Archives du blog

L’impact de la crise du Covid_19 sur les chantiers : exemple avec le programme Mouzaïa @_RIVP_

Source  : RIVP

La crise du Covid-19 et le confinement imposé par le gouvernement ont eu un impact important sur l’avancée et la tenue de nombreux chantiers. Si depuis le 16 mars 2020, ces derniers sont à l’arrêt, le 11 mai 2020 marque un virage important pour leurs reprises.

Les chefs de projets doivent cependant totalement revoir l’organisations des chantiers afin de répondre aux gestes barrières mis en place pour prévenir de la propagation du coronavirus.

Pour l’occasion, nous avons interrogé Eve Schadeck, cheffe de projets à la DC3 et en charge de l’opération Mouzaïa, afin de nous présenter les particularités de cet arrêt conséquent ainsi que les mesures mises en place pour la reprise de ce chantier que nous allons rapidement vous représenter.

Retour sur le programme Mouzaïa

Ce programme majeur pour la RIVP concerne 2 bâtiments voisins : le N°58 qui regroupe une résidence universitaire de 103 logements, 65 logements pour jeunes travailleurs, 14 ateliers-logements destinés à des artistes ainsi que 90 places pour du co-working ; et le N°66, actuellement en chantier, qui accueillera 126 places en centre d’hébergement d’urgence, géré par l’Armée du Salut…

…Lire la suite

La réalité virtuelle débarque à la RIVP @_RIVP_

Source  : RIVP

C’est une première à la RIVP. Un gardien a pu valider les travaux de rénovation de sa loge en prévisualisant le résultat final grâce à la réalité virtuelle !

Dans le cadre de son Plan stratégique du patrimoine (PSP), validé par le conseil d’administration en 2017 et qui prévoit un plan d’investissements de 1,1 milliards d’euros sur 10 ans pour maintenir l’état du parc, la RIVP a engagé la rénovation de ses 480 loges gardiens pour améliorer les conditions de travail de son personnel mais aussi l’accueil des locataires.

En parallèle, depuis plusieurs années la RIVP multiplie ses efforts dans de nombreux domaines afin de privilégier des méthodes et des dispositifs techniques innovants. On pense notamment au développement du BIM à la direction de la construction et à la direction technique.

C’est sous l’impulsion de cette dernière, qui pilote les travaux de rénovation des loges, qu’un outil développé en interne permet désormais aux gardiens de découvrir le résultat final des travaux. Concrètement, après avoir pris les mesures d’une loge, on préfigure dans un logiciel une ou deux propositions d’aménagement et de rénovation. Un rdv est ensuite pris avec le gardien. Grâce à un casque de réalité virtuelle, celui-ci plonge alors dans le futur et évolue dans sa « nouvelle » loge. Cette immersion donne un très bon aperçu des travaux réalisés et permet au gardien de faire part de ses remarques et de choisir l’aménagement qui lui convient le plus…

…Lire la suite

Aide de la Ville de Paris aux locataires des bailleurs sociaux @Paris

Source : Paris

Les bailleurs sociaux de la Ville de Paris Elogie-Siemp, Paris Habitat et la RIVP vont apporter une aide aux locataires ayant des difficultés à payer leur loyer, dans cette période de crise liée à l’épidémie de coronavirus.Les locataires ayant des problèmes pour payer leur loyer du fait d’une baisse de revenus, ou dont la situation financière est fragilisée, sont invités à prendre contact sans attendre avec leur bailleur, qui saura proposer des solutions adaptées. Cette cellule des bailleurs est joignable par téléphone, au numéro figurant sur la quittance de loyer des locataires, ou par mail, via les interlocuteurs habituels.

Quatre mesures peuvent concerner les locataires :

  • Les locataires pourront se voir proposer un échelonnement des loyers impayés, d’une durée adaptée à leur situation, et bénéficieront d’un accompagnement renforcé pour gérer leurs dettes ;
  • Pour protéger les locataires les plus fragiles, un moratoire a également été décidé sur les contentieux liés aux difficultés de paiement de loyers du fait de la crise, pour tous les locataires engagés dans cette démarche.

…Lire la suite

La RIVP et le CSTB, partenaires de l’ #innovation @_RIVP_ @cstb_fr

Source  : RIVP

Afin de favoriser le processus d’innovation de ses partenaires, le CSTB a installé en 2017 un incubateur de start-ups, le CSTB’Lab dont l’objectif est de mettre en place un écosystème d’accompagnement aux jeunes entreprises innovantes du secteur du bâtiment et de la construction.

De son côté, la RIVP soutient l’innovation depuis plusieurs années, avec notamment près de 200 000 m² de plateformes dédiées. La RIVP est ainsi devenue en quelques années l’opérateur immobilier de référence pour l’Arc de l’Innovation. En parallèle, la RIVP multiplie ses efforts tant dans le domaine de la construction, de la réhabilitation que celui de l’entretien et la gestion du bâti afin de privilégier des méthodes, des dispositifs techniques et des matériaux innovants.

C’est dans cet esprit que la RIVP a noué un partenariat avec le CSTB, pour favoriser l’innovation au sein de l’entreprise et proposer un terrain d’expérimentation aux start-ups pour tester et consolider leurs solutions…

…En savoir plus sur ce partenariat

Projet Relais d’Italie : des modules en bois pour créer des logements étudiants en triplex @_RIVP_

Source  : RIVP

En février 2016, la RIVP a été désignée lauréate du concours « Réinventer Paris 1 » pour la réhabilitation/surélévation de l’ancien conservatoire du 13e avec le groupement constitué du promoteur Art de Construire/Open Partners et la filiale du groupe, Hénéo.

Des modules en bois préfabriqués en Ile-de-France pour un meilleur bilan carbone

Situé à proximité immédiate de la Place d’Italie, le projet consiste en une restructuration complète de l’ancien conservatoire Maurice Ravel et sa surélévation par trois niveaux en modules bois préfabriqués totalement en usine et livrés déjà assemblés. Les 18 modules en triplex (16×3 m) sont construits hors site, dans des friches industrielles ne nécessitant aucun équipement ni outillage particulier, situées le plus près possible du site définitif, à Saint-Ouen l’Aumône (95). Cette méthodologie offre une meilleure maîtrise du bilan carbone de l’opération. Enfin, la simplification du process de construction a aussi permis de donner accès à l’emploi à une main-d’œuvre non qualifiée en insertion.

Le transport et la pose de ces blocs en bois ont été faits de nuit, début janvier 2020, afin de limiter les nuisances pour le voisinage et pour les trafic routier en bas de l’immeuble.

>En savoir plus sur le projet