Archives du blog

Catherine Geindre, nouvelle présidente de la Conférence des DG de CHU @CHUdeLyon

Source : Hospices Civils de Lyon

Le 12 décembre dernier, Catherine Geindre a été élue Présidente de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU, succédant ainsi à Jean-Pierre Dewitte. 

Accueil

Dans l’histoire récente, c’est la 2ème fois qu’un Directeur Général des Hospices Civils de Lyon préside la conférence : Paul Castel, DG des HCL de 2007 à 2010, avait également occupé ce poste. A nouveau, c’est une belle opportunité de visibilité pour le CHU.

La Conférence est une assemblée rassemblant les Directeurs Généraux des 32 Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires de France. Elle a pour vocation de promouvoir et de défendre les atouts et spécificités des hôpitaux universitaires ; et remplit également une mission d’information et d’alerte auprès des autorités de tutelle et du public sur les évolutions de la politique de santé dans les CHU. Lieu d’échanges et de débats, la Conférence se veut un véritable laboratoire d’idées, porteuse d’initiatives et de projets expérimentaux.
Plus d’informations ici…

Lire également :

La France est assise sur un tas d’or #CES2019 @ces @LaTribune @Aziliz31

     Source : LA TRIBUNE

 Il faut miser sur les innovations digitales pour reconstruire la compétitivité de la France. Par Xavier Dalloz, expert en stratégie digitale.

L’ardente obligation est, désormais, de rompre avec le passé afin de construire l’avenir que nous voulons. Nous devons, pour cela, exploiter l’apport des innovations digitales dans un monde devenu massivement interconnecté, ce qui influence directement la production de valeur. Encore faut-il combattre une vision à la fois mécaniste et uniquement monétaire. La valeur financière, humaine, est toujours le fruit d’interactions pertinentes entre des objets, des idées, des personnes, des entreprises, des organisations…

L’objectif est de faire passer la création de valeur des équipements vers les services avec l’« Internet of Me », c’est-à-dire l’implication du citoyen consommateur avec comme conséquence : repenser les métiers des entreprises pour les transformer en des entreprises plateformes. Rappelons que toute interaction ne débouche sur une transaction (et donc sur une création de valeur pour les parties prenantes) que si trois conditions sont remplies. Il faut qu’il y ait : 1) émotion, car toute décision comporte une dimension affective ; 2) communication (je n’achète un produit ou un service que si je sais qu’il existe) ; 3) confiance (j’achète l’espoir d’être satisfait). Les trois mots : émotion, relation, confiance résument les grandes tendances des innovations digitales.

L’ère des réseaux interconnectés

Outre cette facilitation des interactions, les capacités de traitement de l’information progressent constamment, parallèlement à la miniaturisation des composants. Ces tendances, qui vont de pair avec la facilitation des communications, font que tous les objets deviennent capables de traiter des données, voire de capter et de communiquer entre eux et avec nous. Le monde ne peut plus se décrire que comme un ensemble de réseaux intriqués à tous les niveaux. Ce sont des réseaux de capacités différentes, certains se bornent à transmettre des mesures et des ordres comme notre système nerveux, d’autres véhiculent des flux de données avec de très hauts débits, à l’instar de notre système sanguin transportant les substances dont notre organisme a besoin pour vivre.

Cette décentralisation massive de tout nécessite de mesurer le PEC (Productivité des échanges collaboratifs). Cet indicateur va être au coeur de la nouvelle façon de faire du business. D’où une logique de communication entre pairs, entre égaux, opposée à l’organisation centralisée, pyramidale, qui est celle de la majorité des entreprises et des administrations. Un autre facteur important est celui qui facilite les communications, au point, parfois, d’entraîner une confusion des genres. Il tient dans le mot unimédia : tous les modes d’expression, tous les produits de l’esprit humain peuvent être traduits, stockés, transformés et transmis en langage numérique. Les frontières entre marchés et métiers s’estompent, du même coup, suscitant des concurrences nouvelles. Pour comprendre ces enjeux, des innovations digitales doivent être au coeur de la reconstruction de la compétitivité de la France.

