Archives du blog

Vallogis construit 16 maisons individuelles locatives sociales à Chécy @ValloireHabitat @ActionLogement

Source : Valloire Habitat

Le 18 avril dernier a eu lieu la pose de la première pierre de la résidence « rue de la gare », programme de 16 maisons individuelles locatives sociales à Chécy, dans la métropole Orléanaise.

Résultat de recherche d'images pour

Située à Chécy, commune de la Métropole Orléanaise, la résidence ‘Rue de la Gare’ s’insère au coeur d’un ensemble pavillonnaire. Cette réalisation se compose de 16 maisons individuelles avec terrasse et jardin privatif avec abris, garage pour les logements T4 et places du midi pour tous les logements.

La typologie des maisons est la suivante :
– 10 maisons de 3 pièces d’une superficie moyenne de 67 m2
– 6 maisons de 4 pièces d’une superficie moyenne de 86 m2

Des maisons économes en énergie :
Chaque maison est économe en énergie grâce à un système de chauffage et eau chaude sanitaire par chaudière gaz à condensation et la présence de panneaux photovoltaïques (Règlementation thermique RT 2012 – 10 %).

Un projet participatif, un jardin partagé
Espace de culture et de convivialité en devenir, ce jardin positionné au centre de l’ensemble, accueillera les habitants qui souhaitent cultiver légumes et fleurs.

Pour en savoir davantage, cliquez ici

A lire également :

SHAM : performance 2017 marquée par son fort développement en Europe @Sham_Assurance

Source : SHAM

Le Groupe Sham, partenaire de référence de l’assurance et du management des risques des acteurs de la santé, du social et du médico-social, dévoile ses résultats annuels 2017 ! Une nouvelle année de croissance avec un CA en hausse de 15% par rapport à 2016 SHAM_logo_RVB

Une croissance portée par le développement du Groupe en Europe

Sur le marché santé-social, le Groupe collecte 425,6 M€ de primes avec une croissance du nombre de clients en France et à l’international (plus de 11 000 clients).
– En France, sur un marché en pleine mutation, Sham réalise un chiffre d’affaires de 301,2 M€, en retrait de 2 % (-6,3 M€) par rapport à 2016. La forte concurrence entre les acteurs et la pression tarifaire exercée à la baisse ont un impact direct sur l’activité historique d’assurance responsabilité civile médicale qui représente désormais 55 % du chiffres d’affaires de Sham (vs. 66 % en 2016). La tension observée sur les établissements de santé publics est en partie compensée par la diversification des activités engagée ces dernières années par la mutuelle : l’activité progresse sur les établissements sociaux et médico-sociaux, notamment sur les segments du handicap et du social, les établissements de santé privés et chez les professionnels de santé.
– A l’international, la pertinence du modèle de Sham se confirme : validant la stratégie de diversification géographique entamée par le Groupe, l’activité en Europe a fortement progressé en 2017 pour atteindre 73,8 M€ de chiffre d’affaires :

  • En Espagne, grâce à des appels d’offres importants remportés cette année, Sham occupe une position de leader en assurance des risques médicaux (RCM) ; couvrant désormais près de 40 000 médecins, via les collèges de médecins, 1 250 centres de soins et un peu plus de 150 établissements de santé ;
  • En Italie, Sham assure une cinquantaine d’hôpitaux en Italie du Nord, région dans laquelle la mutuelle est devenue le premier acteur du marché.

Le déploiement en Europe se poursuivra en Allemagne où Sham répondra en 2018 à de premiers appels d’offres.

Sur le marché territorial, le Groupe maintient un haut niveau de performance avec un volume de primes de 403,1 M€ (vs.  412,6 M€ en 2016). L’activité du Groupe sur ce marché est elle aussi soumise à une plus forte concurrence tarifaire sur le risque statutaire.

