Archives du blog

Immersion : faites la visite virtuelle du futur Cœur de Ville de l’Haÿ-les-Roses @LHay_les_Roses #Citallios

Source : Citallios

Découvrez le projet d’aménagement du centre-ville de l’Haÿ-Les-Roses, située dans le Val-de-Marne, grâce à une visite virtuelle en 3D !

Citallios

La Ville et CITALLIOS proposent depuis début août de découvrir le projet d’aménagement du centre-ville à l’aide d’une technologie immersive en 3 dimensions.
La grande place centrale arborée visible dans ses moindres détails, le nouveau tracé de la rue Watel, l’emplacement de la poste mitoyenne à l’entrée de la future résidence Roseraie, un supermarché, une future brasserie… Casque de réalité virtuelle sur la tête, nous voici complètement immergé dans le futur Cœur de Ville de l’Haÿ-les-Roses dont l’achèvement est prévu pour 2024.

Jusqu’à la fin du mois d’août, le public peut virtuellement se promener dans ce futur Cœur de Ville moderne, attractif, culturel et animé grâce à deux casques dernière génération mis à disposition dans la salle du conseil municipal, mais aussi à la bibliothèque.

Le réalisme contextuel et architectural avec lequel sont modélisés les aménagements sont d’une très grande précision. « La ville a demandé que l’on puisse proposer cette immersion dans le projet afin de le rendre plus concret, pour que les gens puissent voir ce que sera le cœur de ville », explique un membre du cabinet du maire. Au total, cinq scènes sont proposées.

Et pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer, une visite virtuelle en 3D est également disponible sur le site internet de la ville, également accessible sur smartphone.

>>> FAIRE LA VISITE VIRTUELLE

Lire aussi :

CHU et développement durable : focus sur les dernières initiatives inspirantes @RESEAUCHU

Source : Réseau CHU

Biodiversité, écologie, énergie renouvelable… Les CHU deviennent de plus en plus responsables en matière d’environnement, les poussant ainsi à prendre des initiatives majeures en terme de développement durable. Mais alors, quelles sont les dernières initiatives écologiques prises par les CHU ? Quels sont les CHU responsables ? 

logo-reseauchu

Développement durable : avec l’opération « Green bloc », Strasbourg donne l’exemple
27 kg de déchets soit l’équivalent de la quantité produite par une famille de 4 personnes en une semaine, voilà ce que génère en moyenne une opération chirurgicale. A eux seuls, les blocs représentent 30% des déchets émis par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Forts de ce constat, deux médecins anesthésistes sont passés à l’action, entraînant les équipes des blocs opératoires du Nouvel Hôpital civil et de chirurgie pédiatrique du CHU ainsi que celles de l’Institut Hospitalo-Universitaire dans la dynamique vertueuse de protection de la planète.

Climatisation par l’eau de mer, le CHU de La Réunion pionnier
En passe de devenir une référence internationale en matière de climatisation écologique, le CHU de La Réunion va accueillir la technologie innovante de climatisation par l’eau de mer appelée SWAC (Sea Water Air Conditioning) sur son site de Saint-Pierre. Un projet unique au monde par sa taille et son utilité environnementale avec à la clé une réduction substantielle de la consommation électrique, à hauteur de 90% soit 10GWh par an, l’équivalent de la consommation d’une commune de 6 000 habitants et des économies sur les coûts de gestion du froid d’au moins 10%. La mise en service est prévue pour 2023, pour une durée contractuelle de 20 ans. L’investissement représente un montant de 45 M€, cofinancé par le fonds européen de développement régional (FEDER) et l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) .

Nancy, pionnier en biodiversité thérapeutique
Le jardin « art, mémoire et vie » du CHRU de Nancy, jardin thérapeutique unique en son genre en France, confirme son caractère innovant et sa spécificité d’espace de recherche sur les relations nature/santé, en s’engageant dans la biodiversité au service des patients et des citoyens. Nature, art et culture sont rassemblés dans cette parenthèse bucolique, ouverte en cœur de ville depuis 2010. Oasis de verdure et de sérénité pour les patients atteints de maladies neurodégénératives ou en séjours palliatifs, le jardin sert également de terrain d’études et d’observations scientifiques menées sous l’égide du Dr Thérèse Jonveaux, neurologue. Avec le Dr Reinhard Fescharek, elle a imaginé ce nouveau concept qui inspire de nouvelles initiatives, au-delà des frontières hexagonales. Cette première en France confère au CHRU de Nancy et, à travers lui, au Sud Lorrain, un esprit pionnier et innovant dans la sauvegarde de l’environnement au service du plus grand nombre.

Plus d’infos ici…

Lire également :

Rennes Métropole lance ROAZ, le nouvel assistant virtuel de service public @metropolerennes #Roaz

Source : Rennes Métropole

La ville de Rennes et Rennes Métropole lancent un nouvel assistant virtuel de service public, Roaz, afin d’accompagner et de guider les citoyens dans leurs démarches administratives. Regardez la vidéo ci-dessous pour plus d’informations…

Robot conversationnel (ou « chatbot »), Roaz est un assistant virtuel de service public destiné à guider les usagers de A à Z dans leurs démarches administratives les plus fréquentes : actes d’état civil, cartes d’identité, passeports, inscriptions scolaires, PACS, inscriptions sur les listes électorales, recensement à 16 ans.

