Archives du blog

Comment reconquérir les lieux de vie : « Cœur de ville » et centres-bourgs ? @fedepl

     Source :  Fédération des Epl 

La Fédération des Epl et les Epl de Normandie propose une matinée d’échange et de retours d’expériences sur la redynamisation des centres-villes et centres-bourgs à travers la culture et le commerce le jeudi 25 avril à Lisieux (Calvados).

Un an après les premières réflexions parlementaires sur la revitalisation des centres-villes et centres-bourgs et le lancement du programme « Action Cœur de ville », la rencontre traduit la volonté de la Fédération des Entreprises publiques locales – Sem, Spl et SemOp – d’être présente aux côtés des collectivités pour accompagner la mise en œuvre des politiques de dynamisation et d’attractivité des centres-villes et centres-bourgs.

Cette journée sera une occasion privilégiée de bénéficier de retours d’expériences d’élus locaux qui partagent ces problématiques et d’échanger sur les montages possibles, notamment avec les Entreprises publiques locales, pour préserver et renouveler l’attractivité de nos Cœurs de ville et centres-bourgs. Deux axes de travail sont retenus: La culture et la revitalisation commerciale.

Téléchargez le programme 

Faciliter le financement des projets des collectivités en région Hauts-deFrance @BanquesdesTerritoires @caissedesdepots

   Source : Banques des Territoires

Gaëlle Velay, directrice régionale de la Banque des Territoires Hauts-de-France, et Bertrand Galtier, directeur général de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, ont signé un protocole d’accord pour soutenir financièrement les travaux d’eau potable et d’assainissement sur le bassin de l’Agence de l’Eau.

Ce protocole, signé pour la période 2019-2022, permet de proposer aux collectivités une articulation complémentaire entre les interventions techniques et financières de la Banque des Territoires et celles de l’Agence de l’Eau. L’objectif est de faciliter la réalisation de projets dans le domaine de l’eau (eau potable et assainissement).

L’Agence de l’Eau attribue des aides financières aux collectivités locales dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement dans le cadre de ses programmes d’intervention. Ces aides prennent la forme de subventions ou d’avances remboursables.

La Banque des Territoires propose une offre de prêts à destination des collectivités locales, adaptée aux projets soutenus par l’Agence de l’Eau. L’offre Aqua Prêt (2 Md€) permet notamment de financer tous types d’opérations pour améliorer la production et la distribution d’eau potable (collecte et assainissement des eaux usées, recueil des eaux pluviales) en faveur de territoires plus durables. La durée d’investissement est de 25 à 60 ans et la tarification à Livret A + 75 points de base.

L’Agence de l’Eau Artois-Picardie et la Banque des Territoires Hauts-de-France s’associent pour soutenir les objectifs de la politique du petit et du grand cycle de l’eau dans le bassin de l’Agence de l’Eau, notamment son articulation avec les politiques territoriales et l’adaptation au changement climatique.

La signature de ce protocole fait suite aux conclusions des Assises de l’eau d’août 2018.

> En savoir +

Quelles solutions déployer pour résorber les crises territoriales ? @SCET_Groupe

Source : Scet Groupe

scet cdc

Dans le cadre du grand débat national, la question des inégalités territoriales (transport, accès au logement, vacance commerciale, équipements publics, baisse des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales…) est au cœur des discussions.

Si les villes dites moyennes constituent le maillage de notre pays, nombre d’entre elles ont aussi accumulé des fragilités et des dysfonctionnements. Pour y remédier, le programme gouvernemental « Action Cœur de Ville » entend créer les conditions d’une revitalisation durable des villes moyennes.

C’est dans ce contexte d’actualité que la SCET, société de conseil et d’appui aux territoires, en partenariat avec Chronos, acteur spécialisé dans l’innovation territoriale, consacre une nouvelle édition de sa revue Tendances aux « villes moyennes », en s’intéressant à leur diversité et aux leviers de développement possibles.

Nourrie par l’expertise de consultants et chercheurs et par des retours d’expérience, l’édition du Tendances « Villes moyennes, villes multiples » poursuit 4 objectifs :

  • Décrypter la diversité des villes moyennes et des usages de ses habitants pour mieux identifier les ressources disponibles, très souvent locales
  • Sortir de la logique de dépendance vis-à-vis des métropoles
  • Promouvoir des approches alternatives dans le domaine du numérique, du développement économique et des mobilités
  • Partager des méthodes, projets et outils pour alimenter la réflexion des acteurs des territoires

Comment imaginer l’avenir des villes moyennes ? Villes moyennes, métropoles… disparités ou complémentarités ? Quelles solutions déployer pour résorber les crises territoriales, urbaines et économiques des villes moyennes ? Dans les villes touchées par la désindustrialisation faut-il chercher à retrouver une croissance économique et démographique coûte que coûte ? Comment transformer la ville à partir des usages ?

Lire la suite

« Territoires d’Industrie » : Quelle mobilisation pour la Banque des Territoires ? @BanquesdesTerritoires @caissedesdepots

Source : banquedesterritoires

Le programme « Territoires d’Industrie » est entré dans une nouvelle phase, plus concrète, avec la signature de contrats « Territoires d’Industrie » par un premier groupe d’une dizaine de territoires pilotes. La Banque des Territoires, acteur principal du pilier accompagnement au développement des territoires de ce programme national, est partie prenante de ces contrats et se mobilise pour accélérer le potentiel de développement industriel des territoires.

Des contrats « Territoires d’Industrie » pour formaliser l’engagement des acteurs locaux

Les contrats « Territoires d’Industrie » ont pour objectif de formaliser l’engagement des parties prenantes à la démarche locale. Ils comprennent notamment une présentation des enjeux du territoire, un projet de plan d’action mobilisant tout ou partie des offres disponibles dans le cadre du programme « Territoires d’Industrie ». Ils sont portés, en général, par un binôme élu/industriel local.

Le projet de plan d’action détaillé s’articule, dans l’objectif d’accélérer leur développement, autour des 4 besoins identifiés pour les « Territoires d’Industrie » : recruter, innover, attirer et simplifier.

L’ensemble des contrats de territoires pour les 136 territoires devrait être signé d’ici à la fin du 1er semestre 2019.

…lire la suite…

Revitalisation des centres villes : La Semaest missionnée par la Banque des Territoires Bretagne @semaest @caissedesdepots

  Source : SEMAEST

La Bretagne aurait-elle un temps d’avance ? Avant même le programme national de revitalisation des centres villes, la Région, l’Etat, la Banque des Territoires et l’EPFR avaient lancé dès 2017 le premier appel à projets « centres villes – centres bourgs ».

Pour répondre au succès du dispositif, et en lien avec le programme Action Cœur de Ville, les partenaires régionaux étudient la création d’une Foncière dédiée aux centralités bretonnes, pour le logement et le commerce. Il s’agit de concevoir un modèle d’action publique fédératrice qui pourra permettre de construire des péréquations entre sites et d’attirer des investisseurs et des opérateurs privés.

La Semaest, opérateur public local pionnier de la revitalisation commerciale des centres ville, et  Urbanis, spécialiste de la réhabilitation du logement ancien, ont été missionnés pour aider à évaluer la faisabilité de cette démarche innovante.

…lire la suite…