Archives du blog

Les Français se sentent senior de plus en plus tôt @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Âge et moral des seniors : Les Français se sentent senior de plus en plus tôt

64 ans en 2018 contre 67 ans 2017 !

Une fois retraités, 67% se définissent comme étant senior

À l’occasion de l’ouverture du Salon des Seniors 2018, COGEDIM Club dévoile de nouveaux résultats issus de la 5ème édition de son Baromètre 55+ Cogedim Club, réalisé par l’IFOP. Dédié à l’observation des modes de vie des seniors âgés de 55 ans et plus, cette seconde vague de résultats démontre qu’en 2018, les 55 ans et plus se sentent seniors à 64 ans, soit 3 ans plus tôt qu’en 2017 !

Les seniors se sentent seniors plus tôt

On ne s’est jamais senti seniors aussi tôt !

En 2018, les 55 ans et plus sont plus de la moitié (56%) à se dire appartenir à la catégorie des seniors. Un chiffre qui se divise en deux catégories : un quart des personnes interrogées se déclare plutôt appartenir à cette catégorie, et 31% du reste se dit « tout a fait » y appartenir. Aujourd’hui, les

seniors se sentent senior notamment car ils peuvent bénéficier de services et d’activités adaptées à leur âge. Un chiffre que l’on rapproche aussi de l’épanouissement et de la considération qu’ils ont au quotidien.

67% des seniors qui se sentent seniors sont retraités. Appartenir à cette catégorie est souvent lié à l’arrêt de la vie active, véritable vecteur de changement dans la propre considération des personnes interrogées.

En savoir plus

Résidences séniors : pour qui et à quel prix ? @SeLoger

Source : Se Loger

Les Résidences Services Séniors sont en plein développement… Mais alors, combien coûte ce type d’hébergement ? Pour qui cela s’adresse t-il ?

nouveau-logo-se-loger

Les résidences seniors : 1 Français sur 2 veut y vivre pour ses vieux jours

Les résidences services seniors sont des hébergements destinés aux seniors autonomes, valides ou semi-valides. Elles proposent une gamme complète d’équipements et de services. Alors que les éléments jugés les plus importants, par les personnes de plus de 60 ans, sont de pouvoir décider de leur rythme de vie (62 %), de vivre dans un environnement calme (41 %), de se déplacer facilement (38 %) et de pouvoir accueillir des proches (38 %), les résidences seniors permettent de satisfaire ces préoccupations. En effet, elles offrent des logements indépendants et adaptés aux seniors, dans un environnement calme et partiellement collectif. Une adéquation entre l’offre et la demande qui se retrouve dans les chiffres : près d’une personne sur deux envisage d’aller dans une résidence service senior à la retraite et 83 % des Français en ont une bonne opinion.

En résidence senior, les prix varient du simple au quadruple

Les résidences services seniors sont souvent considérées comme des hébergements destinés à une clientèle senior aisée. Pourtant, avec un marché grandissant, les prix sont de plus en plus abordables. Le coût moyen d’une location en résidence senior dépend principalement de son emplacement ainsi que des prestations et services proposés. Ainsi, sur une base de 200 résidences services seniors étudiées en France, le prix moyen varie de 923 € pour un studio à 1 528 € pour un T3. Pour un T2, il faut compter 1 145 € en moyenne. Mais ce prix moyen cache de grandes disparités.

Lire la suite…

A lire également :

Résidence Service Séniors : @Cerenicimo partenaire de @QUARTUS Club Séniors ! @Galivel

Source : Galivel

Cerenicimo, acteur majeur de l’investissement immobilier, a noué un partenariat avec Quartus Club Séniors, filiale du groupe Quartus. La première résidence commercialisée sera dans un écoquartier de la ville d’Angers.180201_cerenicimo_quartus_angers

CERENICIMO annonce son partenariat avec un nouveau gestionnaire de résidence services seniors : QUARTUS Club Seniors, filiale du Groupe QUARTUS détenu à 63 % par NAXICAP Partners (Groupe Natixis). La première résidence commercialisée se situera dans un écoquartier aux portes d’Angers.

CERENICIMO ET QUARTUS : un partenariat naturel

Pour CERENICIMO « C’est un partenariat logique, car QUARTUS Club Seniors, au-delà d’être une filiale d’un groupe reconnu, dispose d’une véritable vision stratégique basée à la fois sur l’innovation et sur une expertise de plus de 20 ans dans l’exploitation d’EHPAD. Son concept novateur va nous permettre d’élargir notre offre avec des produits évolutifs suivant les besoins des seniors et implantés en centre-ville », déclareOlivier TRIT, Secrétaire général de CERENICIMO.

