Archives du blog

Construction des villes de demain : quelle place prend l’intelligence artificielle ? @Demain_la_Ville

Source : Demain la Ville

Ces dernières années, avec le développement des systèmes informatiques et logiciels complexes, l’intelligence artificielle s’est immiscée dans de nombreux domaines, y compris ceux touchant la fabrique urbaine. Quelle place prend aujourd’hui l’intelligence artificielle dans la construction des villes ?

demain-la-ville.jpg

Qu’est-ce que l’IA appliquée aux bâtiments ?
Dans un contexte de crise énergétique, beaucoup d’espoirs s’accrochent à l’intelligence artificielle. En l’associant au secteur du bâtiment, les acteurs du domaine souhaitent qu’elle participe à faciliter la prédiction des consommations énergétiques futures et donc à anticiper les mesures à prendre pour permettre une réduction des consommations lorsque ces dernières dépassent les besoins des occupants. L’idée est d’améliorer la performance énergétique des bâtiments et de lutter contre la précarité énergétique.

Faire le compromis entre Green Building et Smart Building
L’une des espérances concernant l’intelligence artificielle est de répondre au défi de la transition énergétique. Outil pratique, le bâtiment intelligent, s’il est utilisé à bon escient, permet d’atteindre les caractéristiques d’un bâtiment écologique permettant les économies d’eau, d’énergie ou la bonne gestion des déchets. La technologie permet de réaliser des actions à distance ou même, grâce à la mémoire artificielle, d’agir, selon des commandes pré-enregistrées, sans la présence systématique de l’homme. Par exemple, les lumières d’un bâtiment peuvent s’éteindre et s’allumer en croisant les données d’un détecteur de présence et d’un outil mesurant l’intensité de la luminosité naturelle.

Donner un cerveau aux bâtiments et à la ville avec l’IA ?
Mais alors, la ville du futur aura-t-elle mille et un cerveaux ? Quand on parle d’Intelligence Artificielle, on s’imagine des machines dotées d’une certaine conscience, c’est d’une autre “intelligence” dont il s’agit. En effet, l’IA possède la faculté de comprendre les usages grâce aux données récoltées auprès des utilisateurs qu’elle analyse.
Lire la suite…

Retrouvez aussi :

Retour sur la réunion de restitution du CES 2019 organisée par Arkéa Banque E&I @cmarkea #CES2019

Source : Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels

Comme chaque année, les équipes d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels étaient présentes au CES, le plus grand salon international dédié aux innovations technologiques. 

A l’issue de cet événement, Arkéa Banque E&I a organisé, le 21 février dernier, une réunion de restitution du CES 2019 sur les thèmes de la smart home, smart building et smart city. Cette manifestation a rassemblé plus de 150 participants !

Restitution CES 2019 arkea.PNG

Xavier de Dalloz, François Koehl, David Menga et Alain Risch, porte-paroles de la mission CES, sont intervenus sur ces grandes innovations technologiques, en abordant l’intelligence artificielle et la protection des données.

Voici un aperçu des différentes innovations à retenir de cette édition 2019 : 
Smart Home / Smart building :
– Lockly Secure Pro : serrure permettant d’ouvrir la porte de plusieurs manières : Clé standard, PINCode d’entrée, Empreinte digitale, Application mobile sécurisé, Commande vocale (Ring : sonnette connectée permettant de communiquer avec toute personne se présentant à votre porte à travers une transmission sur mobile.
– Amazon KEY : Amazon a lancé une serrure commandée à distance pour permettre la livraison de votre paquet commandé sur son site en votre absence. Ce nouveau service nommé « KEY » est à destination des clients Amazon Prime aux US.

Smart city :
– Bisecu : Un cadenas entièrement commandé par Smartphone pour votre usage personnel ou pour prêter, ou partager, plus simplement votre vélo. S’adapte aux roues à rayons.
– Bosch : navette autonome, capable de transporter jusqu’à quatre personnes.
– Continental : présentation de sa navette autonome, accompagnée de sa nouvelle solution de livraison de colis, développée avec la société suisse de robotique ANYbotics
– Drone de Bell : les futurs taxis volants d’UBER

Santé : 
– xRBlood : solution de numération sanguine à domicile qui compte les globules rouges et blancs.
– Marvoto : application portable qui permet de réaliser une échographie à domicile.
– Meersens : solution qui permet aux utilisateurs de tester en quelques secondes leur environnement (qualité d’air, ondes, UV, pesticides, gluten, eau…)
– 1Drop : fournit des informations personnalisées sur la santé en mesurant des biomarqueurs contenus dans une seule goutte de sang.
– …

Pour plus d’informations…
>>> La synthèse du CES 2019 réalisée par Mazars

DataCity 2019 : 10 startups sélectionnées pour construire la ville de demain @Paris @DataCitybyNUMA

Source : Paris

Cette année a eu lieu la 4ème édition du programme DataCity !
NUMA et la Ville de Paris ont révélé le 13 février le nom des 10 startups sélectionnées pour participer à la construction de la ville intelligente, voici la liste des solutions innovantes ci-dessous…

paris

1. Free Floating & Trottoirs : Wintics
Comment accompagner le développement des nouvelles mobilités dans le respect de l’espace public ?
“Wintics développe des solutions d’intelligence artificielle pour accompagner les smart cities dans leurs démarches de mobilité et d’aménagement. Les algorithmes de Wintics s’appuient sur des grandes quantités de données (tableaux, vidéos, GPS, etc) pour mieux comprendre, prédire et optimiser les flux urbains.”

