Archives du blog

Ajaccio : la SPL Ametarra va livrer 1 000 logements grâce à Action Cœur de ville @FedEpl

Source : Servir le public

Grâce au programme « Action cœur de ville », la SPL Ametarra va livrer un programme de 1 000 logements prochainement, en plein centre d’Ajaccio. 

Servir le Public« Le périmètre ACV englobe toute la concession d’aménagement alors actée, laquelle porte notamment sur la réalisation d’une place et la construction d’une halle aux marchés à qualité patrimoniale toutes deux achevées en fin d’été, ainsi que sur la réhabilitation de la citadelle Miollis et la piétonnisation de la Ville Génoise », décrit la directrice de la Société publique locale Ametarra, Sophie Boyer de la Giroday.

Afin de ramener les actifs au centre, 1 000 logements vont ainsi émerger sur une friche de 12 hectares mixant habitat, commerces, services et pôle d’échanges multimodal, des logements atypiques correspondant aux aspirations actuelles (duplex, rooftop)… Une nouvelle occasion pour la Spl de faire valoir ses talents « sur un programme structurant qui n’aurait jamais pu être initié sans l’appui d’ACV », reconnaît la directrice générale. Car si, tour à tour mandataire ou concessionnaire, Ametarra ne cherche pas à tout porter, une chose est sûre : « Elle veut rester la boussole de la dynamique ajaccienne, et Action Cœur de ville, dans sa transversalité obligée, constitue bien le meilleur cadre pour cela », conclut Sophie Boyer de la Giroday.

Consulter l’article…

Lire également :

Zoom sur le succès des regroupements d’EPL d’aménagement @FedEpl

Source : Servir le public

Entre la mutualisation, la diversification d’activités, le développement d’ingénierie, la proximité renforcée auprès des territoires etc… Les regroupements d’Epl d’aménagement ont été de vrais succès, notamment grâce à leur grande agilité ! Plus d’informations ci-dessous…

EPL-Servir-le-public

Depuis déjà plusieurs années, les Epl se démarquent en réussissant bien souvent leurs stratégies de regroupement. La solution ? Une bonne dose de pragmatisme. Le mouvement s’amplifie du fait d’une forte évolution institutionnelle avec les conséquences des lois Maptam du 27 janvier 2014 et NOTRe du 7 août 2015, et la création de métropoles mais aussi d’intercommunalités et régions agrandies. Les Epl suivent ce nouveau cap, prouvant une fois encore leurs facultés d’adaptation et de redéploiement.

« Si le développement ou la structuration de l’activité motivent ces démarches, les initiatives mises en œuvre vont généralement plus loin et créent de nouvelles dynamiques ». Dressant ce constat dans le guide Groupements et groupes d’Epl, publié par la Fédération des Epl, son président Jean-Marie Sermier souligne les atouts de l’outil Epl, qui au-delà de l’aspect organisationnel, transforment cette mutation en levier de croissance.

Lire la suite…

Lire également :

Partenariat entre 2 SEM pour l’aménagement de la métropole Lyonnaise @FedEpl @groupeserl @lpa_officiel

Source : Servir le Public

Le 3 juillet dernier, Lyon Parc Auto et Groupe Serl ont signé un partenariat de 3 ans afin de participer à l’aménagement futur de la métropole Lyonnaise. 

EPL-Servir-le-public

Avec ce partenariat, le Groupe Serl et Lyon Parc Auto vont mettre en commun leurs savoir-faire, leurs méthodes de travail et leurs outils « pour imaginer, sur des cas concrets, des réponses aux défis de la ville de demain et aux évolutions inhérentes au développement de l’agglomération lyonnaise, ainsi qu’aux attentes de ses acteurs et de ses habitants », déclarent les 2 structures dans un communiqué de presse commun. « C’est l’humain qui doit être au centre de nos réflexions, notre énergie et notre intelligence collective doivent permettre d’apporter des solutions concrètes, innovantes au bénéfice de tous et du bien vivre ensemble », assure Louis Pelaez, président-directeur général de LPA.

