Archives du blog

Logement : 3F signe 3 nouveaux partenariats au Salon des Maires d’Ile-de-France @3F_Officiel @ActionLogement @AMIF_asso #SMIDF

Source : Groupe 3F

Lors du Salon des Maires d’Ile-de-France qui se déroule du 16 au 18 avril à Paris, le Groupe 3F va signer 3 nouveaux partenariats afin de renforcer son engagement social. 

3F

Partenariat Fédération Nationale Solidarités Femmes : lutter contre les violences faites aux femmes
Signature de la convention de partenariat entre Anne‐Sophie Grave, directrice générale de 3F, et Dominique Guillien‐Isenmann, présidente de la FNSF, mercredi 17 avril à 11h30 sur le stand d’Action Logement (hall A – C13‐D14)
La Fédération Nationale Solidarités Femmes (FNSF) regroupe 67 associations membres qui accompagnent ou hébergent chaque année des femmes victimes de violences conjugales ou familiales.

Partenariat Cordia : accompagner les locataires en difficulté dans leur logement
Signature de la convention de partenariat entre Bruno Rousseau, directeur général adjoint d’Immobilière 3F, et Jean‐Luc Cousineau, directeur de Cordia, jeudi 18 avril à 11h45 sur le stand d’Action Logement (hall A – C13‐ D14)
L’association Cordia est spécialisée dans l’accompagnement psycho‐médico‐social de personnes en difficulté.
Le partenariat avec 3F permettra la mise en oeuvre d’un accompagnement pour les locataires rencontrant des difficultés : difficultés financières, sociales, troubles de santé mentale, troubles de voisinage…

Partenariat 1001 Rues : 3F expérimente la e‐concertation locataires sur un projet de réhabilitation
Signature de la convention de partenariat entre Anne‐Sophie Grave, directrice générale de 3F, et Georges Majer, directeur de la startup 1001 Rues, mercredi 17 avril à 11h45 sur le stand d’Action Logement (hall A – C13‐D14)
Dans le cadre de son engagement social, 3F souhaite également développer de nouveaux process pour renforcer la concertation auprès des locataires. Elle signe ce 17 avril un partenariat avec 1001 Rues.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse

Lire également :

AG2R LA MONDIALE MATMUT dévoile les résultats de l’année 2018 @AG2RLAMONDIALE

Source : AG2R La Mondiale

AG2R La Mondiale Matmut est le 1er Groupe de protection sociale en assurance des personnes et de leurs biens, né du rapprochement entre AG2R LA MONDIALE et la MATMUT le 1er janvier 2019. Découvrez ses résultats de l’année 2018 ! 

ag2r

2018, une année structurante pour AG2R LA MONDIALE MATMUT
Le 1er janvier 2018 marquait la fin de la période transitoire de 2 ans pour que les Sociétés de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) antérieures au 1er janvier 2016 deviennent prudentielles au sens de Solvabilité 2. À cette date, SGAM AG2R LA MONDIALE et SGAM GROUPE MATMUT sont devenues prudentielles.

Objectifs tenus en retraite complémentaire
En retraite complémentaire, les cotisations Agirc-Arrco s’élèvent à 19,7 Md€, en hausse de 1,5 %, après une année 2017 de très forte croissance (+ 6,0 %). Les actifs en la matière atteignent 15,9 Md€.
Les résultats des fonds de gestion s’élèvent à 62,7 M€. Ils bénéficient d’une hausse du résultat d’exploitation courant grâce à une bonne maîtrise des frais. Le Groupe a ainsi pleinement tenu son engagement envers la Fédération Agirc-Arrco en termes de gains de productivité à réaliser dans le cadre de l’article 8 de l’Ani retraite du 13 mars 2013.

Un développement des activités assurantielles équilibré
Les cotisations des activités assurantielles représentent 11,9 Md€ et sont en hausse de 0,5 %.

Plus d’informations ici…

Pour en savoir plus sur le rapprochement entre AG2R La Mondiale et la Matmut…
>>>  cliquez ici

Le Groupe SOS recrute ! Découvrez plus de 200 offres d’emploi à pourvoir @GroupeSOS

Source : Groupe SOS

sos
Groupe SOS est la première entreprise sociale européenne, qui agit autour de 8 secteurs d’activités : Jeunesse, Emploi, Solidarités, Santé, Seniors, Culture, Transition écologique, et  Action internationale.

