Archives du blog

La MACIF : découvrez les résultats financiers 2018 @GroupeMacif

Source : Macif

La MACIF, groupe d’assurances, a publié ses résultats financiers de l’année 2018. Le Groupe réalise un très bon exercice 2018 et vient conforter la dynamique positive et la stratégie engagées depuis 2016. 

MACIF logo

Quelques chiffres clés de 2018 : 
– Chiffre d’affaires consolidé : 6 208 millions d’euros
– Résultat net – part du Groupe : 195 millions d’euros
– Fonds propres : 3 105 millions d’euros
– Ratios combinés : 98,8% en IARD et 96,2% en Santé/Prévoyance
– Taux de couverture du SCR groupe : 231% (S2)

Dans la poursuite du plan stratégique #macifutur, l’année 2018 constitue un très bon exercice pour le groupe Macif, qui voit ses efforts de transformation porter ses fruits tant sur le plan du développement que sur celui des résultats économiques.
– Avec plus de 5,4 millions de sociétaires à fin 2018, soit près de 70 000 sociétaires supplémentaires sur l’exercice, le groupe Macif a connu un développement soutenu, notamment sur les métiers IARD et Santé/Prévoyance, et maintenu un niveau de croissance en phase avec ses objectifs stratégiques.
– Le résultat net part du Groupe s’établit à 195 millions d’euros, contre 252 millions d’euros en 2017, exercice qui avait bénéficié d’une plus-value exceptionnelle de 70 millions d’euros suite à la cession de la participation dans BPCE Assurances.

Consulter le communiqué de presse

Lire également :

Malakoff Médéric Humanis : découvrez les résultats 2018 @MalakoffMH

Source : Malakoff Médéric Humanis 

Malakoff Médéric Humanis a dévoilé ses résultats de l’année 2018 ainsi que sa nouvelle stratégie de développement. Avec 520 millions d’euros d’affaires nouvelles en santé et prévoyance, Malakoff Médéric Humanis boucle une très bonne année 2018 en termes de développement. 

Résultat de recherche d'images pour "malakoff médéric humanis"

Une très bonne année commerciale
Dans un contexte marqué par une concurrence accrue, Malakoff Médéric Humanis dépasse ses objectifs commerciaux en santé et en prévoyance. Le Groupe a enregistré, tous canaux confondus, une production brute de 520 M€ (203 M€ de production nette), et le taux d’utilisation des services par les entreprises clientes dépasse l’objectif fixé.

Une solidité financière confirmée
Avec plus de 6 milliards d’euros de fonds propres cumulés à fin 2018, le groupe Malakoff Médéric Humanis présente un ratio de solvabilité de 306 % (211 % hors mesures transitoires) et confirme sa solidité financière. Le résultat récurrent avant impôt (pro forma) s’élève à +28 millions d’euros.
Le Groupe prévoit un résultat bénéficiaire en 2019 et le maintien d’un solide niveau de solvabilité, au-delà de 200 % (hors mesures transitoires).

Une stratégie commerciale portée par une offre unifiée dès avril 2019
Évolutions réglementaires, marché très concurrentiel, révolution digitale et data … autant de défis qui sont aussi des opportunités pour le groupe Malakoff Médéric Humanis qui entend confirmer sa position de leader en santé et prévoyance collectives (17 % de parts de marché). Le Groupe place l’expérience client au cœur de ses enjeux avec une offre reposant sur un triptyque Garanties/Services/Accompagnement social. Ce concept, déclinable par taille d’entreprise ou par secteur d’activité, est personnalisable en fonction des caractéristiques et des besoins de chaque entreprise.

En savoir plus…

Lire également :

EPA Euroméditerranée met le logement social au cœur de sa stratégie @Euromed_MRS

Source : Euroméditérranée

L’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) Euroméditerranée conçoit, développe et construit la ville méditerranéenne durable de demain au cœur de la métropole Aix-Marseille-Provence. Dès sa création, une stratégie de construction de logements sociaux a été répartie sur tout le territoire.

