Archives du blog

Serge Melki rejoint le groupe Quadral ! @QuadralTransac

      Source : Quadral 

Quadral Transactions, société du groupe Quadral dédiée à la vente de patrimoine pour le compte de bailleurs institutionnels, annonce l’arrivée de Serge Melki au poste de directeur transactions Ile de France.

Cette prise de fonction s’inscrit dans le cadre de l’accroissement des activités de Quadral Transactions. Fort d’une expérience de 26 ans dans les métiers de l’immobilier, Serge Melki a en charge l’accompagnement et l’organisation des équipes commerciales d’Ile de France ainsi que l’accroissement de l’activité sur le secteur afin d’asseoir la position de leader de la vente HLM de la société.

Après une expérience de 15 ans en tant que négociateur puis responsable commercial dans le secteur privé, Serge Melki avait rejoint les équipes du Groupe Immobilière 3F.

Il a d’abord été responsable des ventes en mettant en place la politique d’accession à la propriété du groupe, puis a été nommé directeur de la relation clients.

Il a rejoint les bureaux parisiens de Quadral Transactions (50 avenue Claude Vellefaux Paris 10ème) depuis quelques semaines.

…en savoir plus…

Logement social : que prévoit le Plan logement 2 de la Banque des Territoires ? @BanqueDesTerr

Source : Banque des Territoires

La Banque des Territoires a dévoilé, le 25 avril, son Plan Logement 2.  Il a pour but d’accompagner le logement social jusqu’en 2023, avec un renforcement des quasi fonds propres des bailleurs sociaux et un fort soutien à l’investissement des organismes HLM. Mais alors, que prévoit ce Plan Logement 2 ? Quel bilan pouvons-nous tirer du Plan logement 1 ? 

banque des territoires

Plan logement 1 : « le succès important d’une offre massive »
La Banque des Territoires a tout d’abord dressé un bilan d’étape de son Plan logement 1 (bilan déjà esquissé le 11 avril lors de la présentation des résultats 2018 de la Caisse des Dépôts – voir ci-dessous notre article du même jour), qui comportait plusieurs composantes. La principale consistait en un allongement de la maturité de la dette des bailleurs sociaux. Lors de l’appel à manifestation d’intérêt, pas moins de 370 bailleurs se sont manifestés, pour un total d’encours de 16,2 milliards d’euros. Après examen, 14,7 milliards d’euros d’offres d’allongement ont été acceptées (6.150 avenants pour 24.700 lignes de prêts), soit 91% de la demande. Cet allongement représente une économie d’annuités de l’ordre de 350 millions d’euros pour le secteur du logement social. La Banque des Territoires voit dans ces chiffres le « succès important d’une offre massive, déployée en seulement trois mois et plébiscitée par deux bailleurs sur trois ».

Plan logement 2 : renforcer les quasi fonds propres des bailleurs sociaux…
Pour sa part, le Plan logement 2 répond à quatre objectifs majeurs : apporter au secteur du logement social de la visibilité à moyen terme (sur quatre à cinq ans), soutenir l’investissement, répondre – grâce à une palette d’outils concertés -, aux disparités de situations au sein du secteur, quel que soit le statut juridique ou le territoire d’action du bailleur et, enfin, garantir la solvabilité du secteur dans le cadre du rôle systémique de la Caisse des Dépôts. Fort de ces objectifs, le Plan logement 2 comprend deux grands volets : le renforcement des quasi fonds propres des bailleurs sociaux et le soutien à l’investissement des organismes HLM.

Lire la suite

Ma Santé 2022 : Agnès Buzyn dresse un 1er bilan positif @MinSoliSante #santé

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé, a dressé un premier bilan de la stratégie « Ma Santé 2022 ». Des premiers résultats sont à observer sur l’accès aux soins dans les territoires. 

Ministère des Solidarités et de la Santé

Pour encourager certains professionnels à exercer à temps partiel en zone sous-dense, le seuil d’exonération du cumul emploi-retraite sera relevé de 40 000 à 80 000 € pour inciter les médecins à poursuivre leur activité dans les territoires les plus en difficulté. Le plafond d’exonération aura ainsi été multiplié par plus de 7 depuis 2017.

Conformément aux engagements du Président de la République le recrutement, d’ici la fin de l’année, de 400 médecins généralistes salariés a débuté pour bénéficier à certains territoires désertifiés. Ces postes sont soit à exercice partagé entre la ville et l’hôpital, soit salariés de centres de santé, d’associations ou de collectivités territoriales.

