Archives du blog

Présentation du Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2019 @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a présenté, le 25 septembre dernier, le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2019.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 s’inscrit dans la trajectoire des finances publiques présentée dans le cadre de la loi de programmation des finances publiques adoptée l’année dernière. Il prévoit un retour à l’équilibre de la sécurité sociale (régime de base et fonds de solidarité vieillesse) après18 années de déficit.

Toutefois, étant donné le poids du déficit public et de la dette sociale, des efforts structurels doivent être maintenus pour assainir durablement les comptes publics. C’est pourquoi le PLFSS pour 2019 inscrit la mise en œuvre des priorités gouvernementales dans le cadre du respect des engagements en matière de maîtrise de la dépense publique.

Le respect de notre trajectoire de finances publiques est en effet essentiel pour permettre la poursuite des trois axes de l’action gouvernementale, qui découle directement du programme présidentiel :
– Libérer l’activité économique, soutenir ceux qui travaillent et entreprennent ;
– Investir pour transformer notre système de santé ;
– Protéger les plus vulnérables.

Consulter l’article

Lire également :

Réforme Santé : découvrez les 10 mesures phares d’Emmanuel Macron @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Ministère des Solidarités et de la Santé

La stratégie de transformation du système de santé a été annoncée hier aux Français. Voici un aperçu des 10 mesures phares de la réforme :

1. Création dès 2019, de financements au forfait pour la prise en charge à l’hôpital des pathologies chroniques

2. Déploiement de 1 000 Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) pour mailler le territoire national à l’horizon 2022.

3. Soutien financier au développement des assistants médicaux auprès des médecins libéraux

4. Labellisation dès 2020 des premiers « Hôpitaux de proximité », avec l’objectif de reconnaissance de 500 à 600 établissements.

5. Réforme du régime des autorisations des activités de soins, dans une logique de gradation des soins entre proximité, soins spécialisés, soins de recours et de référence

6. Création d’un statut unique de praticien hospitalier

7. Suppression du Numerus clausus et refonte des premiers cycles des études en santé autour de processus d’orientation progressifs encourageant les passerelles et la diversification des profils.

Cliquez ici pour voir la suite des mesures phares de la réforme santé

Lire également :

Prix Tégo 2018 : une aide pour votre projet associatif @AssoGMPA @AgirTEGO

Source : GMPA

La Fédération Tégo organise chaque année un concours de projets ouvert à des associations d’entraide et des structures institutionnelles qui agissent au profit de la solidarité dans la communauté Défense et Sécurité.

Prix Tégo de la solidarité

Le Prix Tégo aide ainsi à la réalisation d’idées solidaires innovantes et permet d’accompagner leur développement. Tous les organismes, sans but lucratif, peuvent participer au concours, à condition de répondre à quelques critères simples, dont celui d’agir au profit de la communauté de Défense et de Sécurité.

——> Pour candidater et obtenir plus d’informations, cliquez ici

Lire également :

Le CNSA fait le point sur l’activité des MDPH en 2017 @CNSA_actu #MDPH

Source : CNSA

Le CNSA a réalisé une étude sur les Maisons Départementales des Personnes Handicapées afin de faire le point sur l’activité de 2017. Au total, les MDPH ont reçu près de 4,5 millions de demandes en 2017, soit près de 80 000 de plus qu’en 2016…

Résultat de recherche d'images pour "cnsa"

En 2017, près de 4,5 millions de demandes ont été adressées aux MDPH contre 4,42 millions en 2016. La croissance des demandes se poursuit, mais sur un rythme moins élevé qu’en 2016. Ces demandes ont été déposés auprès des MDPH par 1,729 millions de personnes sur la France entière ce qui représente 26 personnes pour 1 000 habitants.

La part des demandes relatives aux enfants représente selon les départements entre 11% et 48% du total des demandes déposées.

On constate :
– Une légère hausse de la part des demandes de cartes et notamment des taux de premières demandes de cartes d’invalidité ou de priorité et de cartes de stationnement liées à l’entrée en vigueur de la carte mobilité inclusion (CMI) ;
– Une baisse de la part des demandes liées à l’emploi et en particulier les demandes d’allocation aux adultes handicapés (AAH) : l’allongement de la durée d’attribution de l’AAH (décret du 3 avril 2015) pouvant expliquer  la  diminution de la part relative des réexamens d’AAH instruits par les MDPH.

En savoir davantage sur l’activité des MDPH

Lire également :

Zoom sur l’habitat participatif, intergénérationnel et modulable @nexity

Source : Nexity Lab

De nouvelles formes d’habitat émergent de plus en plus aujourd’hui afin d’améliorer l’inclusion sociale. Mais alors, quelles sont ces nouvelles formes d’habitat ? Découvrez l’habitat collectif participatif, l’habitat modulable, et l’habitat intergénérationnel…

Nexity

L’habitat participatif au coeur d’une démarche inclusive et novatrice
Vivre en “oasis”, c’est ainsi que l’essayiste et pionnier de l’agriculture biologique Pierre Rabhi décrit le fait d’habiter un logement participatif. Le principe est simple : un groupe de personnes choisit de s’associer pour concevoir leur lieu de vie. Concrètement, chaque ménage dispose d’espaces privatifs et un accès à des espaces collectifs comme le jardin, la cuisine ou encore des salles de jeux pour enfants.

L’habitat modulable et intergénérationnel : deux alternatives à fort potentiel
L’habitat modulable offre l’opportunité aux ménages de modifier leur appartement ou maison tout au long de la vie. Lorsqu’un enfant grandit, une pièce à vivre peut par exemple, être facilement cloisonnée afin de devenir une chambre.
Le logement modulable est également déjà plébiscité par les acteurs de la Silver Économie et semble être une alternative viable aux EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). Ce type de logement permet en effet à une personne âgée de pouvoir cohabiter avec sa famille tout en préservant son intimité et son indépendance.

En savoir +

Retrouvez aussi :