Archives du blog

#Immobilier de luxe : + de 17 % de ventes en 2019 @Seloger

Source : Se loger

L’immobilier de luxe en France a toujours la cote ! Avec une hausse de 17,4 % des transactions et 885 M€ de ventes traitées, l’hexagone s’impose comme une place incontournable pour les acheteurs du monde entier.

L’immobilier de luxe français toujours au top

En France, l’immobilier de luxe ne connaît pas la crise ! La nouvelle orientation de l’économie française et le retour de la confiance, ont permis une augmentation des profits, d’où nombreux bonus, qui sont venus majoritairement se placer sur l’immobilier parisien et dans le sud de la France…

Lire la suite

Les 10 villes les plus chères de France sont toutes dans le Grand Paris ! @Seloger #GrandParis

Source : Se loger

En 2019, les dix villes les plus chères de France se trouvaient toutes en Île-de-France ! Car de la même façon qu’en 1992, lors des JO de Barcelone, la Dream Team avait surclassé toutes les autres équipes de basket, en termes de prix immobilier, Paris et sa périphérie sont clairement « hors concours ».

100 % des 10 villes les plus chères de France sont dans le Grand Paris

Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent que les prix des logements en Île-de-France sont sans commune mesure avec ceux qui sont pratiqués dans le reste de l’hexagone. Car alors qu’à Lyon, qui se classe tout de même en 1re position des villes de province où les logements coûtent le plus cher, le m² se monnaye aux alentours de 5 065 €, le prix au m² à Rueil-Malmaison atteint 5 808 €. À Montreuil, il est de 6 018 €/m², de 7 031 €/m² à Versailles, de 8 509 €/m² à Boulogne-Billancourt, de 10 403 €/m² à Paris et de 11 291 €/m² à Neuilly-sur-Seine !

>EN SAVOIR PLUS

Immobilier : combien de m² pouvez-vous acheter pour 251 000 € ? @Seloger

Source : Se loger

C’est peu dire qu’en termes de pouvoir d’achat immobilier, en France, les inégalités sont flagrantes, car selon les villes où l’on souhaite devenir propriétaire, les surfaces auxquelles donnent droit 251 000 € (le prix moyen d’un logement en France, Ndlr) peuvent afficher jusqu’à 650 % d’écart !

Entre Paris et Saint-Étienne, un écart de superficie de 650 %

Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix moyen d’un logement en France, dans l’ancien, se monte à 251 000 €. Par rapport à 2018 où le prix moyen d’un bien immobilier atteignait 244 000 €, cela représente une hausse de 2,8 %. Mais force est de constater qu’avec 251 000 €, vous êtes loin (très loin, même !) d’avoir le même nombre de m² selon la ville où vous achetez…Lire la suite

Paris : 2019 a été l’année des 10 000 €/m²… 2020, l'année des 11 000 € ? @SeLoger

Source : Se loger

En termes d’immobilier, 2019 aura été l’année de tous les records pour le marché parisien : nombre record des transactions, barre des 10 000 €/m² dépassée. Mais en 2020, les prix parisiens franchiront-ils le seuil des 11 000 €/m² ?

Paris : l’année 2019 encore sous le signe de la hausse

Bon, on ne va pas se mentir le prix immobilier à Paris est désormais tellement élevé que dans la capitale, l’accès à la propriété semble réservé aux CSP + et aux héritiers… Dans l’incapacité d’acheter un logement à Paris, et cela alors même que leurs revenus seraient supérieurs à la moyenne nationale (2 250 € nets/mois, Ndlr), les nouveaux acquéreurs n’ont guère d’autre choix que d’acheter en banlieueLire la suite

Investissement locatif : les 5 villes à cibler en priorité ! @Seloger

Source : Se Loger

Pour optimiser la rentabilité d’un investissement locatif, il faut acheter dans une ville où le prix de l’immobilier est peu élevé, voire s’oriente à la baisse mais où les loyers sont élevés, voire augmentent. C’est le cas de Bordeaux, Limoges, Nîmes, Orléans et de Toulon.

Ces villes où les prix baissent mais où les loyers augmentent

Lorsque l’on boursicote, il est fortement recommandé « d’acheter au son du canon », c’est-à-dire lorsque le cours des actions baisse et « de revendre au son du clairon », c’est-à-dire au moment où le cours remonte. Appliqué à la pierre locative, ce dicton devrait vous inciter à acheter un logement dans une ville où :

  • Les prix immobiliers sont peu élevés et/ou reculent.
  • Les loyers sont élevés et/ou augmentent.

En savoir plus