Archives du blog

6e édition des Universités d’Eté Smart Buildings for Smart Cities, c’est demain !

 

LE rendez-vous incontournable du bâtiment intelligent dans la ville durable

En 2018, les Universités d’Eté Smart Buildings for Smart Cities franchissaient un cap en prenant une nouvelle dimension.

En 2019, l’expansion continue !

Grâce à l’arrivée d’un nouveau pilier, la Confédération Construction Bruxelles Vlaams-Brabant, et d’un tout nouveau lieu, le Square, situé en plein cœur de l’Europe, cette nouvelle édition sera définitivement sous le signe de l’internationalisation.

Autre grande nouveauté : un nouveau format pour plus de participants !

Il existe désormais 2 manières d’assister aux UE : en tant que congressiste avec un accès à l’intégralité de l’événement notamment aux conférences plénières (traduction en français/anglais simultanée) ou en tant que visiteur en ayant accès à l’Expo et aux ateliers thématiques uniquement.

> Télécharger le programme

Ikea développe SolarVille, un projet de Smart City solaire @Bouygues_C @IKEA_France ‏

        Source : blog bouygues construction

SOLARVILLE. Et si Ikea nous vendait demain non pas des meubles mais des Smart Cities en kit ? C’est ce que semble préparer le géant suédois si l’on en croit sa dernière annonce. Baptisé SolarVille, ce projet conçu par son laboratoire d’innovation Space10 permet d’alimenter une ville en énergie solaire grâce à une « smart grid » utilisant la technologie blockchain.

En réalité, cette technologie sur laquelle se base SolarVille n’est pas exactement nouvelle. En effet, elle alimente depuis 2016 un quartier de Brooklyn, et de nombreuses start-up s’y intéressent, comme Power Ledger ou We Power. Néanmoins, elle peine encore a se démocratiser du fait des coûts importants d’installation. Or, c’est un domaine où Ikea pourrait mener des économies d’échelle.

Concrètement, des panneaux photovoltaïques et des batteries de stockage équiperont chaque habitation.

D’autre part, des capteurs mesureront la production et la consommation des foyers. Et ces données s’inscriront dans une blockchain de façon infalsifiable. Ce registre servira ensuite de bourse d’échange automatisée.

Ainsi, un foyer qui consommerait plus que sa production pourra acheter de l’énergie à ses voisins de façon automatique. Et les consommateurs les plus économes seront rétribués financièrement. Une façon pragmatique d’encourager la sobriété, et d’accompagner la transition vers une économie décarbonée.

…en savoir plus…

Retour sur la réunion de restitution du CES 2019 organisée par Arkéa Banque E&I @cmarkea #CES2019

Source : Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels

Comme chaque année, les équipes d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels étaient présentes au CES, le plus grand salon international dédié aux innovations technologiques. 

A l’issue de cet événement, Arkéa Banque E&I a organisé, le 21 février dernier, une réunion de restitution du CES 2019 sur les thèmes de la smart home, smart building et smart city. Cette manifestation a rassemblé plus de 150 participants !

Restitution CES 2019 arkea.PNG

Xavier de Dalloz, François Koehl, David Menga et Alain Risch, porte-paroles de la mission CES, sont intervenus sur ces grandes innovations technologiques, en abordant l’intelligence artificielle et la protection des données.

Voici un aperçu des différentes innovations à retenir de cette édition 2019 : 
Smart Home / Smart building :
– Lockly Secure Pro : serrure permettant d’ouvrir la porte de plusieurs manières : Clé standard, PINCode d’entrée, Empreinte digitale, Application mobile sécurisé, Commande vocale (Ring : sonnette connectée permettant de communiquer avec toute personne se présentant à votre porte à travers une transmission sur mobile.
– Amazon KEY : Amazon a lancé une serrure commandée à distance pour permettre la livraison de votre paquet commandé sur son site en votre absence. Ce nouveau service nommé « KEY » est à destination des clients Amazon Prime aux US.

