Archives du blog

Congrès des Epl : cap à l’ouest @fedepl @LeCouventRennes @metropoleRennes @cmarkea

Source : Fédération des Epl

Du 4 au 6 décembre, les Entreprises publiques locales (Epl) se retrouvent à Rennes pour leur congrès annuel. La capitale bretonne accueille pour la première fois l’évènement qui prévoit de réunir sur 3 jours près de 1 500 participants. Une vingtaine de conférences et ateliers — sans compter les 3 plénières — leur permettront d’échanger et de valoriser leur action au service de la modernisation de l’action publique, thème central du Congrès. Le couvent des Jacobins accueillera en même temps le Salon des Epl et ses 60 exposants. Parmi les invités d’honneur passeront les ministres Annick Girardin (Outre-mer) et Julien Denormandie (Ville & Logement) ainsi que le skipper franco-suisse Yvan Bourgnon, président de The Sea Cleaner.

Tous les rendez-vous se dérouleront au couvent des Jacobins, restauré et repensé par la Société publique locale Destination Rennes pour devenir le centre de congrès de la capitale bretonne. Inauguré le 19 janvier 2018, quoi de plus logique qu’il accueille le Congrès de toutes les Enterprises publiques locales parmi ses premiers évènements.

En savoir plus

1 300 Entreprises publiques locales couvrent tout le territoire français @fedepl

Source : Fédération des Epl

Le nombre des Entreprises publiques locales (Epl) passe le cap des 1 300, au 1er juin 2018, en hausse de 4 % sur un an. Leur chiffre d’affaires augmente de 5 % et s’élève désormais à 13,9 milliards d’euros. Ces chiffres, publiés dans l’observatoire annuel du mouvement des Epl, l’Eplscope, démontre le dynamisme de l’activité des Epl sur le territoire français, en métropole comme en outre-mer, y compris dans les zones rurales.

Les Entreprises publiques locales se répartissent ainsi :

– 925 Sociétés d’économie mixte (Sem),

– 359 Sociétés publiques locales (Spl),

– 16 Sociétés d’économie mixte à opération unique (SemOp).

67 Entreprises publiques locales ont été créées en 2017, 166 sont en projet en 2018. Ces chiffres démontrent l’intérêt croissant des collectivités locales à faire appel à elles pour mener leurs politiques publiques. Outre les modèles de la Sem et de la Spl, bien intégrés désormais, celui de la SemOp, dernier-né de la gamme Epl, séduit de plus en plus avec une vingtaine de création en cours.

Les Entreprises publiques locales en activité génèrent un volume global de chiffre d’affaires de 13,9 milliards d’euros, en augmentation de 5 % par rapport à 2017, alors que leur nombre croît de 4 %. Mieux connues par les collectivités locales, et offrant une gamme de modèle diversifiée et complémentaire (Sem, Spl, SemOp), les Epl sont en mesure de gagner des parts de marchés et de procéder à la diversification et au redéploiement de leur activité. 68 % des structures se sont engagées dans une stratégie de diversification, tandis que 30 % des autres Epl ont l’intention de le faire.

Les Epl interviennent partout sur le territoire français…en savoir plus

Découvrez les offres d’emplois dans les EPL @fedepl

Découvrez les offres d’emplois dans les EPL

Les SemOp de A à Z @fedepl @cmarkea @DeleuAurelien

Comment organiser la gouvernance, négocier le pacte d’actionnaires ou encadrer la dissolution future ?… Pour des SemOp juridiquement sécurisées et économiquement viables, la Fédération des Epl est aux côtés des collectivités locales qui s’intéressent à ce mode de gestion moderne . Le 6 novembre prochain, elle organise aussi la 3ème journée nationale d’information autour de la thématique, pour y partager questions, pistes et expériences.

La Semop, 4 ans après
mardi 6 novembre 2018
de 9 heures à 16 heures
Maison de la Chimie
28 rue Saint-Dominique – Paris 7e (M° Invalides)

La SemOp permet d’intégrer la collectivité territoriale à la gouvernance d’une société de projet. Echanges à partir de 11h30 entre les opérateurs et les financeurs de SemOp avec la participation de Aurélien Deleu, Directeur de marché Logement social et Epl d’Arkea.    ->    Accédez au programme

Les Epl sont les PME des collectivités locales françaises @fedepl

Source : Fédération des Epl

Didier Aldebert a été élu le 19 septembre à la présidence du Conseil des Fédérations régionales des Entreprises publiques locales (Epl). Cette instance coordonne l’action des 13 Fédérations régionales d’Epl dont la mission principale est d’assurer un dialogue avec les collectivités locales et, plus récemment, avec les parlementaires. Maire de Vinassan, conseiller départemental de l’Aude, l’élu est très impliqué dans le mouvement des Epl en présidant notamment la Sem Alenis.

Comment jugez-vous l’appropriation des Epl par les collectivités locales ?

D’abord, les collectivités locales ont besoin d’opérateurs pour engager leurs politiques publiques. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui avec les marges de manœuvre financières contraintes qui sont les leurs. Les Entreprises publiques locales ont d’ailleurs un atout essentiel dans ce contexte financier, elles permettent de « valider » les projets des collectivités locales, c’est-à-dire leur faisabilité économique, leur pérennité à moyen terme. Si un projet n’est pas tenable économiquement à moyen terme, une Epl ne peut pas l’engager, il faut donc le retravailler.

Les Epl garantissent également une gouvernance publique, ce qui est une demande forte des populations…en savoir plus…