Archives du blog

Grand Paris : lancement d’un nouvel appel à projets pour l’espace public citoyen @GdParisExpress @IDFmobilites @AMIF_asso

Socurce : Société du Grand Paris

La Société du Grand Paris, Île-de-France mobilités et l’AMIF ont lancé un nouvel appel à projets, « mobilier urbain et sécurité sur les places du Grand Paris »

societegrandparis

Dans le cadre du programme d’innovation en faveur des mobilités et des espaces publics, la Société du Grand Paris et Île-de-France Mobilités, en partenariat avec l’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF) lancent un appel à projets intitulé l’espace public citoyen : « Mobilier urbain et sécurité sur les places du Grand Paris », pour préfigurer aujourd’hui les espaces publics qui s’articuleront demain autour des gares du Grand Paris Express.

Cet appel à projets a été lancé aujourd’hui avec l’ouverture des inscriptions en ligne. Toutes les structures juridiques peuvent y répondre. Le palmarès des projets retenus sera annoncé en avril lors du Salon des Maires d’Île-de-France et les expérimentations débuteront en septembre pour une durée de six mois. Elles feront l’objet d’un bilan qui déterminera l’intérêt de développer dans le futur les différentes solutions testées.

Plus d’infos ici… 

Lire également :

Comment détecter la tentative de fraude ? @cmarkea

Une nouvelle pratique de fraude bancaire sévit actuellement chez les commerçants et consiste à la manipulation de votre TPE par un fraudeur se faisant passer pour un technicien mandaté par Arkea Banque Entreprises et Institutionnels.

Comment détecter la tentative de fraude ?

  • Nos techniciens ne vous demanderont jamais vos informations personnelles, ils disposent déjà de toutes les informations nécessaires pour mener à bien leur intervention.
  • Nos techniciens ne vous demanderont jamais de passer des transactions supérieures à 5 euros pour réaliser leurs tests.

En cas de doute, que faire ?
Au moindre doute, ou pour simplement vérifier le mandat du technicien se présentant à vous, retenez son nom ou numéro de téléphone et contactez l’assistance monétique au 0810 004 668.

Se protéger des risques de fraude : 
La prévention est le meilleur moyen de lutte contre la fraude mais sachez que vous pouvez également assurer vos différents risques de fraude et d’attaque Cyber avec l’offre développée par le leader mondial AIG pour Arkéa Banque E&I.

Découvrez l’offre en cliquant sur le lien ici.

RGPD : la CNIL dresse un 1er bilan @CNIL

Source : CNIL

Cela fait depuis déjà 4 mois que le RGPD, le Règlement Général sur la Protection des Données, a été mis en application. Quel bilan pouvons-nous alors faire sur cette mise en application ?

Résultat de recherche d'images pour "cnil"

Du côté des professionnels : une appropriation progressive

– 24 500 organismes ont désigné un délégué à la protection des données (personnes physiques ou morales) ; ce qui représente 13 000 DPO contre 5 000 CIL (correspondants informatique et libertés) avant le RGPD ;
– Plus de 600 notifications de violations de données ont été reçues, concernant environ 15 millions de personnes  – soit environ 7 par jour depuis le 25 mai ;
– Un volume toujours important de demandes d’autorisation « santé » : plus d’une centaine de demandes reçues, notamment en matière de recherche.
– Une hausse significative des contacts avec les publics, notamment les professionnels : + 45% d’appels sur les 7 premiers mois de 2018 ; + 83% de consultations des FAQ en ligne ;
– 3 millions de visites sur le site de la CNIL depuis mai 2018 ;
– 150 000 téléchargements du modèle de registre simplifié proposé par la CNIL.

Du côté des particuliers : une prise de conscience inédite

Depuis le 25 mai dernier, la CNIL a reçu 3767 plaintes contre 2294 plaintes sur la même période en 2017, qui constituait déjà une année record. Cela représente une augmentation de 64% et témoigne du fait que les citoyens se sont fortement saisis du RGPD. Ceci est sans doute consécutif à un coup de projecteur médiatique important récemment sur la protection des données : RGPD, Cambridge Analytica, etc.

Du côté des autorités de protection des données : une coopération européenne opérationnelle engagée

Lire la suite du bilan de la CNIL

Lire aussi :

Prix Tégo 2018 : une aide pour votre projet associatif @AssoGMPA @AgirTEGO

Source : GMPA

La Fédération Tégo organise chaque année un concours de projets ouvert à des associations d’entraide et des structures institutionnelles qui agissent au profit de la solidarité dans la communauté Défense et Sécurité.

Prix Tégo de la solidarité

Le Prix Tégo aide ainsi à la réalisation d’idées solidaires innovantes et permet d’accompagner leur développement. Tous les organismes, sans but lucratif, peuvent participer au concours, à condition de répondre à quelques critères simples, dont celui d’agir au profit de la communauté de Défense et de Sécurité.

——> Pour candidater et obtenir plus d’informations, cliquez ici

Lire également :

Sécurité sociale : tout savoir sur la suppression du RSI

Source : Sécurité Sociale Indépendants

La sécurité sociale évolue au fur et à mesure des années afin de protéger au mieux les travailleurs indépendants, aussi bien au niveau personnel que professionnel.
Depuis le 1er janvier 2018, la protection sociale des travailleurs indépendants – auparavant gérée par le Régime Social des Indépendants (RSI) – est confiée au régime général de la Sécurité sociale, qui couvre déjà l’essentiel de la population française : Assurance Maladie, Assurance retraite et Urssaf.

Une période transitoire de deux ans est prévue afin d’intégrer progressivement la gestion de la Sécurité sociale des travailleurs indépendants au sein du régime général.
Pendant cette période, les agences de Sécurité sociale pour les indépendants (anciennes caisses régionales RSI) interviennent pour le compte du régime général auprès des travailleurs indépendants.
Les organismes conventionnés poursuivent leurs missions auprès des travailleurs indépendants pour la gestion de leurs prestations maladie-maternité.
En 2019, les nouveaux travailleurs indépendants, anciennement salariés, resteront gérées par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). En 2020, tous les travailleurs indépendants auront comme interlocuteur unique la CPAM pour leur assurance maladie.

En savoir plus sur cette nouvelle organisation… Cliquez ICI

A lire également :