Archives du blog

Emerige et Ogic désignés pour l’aménagement du futur quartier Ordener-Poissonniers @SNCFimmobilier @Emerige @Ogic_officiel

Source : SNCF Immobilier

Le 17 juin, le groupement d’opérateurs Emerige / Ogic a été désigné lauréat, avec l’architecte Christian Biecher et les paysagistes SLA, pour l’aménagement du futur quartier Ordener-Poissonniers, dans le 18e arrondissement de Paris.

Situé dans le 18ème arrondissement, derrière le mur de la rue Ordener, l’ancien dépôt ferroviaire de la Chapelle s’étend sur environ 5 hectares. La requalification de 3,7 hectares de l’opération d’aménagement Ordener-Poissonniers, nouveau quartier mixte, fera la part belle aux espaces verts et à la conservation d’un patrimoine industriel remarquable.

A deux pas de la pépinière d’entreprises installée rue René Clair, c’est un véritable écosystème autour de l’innovation qu’il s’agira aussi de fabriquer. Espaces Ferroviaires, en lien avec la ville de Paris a fixé des objectifs ambitieux pour développer ce futur quartier :
– Un quartier visant la neutralité carbone : des constructions en bois, une boucle de chaleur de quartier, des îlots de fraîcheur ;
– Un programme innovant mixant toutes les fonctions urbaines, bureaux, logements (environ 1000 nouveaux habitants), commerces et services, une école, une crèche, une école publique d’éducation culturelle et artistique, un jardin public d’un hectare et de l’agriculture urbaine ;
– Un quartier ouvert et connecté, aux mobilités douces et biodiversité positive ;
– 7 000 m² de bâtiments patrimoniaux préservés et revalorisés par des programmations ouvertes au public et aux PME ;
– La construction de logements pour tous, d’équipements publics et de services d’intérêt collectif, confortera la volonté de mixité sociale et de diversité des fonctions pour revitaliser cette partie du 18ème. Des activités et des commerces innovants viendront animer les rez-de-chaussée et proposer des services et lieux de vie aux habitants. La programmation tertiaire participera à une diversification plus profonde du quartier.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

ICF Habitat Nord-Est renforce sa stratégie de transformation digitale @icfhabitat @blog_commerce

    Lisez cette brève sur Le blog du e-commerce 

********

 

 

Le café du Jeudi by le Blog, une nouvelle personnalité remarquable vous éclaire sur sa transformation digitale au sein de son entreprise !

Pour cette édition, nous avons l’honneur d’avoir le témoignage de Christine Richard, Directrice Générale d’ICF Habitat Nord-Est.

” L’acculturation des collaborateurs est essentielle pour les embarquer dans cette « aventure ». Elle se fait par le biais d’un accompagnement nourri des salariés.”

1. Comment avez-vous organisé la transition digitale de votre entreprise en tant qu’acteur majeur du logement social ?

Tout a commencé voilà un peu plus de 3 ans, par la mise en place au sein du groupe ICF Habitat, d’un petit groupe de sponsors (dirigeants de la holding et des filiales) prêts à porter ensemble la démarche de transformation digitale au sein des différentes entités du groupe, transformation digitale centrée client. L’objectif de départ était de créer un environnement favorable pour faire évoluer la culture d’entreprise vers plus d’agilité, d’initiative et de collaboration mais aussi pour provoquer un changement d’état d’esprit de nos collaborateurs, qu’il soit plus basé sur la confiance.

L’idée était également d’intégrer dans nos réflexions les nouveaux usages de nos clients et les nouvelles technologies avec l’ambition de mieux satisfaire nos locataires mais aussi de mieux répondre aux exigences et aux attentes de nos collaborateurs.

Nous avons été accompagnés dans cette transformation digitale par des consultants spécialisés dans l’agilité et la co-construction de solutions innovantes.

La première  démarche a été le lancement d’une phase d’écoute auprès des acteurs clés de notre écosystème (communauté métiers et communauté locataires) afin d’identifier leurs irritants et leurs essentiels. Elle a permis d’identifier les 3 premiers chantiers à lancer en priorité.

Ces 3 projets ont été lancés en forme collaborative avec la volonté de donner la parole à nos clients et à nos collaborateurs directement concernés par le sujet et de tenir compte de leurs expériences. Ils ont été menés en mode agile en utilisant de nouvelles méthodes de travail. Plusieurs communautés ont été mises en place, composées de locataires, de collaborateurs issus de différents métiers et de prestataires. Elles se sont réunies lors d’ateliers pour co-construire de nouveaux usages, de nouveaux processus, des gestes métiers associés aux étapes du parcours clients. Pour chaque projet, un appel à volontariat interne a été fait pour la désignation du chef de projet.

A titre d’exemple, le 1er atelier qui a porté sur la gestion de la réclamation, a permis grâce à cette nouvelle approche, de définir et mettre en œuvre de nouveaux « gestes métiers » et une application interactive dédiée à l’enregistrement et au traitement des réclamations qui répondent aux besoins et aspirations de nos locataires et de nos collaborateurs. Le résultat, pour nos clients, une autonomie et une simplification dans la création et le suivi de leurs demandes, pour les équipes, une simplification des processus, un outil plus souple et ergonomique, pour la société, une optimisation de la satisfaction des clients et des collaborateurs ainsi que l’amélioration de la performance.