Lire la suite…

A lire également :

L’Aorif, l’État et Action Logement s’engagent dans la mobilité du parc social d’Ile-de-France @AORIF_ @ActionLogement

Source : l’AORIF

Le 16 avril 2018, le préfet de la région Ile-De-France, Michel Cadot, le Président de l’AORIF, Jean-Luc Vidon et le Président d’Action Logement, Bruno Arcadipane, ont signé leur engagement-cadre en faveur de la mobilité dans le parc social d’Ile-de-France.Cet engagement-cadre traduit la volonté de répondre plus efficacement à la demande de mobilité, dans une région qui connaît une extrême tension en matière de logement. En effet, l’Ile-de-France compte plus de 700 000 demandeurs de logement social pour environ 80 000 attributions par an, soit 1 attribution pour 9 demandeurs. Parmi
les demandeurs de logement social enregistrés, environ 30% sont déjà locataires du parc social et sont en demande de mutation de logement. Collectivement, organismes et réservataires, partenaires de l’attribution, veulent proposer de nouvelles solutions aux locataires qui souhaitent ou ont besoin de changer de logement au sein du parc social. C’est pourquoi, l’État, l’AORIF et Action Logement ont décidé de s’engager dans un engagement-cadre en faveur de la « mobilité résidentielle dans
le parc social d’Ile-de-France » afin de conjuguer leurs actions au service des besoins et souhaits de mobilité résidentielle des locataires du parc social.
L’engagement-cadre doit permettre la mise en œuvre de deux initiatives franciliennes :
– le protocole francilien d’expérimentation en faveur de mutations cibles, avec gestion en « flux compensé » des droits de réservation ;
– la bourse d’échanges de logements sociaux entre locataires, projet piloté par l’AORIF, suite à l’engagement pris par les bailleurs sociaux auprès de la Ville de Paris, avec les soutiens des réservataires Etat et Action Logement.

Si vous souhaitez davantage d’informations, cliquez ici

A lire également :

AREAS rejoint à son tour le réseau BATIGERE @Batigere

Source : Batigère

Une deuxième Association rejoint le groupe Batigère après l’adhésion d’AMITEL ! Il s’agit de l’AREAS, l’Association des Résidents, Étudiants, Apprentis et Salariésbatigere logo def_

Depuis sa création en 1977, ce sont près de 6 000 jeunes, étudiants, apprentis ou travailleurs qui ont pu bénéficier de son offre de logement. Forte de ses années d’expériences et d’un savoir-faire qui a fait ses preuves, l’AREAS bénéficie d’une véritable légitimité en matière d’ingénierie sociale. Ainsi, elle a su développer sa capacité à mener à bien les projets immobiliers, sur l’ensemble des aspects financiers, économiques, techniques et sociaux. Son ambition, mettre son savoir-faire au service des étudiants, apprentis et jeunes salariés, en voie d’insertion ou de réinsertion professionnelle.
Implantée en Ile de France, l’AREAS développe ou gère différents types programmes immobiliers. Elle déploie les moyens et les outils nécessaires à une gestion efficiente des logements tout en garantissant un suivi dédié à chacun des occupants. Actuellement, son patrimoine de 871 logements se situe principalement dans le Val-de-Marne, le Val d’Oise et la Seine-Saint-Denis mais l’AREAS a pour ambition d’intervenir prochainement dans toute la région Ile de France, notamment dans l’Essonne et les Yvelines.

Consulter la suite de l’article

Retrouvez également :

Innovation : Domofrance présente ARA MOBILE à l’AND des ESH @Domofrance @ANDmt1 @ActionLogement

Source : Domofrance

Lors des 35e Journées Professionnelles de l’AND des ESH, l’Association Nationale des Directeurs d’Entreprises sociales pour l’Habitat, Domofrance a présenté son innovation, l’ARA Mobile qui est le nouveau dispositif permettant d’améliorer le logement tout en favorisant l’accompagnement social.

Domofrance

Né du partenariat entre Domofrance et les Compagnons Bâtisseurs Aquitaine, l’ARA Mobile est un dispositif à mi-parcours entre l’amélioration du logement et l’accompagnement social (améliorer le logement et permettre l’acquisition de savoir-faire, favoriser les rencontres entre habitants, redonner un rôle actif aux ménages dans leur habitat et dans la vie de quartier…).

——> Pour consulter l’article, cliquez ici

——> Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ARA Mobile, cliquez ici

A lire aussi :