Sur l’ensemble de ces démarches, Roaz peut dialoguer avec l’usager à partir de questions fermées ou à choix multiple, afin de l’accompagner jusqu’à l’information dont il a besoin. Pour répondre, Roaz s’appuie sur les données ouvertes de Service-public.fr et sur l’expérience des services aux usagers de la ville de Rennes et de Rennes Métropole.
Ce nouvel outil, opérationnel 24h/24h, vient en complément de l’action du service des prestations administratives à la population (ouvert au public rue Victor-Hugo), déjà reconnu pour l’efficacité de son organisation (prises de rendez-vous et délais d’instruction).

En savoir plus

Lire aussi :

Arkéa acquiert la fintech Budget Insight @cmarkea @BudgetInsight

Source : Arkea

Le 11 juillet, Arkéa a signé un accord sous conditions suspensives portant sur l’acquisition de 80 % du capital de la fintech Budget Insight, véritable pépite technologique sur le secteur de l’agrégation de données et d’initiation de paiements.

Arkea Budget Insight

Clément Cœurdeuil et Romain Bignon, fondateurs de Budget Insight, ainsi que le management resteront actionnaires de la société. Avec cette prise de participation, le groupe Arkéa renforce son positionnement de banque collaborative au service de ses partenaires et de ses clients. L’expertise de Budget Insight en matière d’agrégation et d’enrichissement de données va notamment permettre de proposer aux clients une expérience simple et fluide en intégrant les services financiers et extra-financiers dans les usages de consommation. Créée en 2012, Budget Insight est une fintech française spécialisée dans l’agrégation de données financières et extra-financières qui a développé plusieurs APIs à destination d’acteurs BtoB. Capable de collecter des données auprès de plus de 300 acteurs (banques, compagnies d’assurance, grands distributeurs, marketplaces, services administratifs…), Budget Insight permet ainsi de fournir une plateforme de construction de services financiers basée sur le traitement de la donnée. Les technologies de Budget Insight ont vocation à permettre la création d’expériences clients simples, personnalisées et instantanées.

En s’adossant à un groupe bancaire solide et doté d’une forte expertise, Budget Insight va pouvoir bénéficier de synergies fortes qui lui permettront de consolider son avance technologique. La fintech pourra également préparer son déploiement en Europe auprès de sa clientèle BtoB avec l’objectif de devenir l’acteur de référence des services de l’Open Banking.

Le groupe Arkéa, de son côté, confirme sa place de partenaire de référence des nouveaux acteurs des services financiers. Il mise sur une collaboration augmentée entre les acteurs traditionnels et les fintechs dans le but d’améliorer et de simplifier les usages tout au long du parcours clients. Arkéa entend ainsi constituer une véritable plateforme d’Open Banking.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

Marne-La-Vallée : construction de 62 logements triplement innovants ! @_EpaMarne

Source : EpaMarne

Le 11 juin 2019, a eu lieu l’inauguration d’un chantier exemplaire avec la pose d’une poutre en bois, pour la construction du programme de 62 logements en structure bois, à énergie positive et à faible empreinte environnementale. EpaMarne et Terralia confirment la réalisation d’une opération en BIM-BOIS-BEPOS (B-Cube) à Marne-la-Vallée.

epamarne

BIM
L’usage de la maquette numérique BIM, en partenariat avec le CSTB, participe à la démarche d’éco-construction engagée par les partenaires du projet. Outre les gains en qualité, en productivité et en construction, la maquette numérique centralise toutes les données thermiques et énergétiques du programme, ce qui permet de concevoir un bâtiment le plus résilient possible face à ces contraintes. EpaMarne a étendu la démarche de maquette numérique à l’échelle du quartier en intégrant des données liées à la mobilité, l’occupation des sols, les trames vertes, les données INSEE… transformant alors le BIM en CIM (City Information Modeling).

BOIS
Conformément au principe constructif prescrit par EpaMarne et avec l’accompagnement du FCBA, les 62 logements sont entièrement construits en bois, grâce au savoir-faire de Lifteam. L’entreprise a développé des systèmes bois constructifs durables, innovants et répondant aux normes HQE, à partir de l’utilisation de bois massif sans colle et sans traitement chimique. Elle utilise la technologie des dalles O’portune® qui permet de construire des structures en bois de grandes portées.

BEPOS
Par sa forme architecturale et le choix des matériaux, ce programme résidentiel vise une performance énergétique répondant à la RT 2012 -20% et l’obtention de la certification NF Habitat HQE ainsi que des labels BEPOS Effinergie 2013 et Bâtiment Biosourcé. Des capteurs photovoltaïques seront installés sur les toitures pour couvrir les besoins en électricité de la résidence. Chanteloup-en-Brie, EpaMarne et Terralia ont confié la conception-réalisation du programme Woodway à l’agence d’architecture Daufresne-Le Garrec et l’entreprise bois Lifteam. La livraison est attendue pour le premier semestre 2020.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :