Archives du blog

Les Epl dans les starting-blocks des Jeux olympiques @fedepl @Jo2024Paris

   Source : Fédération des Epl

Les Epl dans les starting-blocks des Jeux olympiques et paralympiques 2024

Après la confirmation à l’automne 2017 que la candidature française était retenue pour accueillir les Jeux olympiques et paralympiques en 2024, les Epl franciliennes se sont attelées à la préparation de l’évènement. À l’occasion de l’une de ses manifestations régionales, la Fédération des Epl Île-de-France organisait le 17 décembre à l’Hôtel de Ville de Paris une table ronde avec les principaux acteurs des Jeux pour affirmer leur implication dans cette grande manifestation sportive planétaire.

« Certaines Epl œuvrent d’ores et déjà à la construction des villages olympiques à l’instar de Plaine Commune Développement ou de la Spl Le Bourget – Grand Paris« , a indiqué Philippe Ducloux, président de la Fédération régionale des Epl Île-de-France dans son propos introductif. Et de poursuivre en précisant que, de son côté, la Sogaris invente des solutions logistiques pour la future Arena II Porte de la Chapelle à Paris, alors que la Sem Accord Hôtel Arena, qui recevra les épreuves de basketball et de judo, et la Spl régionale Saerp chargée de l’aménagement de la base nautique de Vaires-sur-Marne où les épreuves d’aviron et de canoë-kayak se dérouleront, préparent l’accueil des manifestations sportives.

Les Jeux, des opportunités pour les Epl franciliennes

 

…lire la suite…

Bercy-Charenton : le projet Symbiose lauréat de l’appel à projets @Icade_Officiel @GroupeSogaris @Poste_Immo

Source : Icade

Dans le cadre de l’appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris » sur le site de Bercy-Charenton, c’est le projet Symbiose, représenté par le groupement Sogaris, Icade et Poste Immo, qui ressort gagnant.

MIMRAM Bercy Périphérique

LE PROGRAMME
Le site est situé dans le 12ème arrondissement de Paris, s’inscrivant dans la future opération de Bercy-Charenton. Le projet Symbiose y propose un ensemble mixte de de 50 000 m2 intégrant un hôtel logistique nouvelle génération de 17 000 m², des bureaux sur 15 000 m², une programmation hôtelière et co-living de 8 000m², un hôtel d’activités de 5 000 m², 1 000 m² de commerces et d’espace évènementiel ainsi qu’un équipement sportif de 4.000 m².
Anciennement voué au stockage et aux manœuvres des camions de marchandises, le site de Bercy-Charenton va ainsi opérer une fantastique reconversion : il fait le choix de s’inscrire pleinement dans l’histoire et l’identité de ce lieu métropolitain par essence, en y réinventant logistique urbaine et activités et en développant un programme ambitieux pour faire de ce site un nouveau morceau de ville, un lien entre Paris et Charenton, une nouvelle destination du Grand Paris.

LOGISTIQUE URBAINE ET ACTIVITÉS
Avec Symbiose, le groupement entend proposer une nouvelle manière d’aménager la ville, intégrant les nécessités de l’économie productive au coeur des fonctions urbaines traditionnelles, sans jamais rien renier de la qualité urbaine et architecturale du projet. Forts de l’expérience acquise avec la réalisation de l’hôtel logistique Chapelle International livré cette année dans le 18è arrondissement de Paris et lauréat des MIPIM AWARDS, SOGARIS a souhaité développer pour l’hôtel logistique Bercy-Charenton un nouveau paradigme. Le Groupe La Poste, par sa position historique d’expert des flux, place la logistique urbaine au coeur de ses priorités, comme l’illustrent la livraison récente d’un Hôtel logistique urbain de grande dimension à
Bordeaux et la construction d’un autre à Toulouse. Il se positionne sur le site de Bercy Charenton, via sa filiale immobilière Poste Immo, à la fois comme investisseur et exploitant.

