Archives du blog

Sham : lancement de la 19e édition du concours Risk Management @Sham_Assurance

Source : Sham

SHAM lance la 19e édition du Concours Risk Management, en prévention et management des risques auprès des acteurs de la santé, du social et du médico-social. 

Concours Risk management 2019

Pour toujours mieux encourager et valoriser les actions en faveur de la prévention et du management des risques, le Concours Risk Management Sham 2019 est ouvert à tous les acteurs (établissements, structures ou services) de la santé, du social et du médico-social, sociétaires ou non-sociétaires Sham, en France.

Trois catégories pour concourir :
– « Ressources Humaines – Qualité de vie au travail » récompensant un projet destiné à améliorer la qualité de vie et le bien-être au travail des personnels,
– « Prise en charge patient/résident » récompensant un projet destiné à améliorer la prise en charge des personnes soignées, hébergées ou accueillies,
– « Digital et nouveaux risques » récompensant un projet destiné à améliorer la sécurité en matière de gestion des risques digitaux et technologiques (Cyber, robotique, télémédecine, dématérialisation des dossiers médicaux, objets connectés…), réglementaires ou liés à l’évolution de l’environnement des établissements (ambulatoire, organisation territoriale de la santé, nouvelles manières de soigner…).

Attention, vous avez jusqu’au 3 mars 2019 pour candidater ! 
>>>> Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Étude sur la responsabilité civile médicale des Établissements de santé et médico-sociaux @Sham_Assurance

Source : Groupe SHAM

Groupe SHAM publie une étude sur la responsabilité civile médicale des Établissements de santé, des établissements sociaux et établissements médicaux-sociaux.

SHAM_logo_RVB

Les tendances clés en matière de responsabilité civile médicale dans les établissements de santé et les établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS). Les réclamations liées aux préjudices corporels et matériels dans l’ensemble des établissements représentent au total 15 792 réclamations en 2017, pour un coût total de 221,2 M€, soit une augmentation de 2,9 % en nombre et de 1,6 % en coût.

Dans les établissements de santé : 13 607 réclamations de sinistres pour réparation de préjudices corporels et matériels ont été adressées en 2017 aux établissements de santé assurés Sham contre 13 212 en 2016. Malgré une relative stabilité du nombre de ces réclamations (+3 %), l’inflation du coût (qui se situe habituellement autour de +5 %) est quant à elle moins importante que les années précédentes : +1,7 % par rapport à 2016. Le coût total s’élève à 219,2 M€, les préjudices corporels représentant la quasi-totalité de ce montant (98 %) avec une augmentation de 3,7 % par rapport à 2016.

Dans les établissements sociaux et médico-sociaux : on enregistre en 2017, 2 185 réclamations pour un coût total de 2 M€. Ce nombre est relativement stable avec une augmentation de 2 % qui s’explique par la croissance du portefeuille assuré par Sham.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Lire aussi :

SHAM retrace en vidéo ses 90 années d’expérience @Sham_Assurance

Source : SHAM

Groupe SHAM, Société Hospitalière d’Assurances Mutuelles, a été créée en 1927. Elle célèbre ses 90 ans d’existence cette année !

Forte de ses 90 années d’expérience et d’une relation privilégiée avec ses sociétaires et partenaires, la mutuelle a su se réinventer pour accompagner les évolutions du marché et répondre toujours mieux aux besoins des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Retour sur ses 90 années d’expérience :

Sur un même sujet :

Etablissements publics de santé : Etude sur santé et qualité de vie au travail @Sham_Assurance

Source : Sham

Sham, acteur de référence dans l’assurance et le management des risques des acteurs de la santé et du social, a réalisé une étude permettant de mettre en avant la qualité de vie au travail (QVT) et la santé des agents de la fonction publique hospitalière. SHAM_logo_RVB

La satisfaction globale des agents sur leur qualité de vie au travail reste moyenne
Avec une note de 5,3 sur 10 (vs 6,1 dans la fonction publique territoriale), la satisfaction des agents de la fonction publique hospitalière sur leur qualité de vie au travail se situe juste au-dessus de la moyenne. 61% des agents déclarent que cette satisfaction a diminué au cours des 6 derniers mois.
A partir des six principales dimensions de la qualité de vie au travail, l’étude apprécie la perception des agents sur leurs conditions de travail. Le regard qu’ils portent sur les exigences du travail, l’autonomie, la sécurité de la situation de travail, les exigences émotionnelles, le sens du travail, les rapports sociaux au travail apportent un éclairage renouvelé sur les enjeux de la gestion des ressources humaines dans le secteur sanitaire et médico-social.

Une large autonomie
Les agents reconnaissent disposer d’autonomie et de la possibilité de développer leurs compétences professionnelles. Mais le manque de fluidité entre les services peut ralentir l’avancement du travail et impacter le parcours patient.

Un sentiment d’utilité et de fierté
Sentiment d’utilité, fierté et sens des missions, les agents partagent assez largement une vision positive de leur travail. Mais plus d’un agent sur deux (55 % pour les encadrants et 60% pour les non-encadrants) exprime une inadéquation entre la conception qu’il se fait de son métier et la façon dont on lui demande de l’exercer.

——> Pour en savoir plus et pour découvrir le rapport en intégralité, cliquez ici

Retrouvez aussi :

SHAM : performance 2017 marquée par son fort développement en Europe @Sham_Assurance

Source : SHAM

Le Groupe Sham, partenaire de référence de l’assurance et du management des risques des acteurs de la santé, du social et du médico-social, dévoile ses résultats annuels 2017 ! Une nouvelle année de croissance avec un CA en hausse de 15% par rapport à 2016 SHAM_logo_RVB

Une croissance portée par le développement du Groupe en Europe

Sur le marché santé-social, le Groupe collecte 425,6 M€ de primes avec une croissance du nombre de clients en France et à l’international (plus de 11 000 clients).
– En France, sur un marché en pleine mutation, Sham réalise un chiffre d’affaires de 301,2 M€, en retrait de 2 % (-6,3 M€) par rapport à 2016. La forte concurrence entre les acteurs et la pression tarifaire exercée à la baisse ont un impact direct sur l’activité historique d’assurance responsabilité civile médicale qui représente désormais 55 % du chiffres d’affaires de Sham (vs. 66 % en 2016). La tension observée sur les établissements de santé publics est en partie compensée par la diversification des activités engagée ces dernières années par la mutuelle : l’activité progresse sur les établissements sociaux et médico-sociaux, notamment sur les segments du handicap et du social, les établissements de santé privés et chez les professionnels de santé.
– A l’international, la pertinence du modèle de Sham se confirme : validant la stratégie de diversification géographique entamée par le Groupe, l’activité en Europe a fortement progressé en 2017 pour atteindre 73,8 M€ de chiffre d’affaires :

  • En Espagne, grâce à des appels d’offres importants remportés cette année, Sham occupe une position de leader en assurance des risques médicaux (RCM) ; couvrant désormais près de 40 000 médecins, via les collèges de médecins, 1 250 centres de soins et un peu plus de 150 établissements de santé ;
  • En Italie, Sham assure une cinquantaine d’hôpitaux en Italie du Nord, région dans laquelle la mutuelle est devenue le premier acteur du marché.

Le déploiement en Europe se poursuivra en Allemagne où Sham répondra en 2018 à de premiers appels d’offres.

Sur le marché territorial, le Groupe maintient un haut niveau de performance avec un volume de primes de 403,1 M€ (vs.  412,6 M€ en 2016). L’activité du Groupe sur ce marché est elle aussi soumise à une plus forte concurrence tarifaire sur le risque statutaire.

Lire la suite…

A lire également :