Archives du blog

Ma santé 2022 : Agnès Buzyn présente les mesures prioritaires @MinSoliSante

Source : Ministère santé et solidarités

Dans le cadre de la stratégie « Ma Santé 2022 » lancée officiellement le 19 novembre, Agnès Buzyn présente les 10 projets retenus ainsi que les différentes mesures prioritaires.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Les mesures les plus prioritaires sont engagées immédiatement :
– Le développement des communautés professionnelles territoriales de santé et la création des premiers assistants médicaux ;
– Le financement de 400 postes de médecins généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense ;
– La définition du modèle des hôpitaux de proximité ;
– La réforme des études en santé : le groupe de travail consacré à la suppression du numerus clausus et de la PACES a été installé le mois dernier par Agnès BUZYN et Frédérique VIDAL, ministre chargée de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

La réunion du 19 novembre a été aussi l’occasion de présenter les 10 chantiers retenus :
– Structuration territoriale du réseau de proximité
– Adaptation des formations aux enjeux du système de santé
– Gradation des soins et GHT
– Renforcement du management hospitalier et de la reconnaissance de l’engagement professionnel
– Régulation et soins non programmés
– Diversification des modes d’exercice et des parcours professionnels
– Qualité et pertinence
– Numérique
– Financement et tarification
– Elaboration du projet de loi

Pour plus d’infos, rendez-vous ici

Lire également :

Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé, présente au Congrès de la FEHAP @agnesbuzyn @MinSoliSante @FEHAP_actu

Source : Congrès FEHAP

La 43e édition du Congrès de la FEHAP se déroule cette année au Couvent des Jacobins, à Rennes, les 28 et 29 novembre prochains ! Le thème « Agir local, penser global : le privé non lucratif engagé, responsable, solidaire » sera mis à l’honneur.

agnes-buzyn-medecin-ministre-solidarites-de-sante2-790x427

Pour cette nouvelle édition, le Congrès de la FEHAP aura le plaisir d’accueillir Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé. Un moment privilégié pour échanger sur les nombreuses actualités sur lesquelles la FEHAP s’est récemment exprimée : ma santé 2022, le projet de loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS), transports inter-hospitaliers…

Pour en savoir plus sur le Congrès de la Fehap, cliquez ici

Si vous souhaitez vous inscrire, il est encore temps ! Rendez-vous ici

Lire également :

Réduction de Loyer de Solidarité : le bilan 1 an après @France_urbaine @l_AdCF

Source : France Urbaine

Cela fait déjà depuis 1 an que la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS) a été adopté dans la loi de finances 2018. France Urbaine et l’AdCF (Assemblée des Communautés de France) ont donc, pour l’occasion, réalisé une enquête afin d’en savoir plus sur les retombées et conséquences de ce dispositif.  Accueil

19 collectivités ont répondu au questionnaire lancé début juillet, dont 12  métropoles. Il en ressort que les agréments 2018 sont peu ou prou conformes aux programmations envisagées dans les programmes locaux de l’habitat (PLH), malgré les contraintes financières imposées par la RLS et les perspectives de réforme du tissu des bailleurs (fusion, regroupement, rapprochement, mutualisation financière, que la loi ELAN conforte et rend obligatoire, avec le seuil des 12 000 logements).

On note néanmoins un léger tassement des programmations dans la métropole de Lyon, voire un recul des engagements au Grand Nancy, qui peut être marqué avec une baisse des agréments à Rennes métropole. Les prêts de haut de bilan bonifiés (PHBB) proposés par la Caisse des dépôts/Banque des territoires permettent globalement de compenser la baisse des fonds propres des bailleurs sociaux.
Les communautés et métropoles expriment des inquiétudes concernant les conditions de réalisation du nouveau programme national de renouvellement urbain dit NPNRU porté par l’ANRU, en particulier les opérations de démolition jugées plus complexes et coûteuses que la production de logements neufs ou la réhabilitation.

Au total, il apparaît que c’est plutôt à partir de 2019/2020 que les programmations devraient être affectées par les contraintes financières touchant les bailleurs sociaux.

Plus d’infos ici…

Lire également :

Le Ministère de la Santé annonce la création du « Health Data Hub » en 2019 @MinSoliSante @agnesbuzyn @mounir

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, a annoncé la création d’un hub santé, le « Health data hub », en présence de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique. 

Ministère des Solidarités et de la Santé

Concrètement, le « Health Data Hub », prendra la forme d’un guichet unique, sécurisé dans l’objectif de permettre le partage des données de santé dans le respect du droit des patients et en assurant la transparence avec la société civile. Il mutualisera des ressources technologiques et humaines et constituera un outil de promotion de l’innovation pour faire de la France un leader des données de santé.

La mission a été pilotée par trois experts : Dominique Polton, présidente de l’Institut national des données en santé (INDS), Marc Cuggia, professeur d’informatique médicale et praticien hospitalier au CHU de Rennes et Gilles Wainrib, président fondateur de la start-up Owkin. La mission a entendu, tout au long de l’été, un très grand nombre d’acteurs de l’écosystème des données de santé qui ont activement contribué à ces réflexions.

Près d’une centaine d’idées concrètes pour mettre le patrimoine national de données de santé au service de la recherche, des professionnels de santé, des citoyens, des startups, des medtechs et de la puissance publique ont été proposées.

>>> Cliquez ici pour obtenir davantage d’informations

Lire également :

Présentation du Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2019 @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a présenté, le 25 septembre dernier, le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2019.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 s’inscrit dans la trajectoire des finances publiques présentée dans le cadre de la loi de programmation des finances publiques adoptée l’année dernière. Il prévoit un retour à l’équilibre de la sécurité sociale (régime de base et fonds de solidarité vieillesse) après18 années de déficit.

Toutefois, étant donné le poids du déficit public et de la dette sociale, des efforts structurels doivent être maintenus pour assainir durablement les comptes publics. C’est pourquoi le PLFSS pour 2019 inscrit la mise en œuvre des priorités gouvernementales dans le cadre du respect des engagements en matière de maîtrise de la dépense publique.

Le respect de notre trajectoire de finances publiques est en effet essentiel pour permettre la poursuite des trois axes de l’action gouvernementale, qui découle directement du programme présidentiel :
– Libérer l’activité économique, soutenir ceux qui travaillent et entreprennent ;
– Investir pour transformer notre système de santé ;
– Protéger les plus vulnérables.

Consulter l’article

Lire également :