Archives du blog

Mobiliser l’épargne pour le financement des startups @Strategie_Gouv

Source : France Stratégie 

Afin de favoriser la croissance des startups, la France doit accroître nettement les financements disponibles.

Afin de favoriser la croissance des startups, la France doit accroître nettement les financements disponibles. Elle ne dispose pas en effet de larges fonds de pension ni de fondations universitaires, qui jouent un rôle déterminant sur ce plan dans les autres pays. Elle doit mieux mobiliser l’épargne des ménages vers ce type de placements indispensables à la croissance et à l’innovation. La fiscalité de l’épargne financière est un puissant levier mais aujourd’hui elle incite peu au financement des entreprises innovantes. Pour y remédier et rejoindre les meilleurs en termes de montant de capital-risque rapporté à la taille de l’économie, trois options s’offrent au pays : une solution logique, mais très ambitieuse, de réforme globale de la fiscalité de l’épargne ; un choix plus direct de refonte et d’approfondissement de certaines niches fiscales en les ciblant mieux sur le capital-risque ; enfin, moins radicale mais non dénuée de complexité, une modification à la marge des produits d’épargne réglementés existants. Selon les paramètres retenus, ces options peuvent être mises en œuvre à un coût nul pour les finances publiques…en savoir plus…

Les hôpitaux optent pour les bornes HeoH pour faire des dons sans contact @HeoH_

Source : HeoH


HeoH, start-up française, propose une plateforme de solutions innovantes pour collecter des dons facilement, accessibles à tous et sécurisées. 

Les hôpitaux optent pour les bornes HeoH pour faire des dons sans contact avec une carte bancaire

C’est une nouveauté qui remporte déjà un grand succès. En effet, pour faciliter et renforcer leur collecte de dons auprès du public, le CHRU de Brest et le CHU de Poitiers, ont récemment installé les bornes de dons sans contact. Ils figurent parmi la cinquantaine d’établissements hospitaliers qui ont d’ores et déjà prévu de déployer cette solution innovante permettant de réaliser un don en tout simplicité, par paiement sans contact, par carte bancaire ou via téléphone mobile. 

Bien placée dans hall d’accueil du CHRU de Brest, la borne HeoH collecte pour le fonds de dotation Brest Innoveo ; ce dernier a pour ambition de rassembler les professionnels de l’établissement, la population et les entreprises locales et de les mobiliser collectivement autour de la recherche médicale et plus spécifiquement de trois thèmes : la médecine de précision, les pathologies vasculaires et les personnes vulnérables. 

Le CHU de Poitiers, collecte pour le fonds de dotation Aliénor. Les sommes ainsi récoltées financeront les moyens de l’établissement dédiés à la recherche en santé et à l’innovation médicale. Les travaux soutenus concernent notamment la dégénérescence maculaire, les perturbateurs endocriniens ou l’étude des tumeurs cérébrales. 

Cette démarche du milieu hospitalier fait suite à un premier déploiement des bornes HeoH dans les sites touristiques français. Installées avec succès dans une trentaine de hauts lieux touristiques, elles offrent la possibilité aux visiteurs de contribuer à la sauvegarde du patrimoine et permettent à chacun d’exprimer spontanément sa générosité d’un geste simple, immédiat, sécurisé et transparent. 
HeoH est une start-up française spécialisée dans la collecte de dons créée en 2012 par Ghislain d’Alançon et Antoine Vaccaro.

Parce que tous les petits gestes aident à soutenir des grandes causes, ils ont imaginé des solutions technologiques et innovantes qui révolutionnent le don en l’incluant dans notre quotidien.

Facile, simple, transparent et sécurisé, HeoH permet de donner à toutes les grandes causes.

Plusieurs solutions de collectes de dons ont ainsi été développées par HeoH pour permettre au plus grand nombre de faire un geste de générosité :

– La GoodTransaction qui est un don sur terminal de paiement ou lors d’un achat en ligne,

– La borne de dons sans contact

– Le don par sms

– La carte bancaire solidaire

– Et bientôt, le don bientôt sur Twitter.