IA, blockchain… ces innovations technologiques bientôt à la portée de tous

…lire la suite…

#CES2019 : les régions en force pour soutenir leurs start-up @BanqueDesTerr @ces

   Source : Banque des territoires

Onze régions françaises sur les treize s’affichent au CES, le Consumer Electronics Show, qui s’ouvre mardi 8 janvier à Las Vegas. Parmi elles, neuf sont regroupées sous la bannière de la French Tech de Business France. Un moyen de mettre en avant leurs start-up à l’occasion du plus grand salon mondial de l’électronique grand public.

Au fil des ans, la délégation française est devenue l’une des plus importantes. Quelque 420 entreprises françaises seront présentes cette année sur les 4.000 attendues : des grands groupes comme La Poste ou Engie, qui exposeront leurs innovations numériques, mais surtout des start-up, pas moins de 380. La plupart seront rassemblées au sein du pavillon français de l’Eureka Park. Parmi elles, 26 ont été sélectionnées par Business France pour représenter la French Tech. D’autres seront présentes sur le pavillon de l’automobile du futur.
Traduction du fameux « chasser en meute », Business France a aussi voulu incarner la Team France Export, la nouvelle stratégie du commerce extérieur lancée en 2018, en fédérant sous son aile neuf des treize régions (Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre Val de Loire, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur). Ensemble, elles totalisent quelque 160 start-up, toutes présentes sous la bannière de la French Tech.

La région Sud, première délégation française

Les régions sont en effet de plus en plus mobilisées pour soutenir leurs entreprises et mettre en avant leurs talents lors de ce salon. Onze d’entre elles s’affichent cette année à Las Vegas. Avec 52 start-up présentes, la région Sud (Paca) se revendique comme la première délégation française.
La région Île-de-France embarque pour sa part 40 start-up qui « présenteront des solutions dans des domaines de l’intelligence artificielle comme la santé, la mobilité ou encore la smart city« .
L’agence de développement économique de l’Occitanie Ad’Occ accompagne 35 start-up « matures, précises dans leurs cibles investisseurs et marchés ». « Toutes vont à Las Vegas avec des rendez-vous qualifiés en amont et cela doit se traduire en contrats », souligne la conseillère régionale Marie-Thérèse Mercier.
Deux régions sont présentes indépendamment de Business France. La délégation Auvergne-Rhône-Alpes, accompagnée du pôle de compétitivité Minalogic, comprend 35 entreprises.  « Entre 2013 et 2017, les entreprises du numérique ont créé autant d’emplois que les quatre principaux secteurs industriels de la région, et l’industrie du numérique a stimulé l’emploi dans toutes les agglomérations . Le numérique est donc un pilier central de notre économie régionale et un levier de croissance », souligne ainsi Étienne Blanc, le premier vice-président de la région. Les start-up régionales totalisent 15 des 57 « Innovation Awards » décernés à des entreprises françaises cette année.
Parmi les représentants politiques présents à Las Vegas, le président du Grand Est Jean Rottner sera du déplacement, aux côtés de quatre autres élus, pour soutenir les start-up régionales : sept venues d’Alsace, sept de Lorraine et une de Champagne-Ardenne.

…en savoir plus…

Créer une véritable “MARQUE FRANCE” à l’étranger @ces @gouvernementFR #CES2019

  Source : Gouvernement

En 2018, la France s’était déjà fait remarquer par son nombre de représentants : 412 entreprises avaient fait le déplacement à Las Vegas, accompagnées notamment par le secrétaire d’État chargé du Numérique. Cette année, afin d’accroître encore davantage la visibilité de cette importante délégation tricolore, la mission French Tech a pris soin d’unifier une grande partie des participants dans une délégation unique pour l’édition 2019. Cette mission est chargée de fédérer les start-up françaises et de promouvoir l’image de l’innovation française dans le monde.

J’ai souhaité que pour cette nouvelle édition, la présence française soit harmonisée pour garantir la meilleure visibilité à notre délégation, forte de plus de 400 entreprises” a expliqué le secrétaire d’État. “Nous avons travaillé main dans la main avec les régions de France pour que la plus grande partie des start-up soit unie sous la bannière French Tech au Pavillon France.”