2. Venir et se garer dans Paris en deux temps, trois mouvements : Parking Map
Comment mettre à la disposition du plus grand nombre des places de parkings inutilisées ?
“Parking Map agrège les données liées au stationnement (parkings partagés, disponibilités, flux financiers, horaires de transport…) pour en donner aux gestionnaires une restitution via une visualisation en temps réel et une analyse pertinente.”

3. Feu vert aux mobilités douces : Cyclope
Comment intégrer les mobilités douces à la circulation en ville ?
Cyclope.ai conçoit des logiciels d’IA appliqués aux images, au service des exploitants d’infrastructures et des gestionnaires de voirie. Nous commercialisons 2 produits phares, déjà déployés chez VINCI Autoroute. TollSense est une correction intelligente des erreurs de classification au péage : notre algorithme détecte la classe du véhicule en temps réel, à partir d’une simple photo, et reconnaît les cas les plus difficiles. 

4. Voiture partagée, propreté assurée : GreenTropism
Comment garantir la propreté des voitures en autopartage ?
“GreenTropism aide les industriels à relever les défis de la digitalisation et du suivi de process grâce à des solutions logiciels et applications collaboratives et sécurisées. GreenTropism développe et met en oeuvre des outils concrets de Machine Learning appliqués particulièrement à la spectroscopie, pour faciliter la prise de décision et le contrôle en temps réel. 

5. Accélérer la recharge des véhicules pro : Wintics
Comment faciliter le passage à l’électrique des flottes professionnelles ?

>>>> Voir les 5 autres startups sélectionnées

Lire aussi :

Hydrogène : Ergosup lève 11 millions d’euros pour développer ses infrastructures @ergosup @Demeter_im

Source : Demeter im

ERGOSUP lève 11 millions d’euros pour le déploiement de ses infrastructures de production et de stockage d’hydrogène vert.

Demeter

ERGOSUP développe des infrastructures hydrogène basées sur sa technologie unique et brevetée d’électrolyse de l’eau directement sous très haute pression. Cette solution intégrée, compétitive et sécurisée répond aux besoins en forte croissance en hydrogène décarboné, à la fois pour les applications de « mobilité propre », mais aussi de gaz industriels à faible impact carbone. Après un premier tour de table de 2,7 millions d’euros réalisé en 2015, la start-up française lève cette année 11 millions d’euros auprès du Fonds PSIM (Programme de soutien à l’innovation majeure) géré par Bpifrance dans
le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, AP Ventures, Kouros et Normandie Participations ainsi que de ses actionnaires historiques ALIAD (Air Liquide Venture Capital), Demeter, GO CAPITAL et Arkéa Capital. Son objectif : industrialiser la production de petites séries, développer sa commercialisation et renforcer ses équipes
avec le recrutement d’une dizaine de nouveaux collaborateurs.

Alors qu’aujourd’hui 95 % de l’hydrogène est produit à partir d’énergies fossiles, et moins de 0,01 % par électrolyse de l’eau, l’objectif fixé par le plan Hulot de juin 2018 est d’atteindre un pourcentage d’hydrogène décarboné de 10 % en 2023, puis de 40 % en 2028. Ce plan français s’inscrit dans un environnement international ambitieux, où partout l’utilisation de l’hydrogène s’organise avec des industriels qui investissent, des territoires qui s’engagent, des applications qui se déploient.

Plus d’infos ici…

Retrouvez également :

Smart home, smart building, smart city… J-1 avant la réunion de restitution du CES 2019 ! @cmarkea @CES

Les équipes d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels organisent demain une réunion d’échanges et de restitution du CES 2019, sur le thème « Smart home, smart building, smart city… les dernières innovations qui impactent durablement la compétitivité des entreprises »

Le CES, plus grand salon international dédié aux innovations technologiques, a eu lieu cette année du 8 au 11 janvier, à Las Vegas.

Bandeau1

Au programme de cette réunion de restitution du CES 2019 organisée par Arkéa : 

–  Mot d’accueil
Jean-Pierre Denis, Président d’Arkéa
– Table Ronde
Xavier de Dalloz de Dalloz Consulting
François Koehl de Mazars
David Menga  Ingénieur chercheur innovation d’EDF
Alain Risch porte-parole de la mission CES avec Xavier Dalloz
– Networking autour d’un cocktail

Pour plus d’informations sur cet événement, merci de bien vouloir prendre contact avec Marine Cotreuil – marine.cotreuil@arkea.com

Lire également :
Arkéa Banque E&I organise une réunion de restitution du CES 2019