Archives du blog

Village Olympique : découvrez les candidats retenus pour l’Ile Saint-Denis @PlaineCoDev #JO2024

Source : Plaine Commune Développement

La SEM Plaine Commune Développement a dévoilé les candidats retenus pour le secteur olympique de la ZAC de l’écoquartier fluvial de L’Île-Saint-Denis.

Plaine Commune Développement

La ZAC de l’écoquartier fluvial de L’Île-Saint-Denis
Entrée en phase opérationnelle en 2013, avec la démolition des entrepôts du Printemps, la première phase d’aménagement de la ZAC (près de 300 logements) est actuellement en cours de livraison. Les phases 2 et 3 (six hectares) accueilleront provisoirement une partie du village des athlètes.

Le 12 mars dernier, au MIPIM, la Solideo et Plaine Commune Développement ont dévoilé les modalités de réalisation du village des athlètes, au travers de quatre secteurs :
– Les secteurs D (48 250 m² environ de surface de plancher) et E (52 420 m² environ de surface de plancher) sur la commune de Saint-Ouen-sur-Seine, commercialisés par la Solideo dans le cadre de la ZAC « Village olympique et paralympique » ;
– Le secteur « Universeine » (A et B ; 108 990 m² environ de surface de plancher), objet d’une convention partenariale entre la Solideo et Vinci ;
– Le secteur de L’Île-Saint-Denis (46 800 m² environ de surface de plancher), commercialisé par la SEM Plaine Commune Développement dans le cadre de la ZAC de l’écoquartier fluvial.

Plaine Commune Développement informe que le jury de la consultation a retenu les deux groupements suivants pour la seconde phase de consultation sur le secteur de L’Île-Saint-Denis :
-Le groupement Pichet/ Legendre
– Le groupement Région Capital REIM/ Groupe Duval/ Amétis / Promoteurs du Grand Paris (MDH Promotion – Becarre – Paris Ouest Promotion – Pierre Etoile)

Lire plus d’informations…

Lire également :

.@3F_Officiel acquiert un foncier de l’État à @VilleSaintDenis @PlaineCommune

Source : groupe3f.fr

3f_solo



A la demande de Plaine Commune, Immobilière 3F (I3F) acquiert 3,1 hectares à démolir et aménager pour un nouveau quartier mixte qui contribuera à favoriser l’accès au logement pour tous.

Ce mardi 22 mars à Saint-Denis, Nicole Isnard, sous-préfète de Saint-Denis, et Yves Laffoucrière, directeur général d’Immobilière 3F, ont signé l’acte de vente, avec décote, d’un terrain de l’Etat situé sur le territoire de Plaine Commune, en présence de Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, et de Stéphane Peu, vice-président habitat & foncier de Plaine Commune, maire-adjoint de Saint-Denis, président de Plaine Commune Habitat et de BâtiPlaine. Sur ce terrain « Le Fort de l’Est », 247 logements sociaux, 38 en accession sociale et 64 en accession seront construits en lieu et place d’anciens logements de gendarmes inoccupés depuis 1998.

Le site est découpé en lots qui, une fois aménagés par I3F, seront revendus à plusieurs opérateurs, Plaine Commune Habitat (PCH) et I3F pour les logements sociaux, CAPS et Clarm pour l’accession sociale. Le promoteur pour les logements en accession n’est pas encore désigné. Chaque opérateur réalisera en maîtrise d’ouvrage directe son programme. Seront ainsi réalisés 247 logements sociaux (PLUS et PLAI), 38 logements en accession sociale à la propriété et 64 logements en accession, auxquels s’ajouteront des locaux d’activités et des locaux associatifs.
Le projet vise aussi à créer une zone paysagée ouverte aux habitants des quartiers alentour de Saint-Denis et La Courneuve. Cette première phase sera suivie par une autre phase d’aménagement de l’ensemble du secteur (6,9 hectares) quand l’Etat aura libéré le reste du terrain occupé actuellement par une gendarmerie.
Le projet d’aménagement a été réalisé, sous la coordination de l’Etablissement public territorial de Plaine Commune, par BâtiPlaine, société dont I3F et PCH sont les actionnaires majoritaires, et l’agence d’urbanisme Faubourg 2/3/4. …lire la suite…

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

 