La diversité de ses secteurs d’intervention se traduit par une grande variété d’emplois. Nous vous invitons alors à découvrir dès maintenant les nombreuses offres d’emploi, que ce soit dans le socio-éducatif, le management des établissements, le médico-psychologique, mais aussi dans l’informatique, dans l’administration, et bien d’autres encore…

Voici un aperçu des offres d’emploi :
– TRAVAILLEUR SOCIAL H/F – CHU Pré Saint-Gervais – Le Pré saint Gervais (93)
– EDUCATEUR SPECIALISE H/F – CER LOZERE – Mende
– ACCUEILLANT-E H/F  – CSAPA SOS 75 Site « Sleep In » – Paris (75)
– AIDE SOIGNANT(E) H/F – EHPAD Les Tulipiers – Anzin (59)
– UN-E AIDE-SOIGNANT-E H/F – LHSS Les Voisins – Saint-Denis (93)
– UN-E STAGIAIRE EN COMMUNICATION H/F – ALTERMUNDI – Paris (75)
– MEDECIN GENERALISTE H/F – CSAPA SOS 75 Site « 110, Les Halles » – Paris (75)
– UN-E EDUCATEUR-RICE SPÉCIALISÉ-E H/F – SISAE- Beauvais (60)
– UN-E INFIRMIER-IÈRE H/F – CAARUD Kaléidoscope – Paris (75)
– DIRECTEUR, DIRECTRICE D’ASSOCIATION H/F – ARTEMIS – Paris (75)
– DIRECTEUR, DIRECTRICE DE PAIRS LYON H/F – PAIRS – Paris (75)
– DIRECTEUR, DIRECTRICE DE PAIRS LILLE H/F – Paris (75)
– CADRE DE SANTE H/F – Hôpital de Saint-Avold – Saint-Avold (57500) (57)

Consulter toutes les offres

Lire également :

Grand débat : voici les 20 propositions de la Croix-Rouge Française @CroixRouge

Source : Croix Rouge

La Croix-Rouge Française constitue le premier opérateur associatif dans le champ sanitaire, social et médico-social et compte au plan national 563 établissements et services. Dans le cadre du Grand Débat National, voici ses 20 propositions articulées autour du « pouvoir de vivre, « pouvoir d’agir », et « pouvoir de donner ».

Croix rouge française

Le pouvoir de vivre
– Renforcer l’accès aux droits des plus vulnérables
– Assurer la production ambitieuse d’une offre de logements très sociaux, dignes, adaptés aux besoins, aux différentes compositions familiales et accessibles aux ménages les plus modestes.
– Développer les SAMU sociaux disposant d’une expertise d’accompagnement à l’accès aux droits.
– Proscrire la remise à la rue à l’issue de la trêve hivernale.
– Renforcer le rôle des départements dans l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables pour éviter les sorties « sèches » de l’aide sociale à l’enfance.
– Proposer automatiquement l’aide d’un interprète et un soutien psychologique pour garantir une véritable protection inconditionnelle de toute personne en détresse.
– Conditionner toute démarche d’évacuation à l’évaluation sociale et à des situations de mise à l’abri digne.

Développer l’accès aux soins
– Généraliser le tiers-payant et fusionner l’Aide Médicale d’Etat (AME) avec la PUMA pour lutter contre le non-recours aux droits de santé.
– Augmenter le maillage des dispositifs publics d’accès aux soins des plus démunis et homogénéiser leurs pratiques.

Construire une société numérique inclusive
– Mettre en place un dialogue renforcé entre les usagers des services publics, notamment ceux en situation de pauvreté et/ou d’exclusion numérique, et les administrations afin d’identifier les mesures excluantes et simplifier le langage administratif.
– Redéployer une partie des économies de la dématérialisation dans un fonds dédié au financement de l’accompagnement des usagers au numérique dans des espaces variés permettant l’accueil de l’ensemble des publics.
– Cadrer juridiquement l’aide numérique pour faciliter le développement de la formation des aidants et des médiateurs de l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de grande exclusion ou de handicap.

Toutes les propositions de la Croix Rouge ici…

Lire également :

Sécurité Sociale : le gouvernement annonce le plus faible déficit annuel depuis 2001 ! @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Agnès Buzyn et Gérard Darmanin ont dévoilé les comptes 2018 de la Sécurité sociale, et annoncent le plus faible déficit annuel depuis 2001 ! En effet, les comptes s’améliorent de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2017. 

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le solde du régime général de la sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV), tel qu’il ressort des comptes arrêtés à date, s’établit à 1,2 milliard d’euros, en réduction de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2017  (- 5,1 milliards d’euros) .

Le redressement des comptes de la sécurité sociale est ainsi consolidé, malgré le ralentissement conjoncturel au second semestre 2018 qui a pesé sur les recettes du régime général, globalement un peu inférieures à la prévision (la loi de financement de la sécurité sociale prévoyait un déficit d’1 milliard d’euros). Ce bon résultat démontre que les comptes sociaux sont tenus. La sécurité sociale se retrouve ainsi proche de l’équilibre, situation qu’elle n’a pas connue depuis 2001.

Plus d’infos…

Lire aussi :