Pour plus d’infos ⇒ cliquez ici

Lire également :

La Sem Nausicaà va ouvrir le plus grand Aquarium d’Europe ! @FedEpl @_Boulognesurmer

Source : Servir le public

Le 19 mai prochain va ouvrir le plus grand aquarium d’Europe ; projet porté par la Sem Nausicaà afin de booster l’attractivité du Centre National de la mer de Boulogne-sur-Mer !

Grand Nausicaá : Le public pourra effectuer une plongée en eaux profondes grâce au passage dans une tunnel de 18 m de long. Crédit ©Sophie et Jacques Rougerie

Le Grand Nausicaá n’a pas choisi la date par hasard pour faire découvrir au public le plus grand aquarium d’Europe et le quatrième du monde. Pour ce projet de tous les records, l’ambition est de taille : doubler le nombre de visiteurs annuels en atteignant le cap du million avec des retombées fortes pour toute l’agglomération de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais). «Notre objectif est aussi de doubler les 30 millions d’euros injectés chaque année dans l’économie locale avec un impact fort sur l’hôtellerie et la restauration», explique Philippe Vallette, directeur général de la Sem Nausicaá. Celle-ci gère le centre national de la mer depuis sa création en 1991. « Ce choix a été fait pour éviter les lourdeurs d’une régie et préserver une nature de service public », rappelle Philippe Vallette.

10 000 m2 d’exposition proposent la découverte de 60 000 animaux marins. Attraction centrale de l’extension du centre, le nouveau bassin impressionne par ses dimensions,  60 m de long, 35 de large et 8 de profondeur, et reconstitue l’écosystème de la haute mer. Les 10 000 m³ d’eau, soit 4 piscines olympiques, accueillent des raies manta, poissons lunes ou requins-marteaux.

Cliquez ici pour en savoir plus…

A lire également :

Le Centre de Congrès de Rennes fait peau neuve pour le Congrès des Epl @FedEpl @metropolerennes ‏@LeCouventRennes @SalonEpl

Source : Servir le Public

Le fameux Couvent des Jacobins de Rennes est devenu, depuis le 19 janvier 2018, le nouveau Centre de Congrès de Rennes. 

Le nouveau centre des congrès de Rennes présente un agenda fourni pour 2018, notamment l’accueil du congrès national de la Fédération des Epl, du 4 au 6 décembre. ©JF Molliere

« Vous avez réalisé l’impossible ! ». C’est en ces termes élogieux que la maire de Rennes, Nathalie Appéré, a félicité l’architecte Jean Guervilly ainsi que tous ceux qui, 4 ans durant, se sont impliqués pour faire de ce centre des congrès un objet de fierté. La prouesse architecturale, il est vrai, justifie un tel lyrisme ; les volumes contemporains du nouveau bâtiment se mariant avec les espaces d’origine et préservés, comme le jardin du cloître au sein duquel la déambulation va très vite devenir tendance.

« Ce projet était impressionnant par l’histoire qui y est attachée », souligne Jean Guervilly. Les historiens auront compris le clin d’œil : c’est, entre autres, dans la chapelle du couvent qu’Anne de Bretagne s’est fiancée en 1491 avec le roi Charles VIII. « Pour réaliser la jonction entre passé et présent, la société publique locale (Spl) Destination Rennes, exploitant du lieu, a été très tôt associé aux études », se réjouit Jean-François Kerroc’h, son directeur. « Cet équipement porte une grande ambition pour Rennes et sa métropole, en s’inscrivant dans une dynamique touristique et économique nouvelle. Nous avons ainsi pu convaincre l’architecte d’étendre la jauge de l’auditorium, de 800 à 1000 personnes, pour être en mesure de recevoir des évènements importants », poursuit-il.

54 000 Rennais ont visité « leur » centre…

Dans le même temps, la Spl a multiplié les initiatives pour sensibiliser les services privés alentours (traiteurs, conciergeries, hôtellerie, etc.). « L’axe de notre communication a été clair à l’égard des acteurs : les « excellences » de notre territoire font la légitimité d’un tel équipement. A vous de saisir cette opportunité ».

Pour lire la suite, cliquez ici

A lire aussi :