Archives du blog

Concours d’innovation : 140 lauréats distingués et 2 nouveaux appels à projets lancés ! @Bpifrance

Source : BPI France

140 lauréats des Concours d’innovation i-Lab et i-Nov ont été distingués le 4 juillet, et 2 nouveaux appels à projets ont été lancés pour accompagner la création et la croissance de start-ups et PME innovantes. Plus d’informations ci-dessous… 

concours d'innovation

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, distinguent ce jeudi 4 juillet 140 lauréats des Concours d’innovation i-Lab et i-Nov et annoncent deux nouveaux appels à projets pour accompagner la création et la croissance d’entreprises innovantes et fortement technologiques.

Un soutien continu de l’Etat à l’innovation de rupture
Le Gouvernement s’est donné pour priorité de faire de la France un pays leader en matière de création et de développement d’entreprises innovantes, notamment nées des avancées de la recherche de pointe française, à fort contenu technologique, ou favorisant les transitions écologique, énergétique ou alimentaire. Le soutien de l’Etat, notamment à travers le Grand plan d’investissement et le Fonds pour l’innovation et l’industrie, est un facteur déterminant pour les filières industrielles stratégiques et la marque d’un fort engagement auprès des entreprises, via des financements, une labellisation et une communication renforcée. Le Concours d’innovation se décline ainsi autour de 3 volets complémentaires : i-PhD, i-Lab et i-Nov.

Lire la suite

Mobilité intelligente : EDF et la Banque des Territoires investissent dans la startup MyBus @caissedesdepots @BanqueDesTerr

Source :  Banque des territoires

La startup MyBus lève 2,4 millions d’euros grâce aux groupes EDF, via son fonds d’investissement corporate EDF Pulse Croissance, et la Banque des Territoires. MyBus permet aux usagers des transports en commun d’acheter et de valider leurs titres de transports dématérialisés depuis leur smartphone.

banque des territoires    EDF

MyBus couvre 200 réseaux de transport en France
Lancée en 2016 par Frédéric Pacotte et Franck Raynaud, la start-up a pour ambition de faciliter l’accès aux transports en commun ainsi qu’aux autres solutions de mobilité durable. Avec son application mobile unique de dématérialisation des titres de transport en commun, elle est primée en 2018 au CES de Las Vegas dans la catégorie « Smart Cities ». MyBus poursuit aujourd’hui son développement dans toute la France. La solution s’intègre parfaitement dans les réseaux urbains de moins de 450 000 habitants, soit 95 % des réseaux du territoire français. MyBus a vocation à être utilisée aussi bien sur les réseaux de transport en commun urbains, interurbains que scolaires à l’instar d’une expérimentation en cours sur le réseau scolaire de l’Allier, en lien avec la région Auvergne Rhône-Alpes. MyBus est par ailleurs citée comme solution dans le Plan d’Accès National du Ministère des Transports.

Avec une dynamique ancrée dans la volonté d’offrir aux citoyens un service à forte valeur ajoutée en matière de transport en commun, cette startup auvergnate met en lumière le bassin économique Auvergne-Rhône-Alpes dont elle est issue. Une démonstration supplémentaire, si besoin est, de la richesse et de la valeur des entreprises régionales susceptibles de rendre les territoires plus durables, plus attractifs et plus inclusifs.

Plus d’informations… 

Lire aussi :

Datacity : découvrez les challenges Paris Habitat en vidéos @Paris_Habitat #DataCity @DataCitybyNUMA

Source : Paris Habitat

Le 12 juin dernier s’est déroulée la 4e saison du programme Datacity. Les participants ont pu découvrir en vidéo les 11 challenges relevés par les grands comptes et les startups. Paris Habitat a pris part à 4 challenges et était leader sur le projet « Venir et se garer dans Paris en deux temps trois mouvements » 

Voici les vidéos des challenges de Paris Habitat :

Pour consulter les autres vidéos du DataCity, rendez-vous ici…

Lire également :

Innovation : la Région Grand-Est lance son plan Intelligence Artificielle @regiongrandest #IA

Source : Région Grand-Est

Dans le cadre de l’événement « 360 possibles – Innovons ensemble dans le Grand Est », Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a présenté le 26 juin 2019 à Strasbourg, le Plan régional en faveur de l’Intelligence Artificielle (IA), à l’occasion d’une rencontre transfrontalière autour de l’intelligence artificielle.

Le site internet de la Région Grand Est

Enjeu de territoire, d’attractivité et de développement économique, le Plan Intelligence Artificielle de la Région, élaboré en lien avec l’Agence Régionale d’Innovation, Grand E-nov, en co-construction avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème (académiques, privés, institutionnels, etc.), s’inscrit dans le projet de « Smart Région » et de structuration de la filière numérique. Il concerne trois filières prioritaires du SRDEII que sont l’Industrie du Futur, la bioéconomie et la santé.

Le plan adopté en séance plénière le 20 juin 2019, s’articule autour de 6 axes :
– booster la compétitivité des entreprises par l’intelligence artificielle,
– soutenir l’excellence scientifique en intelligence artificielle et assurer son rayonnement et sa valorisation,
– dynamiser les startups depuis la formulation d’une idée jusqu’à la levée du premier million d’euros, en fédérant tous les acteurs de l’entrepreneuriat,
– développer les compétences en IA afin de répondre aux besoins croissants des entreprises en s’appuyant sur des formations en ligne ainsi que des nouveaux cursus et écoles dédiés,
– garantir une intelligence artificielle éthique, transparente, inclusive.

Un institut régional « Grand Est 4 IA » va être créé afin de fédérer la communauté IA du Grand Est réunissant des chercheurs des Universités de Haute-Alsace, de Strasbourg, de Lorraine, de Reims Champagne-Ardenne et de Troyes, ainsi que les entreprises (ETI, PME ou start-ups) engagées à leurs côtés. Cet institut a également vocation à proposer un espace de rencontre favorisant la valorisation et la co-innovation et à promouvoir le territoire régional pour le rendre visible et attractif au niveau européen et international.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Clermont-Ferrand : inauguration d’un des plus grands espaces de coworking d’Europe @QUARTUS @ClermontFd @Turing_22

Source : Quartus

Quartus, 1er ensemblier urbain indépendant français tourné vers les nouveaux usages, a inauguré l’un des plus grands espaces de Coworking d’Europe à Clermont Ferrand, « Turing 22 ».

quartus-logo

Le chantier, mené par QUARTUS Ingénierie et le cabinet d’architecte BOA, a impliqué la création de 2 500 m2 de bureaux, venant compléter 2 200 m2 de bureaux existants. La surface créée s’inscrit dans la continuité des espaces communs de convivialités qui séparent le nouveau et l’ancien. L’ensemble propose désormais plus de 80 bureaux privés de 1 à 20 places ou en places de coworking nomade, 600 postes de travail, 3 grands espaces lounge, un auditorium, 11 salles de réunion ou encore une salle de sport.

Turing 22 : une offre inédite à Clermont-Ferrand
Le nouvel espace de travail Turing 22 a ouvert ses portes en février dernier au 22 allée Alan Turing, dans le parc technologique de La Pardieu. Avec ses 4.700 mètres carrés, c’est le plus grand espace de coworking de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Turing 22 a été imaginé avec l’idée que le lieu de travail peut être aussi confortable que la maison et aussi stimulant qu’un verre entre amis. Grâce à des aménagements ouverts, lumineux et propices à la discussion, le partage est favorisé. C’est aussi des RDVs et un planning d’événements pour favoriser les rencontres entrepreneuriales.

Lire la suite