 En effet, pour QUARTUS Club Seniors, « la conception architecturale des résidences se veut innovante à la fois en termes de services proposés avec par exemple des espaces multisensoriels et de co-working, et de logements avec la domotique, des mobiliers réglables, etc. Notre objectif ? Servir durablement, non seulement les intérêts des résidents, mais aussi ceux des investisseurs : à la performance énergétique s’ajoute une étude approfondie de la réversibilité et de la mutabilité des bâtiments », ajoute Jacques PLEURMEAU, son président.

QUARTUS CLUB SENIORS : un concept novateur de résidences évolutives et connectées en centre-villeOuvert sur la ville pour encourager l’échange et le partage avec l’extérieur, le concept architectural de QUARTUS permet à chaque résident de bénéficier pleinement d’une vie sociale et culturelle de proximité.

Lire la suite…

A lire également :

Cosy Diem, nouvel acteur sur le marché des résidences séniors #Serenis @KaufmanetBroad

Source : Kaufman and Broad

Kaufman and Broad a signé un partenariat stratégique avec Serenis pour créer Cosy Diem, une société de gestion des résidences séniors répondant aux besoins en logements d’une population vieillissante et de plus en plus autonome.

Kaufman and broad         Serenis

Une catégorie d’utilisateurs bien ciblée

D’ici 2060, un tiers des français auront plus de 60 ans et les plus de 85 ans seront plus de 5 millions. Les seniors sont unanimes et toutes les études le montrent, ils veulent vieillir chez eux, là où ils ont toujours vécut, le plus longtemps possible. Et c’est effectivement de plus en plus possible grâce à l’action conjuguée de trois tendances : l’allongement de la durée de vie en bonne santé, le développement des services à la personne et les normes de constructions mises en place ces dernières années qui font que les logements les plus récemment livrés sont mieux adaptés –et adaptables, aux problématiques du grand âge. Pour autant, chez un grand nombre de personnes, il arrive un moment où, bien qu’étant autonomes et ne nécessitant pas de prise en charge médicalisée, les personnes âgées (et leurs proches) aimeraient pouvoir continuer à vivre dans un logement indépendant, mais en bénéficiant d’une présence, d’un accompagnement, et parfois même de sollicitations, qui leur permettent de prolonger leur autonomie et de reculer, voire de supprimer, la perspective de placement dans un établissement médicalisé.

Cosy Diem, un nouvel acteur pour une nouvelle génération de résidences seniors

Forts de ces constats et de leurs expériences respectives, Kaufman & Broad, marque référence de la promotion immobilière, et Serenis, gestionnaire reconnu de cliniques gériatriques et au service des seniors depuis 1956, ont fait le choix d’associer leurs expertises pour apporter une nouvelle réponse à ces enjeux du vieillissement de la population.

Lire le communiqué de presse en intégralité

A lire aussi :

Paris Habitat offre une aide sur-mesure au déménagement des séniors ! @Paris_Habitat

Source : Paris Habitat

Paris Habitat innove et propose un nouveau dispositif d’accompagnement sur-mesure du déménagement des personnes âgées de plus de 65 ans, en partenariat avec la Cnav et Movadom.

Paris Habitat

Le vieillissement de la population est une réalité à laquelle le secteur du logement social est confronté. À Paris Habitat, on compte 31 % de logements dont les contractants ont plus de 65 ans et 16 % plus de 75 ans. Parmi ces locataires, certains se retrouvent dans des situations d’isolement ou de fragilité tandis que d’autres habitent dans des logements qui ne sont plus adaptés à leur situation (logement inaccessible, inadapté, trop grand voire trop cher) d’où la nécessité de proposer, dans le cadre de mutations, des logements qui répondent mieux à leurs besoins et attentes. Les opérations de réhabilitation nécessitant des interventions lourdes dans les logements constituent aussi des opportunités pour reloger des personnes fragiles dans de meilleures conditions.

Face à ces situations et quand le maintien au domicile ne peut plus être la solution la mieux adaptée, Paris Habitat a décidé d’expérimenter un accompagnement sur-mesure au déménagement des seniors.

Cliquez ici pour lire l’article en intégralité

Sur un même sujet :