Archives du blog

12 conventions-cadres Action Cœur de ville signées en Normandie ! @caissedesdepots

   Source : Caisse des dépots

La convention-cadre Action Cœur de ville de Louviers a été signée le 1er octobre en présence de Florence Mas, directrice régionale Normandie de la Banque des territoires. Elle clôture le cycle des contractualisations Action Cœur de ville entamé le 2 juillet en Normandie

12 communes normandes ont en effet été retenues par l’Etat dans le cadre du programme Action Cœur de ville : Alençon, Argentan, Cherbourg en Cotentin, Dieppe, Evreux, Fécamp, Flers, Lisieux, Louviers, Saint Lô, Vernon et Vire.Ce programme permet aux collectivités de rassembler autour d’elles l’ensemble des partenaires publics et parapublics. Elles sont désormais tournées vers la finalisation des diagnostics et la mise en œuvre des premiers projets matures.

Les 3 axes d’intervention de la Banque des Territoires sont mobilisés :

  • ingénierie, en particulier pour la smart-city et la gestion du patrimoine immobilier ;
  • prêts, avec le financement de projets urbains, logements pour les jeunes ou cinémas ;
  • investissement en fonds propres sur des projets en ligne avec la politique d’intervention de la Banque des territoires (réhabilitation de bâtiments publics, équipements culturels, hébergements touristiques).

…lire la suite…

Penser la ville intelligente : retour sur le colloque de l’AMIF @AMIF_asso

Source : AMIF

Au siège de la CCI Paris Ile-de-France, le colloque organisé par l’Association des Maires d’Ile-de-France, le 19 septembre, a rassemblé une centaine de participants venus échanger sur le thème  » Penser la ville intelligente « .

AMIF LOGO

À quelques jours de la sortie de son nouveau site, cette journée a marqué la rentrée numérique de l’AMIF, avec la signature d’une convention de partenariat avec Villes Numériques et la présentation des résultats de l’enquête sur le numérique réalisée pendant l’été.

Une enquête qui révèle que 70% des communes interrogées ont un élu en charge du numérique, contre 35% il y a 3 ans. Mais il existe toujours une forte disparité dans les moyens consacrés au numérique (de 0,1% à 30%). Plus étonnant, 60% des communes interrogées estiment ne pas avoir besoin de formation aux outils numériques et 58% d’entre elles n’accueillent pas de structures dédiées au numérique.

À la lecture de ces résultats, le rôle de l’AMIF se révèle d’autant plus déterminant ainsi que l’a rappelé Stéphane Beaudet, Président de l’AMIF,  » tous les Maires sont confrontés au numérique et notre rôle est de leur permettre de s’en saisir pour développer leurs communes. C’est un sujet que l’AMIF considère comme majeur. Il va falloir réinventer notre modèle communal à l’aune de la révolution numérique que nous sommes en train de vivre. Et l’AMIF contribue à l’émergence de ce nouveau modèle à travers son Salon qui chaque année donne davantage de place au numérique, sa commission permanente et ses rencontres dédiées, Matinales ou autres visites de terrain « . Un point de vue partagé par Claudy Lebreton, Vice-président de Villes Internet, qui reprend  » on ne peut plus penser l’organisation de la ville comme on le faisait il y a 20 ans. L’AMIF encourage les élus à se former, à s’adapter et à innover et nous sommes heureux d’y contribuer « .

Au fil des interventions, les experts ont démystifié la  » smart city  » expliquant qu’il n’existait pas de modèle,  » il y a ce que vous construirez en phase avec votre territoire « ,  » un territoire intelligent est fait pour l’humain par l’humain « .

Electric Days, le rendez-vous de l’innovation dans l’énergie @EDFofficiel ‏

  Source : EDF

> En savoir plus

Regard sur les défis de la ville éco-intelligente de demain @fpi_fr @cmarkea

Source : Fédération des Promoteurs immobiliers

La Fédération des Promoteurs immobiliers (FPI) a publié en juin dernier la 6e édition de son magazine d’information « Passion Bâtir » avec un dossier spécial sur la ville éco-intelligente.

Retrouvez dans ce magazine l’interview de Charlotte Lavit d’Hautefort, Directrice du marché des infrastructures et services publics d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels.

Passion bâtir n°6

Voici un aperçu de l’interview de Charlotte Lavit d’Hautefort
«  Une ville intelligente ou « Smart city » est un espace qui utilise une gestion intégrée des grandes fonctions urbaines pour proposer des services publics plus performants et faciliter la vie des citoyens grâce à la digitalisation des données et à l’intégration des technologies de l’information et de la communication. Concrètement il s’agit d’optimiser l’efficacité des opérations et des services urbains comme la surveillance et la gestion des systèmes de circulation et de transport, l’éclairage public, les réseaux d’approvisionnement en eau, la gestion des déchets, les systèmes d’information ou encore le fonctionnement des écoles, des bibliothèques ou des hôpitaux. »

>>> Consulter l’interview dans son intégralité

>>> Télécharger le magazine « Passion Bâtir » n°6

Sense-city : le laboratoire pour tester la Smart city de demain @nexity

Source : Nexity Lab

Sense-city est un laboratoire, situé à Champs-sur-Marne, qui a pour but d’anticiper les changements climatiques afin de préparer au mieux la ville de demain. 

Né d’une initiative de l’Université Paris-Est et financé par l’Agence nationale de recherche à hauteur de 9 millions d’euros, Sense-City est un laboratoire d’expérimentation de la ville durable, grandeur nature. Entre laboratoire et vie réelle, le projet Sense-City attire d’ores et déjà de nombreuses entreprises dont le but est également de façonner la ville de demain. Celles-ci peuvent en effet tester leurs produits en temps réel et ainsi accroître leurs chances de les commercialiser.

Regardez la vidéo ci-dessous afin de mieux comprendre le projet Sense-City :

En savoir plus…

Retrouvez également :