Archives du blog

Le prix immobilier augmente deux fois plus vite à Lyon et Paris qu’à Marseille ! @SeLoger

Source : Se Loger

En termes de rythme de progression de leurs prix immobiliers, les trois plus grandes villes de France affichent des résultats contrastés. À l’image de Lyon et de Paris où, sur 1 an, les prix des logements augmentent presque deux fois plus rapidement qu’à Marseille.

À Lyon, le prix du m² enregistre 7,1 % sur 1 an : 5 029 €

Alors que la plupart des grandes villes accusent un ralentissement du rythme de progression du prix de leurs logements anciens, à Lyon, c’est la hausse qui prévaut !  Jugez plutôt, le prix du m² à Lyon augmente de 7,1 % sur les douze derniers mois, pour atteindre 5 029 €. Il est d’ailleurs à noter que, comme le fait remarquer Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, on assiste actuellement à « un déplacement de la demande sur Villeurbanne où les prix augmentent de 9,8 % sur 1 an ». Intra-muros, la hausse est particulièrement marquée avec des prix au mètre carré dans le 4e arrondissement de Lyon, (La Croix-Rousse, Gros Caillou) qui gagnent 14,7 points en un an. Suivent les 5e (Fourvière, Vieux Lyon) et 6e (Cité Internationale, Bellecombe) lyonnais avec 13,1 % et 10,4 % de hausses respectives.

>En savoir plus sur Paris et Marseille

Première hausse des taux de crédit immobilier depuis 2 ans! @SeLoger

Source : Se Loger

Si les taux de crédit immobilier restent très bas, on constate les premières hausses depuis quelques années, même si elles restent modérées. Plusieurs établissements bancaires ont également durci leurs conditions d’octroi. Un retournement du marché est-il à prévoir ? 

Des taux en légère hausse, mais uniquement pour certains profils

En novembre, le courtier Vousfinancer constate les premières remontées de taux de crédit de l’année. Ces hausses sont toutefois modérées, de 0,05 à 0,15 %, et concernent surtout les durées longues et les emprunteurs aux faibles revenus. Ces légères hausses sont d’ailleurs accompagnées par des baisses sur d’autres profils d’emprunteurs. Un constat partagé par Cafpi, qui note des taux moyens stables ou en légère hausse en fonction des durées d’emprunt. Selon le courtier, certaines banques font le choix de remonter leurs taux sur certains profils d’emprunteurs pour retrouver un peu de marge sur les crédits. En cette fin d’année, les taux moyens constatés par Vousfinancer s’établissent à 1,05 % sur 15 ans, 1,25 % sur 20 ans et…Lire la suite

Angers : la meilleure ville de France pour investir dans l’immobilier locatif ! @SeLoger

Source : Se Loger

Alors que le contexte actuel (loyers et prix au m² en hausse, taux d’emprunt au plus bas) se prête à l’investissement locatif, une ville apparaît comme y étant particulièrement propice : Angers.

L’opportunité d’un investissement locatif dépend du taux de rentabilité qu’il est susceptible de dégager. La rentabilité locative nette d’un bien tenant compte non seulement de son prix de vente et du montant des loyers mais aussi des charges (taxe foncière, frais de copropriété…) ainsi que des travaux éventuellement réalisés dans le logement, force est de constater que des disparités de rendement existent..Lire la suite

Lire aussi :

Dans quelles villes les taux de crédit immobilier sont-ils les moins chers ? @SeLoger

Source : Se Loger

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur baisse et il est désormais possible d’emprunter à moins de 1 % sur toutes les durées. Quelles villes ont les taux immobiliers les plus bas ?

En ce début de 4e trimestre 2019, les taux de crédit immobilier atteignent de nouveaux records. Si les banques ont atteint leurs objectifs de l’année, elles restent toujours prêtes à capter les meilleurs profils d’emprunteurs. Comme la concurrence reste forte sur ces profils, ils bénéficient de taux toujours plus bas. Le courtier Vousfinancer est parvenu à négocier des taux à moins de 1 % (hors assurance) sur toutes les durées pour les meilleurs dossiers : 0,27 % sur 10 ans, 0,35 % sur 12 ans, 0,43 % sur 17 ans, 0,55 % sur 20 ans et 0,85 % sur 25 ans. C’est au Havre (0,55 % sur 20 ans) et à Lille (0,58 % sur 20 ans) que les meilleurs profils d’emprunteurs obtiennent les taux les plus bas. Ils profitent également de taux très attractifs au Mans et à Rennes (0,68 %) ainsi qu’à Nantes (0,70 %). Dans la quasi-totalité des autres grandes villes, ils bénéficient de taux inférieurs à 1 % sur 20 ans.

En savoir plus

Lire aussi :

Logements neufs : la baisse de la construction se poursuit mais s’atténue @SeLoger

Source : Se Loger

La construction de logements neufs a poursuivi sa baisse pendant l’été 2019, avec un recul des permis et des mises en chantier de 2,5 % et 3,8 % par rapport à l’été 2018. Une petite amélioration a toutefois été constatée à partir du mois d’août.

La baisse de la construction des logements neufs s’atténue

Les permis de construire et les mises en chantier des logements neufs ont poursuivi leur recul entre juin et août, selon des chiffres du ministère de la Cohésion des Territoires. En y regardant de plus près, nous pouvons constater que 113 500 nouveaux logements ont été autorisés pendant l’été, soit un déclin de 2,5 % par rapport à la même période en 2018. Les immeubles voient même leur permis décliner de 4,3 % sur 1 an. 

En savoir plus