Découvrez : l’Arc de l’Innovation @paris @jlmissika

Source : L’Arc de l’Innovation

L’Arc de l’Innovation est né d’une volonté des collectivités partenaires de renforcer les coopérations intercommunales et de contribuer à construire la Métropole du Grand Paris. Il entend changer le regard et les représentations sur les quartiers populaires situés de part et d’autre du boulevard périphérique sur la frange est de la couronne. Il a pour ambition de mettre en valeur ces quartiers dans un souci de rééquilibrage Est/Ouest, afin qu’ils deviennent des centralités attractives du Grand Paris.
Ce projet ambitieux s’appuie sur le soutien public mais aussi, et surtout, sur des acteurs économiques privés déjà présents sur le territoire, qui contribuent quotidiennement à diffuser et accélérer l’innovation sous toutes ses formes. La plateforme « Arc de l’innovation » se veut être à la fois vitrine et lieu d’échanges entre tous les acteurs prêts à se mobiliser dans la communauté de l’Arc afin de participer à une dynamique de développement économique, urbain et social. Les propriétaires d’immeubles au sein de l’arc de l’innovation, intéressés par la démarche, et souhaitant s’inscrire dans la phase 2 de l’appel à candidature, sont invités à nous contacter pour nous faire part de leurs propositions. Seront acceptées dans la consultation toutes les surfaces destinées à installer des activités liées aux économies solidaires et innovantes, afin de contribuer à la richesse de l’Arc en termes d’opportunités foncières et immobilières, d’expérimentation, de dynamique économique, d’emplois, de collaborations, de réseau et d’idées. A ce titre, les immeubles de bureaux « classiques » ne peuvent pas figurer dans l’appel à candidature…en savoir plus

La Seine-Saint-Denis au coeur du projet olympique !

source : Seine-Saint-Denis.com

Le 5 novembre, l’association « Ambition Olympique et Paralympique » a rendu public son choix du site de Pleyel / Bords de Seine (Ile-Saint-Denis / Saint-Denis / Saint-Ouen) pour accueillir le village olympique. Aubervilliers hébergerait quant à lui le centre aquatique. Une décision qui fait de la Seine-Saint-Denis un des principaux terrains de jeu des JOP 2024, au cas où la candidature parisienne l’emporterait.

Avec pas moins de 5 sites retenus pour porter la candidature de Paris 2024, la Seine-Saint-Denis sera l’un des centres névralgiques du projet olympique tel qu’il a été exposé jeudi 5 novembre par l’association Ambition olympique et paralympique (AOP).

Le Stade de France serait reconverti en stade olympique et la piscine sortirait de terre à Aubervilliers-Saint Denis, à quelques encablures du théâtre des exploits de Zidane and co en 1998. Mais surtout, grande nouveauté, c’est Pleyel/Bords de Seine (Ile-Saint-Denis / Saint-Denis / Saint-Ouen) qui a été retenu pour accueillir le futur village olympique, dans un quartier amené à évoluer très fortement d’ici 2024. Enfin, le centre des médias, accompagné d’un Village des journalistes s’implanterait lui sur l’Aire des Vents à Dugny-Le Bourget. Le tout dessine un projet cohérent, compact en termes de distance et porté par l’enthousiasme de la jeunesse de Seine Saint- Denis. Revue de détail : en savoir plus

>De Leblogdesinstitutionnels

<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

 

Immobilière 3F et Plaine Commune Habitat créent la société BâtiPlaine

batiplaine3f_solo

Un objectif de production annuelle de 1 000 logements les 10 prochaines années

Plaine Commune Habitat et Immobilière 3F viennent de créer « BâtiPlaine ».
La mission de cette société innovante : redynamiser et amplifier la construction de logements sur le territoire de Plaine Commune, dont le Contrat de Développement Territorial prévoit la production annuelle de 4 200 logements pendant 10 ans. BâtiPlaine a pour objectif de construire 1 000 logements par an afin de répondre aux besoins diversifiés des habitants de l’agglomération. Pour satisfaire la demande de logements des salariés, BâtiPlaine mobilisera également les CIL d’Action Logement, réunis au sein d’un pool piloté par Solendi.

L’attractivité de Plaine Commune est à la mesure du potentiel de ce pôle du Grand Paris : neuf communes (Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, L’Île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains et Villetaneuse), 400 000 habitants, un bassin d’emploi de 120 000 salariés accueillant de nombreux sièges de grandes entreprises (SNCF, GDF Suez, EDF…), trois universités et leurs 40 000 étudiants – sans compter le campus Condorcet en cours de construction, un espace de création et d’activités culturelles et sportives (Archives nationales, Cité du cinéma, Grand stade de France) et un réseau dense de transports publics.

