Archives du blog

Tout ce qui va changer au 1er avril 2018 : Allocations, Gaz, banques, santé…@servicepublicfr

Source : Service Public

Allocations familiales, gaz, banques, santé… Retrouvez ci-dessous ce qui va changer pour ce mois d’avril 2018 !

service public

Allocations familiales
Dès le 1er avril 2018, nous avons une réévaluation des prestations familiales. Par ailleurs, les conditions de ressources et les montants de l’allocation de base à taux plein, de la prime à la naissance et de la prime à l’adoption sont alignés sur ceux du complément familial pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er avril 2018. À noter également qu’il est prévu à cette date une majoration de 30 % du montant maximum du complément de libre choix du mode de garde pour les familles monoparentales.

Tarif gaz
Les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie baissent de 1,1 % en moyenne au 1er avril 2018 par rapport au barème en vigueur en mars 2018. C’est ce qu’indique la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué du 27 mars 2018.

Chèque énergie
Le chèque énergie remplace, depuis le 1er janvier 2018, les tarifs sociaux de gaz et d’électricité, c’est, dans la majorité des cas, en avril 2018 que les foyers bénéficiaires l’obtiendront.

Nouveau carnet de santé
Enrichissement des messages de prévention, introduction de nouvelles courbes pour le suivi de la croissance des enfants, obligations vaccinales… Le nouveau modèle de carnet de santé entre en vigueur à partir du 1er avril 2018.

Banques, assurances… : vers des relations clients davantage dématérialisées Supports dématérialisés, envois recommandés électroniques, signature électronique… C’est à compter du 1er avril 2018 que les clients notamment des banques et des assurances verront la mise en place effective de l’ordonnance sur la dématérialisation des relations contractuelles dans le secteur financier publiée au Journal officiel du 5 octobre 2017.

Consulter l’article 

A lire aussi :

C’est parti ! Lancement du concours des Trophées des Epl 2018 @FedEpl

Source : Fédération des Epl

Ça y est, la 27e édition du concours des Trophées des Epl est lancée  ! Les Entreprises Publiques Locales (Epl) ont désormais jusqu’au 29 juin 2018 pour envoyer leurs candidatures. 

Le concours des Trophées des Epl, c’est quoi?
Chaque année, ils visent à mettre en valeur des initiatives d’Epl (Sem, Spl, SemOp) particulièrement significatives en matière de performance économique, sociale ou environnementale au service des collectivités locales… et des habitants bien sûr. En 2017, 6 Epl ont été récompensées lors du Congrès de Bordeaux.

Quelles sont les catégories dans lesquelles concourent les candidats?
– Ville de demain, ville intelligente,
– Habitat durable,
– Attractivité des territoires,
– Services au public.

Agenda du concours 2018
→ Dépôt des candidatures en ligne : jusqu’au 29 juin 2018
→ Pré-sélection des projets candidats par un comité d’experts : le 10 septembre 2018
→ Vote du public : du 14 septembre au 12 octobre 2018
→ Présentation des projets nominés devant le jury : le 18 octobre 2018
→ Remise des prix : au Congrès des Epl qui aura lieu à Rennes du 4 au 6 décembre 2018

Pour en savoir plus sur les Trophées des Epl, cliquez ici

>>>> Déposer sa candidature

A lire aussi :

Une liste noire des sites douteux et frauduleux en Assurances, crédits, paiements @servicepublicfr #ACPR

Source : Service public

L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) a publié la liste noire des sites et organismes douteux et frauduleux proposant des contrats d’assurance, des crédits, des livrets d’épargne, ou encore des services de paiement…  

service public

L’ACPR invite les consommateurs à ne pas répondre aux sollicitations de ce type d’organismes. L’ACPR précise enfin que, cette liste n’étant pas forcément complète (de nouveaux acteurs apparaissent régulièrement), il convient de vérifier si l’organisme vous proposant par exemple un crédit ou un contrat d’assurance a effectivement le droit de le faire.

Découvrez la liste noire des sites internet ou entités identifiés comme douteux directement sur Assurance Banque Epargne Info Service  ———>  Cliquez ici

Quelques exemples de cette liste noire :
http://www.ergfinance.com
http://www.emprunt-solidaire.com
http://www.donald-finances.com
http://francredit.ch
https://biifap.com
http://www.europ-expres.com
http://www.bil-gestionpatrimoine.com
http://www.aif-investments.com
http://www.descartestrading.info
https://crowdfundingglobal.co/fr
https://www.hopefinances.com
https://lending-france.com
http://www.des-forges.com
http://www.kkfinances.com
http://www.cauris-finance.com

A lire aussi :

Le saviez-vous ? L’allocation-logement oblige à utiliser en résidence principale @servicepublicfr

Source : Service Public

service-public.png

Pour pouvoir bénéficier de l’allocation de logement, le logement doit être utilisé comme résidence principale. C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation le 30 novembre 2017.

Une caisse d’allocations familiales qui avait versé pendant deux ans environ l’allocation de logement à caractère social à un allocataire, lui en réclamait la restitution au motif que le logement auquel elle s’appliquait n’était pas utilisé comme résidence principale.

L’allocataire avait formé un recours devant une juridiction de sécurité sociale. La caisse faisait valoir que le logement n’était pas véritablement occupé par l’allocataire (le courrier restant devant la porte) et que cet appartement lui servait surtout pour stocker les meubles venant de la succession de ses parents. Il ne pouvait par ailleurs fournir aucune facture d’électricité.

…lire la suite…

Taxe d’habitation : quelle évolution pour 2018, 2019 et 2020 ? @servicepublicfr

Source : Service Public

service-public.png

La loi de finances pour 2018 instaure, sous condition de revenus, le dégrèvement annoncé de la taxe d’habitation due pour les résidences principales. Ce dégrèvement doit permettre en 3 ans de dispenser environ 80 % des foyers du paiement de cette taxe. Les taux respectifs des trois années 2018, 2019 et 2020 sont de 30 %, 65 % et 100 %.

Pour 2018, le premier dégrèvement de 30 % est réservé aux contribuables dont le revenu fiscal de référence de l’année précédente n’excède pas les plafonds suivants

A lire aussi :