Archives du blog

Arkéa va donner à ses clients la possibilité d’effectuer des paiements sans contact par carte de paiement jusqu’à 50 euros d’ici le 11 mai 2020 @cmarkea

Source : ARKEA

Brest, le 17 avril 2020. Le groupe Arkéa va progressivement relever le plafond des paiements sans contact par carte bancaire de 30 euros à 50 euros. Ce déploiement, impulsé par le GIE CB et relayé par Mastercard et Visa, était déjà à l’étude et sera pleinement opérationnel d’ici le 11 mai, date arrêtée par le gouvernement pour la fin partielle du confinement.

Ce nouveau plafond de 50 euros concernera l’ensemble des cartes bancaires en circulation possédant la fonction sans contact, émises par les fédérations et filiales du groupe Arkéa : Crédit Mutuel de Bretagne, Crédit Mutuel du Sud-Ouest, Fortuneo, Max, Arkéa Banque Privée, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels… Son déploiement total nécessite au préalable la reprogrammation de notre parc de terminaux de paiement pour nos commerçants, ainsi que ceux des autres établissements.

Dans le contexte de crise sanitaire lié au Covid-19, le moyen de paiement sans contact est privilégié par de nombreux commerçants de proximité dans la mesure où il minimiserait les risques de contamination, en évitant aux consommateurs d’entrer un code sur un clavier ou de manier des espèces potentiellement infectées. Il représente déjà près de la moitié du nombre de paiement par carte effectués par des clients du groupe Arkéa dans les magasins. Avec le relèvement du plafond à 50 euros, ce sont plus de 70 % des paiements par carte qui pourraient, à terme, être réalisés en mode sans contact dans les commerces…

Consulter le communiqué de presse

Technologies sans contact : 9 Collectivités pilotes du déploiement de services mobiles sans contact

Eric BESSON a décidé de lancer neuf projets pilotes de déploiement de services mobiles sans contact, permettant d’expérimenter de nouveaux usages du mobile, et de tester de nouvelles applications du web 2.0, dans des villes et collectivités qui se sont portées candidates (Bordeaux en coordination avec Pessac, Caen en coordination avec la Manche, Lille, Marseille, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse). Ces villes seront accompagnées par une instance de coordination nationale. Le Gouvernement lancera en complément un appel à projets au cours du 1er trimestre dans le cadre des investissements d’avenir…télécharger le communiqué…