Archives du blog

Immobilier : Quels sont les départements où la recherche immobilière est la moins affectée par le #Covid_19 ? @Seloger

Source : Se loger

Se loger

Alors que la crise sanitaire que nous traversons actuellement a mis le marché « sur pause », les Français mettent à profit le temps dont ils disposent pour continuer de faire avancer leurs projets immobiliers . Voici les départements qui pâtissent le moins – en termes de trafic – de l’épidémie de Covid-19.

Dans les Côtes-d’Armor, les visites ne baissent que de 8 %

Bon, on ne pas se mentir, le confinement qu’a mis en place le gouvernement afin d’endiguer la propagation du Covid-19 a considérablement ralenti l’activité du marché immobilier. Les délais de traitement des dossiers de prêts immobiliers ont ainsi été rallongés. Les services de publicité foncière (ex Conservation des hypothèques) sont surchargés. États des lieux, visites et signatures d’actes ont dû être repoussés. Par un effet cascadant, le trafic de notre site d’annonces immobilières – actualisé en temps réel – a ainsi accusé une baisse de 40 % par rapport à la période pré-confinement, avant de se stabiliser. Pour autant, SeLoger continue de totaliser de nombreuses visites quotidiennes, preuve que l’appétence des Français pour la pierre est toujours là et que nombreux sont ceux qui continuent de préparer leur projet immobilier afin de pouvoir le concrétiser rapidement, une fois que le confinement aura cessé…

Lire la suite

Mal-logement en France : propriétaires et locataires, tous concernés ! @Seloger

Source : Se loger

Se loger

Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, le gouvernement a prolongé de deux mois la trêve hivernale. Une étude que nous avons menée en collaboration avec la Fondation I Loge You révèle que les porteurs de projets immobiliers (acheteurs, vendeurs, locataires, propriétaires bailleurs) se sentent tous concernés par le mal-logement. En cette période où bienveillance et citoyenneté sont de mise, les enseignements que l’on peut tirer de cette étude sont rassurants.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles

Pour faire face à la pandémie de Covid-19, le gouvernement a prolongé de deux mois la trêve hivernale. Aucune expulsion locative n’aura donc lieu avant le 31 mai prochain. La crise sanitaire que nous traversons aujourd’hui impactant d’ores et déjà les revenus des Français et les précarisant dans leur quotidien, la Confédération Nationale du Logement (CNL) réclame d’ailleurs un « moratoire des loyers » permettant de suspendre leur versement tant que l’épidémie ne sera pas contenue…

Lire la suite

Avec votre loyer, que pouvez-vous acheter dans votre ville ? @Seloger

Source : Se loger

Se loger

Un locataire est un propriétaire qui s’ignore… Au vu des taux d’emprunt actuels, un locataire a la possibilité de devenir propriétaire en contrepartie de mensualités équivalentes à son loyer. Et il a même tout intérêt à le faire !

Avec votre loyer, vous pouvez acheter votre logement

On entend parfois dire que « payer un loyer, c’est jeter son argent par les fenêtres » ou encore « qu’avec ce que tu lâches en loyer, tu serais propriétaire depuis longtemps ». Mais alors, réalité ou idée reçue ? En dépit des surcoûts que représentent les frais de notaire, bancaires et d’agence, est-il toujours plus avantageux d’acheter que de louer ?  L’Observatoire du Moral de l’Immobilier (OMI) nous apprend que 66 % des locataires sont globalement satisfaits du montant de leurs loyers. Mais si on leur démontrait que pour le montant de leur mensualité équivalente à leur loyer, il pouvait avoir un logement bien à eux ? Quelle serait leur réponse ? Une enquête réalisée avec nos données issues du baromètre des Loyers SeLoger et du baromètre LPI-SeLoger…

…Lire la suite

Immobilier : Paris franchit le cap historique des 11 000 €/m² ! @SeLoger

Source : Se Loger

Une tornade. Un cataclysme. Un tsunami. Alors que la crise du Covid-19 écrase l’actualité, un événement vient de marquer l’histoire de l’immobilier : à Paris, le prix du m² dépasse les 11 000 € ! Comment en est-on arrivé là ? Et qu’est-ce qui nous attend demain ?

Le prix immobilier à Paris ? 11 014 €/m² !

Bon, bah, voilà, ça y est, le chiffre vient de tomber… Selon les données du baromètre LPI-SeLoger, le prix de l’immobilier dépasse 11 000 €/m² dans la capitale. Le prix au mètre carré à Paris se monte actuellement à 11 014 € ! À l’échelle du Big Bang, cette somme est certes insignifiante mais force est de reconnaître que ce nouveau record qu’a atteint le prix de la pierre parisienne ne passera pas inaperçu dans l’Histoire (avec un H !) du marché immobilier de la Ville-Lumière. Force est donc de constater que les prix de la capitale se sont déconnectés, encore un peu plus, du pouvoir d’achat des classes moyennes parisiennes. Plus que jamais, celles-ci voient ainsi se réduire davantage leurs chances d’acquérir un logement à Paris et augmenter la probabilité qu’à terme, ces mêmes classes moyennes soient obligées de quitter la capitale afin de pouvoir espérer accéder à la propriété… Symptomatique d’une véritable politique de la terre brûlée, la flambée des prix à Paris a, en effet, eu pour conséquence de rendre ces derniers impraticables pour une large partie de la population parisienne….

En savoir plus

#Logement neuf : ces prêts et ces aides qui peuvent concrétiser votre projet d’achat @SeLoger

Source : Se Loger

Vous souhaitez acheter un logement neuf ? Sachez que vous pouvez trouver différentes sources de financement pour payer et concrétiser votre projet. Emprunt, aides d’État ou épargne, SeLogerNeuf vous guide !

Pour concrétiser un achat immobilier, on pense au crédit !

Lorsque l’on parle achat immobilier, on a tendance à penser automatiquement au crédit immobilier. C’est en effet la manière la plus simple d’accéder à la propriété aujourd’hui, quand on ne peut pas acheter comptant. Mais attention, lorsque vous soumettez votre dossier pour un crédit immobilier, sachez que vous êtes en droit, de votre côté, de mettre les organismes de crédit en concurrence.

N’oubliez pas que les prêts bancaires rapportent de l’argent aux sociétés qui les prêtent, vous avez donc tout autant le droit de prendre votre temps de choisir celui qui sera le plus avantageux pour vous, que votre banque de choisir les personnes à qui elles les allouent. Choisissez donc votre crédit immobilier en fonction de vos ressources, mais aussi du taux d’intérêt, de la durée du prêt, du montant des mensualités, des frais de dossier, des assurances… Ne vous tournez pas uniquement vers votre banquier habituel et comparez les différents organismes…

…Lire la suite