Archives du blog

Avon (77) : Ideom lance la construction de la résidence ECLIPSE de 85 logements #Ideom

Source : Ideom

Le 22 mars dernier, le promoteur Ideom a posé la 1ère pierre de la résidence ECLIPSE, composée de 85 logements et située à Avon, en Seine-et-Marne, au sein de l’écoquartier des Yèbles de Changis.

Résidence Eclipse

Étaient présents à l’occasion Marie-Charlotte Nouhaud Maire d’Avon, Frédéric Valletoux, Maire de Fontainebleau et Conseiller régional d’Île-de-France, Jean-Marc Giraud, sous-préfet de Fontainebleau, Aménagement 77, MFR Architectes et Ametis.

ECLIPSE s’inscrit dans un projet immobilier mixte de 16.000 m² comprenant des logements, trois commerces, une résidence jeunes actifs, une crèche et près de 3.000 m² de bureaux. L’objectif est de créer un quartier attractif et dynamique, et de favoriser la mixité générationnelle afin de recréer du lien social. La résidence ECLIPSE et ses 85 logements sont idéalement situés dans le centre-ville de la commune aux abords de la forêt de Fontainebleau et à proximité immédiate de la gare d’Avon-Fontainebleau.

>>> Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur la résidence ECLIPSE

Lire également :

HLM : Arcade et Les Foyers de Seine-et-Marne forment une alliance stratégique @Groupe_Arcade

Source : Groupe Arcade

Le Groupe Arcade et Les Foyers de Seine-et-Marne (FSM) ont signé une convention d’alliance le 26 juin 2018, au siège des Foyers de Seine-et-Marne.Arcade

Cette alliance s’inscrit dans le contexte de coopérations renforcées nécessaires entre organismes hlm partageant des valeurs communes. Ce partenariat formalisé par une prise de participation de 22 % d’Antin Résidences, filiale du Groupe Arcade dans le capital social de la société les Foyers de Seine-et-Marne vise la complémentarité des expertises et des territoires. Les Foyers de Seine-et-Marne bénéficieront des compétences et du savoir-faire en termes de management et d’ingénierie du logement social développés par les filiales Hlm du Groupe Arcade.
« Pour les Foyers de Seine-et-Marne, c’est l’opportunité de renforcer notre action territoriale et de faire de l’innovation, un enjeu stratégique majeur », déclare Olivier Barry. « A travers son Esh Antin Résidences, le Groupe Arcade renforce ainsi son implantation en Ile-de-France. Le partenariat vise à mutualiser les moyens tout en conservant les centres de décisions dans les territoires. Cette alliance renforce notre modèle de coopération et de développement décentralisés, un atout essentiel pour répondre aux besoins spécifiques des quartiers dans les territoires, en terme de logements et de mixité socio-économique », ajoute Jacques Wolfrom.

Téléchargez le communiqué de presse pour lire la suite

Lire aussi :

V Ledreux-Gente, nouvelle DG de La Résidence Urbaine de France @3F_officiel @ActionLogement

Source : Groupe 3F

Virginie Ledreux-Gente a été nommée Directrice Générale de La Résidence Urbaine de France, la 2e entreprise de logement social de Seine-et-Marne.

 

Résultat de recherche d'images pour "résidence france urbaine"

Titulaire d’un DESS de droit immobilier et de la construction de l’université Paris II Panthéon-Assas, Virginie Ledreux-Gente, 52 ans, rejoint Immobilière 3F en 1989 en tant que gérante. En 2007, elle devient responsable du département de gestion sociale et urbaine avant d’être nommée en 2009 directrice de l’agence du Val-de-Marne (21 000 logements), puis de l’agence de la Seine-Saint-Denis (23 000 logements) en 2013.

Son ambition en tant que dirigeante de La Résidence Urbaine de France : « agir au service des salariés des entreprises, des jeunes actifs et des familles modestes ; mais aussi conforter la qualité de notre gestion locative comme les partenariats que nous développons avec les acteurs du territoire ».

La Résidence Urbaine de France : près de 7 700 logements sociaux en Seine-et-Marne
Quatrième bailleur social du département, La Résidence Urbaine de France détient et gère un patrimoine de 7 677 logements sociaux essentiellement situé à l’ouest d’une ligne Meaux-Melun et réparti dans 56 communes. La société connaît un développement soutenu : en moins de 10 ans, son parc s’est accru de 74 % sous l’effet conjugué de sa forte activité de construction et de reprises de patrimoines.

En 2017, La Résidence Urbaine de France a livré 228 logements sociaux. En 2018, 502 logements devraient être livrés.

Consulter l’article

Lire également :

S&P Global Ratings relève les notes du Département de Seine-et-Marne à ‘AA-/A-1+’ @SPGlobalRatings

index

Lisez cette brève sur la Plateforme des Institutionnels
logo PDI simple

S&P Global Ratings relève les notes du Département de Seine-et-Marne de ‘A+/A-1’ à ‘AA-/A-1+’ grâce à une amélioration des performances budgétaires.
La perspective est désormais stable.

Départements de grande couronne & aménagement @Iauidf 

Quels rôles pour les conseils départementaux dans l’aménagement du territoire ?


Source : IAU-IDF

Le rôle singulier de la grande couronne en matière d’aménagement dans le nouveau paysage institutionnel

Avec la création en cœur d’agglomération de la Métropole du Grand Paris (MGP) et des établissements publics territoriaux (EPT), des intercommunalités de plus de 200 000 habitants dans le reste de l’agglomération parisienne et, au-delà, d’intercommunalités de plus de 15 000 habitants, le système territorial francilien se recompose. Le changement du paysage institutionnel francilien entraîne une modification du ou des rôle(s) des institutions de gouvernement, de leurs espaces d’action, de leurs ressources, de leurs compétences et de leurs relations. Dans cette réorganisation du pouvoir politico-administratif francilien : quel(s) rôle(s) pour les départements dans le domaine de l’aménagement du territoire ?

C’est l’objet de cette étude consacrée aux départements dits de grande couronne dont les périmètres se trouvent principalement, mais pas entièrement, en dehors de la métropole institutionnelle du Grand Paris tout en étant dans la métropole fonctionnelle. Leur positionnement géographique, comme le rôle singulier joué par les institutions départementales depuis 50 ans dans l’organisation de l’aménagement régional, sont des éléments qui doivent être pris en considération pour comprendre la manière dont leurs rôles, dans l’espace francilien, sont aujourd’hui redéfinis.

Trois aspects sont principalement analysés :

  • les caractéristiques sociales, géographiques, d’aménagement et institutionnelles des 4 départements de grande couronne ;
  • les moyens financiers des conseils départementaux consacrés à l’aménagement de leur territoire analysés à travers leur budget ;
  • les outils dédiés à l’aménagement dont disposent les départements pour gérer les espaces à la fois urbains et ruraux composant leur territoire (société d’économie mixte/politiques contractuelles, coopérations souples de projet).

Accompagner les conseils départementaux pour jouer la carte de la complémentarité avec la Métropole du Grand Paris…en savoir plus