Par ailleurs, la multiplication des stages en cabinet de ville est destinée à susciter des vocations au profit des zones les plus fragiles. Actuellement, 10 800 médecins sont agréés maîtres de stage, soit 17% de plus qu’en 2017. Parce que ces stages sont propices à la découverte d’autres modes d’exercice, d’autres territoires, le recrutement de nouveaux maîtres de stage est soutenu par une augmentation de l’indemnité de 300€ mensuels pour les praticiens installés en zone sous-dense. De même, une indemnité d’hébergement de 200€ mensuels est attribuée aux internes pour améliorer leurs conditions matérielles de stage.
Enfin, « Ma santé 2022 » repose sur le principe de libérer du temps médical utile pour permettre aux médecins d’accueillir de nouveaux patients. Cet objectif sera notamment rempli par la création de la fonction d’assistant médical et l’arrivée des 300 premiers infirmiers en pratique avancée.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

La MACIF : découvrez les résultats financiers 2018 @GroupeMacif

Source : Macif

La MACIF, groupe d’assurances, a publié ses résultats financiers de l’année 2018. Le Groupe réalise un très bon exercice 2018 et vient conforter la dynamique positive et la stratégie engagées depuis 2016. 

MACIF logo

Quelques chiffres clés de 2018 : 
– Chiffre d’affaires consolidé : 6 208 millions d’euros
– Résultat net – part du Groupe : 195 millions d’euros
– Fonds propres : 3 105 millions d’euros
– Ratios combinés : 98,8% en IARD et 96,2% en Santé/Prévoyance
– Taux de couverture du SCR groupe : 231% (S2)

Dans la poursuite du plan stratégique #macifutur, l’année 2018 constitue un très bon exercice pour le groupe Macif, qui voit ses efforts de transformation porter ses fruits tant sur le plan du développement que sur celui des résultats économiques.
– Avec plus de 5,4 millions de sociétaires à fin 2018, soit près de 70 000 sociétaires supplémentaires sur l’exercice, le groupe Macif a connu un développement soutenu, notamment sur les métiers IARD et Santé/Prévoyance, et maintenu un niveau de croissance en phase avec ses objectifs stratégiques.
– Le résultat net part du Groupe s’établit à 195 millions d’euros, contre 252 millions d’euros en 2017, exercice qui avait bénéficié d’une plus-value exceptionnelle de 70 millions d’euros suite à la cession de la participation dans BPCE Assurances.

Consulter le communiqué de presse

Lire également :

Malakoff Médéric Humanis : découvrez les résultats 2018 @MalakoffMH

Source : Malakoff Médéric Humanis 

Malakoff Médéric Humanis a dévoilé ses résultats de l’année 2018 ainsi que sa nouvelle stratégie de développement. Avec 520 millions d’euros d’affaires nouvelles en santé et prévoyance, Malakoff Médéric Humanis boucle une très bonne année 2018 en termes de développement. 

Résultat de recherche d'images pour "malakoff médéric humanis"

Une très bonne année commerciale
Dans un contexte marqué par une concurrence accrue, Malakoff Médéric Humanis dépasse ses objectifs commerciaux en santé et en prévoyance. Le Groupe a enregistré, tous canaux confondus, une production brute de 520 M€ (203 M€ de production nette), et le taux d’utilisation des services par les entreprises clientes dépasse l’objectif fixé.

Une solidité financière confirmée
Avec plus de 6 milliards d’euros de fonds propres cumulés à fin 2018, le groupe Malakoff Médéric Humanis présente un ratio de solvabilité de 306 % (211 % hors mesures transitoires) et confirme sa solidité financière. Le résultat récurrent avant impôt (pro forma) s’élève à +28 millions d’euros.
Le Groupe prévoit un résultat bénéficiaire en 2019 et le maintien d’un solide niveau de solvabilité, au-delà de 200 % (hors mesures transitoires).

Une stratégie commerciale portée par une offre unifiée dès avril 2019
Évolutions réglementaires, marché très concurrentiel, révolution digitale et data … autant de défis qui sont aussi des opportunités pour le groupe Malakoff Médéric Humanis qui entend confirmer sa position de leader en santé et prévoyance collectives (17 % de parts de marché). Le Groupe place l’expérience client au cœur de ses enjeux avec une offre reposant sur un triptyque Garanties/Services/Accompagnement social. Ce concept, déclinable par taille d’entreprise ou par secteur d’activité, est personnalisable en fonction des caractéristiques et des besoins de chaque entreprise.

En savoir plus…

Lire également :