 

https://www.heoh.net

Lancement @LaFrenchTech Visa printemps 2017

ft_logo-french-tech

Source: French Tech

Le French Tech Visa est un dispositif qui sera mis en place par le géant du Tech français, au printemps 2017, dont le but est d’attirer et de faciliter l’accueil des talents Tech internationaux (entrepreneurs, salariés et investisseurs) sur le sol francilien.

« Dans le contexte de compétition internationale pour l’attraction des talents, l’accès aux visas et titres de séjour français pour les talents Tech étrangers est un enjeu majeur pour l’écosystème de la French Tech. Il l’est tout particulièrement pour les scaleups françaises et internationales qui, par définition, croissent très fortement, recrutent énormément et créent beaucoup d’emplois en France. »

Ce sera une procédure simplifiée et accélérée permettant aux talents Techs internationaux d’obtenir un titre de séjour pour porter main forte aux startups et scaleups françaises, soit sur le plan financier ou en terme d’expertise.

Consulter le dossier de presse pour en savoir plus

 

À découvrir : Les barbares attaquent l’immobilier ! @deadalium @_TheFamily

Les Barbares Attaquent l’Immobilier ! Par Oussama Ammar, co-fondateur de TheFamily

Toutes les autres vidéos et les prochains Barbares sur: http://bit.ly/1FAGlLc

Ne ratez aucun événement de TheFamily, inscrivez-vous sur: http://www.thefamily.co/education

La transition numérique bouleverse le secteur de l’immobilier en ceci qu’elle accentue la désintermédiation dans sa chaîne de valeur.
– la réalité augmentée se substitue à la visite traditionnelle
– les outils utilisés par les acteurs (syndics, agences) sont archaïques
– de nouvelles plateformes s’attaquent au processus de financement, notamment avec des systèmes de crowdfunding immobilier
– la domotique s’invite dans les foyers pour surveiller la consommation d’énergie

Marre de votre logement social à Toulouse ? Echangez-le sur Internet ! @SeLoger

Source : Se Loger.com

Internet est le lieu de tous les possibles… notamment en matière d’immobilier où les mutations des pratiques opèrent à grande vitesse.

A Toulouse, comme dans d’autres villes françaises, les échanges fleurissent sur différents sites. En Haute-Garonne, des bailleurs sociaux comme Toulouse Habitat gèrent en interne des bourses d’échanges. Et face à un marché potentiellement élevé, des plates-formes naissent pour jouer les intermédiaires entre particuliers. A ce jour, seuls 2 % des bailleurs sociaux disposent d’une plate-forme digne de ce nom, assure Abdellah Krimi, l’un des fondateurs du site Lokalok, interrogé par le site d’informations, Côté Toulouse. Son site met en relation deux locataires dans le parc social et les aide à monter le dossier d’échange. Un accompagnement utile que d’autres sites, qu’il juge plus « bancals », ne proposent pas.

Des plates-formes numériques capables de mettre en relation les locataires

https://www.youtube.com/watch?v=Qx00_j3_Qs8&feature=share

En bon ambassadeur de la solution qu’il propose, Abdellah Krimi met en avant la rapidité du service qu’il propose. Grâce au système d’algorithmes mis en place, le site « match » les profils enregistrés et flèche les demandes vers les propositions correspondantes. Il souhaiterait « vendre » ce projet aux bailleurs sociaux intéressés. L’échange ne se fait pas sur un claquement de doigts : il respecte les règles en vigueur dans l’attribution des logements sociaux. L’échange ne peut se faire qu’au sein du même bailleur, les ressources doivent être identiques et sont d’ailleurs réexaminées du passage du logement à l’autre, la composition familiale doit être identique. Il ne s’agit donc pas de contourner les obstacles hélas connus de la mobilité résidentielle au sein du parc social.

En savoir plus