Avec une forte représentation dans les secteurs de la santé et de la maison connectée, la délégation française fera office d’acteur incontournable du salon. Pour preuve, 57 entreprises ont été primées aux CES Innovation Awards, qui récompensent les produits grand public les plus marquants de l’édition. Par ailleurs, les sociétés Beelife et Snips ont reçu le Best of Innovation Award, sorte de médaille d’or du concours attribuée à un seul produit par catégorie.

…lire la suite…

Découvrez le top 10 des articles les plus lus cette année sur le Blog des Institutionnels !

L’année 2018 aura été très riche en actualités, c’est pourquoi, en ce début de nouvelle année 2019, le Blog des Institutionnels a souhaité vous transmettre le top 10 des articles les plus lus de 2018 ! Voici le classement ci-dessous :  

cropped-logo-le-blog-des-institutionnels.jpg

1. Tout savoir sur la réduction de loyer de solidarité (RLS) @lesCoopHlm 
La RLS consiste en une remise sur loyer obligatoire pour les locataires du parc social dont les revenus sont inférieurs à certains plafonds accompagnée d’une baisse de l’APL versée à ces mêmes locataires. Lire la suite…

2. Réduction de Loyer de Solidarité : quelles sont les modalités ? @UnionHlm
Dans le cadre de la nouvelle loi au sujet de la baisse des APL, le gouvernement souhaite mettre en place une Réduction de Loyer de Solidarité (RLS). Mais alors, quelles en sont les modalités ? Lire la suite…

3. Groupe Logement Français devient 1001 Vies Habitat @1001ViesHabitat
Groupe Logement Français, acteur majeur du logement social en France, a fait fusionner ses différentes entités franciliennes et devient 1001 Vies Habitat. Cliquez ici pour voir la vidéo de présentation du Groupe

4. « Avis de tempête » : L’incroyable mobilisation des entrepreneurs pour Arkea ! @cmarkea @Isai_fr @oliviermathiot @bibicheri @ronanlm
Une pétition a été mise en ligne – en soutien au projet d’indépendance d’Arkéa – à l’initiative du collectif « Avis de tempête », réunissant des personnalités, issues du monde politique, économique ou associatif. Plus d’infos ici…

5. Aurélien Rousseau, futur Directeur Général de l’ARS Ile-de-France @HOSPIMEDIA @ARS_IDF
Aurélien Rousseau va succéder à Christophe Devys au poste de Directeur Général de l’ARS Ile-de-France, le 3 septembre prochain. Lire la suite…

6. Le Groupe SNI devient CDC HABITAT @groupesni @CaissedesDepots
Le groupe SNI  change de nom et devient CDC Habitat. Ce faisant, CDC Habitat endosse un nouveau rôle au sein du groupe Caisse des Dépôts qui lui permettra de consolider l’action de la Caisse des Dépôts en matière de logement. Lire la suite…

7. Projet loi ELAN : découvrez la version du Conseil d’État @localtis
Le projet de Loi ELAN, Évolution du logement de l’aménagement et du numérique, transmis au Conseil d’État récemment pourrait être présenté au Conseil des ministres le 28 mars prochain. Découvrez les grands points à retenir

8. Taxe d’habitation : qui paye quoi en 2018, 2019 et 2020 ? @SeLoger
L’exonération de la taxe d’habitation sera totale en 2020. En 2018, le dégrèvement est de 30 %, 65 % de dégrèvement en 2019, et 100 % d’exonération pour la taxe d’habitation de 2020. La suite ici…

9. Action Logement lance son Opérateur de vente HLM @ActionLogement
Action Logement lance un Appel à Manifestation d’intérêt pour accélérer la vente d’HLM, au service de tous les organismes de logement social (OLS)  du territoire. Plus d’infos ici…

10. Arcade et le groupe VYV entrent en discussion exclusive @Groupe_VYV @Groupe_Arcade
Le Groupe VYV et le groupe ARCADE, ont décidé d’engager un processus de discussion exclusive afin d’étudier les synergies possibles entre les deux groupes. Lire la suite…