Archives du blog

Le CNSA fait le point sur l’activité des MDPH en 2017 @CNSA_actu #MDPH

Source : CNSA

Le CNSA a réalisé une étude sur les Maisons Départementales des Personnes Handicapées afin de faire le point sur l’activité de 2017. Au total, les MDPH ont reçu près de 4,5 millions de demandes en 2017, soit près de 80 000 de plus qu’en 2016…

Résultat de recherche d'images pour "cnsa"

En 2017, près de 4,5 millions de demandes ont été adressées aux MDPH contre 4,42 millions en 2016. La croissance des demandes se poursuit, mais sur un rythme moins élevé qu’en 2016. Ces demandes ont été déposés auprès des MDPH par 1,729 millions de personnes sur la France entière ce qui représente 26 personnes pour 1 000 habitants.

La part des demandes relatives aux enfants représente selon les départements entre 11% et 48% du total des demandes déposées.

On constate :
– Une légère hausse de la part des demandes de cartes et notamment des taux de premières demandes de cartes d’invalidité ou de priorité et de cartes de stationnement liées à l’entrée en vigueur de la carte mobilité inclusion (CMI) ;
– Une baisse de la part des demandes liées à l’emploi et en particulier les demandes d’allocation aux adultes handicapés (AAH) : l’allongement de la durée d’attribution de l’AAH (décret du 3 avril 2015) pouvant expliquer  la  diminution de la part relative des réexamens d’AAH instruits par les MDPH.

En savoir davantage sur l’activité des MDPH

Lire également :

Zoom sur l’habitat participatif, intergénérationnel et modulable @nexity

Source : Nexity Lab

De nouvelles formes d’habitat émergent de plus en plus aujourd’hui afin d’améliorer l’inclusion sociale. Mais alors, quelles sont ces nouvelles formes d’habitat ? Découvrez l’habitat collectif participatif, l’habitat modulable, et l’habitat intergénérationnel…

Nexity

L’habitat participatif au coeur d’une démarche inclusive et novatrice
Vivre en “oasis”, c’est ainsi que l’essayiste et pionnier de l’agriculture biologique Pierre Rabhi décrit le fait d’habiter un logement participatif. Le principe est simple : un groupe de personnes choisit de s’associer pour concevoir leur lieu de vie. Concrètement, chaque ménage dispose d’espaces privatifs et un accès à des espaces collectifs comme le jardin, la cuisine ou encore des salles de jeux pour enfants.

L’habitat modulable et intergénérationnel : deux alternatives à fort potentiel
L’habitat modulable offre l’opportunité aux ménages de modifier leur appartement ou maison tout au long de la vie. Lorsqu’un enfant grandit, une pièce à vivre peut par exemple, être facilement cloisonnée afin de devenir une chambre.
Le logement modulable est également déjà plébiscité par les acteurs de la Silver Économie et semble être une alternative viable aux EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). Ce type de logement permet en effet à une personne âgée de pouvoir cohabiter avec sa famille tout en préservant son intimité et son indépendance.

En savoir +

Retrouvez aussi :

Reconnaissance de la pratique avancée des infirmiers : une 1ère en France @MinSoliSante @agnesbuzyn @VidalFrederique

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Le Ministère des solidarités et de la santé a annoncé très récemment la reconnaissance officielle des infirmiers en pratique avancée, ouvrant alors un nouveau diplôme et un nouveau métier…

Ministère des Solidarités et de la Santé

Il s’agit d’une innovation majeure pour notre système de santé – l’exercice de compétences habituellement dévolues aux médecins par des professionnels paramédicaux – qu’Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique VIDAL, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, tiennent à saluer. Les infirmiers en pratique avancée disposeront de compétences élargies, à l’interface de l’exercice infirmier et de l’exercice médical. Ils pourront suivre (avec leur accord) des patients confiés par un médecin de l’équipe de soins au sein de laquelle ils exerceront, sur la base d’un protocole d’organisation établi pour préciser les modalités de leur travail en commun. Ainsi, les infirmiers réadresseront leurs patients au médecin lorsque les limites de leur champ de compétences seront atteintes.

Dès lors, les infirmiers en pratique avancée auront la responsabilité du suivi régulier des patients pour leurs pathologies et pourront prescrire des examens complémentaires, demander des actes de suivi et de prévention ou encore renouveler ou adapter, si nécessaire, certaines prescriptions médicales.

En savoir plus…

Lire aussi :

Région solidaire : partenariat entre la Croix Rouge et la Région Ile-de-France @iledefrance @CroixRouge

Source : Région Ile-de-France

La Région Ile-de-France a récemment signé un partenariat avec la Croix Rouge Française afin de faire de la région une région solidaire !

ile de france region

La Région Île-de-France a voté ce jour une délibération portant sur la « Région Solidaire ». Parmi les actions majeures que Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, souhaite engager, le renforcement de l’efficacité des interventions de la Région par la mise en place de relations renforcées et de long terme avec de grands acteurs associatifs  figure au rang des priorités. C’est dans cet objectif que la Région Île-de-France et  la Croix-Rouge viennent de signer une convention unique en France par son ampleur et son champ d’action.

Faire de l’Île-de-France une Région Solidaire
La Région Île-de-France souhaite agir différemment en matière de solidarités en initiant une nouvelle démarche tendant à encourager les Franciliens à être eux-mêmes les acteurs de la solidarité sur le territoire, en levant les obstacles qui les empêchent aujourd’hui de mener à bien leurs projets que ce soit en raison d’un handicap, d’une précarité sociale, de difficultés d’accès aux soins, ou encore de difficultés à accéder aux services numériques.

Une collaboration renforcée entre la Région Île-de-France et la Croix-Rouge française

En savoir davantage…

Lire aussi :

Réforme des retraites : lancement d’une consultation citoyenne @MinSoliSante

Source : Ministère de la santé

Le 31 mai 2018, une plateforme de participation citoyenne a été lancée au sujet de la réforme des retraites. Vous avez jusqu’au 23 octobre 2018 pour y participer !

Ministère des Solidarités et de la Santé

La plateforme propose à chaque citoyen de réfléchir aux différents scénarios ou alternatives pour mettre en œuvre l’objectif de la réforme « un euro cotisé, mêmes droits ». Les internautes peuvent voter, commenter, proposer de nouvelles pistes de réflexion sur les thèmes suivants (classés ci-dessous par le nombre de contributions citoyennes déposées) :
1. Quel système de retraite pour tous les actifs ?
2. Prendre sa retraite : à quel âge et à quelles conditions ?
3. Quels droits accorder aux conjoints en cas de décès ?
4. Quelle prise en compte des enfants dans la retraite ?
5. Comment conforter la confiance dans notre système de retraite ?
6. Quelle solidarité entre les actifs ?
7. Comment donner plus de choix dans la transition emploi-retraite et la gestion de la fin de sa carrière ?
8. Comment corriger les inégalités femmes-hommes en matière de retraites ?
9. Faut-il améliorer l’acquisition de droits pour les plus jeunes ?
10. Comment améliorer la couverture retraite dans le cadre des nouvelles formes de travail ?
11. Quelle prise en compte du handicap et des aidants familiaux dans la retraite ?

Les trois thèmes les plus largement commentés et débattus sont aujourd’hui ceux qui concernent l’architecture même du système : son universalité (largement plébiscitée tant dans les votes que dans les contributions), les conditions de départ à la retraite, les droits du conjoint en cas de décès.

En savoir plus…

Cliquez ici pour accéder à la plateforme

Lire aussi :