Image associée

« Les objectifs initiaux d’Euroméditerranée prévoyaient 6 000 logements dont 1 200 sociaux. Par l’optimisation des opérations et l’effet d’entrainement qu’elles génèrent sur le périmètre, nous sommes parvenus à réaliser plus de 9 000 logements dont plus de 2 700 sociaux. Cette production permet ainsi de répondre aux besoins exprimés dans les quartiers qui jouxtent l’hyper-centre marseillais. » explique Guillaume Kolf, directeur de l’habitat et du renouvellement urbain à Euroméditerranée.
Les logements sociaux servent notamment à faire reculer l’habitat indigne. Ils permettent de reloger la population concernée par des démolitions d’immeubles insalubres ou devant être démolis pour créer des infrastructures (percement d’une rue, tram, équipement public). « Sur toutes les opérations réalisées sous la maîtrise d’ouvrage d’Euroméditerranée, nous faisons plusieurs propositions aux ménages afin qu’ils puissent trouver un logement conforme à leur composition familiale, à leurs moyens financiers et surtout situé dans le quartier de leur choix. » précise Guillaume Kolf. Depuis 2004, cet accompagnement a concerné plus de 200 ménages.

Plus d’infos ici…

Retrouvez également :

Reims habitat : quelle stratégie pour 2019-2025 ? @Reimshabitat

Source : Reims Habitat

Le secteur de l’habitat social est en pleine mutation et doit faire face a de nombreuses contraintes. Reims habitat, OPH de la communauté urbaine du Grand Reims, a donc mis en place une stratégie pour la période 2019-2025.

reims-habitat-log

Le Mouvement HLM connaît depuis deux ans un contexte législatif mouvant. Avec la loi de Finances pour 2018 mettant en application la Réduction Loyer Solidarité imposant aux organismes HLM de compenser la baisse des APL des locataires de logements sociaux par une baisse de loyer équivalente ou la loi « logement » ELAN promulguée en 2018, se pose la question du modèle économique des organismes de logement social en général et de Reims habitat en particulier. La question du développement du produit « logement social » dans un contexte économique contraint est ainsi centrale.
Innovation, inventivité, adaptabilité, performance, dynamisme sont autant d’ambitions portées par Reims habitat, ses administrateurs avec tous ses collaborateurs, pour proposer une stratégie pour la période 2019- 2025 attractive et durable pour son territoire et ses clients.

La valorisation de son patrimoine existant
Cette stratégie durable passe au premier titre par une valorisation du patrimoine existant en procédant à des rénovations d’envergure, notamment au plan thermique. Depuis 2008, Reims habitat mène une vaste programme de rénovation de son patrimoine. Plus de 1800 logements ont déjà fait l’objet de travaux de rénovation thermique dans les résidences Dunkerque, Villa d’Est, les P.A.N., les Pléiades…
Cette ambition énergétique est renforcée dans le Plan de Stratégie Patrimoniale à horizon 2025 de Reims habitat avec une action programmée portant sur plus de 25% de son parc.

Lire la suite…

Retrouvez également :

Ma santé 2022 : Agnès Buzyn présente les mesures prioritaires @MinSoliSante

Source : Ministère santé et solidarités

Dans le cadre de la stratégie « Ma Santé 2022 » lancée officiellement le 19 novembre, Agnès Buzyn présente les 10 projets retenus ainsi que les différentes mesures prioritaires.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Les mesures les plus prioritaires sont engagées immédiatement :
– Le développement des communautés professionnelles territoriales de santé et la création des premiers assistants médicaux ;
– Le financement de 400 postes de médecins généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense ;
– La définition du modèle des hôpitaux de proximité ;
– La réforme des études en santé : le groupe de travail consacré à la suppression du numerus clausus et de la PACES a été installé le mois dernier par Agnès BUZYN et Frédérique VIDAL, ministre chargée de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

La réunion du 19 novembre a été aussi l’occasion de présenter les 10 chantiers retenus :
– Structuration territoriale du réseau de proximité
– Adaptation des formations aux enjeux du système de santé
– Gradation des soins et GHT
– Renforcement du management hospitalier et de la reconnaissance de l’engagement professionnel
– Régulation et soins non programmés
– Diversification des modes d’exercice et des parcours professionnels
– Qualité et pertinence
– Numérique
– Financement et tarification
– Elaboration du projet de loi

Pour plus d’infos, rendez-vous ici

Lire également :