Archives du blog

Sécurité Sociale : le gouvernement annonce le plus faible déficit annuel depuis 2001 ! @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Agnès Buzyn et Gérard Darmanin ont dévoilé les comptes 2018 de la Sécurité sociale, et annoncent le plus faible déficit annuel depuis 2001 ! En effet, les comptes s’améliorent de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2017. 

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le solde du régime général de la sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV), tel qu’il ressort des comptes arrêtés à date, s’établit à 1,2 milliard d’euros, en réduction de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2017  (- 5,1 milliards d’euros) .

Le redressement des comptes de la sécurité sociale est ainsi consolidé, malgré le ralentissement conjoncturel au second semestre 2018 qui a pesé sur les recettes du régime général, globalement un peu inférieures à la prévision (la loi de financement de la sécurité sociale prévoyait un déficit d’1 milliard d’euros). Ce bon résultat démontre que les comptes sociaux sont tenus. La sécurité sociale se retrouve ainsi proche de l’équilibre, situation qu’elle n’a pas connue depuis 2001.

Plus d’infos…

Lire aussi :

Reste-à-charge zéro : Harmonie Mutuelle sera la 1ère à l’appliquer dès juillet 2019 @hmutuelle #RACO

Source : Harmonie Mutuelle 

Bien que le gouvernement souhaite le déploiement de la réforme du reste-à-charge zéro pour 2021, Harmonie Mutuelle va appliquer la réforme dès le 1er juillet 2019 !
Elle sera la 1ère mutuelle à la mettre en place.

Franchir une nouvelle étape pour l’accès aux soins
Depuis son annonce par le gouvernement, Harmonie Mutuelle a revendiqué sa place de partenaire de la réforme du reste-à-charge zéro, dans l’intérêt de ses adhérents, pour lutter contre le renoncement aux soins pour des raisons financières qui touche encore trop de Français.

La question de l’accès aux soins est en effet au cœur de l’ADN d’Harmonie Mutuelle. Elle agit résolument en ce sens notamment en prenant à nouveau ses responsabilités sur le sujet des reste-à-charge.

Alors que le déploiement de la réforme est prévu en 2021, Harmonie Mutuelle a décidé d’aller plus vite et de mettre en œuvre intégralement les paniers de soins sans reste-à-charge dans ses réseaux conventionnés (en optique, audio et dentaire) dès juillet 2019 avec près de 2 ans d’avance sur le calendrier du gouvernement.
Concrètement, cela signifie que les adhérents individuels d’Harmonie Mutuelle qui iront dans les enseignes des réseaux conventionnés pourront choisir parmi une gamme d’équipements dont le reste-à-charge sera nul ou maîtrisé. La compensation se fera alors par le versement automatique d’une prestation complémentaire, sans action spécifique de l’adhérent. Les adhérents collectifs pourront solliciter le Fonds d’Action Sociale Harmonie Mutuelle en cas de reste-à-charge pénalisant.

Consulter la suite…

Retrouvez également :

Agnès BUZYN annonce un versement de 300 M€ pour les hôpitaux et les cliniques @MinSoliSante @agnesbuzyn

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

Agnès Buzyn, Ministre de la Santé et des solidarités, a annoncé le versement de 300 millions d’euros pour les établissements privés et publics de santé. Cette dotation complémentaire a pour but de diminuer le déficit des hôpitaux et des cliniques.

Ministère des Solidarités et de la Santé

La majeure partie de ces crédits, soit 235 millions d’euros, sera répartie entre l’ensemble des établissements ayant une activité de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) pour tenir compte de la progression modérée de leur activité en 2018. Le reversement de ces crédits permettra de réduire sensiblement le déficit des établissements de santé.

En complément, 65 millions d’euros seront reversés de manière ciblée pour accompagner des établissements de santé en difficulté et pour accélérer le financement de mesures prioritaires comme l’intensification des actions de prévention et de dépistage pour lutter contre l’hépatite C (mesure phare du plan Priorité Prévention) et la généralisation du dispositif VigilanS, dispositif de soin innovant destiné à la prévention de la récidive suicidaire.

Les établissements de santé avaient déjà bénéficié à l’automne du dégel intégral des crédits mis en réserve en début d’exercice pour garantir le respect de l’ONDAM, soit 415 millions d’euros. Avec le versement complémentaire de 300 millions d’euros décidé aujourd’hui, Agnès Buzyn manifeste son soutien aux établissements de santé et son attachement à consolider les conditions de la confiance autour d’une régulation juste et équilibrée des dépenses d’assurance maladie.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Santé : le Groupe SHAM devient Relyens @Sham_Assurance @Relyens

Source : Groupe Sham

Le Groupe SHAM devient Relyens, groupe mutualiste européen de référence en assurance et management des risques auprès des acteurs de la santé et des territoires.

Relyens

En 90 ans, la mutuelle s’est sans cesse réinventée pour apporter à ses clients les réponses les plus adaptées. C’est dans cet esprit que Sham est devenue progressivement un groupe solide qui s’est développé selon un schéma de diversification de ses activités, de ses risques et de ses implantations géographiques.

A l’appui de ses marques Sham, Sofaxis et Neeria, Relyens propose une offre de valeur intégrée sur ses deux grandes lignes d’activités historiques : le risque médical et la protection sociale.
– Sham, acteur de référence auprès des acteurs de la santé et premier opérateur de responsabilité civile médicale en Europe,
– Sofaxis, acteur majeur en assurance des risques statutaires et en protection sociale auprès des acteurs territoriaux,
– Neeria, cabinet de Consulting délivrant des missions de conseil et de formation dédiées aux univers Santé et Territoires, avec une dimension innovation renforcée.

>> Plus d’informations ici…
>> Consulter le site Relyens

Lire aussi :

Découvrez le nouveau service public santé.fr @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Le Ministère des Solidarités et de la Santé, les agences et autorités de santé publique proposent un nouveau service, santé.fr. Ce site indexe un large éventail de contenus produits par des acteurs publics de santé (l’Agence de la biomédecine, les ARS, l’Assurance maladie, l’Institut national du cancer, l’Inserm, Santé publique France…) et par des partenaires à but non-lucratif.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Disponible également sous la forme d’une appli, Santé.fr propose :
– un accès unique vers des informations fiables, accessibles et personnalisées, agrégées des différents sites Internet des institutions publiques (prévention, informations sur les maladies et les traitements, etc.) et privées labellisées (associations, sociétés savantes, universités, etc…) ;
– un compte personnel permettant de paramétrer les informations et un service de notifications et alertes (informations géolocalisées sur la pollution, les événements sanitaires, les pharmacies de garde à proximité, des conseils de prévention, des actualités, etc.) ;
– un annuaire des professionnels de santé, des établissements sanitaires et médico-sociaux, des laboratoires d’analyses médicales, des pharmacies, etc. ;
– un moteur de recherche, dont la pertinence est constamment enrichie en fonction des usages ;
– un Lab pour recueillir en ligne les idées, les propositions, les évaluations des usagers. Santé.fr s’enrichit et s’améliore grâce aux retours utilisateurs sur le site, l’analyse des usages, des enquêtes dédiées et les suggestions qui émergent du Lab Santé.fr.

Une couverture nationale en juillet 2019
L’ensemble du territoire national sera progressivement couvert d’ici à juillet 2019.

>>>> Consulter le site Santé.fr

Lire également :