  • Mutualiser les ressources pour construire plus et plus vite

Pour relever ce défi ambitieux, Plaine Commune Habitat – office public détenant 18 000 logements dans sept des neuf communes de l’agglomération -, et Immobilière 3F – Esh implantée de longue date sur le territoire où elle gère, avec ses filiales, 3 000 logements -, ont décidé d’unir leurs forces en mutualisant leurs compétences et moyens, et en partageant leur connaissance du territoire.

Constituer une équipe intervenant sur une plus grande échelle, capable de construire plus et plus vite des logements de qualité, à des niveaux de loyers et de charges maîtrisés, tels sont les objectifs que se sont assignés Plaine Commune Habitat et Immobilière 3F en créant BâtiPlaine.

Et pour donner encore plus de force au projet, les OPH de Saint-Ouen et d’Aubervilliers pourraient rejoindre BâtiPlaine en 2014.

  • Un objectif de production annuelle de 1 000 logements

La production de logements locatifs sociaux sera assurée par BâtiPlaine. La CAPS et La CLARM, respectivement filiales de Plaine Commune Habitat et de 3F, assureront quant à elles la production de logements en accession sociale à la propriété. Résidences Sociales de France – filiale de 3F spécialisée dans le logement thématique – et Plaine Commune Habitat assureront le développement de résidences pour étudiants, jeunes travailleurs, personnes âgées…

L’ambition de BâtiPlaine est également de faire le lien entre logement et emploi, afin de satisfaire les attentes des salariés des entreprises implantées sur l’agglomération, qui souhaiteraient se rapprocher de leur lieu travail. C’est tout le sens de la collaboration avec quatre Comités Interprofessionnels du Logement (CIL) – Solendi, Astria, Cilgère et GIC – qui seront réunis dans un pool piloté par Solendi, dont la mission est de mobiliser davantage de fonds pour la construction de logements.

L’enjeu de ce programme de construction est aussi d’œuvrer à la requalification urbaine de Plaine Commune et de renforcer l’attractivité du territoire. BâtiPlaine accompagnera les bailleurs actionnaires à finaliser l’ANRU 1 et à engager l’ANRU 2 et les opérations du Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés.

  • Une société en ordre de marche opérationnel

BâtiPlaine bénéficie d’une délégation de maîtrise d’ouvrage et de prestations de service pour ses actionnaires. 60 % du capital sont détenus par Immobilière 3F et ses filiales et 40 % par Plaine Commune Habitat et sa filiale La CAPS. Sa présidence est assurée par Stéphane Peu et sa direction générale par Bruno Vigezzi.

L’équipe opérationnelle sera constituée de chefs de projets et d’assistants d’opération qui seront mis à disposition par les actionnaires ou recrutés directement par la nouvelle entité. Composée d’une dizaine de personnes au démarrage, l’équipe s’est installée au siège actuel de Plaine Commune Habitat, à Saint-Denis. En 2015, elle emménagera dans de nouveaux locaux, situés Porte de Paris.

Dans un premier temps, BâtiPlaine assistera les actionnaires et leurs filiales sur leurs programmes en cours de montage ou de construction et préparera leurs nouvelles opérations. L’objectif étant d’obtenir l’agrément pour la construction de 500 logements en 2014. Dès 2015, elle réalisera les programmes des ZAC en cours, initiera de nouveaux programmes et participera, à la demande de la communauté, aux études des futures opérations d’aménagement.

  • Deux projets BâtiPlaine à Saint-Denis : le Fort de l’Est et les Cathédrales

BâtiPlaine à d’ores et déjà identifié deux projets d’envergure auxquels elle souhaite participer.

Le projet du Fort de l’Est, qui sera élaboré en concertation avec l’agglomération et les villes de Saint-Denis et de La Courneuve, pourrait permettre au prix d’une rénovation partielle de bâtiments anciens, d’assurer une transition de qualité entre deux quartiers en cours de renouvellement urbain (Les Francs-Moisins et les 4 000 Nord). BâtiPlaine évalue à 300 le nombre de logements à réaliser sur du foncier de l’État à prix décoté. Ce projet participerait tout à la fois à la requalification urbaine du territoire, à la mise en valeur d’un patrimoine historique et au développement d’une offre de logements diversifiée.

Le second projet concerne la friche des « Cathédrales », un  site de 35 hectares situé à Saint-Denis, qui offre un potentiel de construction de 100 000 m² de planchers. BâtiPlaine y réalisera une première tranche de logements, après acquisition des terrains appartenant à la SNCF et à RFF, dont la signature de la promesse de vente pourrait intervenir d’ici à la fin de l’année.

contacts presse :

Carole THOMAS carole.thomas@groupe3f.fr

Marc NILOT  Tél. : 06 12 06 34 05