Dans le cadre de cette démarche, nous avons également mis en place plusieurs partenariats avec des startups, à la fois pour répondre à des demandes que nous ne pouvions pas satisfaire, mais aussi pour nous familiariser avec ces nouvelles façons de travailler plus innovantes, plus agiles, moins confinées.
 

2. Quels sont les défis et les enjeux auxquels vous avez été confrontés en mettant l’innovation au cœur de vos ambitions ?

…lire la suite…

Paris Gare de Lyon : vers une transformation globale de la gare et de ses alentours @ConnectGares @Paris

Source : Gares et Connexions

Une grande transformation va s’engager autour du secteur Ouest de la rue de Bercy : requalification du quartier, transformation de la partie Sud de la gare, réorganisation des transports en commun, développement de l’intermodalité. Les projets conjoints seront présentés et débattus avec le public à l’occasion d’une concertation qui débutera le 27 mai prochain. 

Requalification de la gare de Lyon et de ses abords : secteur de la rue de Bercy
Avant de retrouver à l’horizon 2024 les caractéristiques d’un quartier vivant et agréable, le secteur ouest de la rue de Bercy va subir des transformations à l’échelle de la gare, du quartier et de la ville, en voici un aperçu :
– La restructuration des espaces intérieurs de la Gare de Lyon.
– La réorganisation des accès, de l’accueil et des services aux voyageurs s’accompagnera d’une recomposition complète de la façade Sud.
– Le développement d’un projet d’urbanisme largement axé sur l’intermodalité, favorisant les modes doux, les transports urbains et les trains grandes lignes. Ce projet de requalification et de revitalisation de la Gare de Lyon et de ses abords – secteur rue de Bercy – prévoit notamment : des voies de circulation réorganisées au profit de trottoirs élargis ; des boutiques traversantes entre gare et rue ; un itinéraire cyclable à double sens et 450 places de vélo abritées et sécurisées […]

Les dates clés du projet :
– Mai – Juillet 2019 : Concertation réglementaire
– Été – Automne 2019 : Bilan de la concertation
– 2020 Dépôt du permis de construire
– 2021 Premiers travaux en gare
– 2024 Fin de travaux du projet d’extension de la gare
– 2025 Fin de travaux sur le secteur.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Romain Dubois, nouveau Directeur Général d’ICF Habitat @icfhabitat

Source : ICF habitat

Romain Dubois a pris fin avril la direction générale du Groupe ICF Habitat, succédant ainsi à Cécile Queille qui a occupé cette fonction durant 9 ans.

Romain Dubois

Il poursuivra la dynamique du bailleur qui s‘attache à développer une offre de logements diversifiée, qualitative et abordable dans les territoires à forts besoins, en réponse aux besoins des collectivités et de la SNCF, son actionnaire.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et titulaire d’un diplôme d’études approfondies d’histoire, Romain Dubois a exercé différentes fonctions de 1995 à 2007 au sein de ministères :
ministère de la santé et des affaires sociales, comme chargé de mission à la direction générale de la santé puis chef de bureau du budget et de la programmation,
– ministère de l’économie et des finances, à la direction du budget puis à la direction de la réforme budgétaire,
– conseiller technique aux cabinets des ministres chargés de l’économie et du budget.

Nommé inspecteur des finances en 2007, il participe à des missions d’audit d’organismes publics et d’assistance à différentes commissions, dont la  « commission Attali ».

La suite ici…

Lire également :

Paris 14e : 303 logements sociaux réhabilités par ICF Habitat La Sablière @icfhabitat @SNCFimmobilier

Source : ICF Habitat

Mardi 9 avril, ICF Habitat La Sablière dévoilait au grand public la réhabilitation de 303 logements sociaux, rue de Gergovie dans le 14e arrondissement de Paris.

icf habitat

Étaient présents à cette inauguration Carine Petit, maire du 14e arrondissement de Paris, Benoit Quignon, président d’ICF Habitat, directeur général de SNCF Immobilier, Patrick Jeanselme et Jean-Luc Vidon, respectivement président du directoire et directeur général d’ICF Habitat La sablière.

Cette opération de réhabilitation illustre l’engagement à long terme d’ICF Habitat la Sablière pour limiter l’empreinte carbone de son activité, maîtriser l’impact de la hausse du coût de l’énergie et proposer aux locataires le confort et le service attendus.

Une ambition : atteindre l’étiquette B
Chaque année, ICF Habitat La Sablière investit en moyenne 53 M€ dans l’entretien de son patrimoine pour assurer le confort et la sécurité de ses locataires ainsi que la diminution des consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effets de serre.
Pour réduire les consommations d’énergie et l’émission de gaz à effets de serre de la résidence, mais aussi diminuer le coût des charges pour lutter contre la précarité énergétique, le programme a consisté en l’installation d’un nouveau système de chauffage, de travaux d’isolation sur le bâtiment et d’un couplage de la micro-cogénération avec la pompe à chaleur et l’usage des énergies fatales.

Plus d’infos ici…

Retrouvez aussi :