Archives du blog

Projet de budget 2020 : une Région écologique et solidaire @iledefrance

Source :  Région Ile de France

L’écologie et la solidarité sont les deux fils rouges de ce projet de budget 2020. La Région Île-de-France continue de donner la priorité à l’investissement qui dépasse cette année les dépenses de fonctionnement.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, et Stéphane Salini, vice-président chargé des Finances et de l’Évaluation des politiques publiques, ont présenté, mercredi 27 novembre, le projet de budget 2020 qui sera débattu en séance plénière du Conseil régional du 16 au 18 décembre.

Le budget 2020 poursuivra l’action des quatre premières années du mandat de l’exécutif pour faire de l’Île-de-France.

Une Région exemplaire et ambitieuse

La Région se veut exemplaire en matière de gestion financière, en réduisant ses dépenses de fonctionnement (1,9 Md€ en 2020) au bénéfice des dépenses d’investissement (2,2 Mds€). En 5 ans, les dépenses de fonctionnement auront baissé de -20% alors que celles consacrées à l’investissement auront augmenté de plus de +41%.

Lire aussi :

Découvrez les 107 projets lauréats pour le développement de l’énergie solaire dans les territoires @Min_Ecologie

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

Le 5 août, la Ministre de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne,  a annoncé la liste des 107 projets lauréats dans le cadre de l’appel d’offres pluriannuel sur le développement de centrales solaires au sol, représentant un volume de 858 MWc.

Résultat de recherche d'images pour "ministere écologie"

Les résultats de cet appel d’offres contribueront à l’atteinte des objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, dont le projet prévoit de porter la capacité de production de solaire photovoltaïque de 9,1 GW actuellement à un volume total compris entre 35,6 et 44,5 GW en 2028.

Les projets lauréats, au sol et sur des ombrières de parking, sont répartis sur l’ensemble du territoire aussi bien au Nord qu’au Sud du pays : 44 % des projets sont même situées en dehors des quatre régions du sud de la France. Cette bonne répartition démontre l’efficacité des critères de sélection mis en place par le Ministère, notamment les bonus octroyés en cas d’installation sur des terrains dégradés (par exemple une friche industrielle, une ancienne carrière, ou un ancien aérodrome). Une première installation bénéficie également du déplafonnement de la puissance au-delà de 30 MW rendu possible sur ces terrains dégradés.

Ces projets lauréats disposeront d’un prix garanti de l’électricité de 64€/MWh en moyenne. Pour les installations de plus de 5 MWc, le prix moyen atteint 59,5 €/MWh. Il s’agit de la sixième période de cet appel d’offres qui avait été lancé en 2016.

Parmi les lauréats, 58 % des projets se sont engagés à impliquer des citoyens et des collectivités en recourant à l’investissement ou au financement participatif. Ces projets verront leur prime majorée.

>>> Retrouvez la liste des lauréats ici…

Lire également :

Elisabeth Borne, nouvelle Ministre de la Transition écologique et solidaire @Min_Ecologie @BanqueDesTerr

Source : Banque des territoires

Elisabeth Borne succède à François de Rugy et devient la nouvelle Ministre de la Transition écologique et solidaire.

Résultat de recherche d'images pour "elisabeth borne"

Élisabeth Borne a succédé ce 17 juillet à François de Rugy à la tête du ministère de la Transition écologique. Elle gardera parallèlement le portefeuille des Transports, qu’elle pilote depuis 2017, sans pour autant reprendre le titre de ministre d’État de ses prédécesseurs. De nombreux dossiers l’attendent, à commencer par le projet de loi Énergie Climat en cours d’examen au Sénat.

Après les mandats écourtés de Nicolas Hulot puis de François de Rugy, qui a démissionné suite à une série de révélations de Mediapart sur son supposé train de vie fastueux, elle devient la troisième titulaire de ce portefeuille ministériel sous le quinquennat d’Emmanuel Macron, sans avoir pour autant le rang de ministre d’État comme ses prédécesseurs. Elle garde parallèlement le maroquin des Transports, qu’elle pilote depuis 2017. Brune Poirson et Emmanuelle Wargon restent quant à elles secrétaires d’État à ses côtés.