Lire le communiqué de presse en intégral

A lire également :

Retrouvez les équipes de Sogaris au #MIPIM2018 ! @GroupeSogaris @MIPIMWorld

Source : Sogaris

Le MIPIM commence aujourd’hui ! Retrouvez les équipes de Sogaris au Pavillon Grand Paris C12 sur le stand A18 jusqu’au 16 mars !

Sogaris Mipim

A lire aussi :

Petits-commerçants, petits e-marchands, même combat? Jonathan Sebbane DG @GroupeSogaris

Tribune de Jonathan Sebbane, Directeur Général de Sogaris

Source : Sogaris

Petits-commerçants, petits e-marchands, même combat?

Mesurons ensemble combien, en deux décennies, nos habitudes de consommation ont connu un véritable « big bang ». Nous sommes passés de la vente par correspondance au e-commerce sur nos smartphones, d’une livraison en un mois à une heure à peine, de la gestion des stocks à l’arrière-boutique aux chaines logistiques suroptimisées, de l’étiquetage manuel du carton aux flashcodes que quiconque peut générer… Aujourd’hui absolument tout se choisit, se compare, s’achète et se vend en ligne. Avec plus d’un milliard de transactions en 2016 et une progression de quasiment 20% du chiffre d’affaire du e-commerce en 10 ans (73 M€ en 2016, sources : CBRE, FEVAD), c’est bien l’ensemble des circuits de distribution qui se transforment dans des proportions considérables.

Si le débat public oppose régulièrement les géants du e-commerce au commerce de proximité, la concentration grandissante du secteur du e-commerce doit également nous interroger sans naïveté : car notre tissu commercial n’est plus seulement physique, il est également virtuel – et le maintien de sa diversité est un enjeu essentiel pour les consommateurs, particuliers ou professionnels.

Que l’on comprenne : les débuts prometteurs, parfois avec une croissance rapide et forte, d’un certain nombre de e-marchands se heurtent inévitablement aux contraintes structurelles de stockage, de transport et surtout de livraison des derniers kilomètres. Critère discriminant pour plus de 60% des achats réalisés par Internet, la livraison est en effet devenu un avantage concurrentiel majeur dans la compétition entre e-marchands.

Le problème devient dès lors très simple : sans logistique urbaine accessible, point de salut pour les petits ou moyens e-commerçants qui se verront trop souvent proposer des surfaces disproportionnées et des frais de transport prohibitifs, une fois leurs premiers moyens de stockage (le plus souvent le garage ou la chambre d’ami) devenus insuffisants. Deux solutions s’ouvrent alors à eux : limiter leur croissance ou utiliser les plateformes (web, logistique et de transport) des géants du secteur qui n’ont pas nécessairement intérêt à accompagner une croissance rapide d’un éventuel futur concurrent…ainsi disparaissent nos e-marchands, absorbés ou asséchés par plus gros et plus puissants qu’eux.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels                     @royojm                     @AlexandraPoloce

SOGARIS : Honorine Fanelli nouvelle Directrice du patrimoine

Source : Sogaris

Sogaris, acteur incontournable de la logistique urbaine du Grand Paris, annonce la nomination d’Honorine Fanelli au poste de Directrice du patrimoine et de la maîtrise d’ouvrage du Groupe.
Honorine Fanelli, est titulaire d’un diplôme d’Architecte DPLG. Elle a occupé successivement les fonctions de Chef de projets (Ateliers de Mathurins), Directrice technique (Les Ateliers Monique Labbé), avant de rejoindre la Direction Immobilière de Sogaris en juillet 2016 en qualité de Responsable des Opérations, où elle a piloté l’opération Vitry/Ardoines.
Honorine Fanelli aura notamment pour mission d’assurer la gestion du patrimoine de Sogaris ainsi que le pilotage des opérations et des travaux. C’est une mission essentielle pour le Groupe qui vient d’adopter, en novembre 2016, un nouveau plan stratégique qui prévoit plus 500 millions d’investissement en 10 ans sur le Grand Paris pour développer un réseau maillé de sites de logistique urbaine innovant et en phase avec les besoins de la distribution urbaine…en savoir plus..