuses applications de la télémédecine en Picardie

Familiarisés avec les dernières applications de l’e-santé, les étudiants en médecine de l’UPJV formés au 1er trimestre 2013 n’ont manifesté aucune surprise en découvrant la consultation à distance (dite téléconsultation) d’un patient situé aux urgences du CH d’Abbeville.

Autres déploiements …

… avec le CHU d’Amiens pour référent
Télé radiologie avec les centres hospitaliers de Montdidier, de Doullens et d’Albert, télé AVC avec le centre hospitalier d’Abbeville, téléRCP réunion de concertation pluridisciplinaire de cancérologie avec les centres hospitaliers de Beauvais et de l’agglomération de Montreuil )
et à venir : télé Interprétation EEG avec le centre hospitalier d’Abbeville, télé expertise neuroparkinson, téléexpertise Neurochirurgie.

… entre établissements hospitaliers et autres structures
Téléconsultations en mode programmé déployée sur 5 sites : les centres hospitaliers de Beauvais, de Chaumont, et l’Institut Médical de Breteuil  ainsi que sur deux sites corses, télé expertise en suivi des plaiesdéployée sur 4 sites : 2 cabinets d’Infirmières libérales, le centre hospitalier de Compiègne et une hospitalisation à domicile (ACSSO), visio en néonatalogie sur le centre hospitalier de Compiègne et télé-réunions : plusieurs sites et PS utilisateurs

Programme de l’UE de Télémédecine
Pour permettre aux étudiants d’acquérir les fondamentaux indispensables à la maîtrise de la télémédecine, 7 thèmes d’enseignement sont approfondis. Ils couvrent l’ensemble des questions liées à cette nouvelle pratique
Les 12 chantiers de la télémédecine : gouvernance du projet et des services, offre de service fonctionnelle et technique, infrastructure,  juridique et contractualisation, accompagnement, conduite du changement et mobilisation, pratiques professionnelles, formation, médical et éthique, communication, cadrage médico-économique, budgétaire et financier, évaluation
Application en living lab.
Démarches d’accompagnement au changement avec travaux pratiques au CHU Amiens-Picardie

Les ateliers pratiques sont conduits autour de la plateforme Comedi-e (COopération MEDicale Innovante en E-Santé ), en service depuis décembre 2011. Quant aux interventions académiques, elles sont notamment dispensées par des intervenants du GCS e-Santé Picardie : médecins, juriste, industriel, économiste…

Pour la première année, 23 étudiants se sont présentés à l’examen final de cette UE de Télémédecine, et 21 ont été reçus (moyenne 15,87/20). Dès janvier 2014 cette formation sera ouverte aux étudiants du nouveau Master : 2IBS (Informatique et Instrumentation pour la Biologie et la Santé) de l’UFR des Sciences.

L’UE a été mise en place sous l’égide de l’Université de Picardie Jules Verne et la responsabilité des Pr Deramond, chef du service de neuroradiologie diagnostic et interventionnelle au CHU Amiens-Picardie.  Le pilotage est assuré  par la direction médicale du  GCS e- Santé Picardie.

*Sous la responsabilité des Pr. Macron, Pr. Bayat

En savoir plus sur le portail Réseau CHU

ARS Ile-de-France, construction d’une plateforme hospitalière publique-privée

Les quatre hôpitaux publics (Montereau, Nemours, Fontainebleau et Melun) ont élaboré un projet médical commun organisé autour de filières de prise en charge graduées et sécurisées, la mise en place d’équipes médicales partagées, le déploiement d’un réseau de télémédecine et de consultations avancées.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un plan d’actions global, engagé par l’ARS Ile-de-France depuis sa création en 2010, pour apporter de la cohérence et de la lisibilité dans l’offre hospitalière du sud de la Seine-et-Marne.

Le projet de Melun aboutira à la reconstruction, sur le même site de Beauregard, du Centre hospitalier Marc Jacquet de Melun et des cliniques Saint-Jean et l’Ermitage. Lire la suite

La téléconsultation s’implante en Auvergne

Une plate-forme numérique de téléconsultation, qui induira la télémédecine pour le traitement des AVC, vient d’être lancée en Auvergne par le Groupement de coopération sanitaire Simpa (Système d’information médicale partagée en Auvergne) mandaté par l’Agence régionale de santé.

Ce portail numérique rassemblera toutes les données sur la santé en Auvergne, comme l’annuaire des professionnels ou des informations sur la sphère médicale. Il sera accessible au public et aux professionnels à la fin de l’année. Dans tous les cas, Il ne s’agira pas de donner un avis médical en direct à un patient. Celui-ci devra être accompagné de son médecin traitant ou d’un spécialiste lorsqu’il accèdera à la plate-forme e-santé.

Dès fin octobre 2013, la télémédecine fonctionnera en réseau dans le traitement des AVC depuis les services médicaux d’urgence équipés de système d’imagerie en coupe, avec les Unités neuro-vasculaires (UNV) du CHU de Clermont-Ferrand, de l’Ephad de l’Hôpital Nord de Cébazat, de Saint-Jean-d’Heurs, du géronto-pôle inter-hospitalier de Riom (Puy-de-Dôme) et du Centre hospitalier de Vichy (Allier), sites pilotes choisis pour le lancement.

Un gain de temps appréciable dans le traitement des AVC où l’état futur du patient est souvent lié au facteur temps.

Une plate-forme numérique de téléconsultation en Région Auvergne.

Télémédecine : l’ARS Ile-de-France lance un appel à projets

08/02/2012. Le présent appel à projets constitue la première action phare du programme régional de télémédecine. L’ARS cible principalement l’accompagnement de projets franciliens qui proposent la généralisation d’une pratique de télémédecine… (suite…)