Agée de 58 ans, cette ingénieure sortie de l’École polytechnique en 1981, a consacré l’essentiel de sa carrière au service public. Membre des cabinets socialistes dans les années 1990, notamment chez Lionel Jospin à l’Éducation ou Jack Lang à la Culture, Élisabeth Borne a aussi fait un passage dans le privé, chargée des concessions du groupe Eiffage en 2007. Mais un an plus tard, elle a rejoint la mairie de Paris comme directrice de l’urbanisme. Nommée en 2013 préfète de la région Poitou-Charentes, elle a fait un premier passage à l’Hôtel de Roquelaure en 2014 comme directrice de cabinet de la ministre de l’Environnement Ségolène Royal. Dès 2015, Élisabeth Borne avait toutefois été nommée présidente de la RATP, une grande entreprise publique de transports, quelques années après avoir été directrice de la stratégie de la SNCF, au début des années 2000.

En savoir plus…

Lire aussi :

Logement : création d’un Organisme de Foncier Solidaire en Loire-Atlantique @Habitat_44 @NantesMetropole

Source : Habitat 44

Le Département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole, la Carène et 14 opérateurs sociaux se sont associés pour créer un OFS, Organisme de Foncier Solidaire, afin de permettre aux ménages modestes d’acheter un logement en Loire-Atlantique.

Habitat44

Ce nouvel outil va favoriser le développement d’opérations d’accession à la propriété pour les ménages à revenus modestes. L’un des objectifs est de permettre à ces ménages d’acheter leur logement dans des secteurs qui leur sont actuellement inaccessibles face à l’augmentation des prix du foncier.
Pour y parvenir, le principe s’appuie sur un double mécanisme :
– Réduire le prix d’achat en dissociant la propriété du foncier et celle du bâti.
– Encadrer les prix de vente et de revente des logements sur le très long terme.

Un outil innovant pour pérenniser une offre d’accession abordable
Tous les habitants ne sont pas égaux face au marché de l’immobilier. Faute de revenus suffisants, certains d’entre eux ne peuvent pas se loger dans certains quartiers où le prix du foncier explose. En Loire-Atlantique, ce dernier a augmenté de 45% en 10 ans pour atteindre, par exemple, 400 €/m² à Nantes (source : Chambre des notaires). Le prix du logement neuf s’élève aujourd’hui, en moyenne, à 3 850 €/m² (+25% en 10 ans). Il dépasse même 4 000 €/m² à Nantes et 4 500 € sur le littoral nord. Le profil des acheteurs est donc restreint : cadres supérieurs, certains retraités, cadres moyens.

Lire la suite

Territoire French Impact : découvrez les 20 premiers territoires Français à obtenir le label @Min_Ecologie

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

Le Label « Territoire French Impact » a pour but de valoriser et de renforcer les synergies entre les acteurs des écosystèmes de l’innovation sociale dans les territoires Français. Quels sont les 20 premiers territoires Français à avoir obtenu ce label ? 

Résultat de recherche d'images pour "min ecologie"

« Territoire French Impact », un label inédit pour l’innovation sociale au service des défis sociaux et écologiques des territoires
En juillet 2018, un appel à manifestation d’intérêt permanent (AMI) Territoire French Impact, a été lancé pour labelliser les territoires qui souhaitent renforcer leur écosystème de l’innovation sociale, mettre en synergie des acteurs, favoriser l’émergence, le développement et l’essaimage des innovations sociales.

Voici les 20 premiers territoires labellisés : 
– Aix-Marseille-Provence
– Clermont-Ferrand
– Est Ensemble
– Figeac
– Le Mans – Sarthe
– Lyon-Métropole
– Mayotte
– Montreuillois
– Nantes Métropole
– Pays de Grasse
– Région Bretagne
– Région Normandie
– ..La suite ici…

Retrouvez également :