Smart city :
– Bisecu : Un cadenas entièrement commandé par Smartphone pour votre usage personnel ou pour prêter, ou partager, plus simplement votre vélo. S’adapte aux roues à rayons.
– Bosch : navette autonome, capable de transporter jusqu’à quatre personnes.
– Continental : présentation de sa navette autonome, accompagnée de sa nouvelle solution de livraison de colis, développée avec la société suisse de robotique ANYbotics
– Drone de Bell : les futurs taxis volants d’UBER

Santé : 
– xRBlood : solution de numération sanguine à domicile qui compte les globules rouges et blancs.
– Marvoto : application portable qui permet de réaliser une échographie à domicile.
– Meersens : solution qui permet aux utilisateurs de tester en quelques secondes leur environnement (qualité d’air, ondes, UV, pesticides, gluten, eau…)
– 1Drop : fournit des informations personnalisées sur la santé en mesurant des biomarqueurs contenus dans une seule goutte de sang.
– …

Pour plus d’informations…
>>> La synthèse du CES 2019 réalisée par Mazars

70% des habitants vivront en ville en 2040 @HubSmartCity

Source : Hub Smart City

Partout dans le monde, les villes intelligentes se développent de plus en plus. En France par exemple, 14 des 25 Smart Cities françaises ont moins de 250 000 habitants. En quelques années, le concept de « Smart City » est donc devenu concret. Faisons le point sur cette transformation en profondeur des villes que nous connaissons.

Une transformation globale

Pour que tout le monde puisse cohabiter sans épuiser les ressources de la planète, le concept de ville intelligente a été créé. Il se propose comme une solution idéale pour « vivre mieux ». Une Smart City possède en effet plusieurs enjeux :

  • Economique : La Smart City a pour ambition de rebooster l’économie d’un pays grâce aux innovations. Ces dernières permettent d’ailleurs de créer de nouveaux emplois.
  • Ecologique : avec une consommation d’énergie par foyer qui ne cesse d’augmenter, l’idée est de limiter les rejets de CO2. Modérer les déplacements, surveiller la qualité de l’air et le trafic routier sont des mesures pouvant être mises en place pour palier ça.
  • Technologique : Développer l’open data pour analyser les besoins et la consommation de chaque individu, et permettre une interaction intelligente entre citoyens et administrations. Des données sont ainsi collectées à travers la ville. Par la suite, elles sont mises à disposition des habitants, et utilisées pour optimiser les services proposés par la ville.

…lire la suite…

L’Open Data, au cœur de la stratégie des collectivités territoriales @Bouygues_C

Source : Blog de Bouygues Construction

Elle est considérée comme le nouvel or noir de notre société. La Data, et surtout son exploitation, sont au cœur de la stratégie des entreprises, services et plus récemment, des collectivités territoriales.

L’heure est au développement des Smart Cities, villes « intelligentes » qui s’appuient sur les nouvelles technologies pour améliorer leurs services urbains ou réduire les coûts. C’est pourquoi la question de l’Open Data devient centrale pour les métropoles. L’Open Data qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de la mise à disposition des données numériques du territoire en libre accès pour tous qui permet, entre autres, d’articuler l’ensemble des services mis à disposition par la ville. Si cette ambition est séduisante à bien des égards, elle suscite aussi beaucoup d’interrogations, notamment de la part des citoyens.

C’était le sujet du dernier Open Up Session organisé par Bouygues Construction, partenaire de l’exploration « DataCités » piloté par le Lab OuiShare X Chronos. Rencontre avec Xavier Lenoir, DSI de la ville de Dijon, et Simon Saint-Georges, chargé de mission sur les données énergétiques pour Rennes Métropole ; deux collectivités impliquées dans ce travail de réflexion.

L’exploration menée par Le Lab OuiShare X Chronos a montré qu’il n’existait pas de modèle unique en matière de Smart City, mais plutôt des principes d’actions qui doivent être adaptés aux différentes situations. Quelles sont les spécificités des métropoles de Dijon et de Rennes en matière d’Open Data ?

 

…Lire la suite…