Archives du blog

Action Habitat, le magazine de l’Unafo vient de paraitre : Tous mobilisés pour les résidences sociales

Source : UNAFO

L’Unafo publie son magazine Action habitat avec un dossier consacré, à l’occasion de l’annonce de la feuille de route du gouvernement, au regard des élus locaux sur le rôle des résidences sociales. Un article sur le logement des seniors à revenus modestes est également au sommaire, démontrant les capacités d’adaptation et d’innovation de nos adhérents dans les territoires.

Résidences sociales, enfin la mobilisation attendue ?
« Si les besoins sont là, l’offre n’est pas aujourd’hui à la hauteur, avec une production insuffisante de nouvelles résidences sociales et une offre de logements qui stagne. Pour relancer la production, il faut convaincre les élus de la pertinence des solutions que nous proposons, mobiliser du foncier et conforter notre modèle économique », lance Jean-Paul Vaillant, président de l’Unafo lors de l’annonce par Emmanuelle Wargon de la feuille de route du gouvernement pour le développement des résidences sociales.

Pour convaincre les élus, rien de mieux que d’illustrer le propos par l’engagement de collectivités pour faire émerger des résidences sociales sur leur territoire. Le dernier numéro du magazine Action Habitat donne donc la parole à plusieurs élus du territoire, en milieu urbain et plus rural : Maryline Czurka, adjointe au maire de Vitrolles, Yves Krattinger, président du conseil départemental de la Haute-Saône, Ian Brossat, adjoint au logement de la mairie de Paris et Nathalie Ravier, maire de Méru. Ces projets répondent à un réel besoin et s’inscrivent dans le cadre de politiques locales de l’habitat ambitieux.

Consulter le communiqué de presse ICI

Une reconnaissance de la place des résidences sociales dans la mise en œuvre de la politique du logement d’abord

Source : UNAFO

L’annonce faite par la Ministre du Logement d’une feuille de route 2021-2022 pour développer la production de résidences sociales était attendue par les acteurs du logement accompagné. Elle marque une reconnaissance par le gouvernement de l’importance des résidences sociales dans la mise en œuvre de la politique du logement d’abord, « un maillon essentiel de la politique du logement d’abord » pour reprendre les termes utilisés par Emmanuelle Wargon lors de la présentation de cette feuille de route.

L’Unafo a la conviction que les solutions proposées par le logement accompagné constituent des réponses adaptées à un grand nombre de situations en permettant l’accès à un logement autonome à des personnes qui, sans cette offre en logement accompagné, n’auraient d’autres solutions que la rue ou l’hébergement.

Les besoins existent, mais l’offre n’est pas à la hauteur, avec aujourd’hui une production insuffisante de nouvelles résidences sociales et une offre de logement qui stagne, voire qui régresse si l’on ne prend pas en compte la transformation des foyers de travailleurs migrants, qui ne crée pas de nouvelles capacités.

L’Unafo, qui a participé à la concertation préalable à la publication de cette feuille de route, se reconnaît dans les grands axes de la stratégie définie pour lever les freins à la production de résidences sociales : l’intégration à la politique du logement d’abord, l’information et la communication sur les réponses apportées aux besoins des territoires par les résidences sociales, la mobilisation du foncier disponible, la nécessité d’assurer un équilibre économique des opérations tant en investissement qu’en fonctionnement.

Lire le communiqué de presse ICI

Bilan des 19e Rencontres Nationales de l’Unafo : une stratégie de développement des résidences sociales @UnafoUnion

Source : UNAFO

L’Unafo, Union professionnelle du logement accompagné, a réuni près de 400 participants les 3 et 4 décembre 2019, lors de ses 19e rencontres nationales à Rennes, sur le thème « Nos ambitions pour le logement accompagné ». Une année particulière qui marquait les 40 ans de l’Union professionnelle.

Des débats très variés au cœur des problématiques du secteur, des éclairages européens sur le Logement d’Abord et une carte blanche à Elina Dumont, qui a rappelé l’importance du logement accompagné. Afin de répondre à tous ces défis, l’Unafo demande la définition et la mise en œuvre d’une véritable stratégie de production et développement des résidences sociales.

Consulter le communiqué de presse (ouverture dans un nouvel onglet) »>>Consulter le communiqué de presse

PLAI adaptés : les adhérents de l’UNAFO fortement engagés en 2018 @UnafoUnion #PLAI

Source : Unafo

En 2018, les adhérents de l’Unafo, Union professionnelle des logements accompagnés, ont participé à près de 50% de la production de résidences sociales ! 

unafo logo

La subvention « PLAI adapté », accordée en complément de l’aide octroyée pour un PLAI « classique », a été étendue aux résidences sociales en 2017 et ses modalités ont été simplifiées en 2018. Après une première année déjà forte en 2017, les adhérents de l’UNAFO ont été, en 2018, partie prenante dans près de la moitié des opérations de production de résidences sociales.

Dès l’ouverture du PLAI adapté en 2017 aux résidences sociales, le secteur du logement accompagné s’en est saisi. Les chiffres de 2018 montrent une forte implication des adhérents de l’UNAFO. En effet, en 2018, 31 opérations de résidences sociales ont été agréées en PLAI Adapté, soit les 2/3 des logements agréés pour ce produit de financement. Sur un total de 627 logements (contre 429 en 2017), on décompte 370 logements en pensions de famille, 47 logements en résidences accueil, 210 logements en résidences sociales autres.
Les adhérents de l’UNAFO sont particulièrement mobilisés puisqu’ils sont présents sur près de la moitié des opérations. Ils sont en effet mobilisés sur 14 opérations, pour un total de 303 logements, soit en tant qu’opérateur direct en Maitrise d’Ouvrage d’Insertion (7 opérations pour 147 logements) soit via un bailleur social.
Ces chiffres de production confirment le dynamisme des adhérents de l’UNAFO, leur engagement en faveur du développement de l’offre de logements à bas niveau de quittance ainsi que leur implication pour la mise en oeuvre du plan logement d’abord.

Plus d’infos ici…

Retrouvez sur un même sujet :

Logement des séniors : Arcade et l’ADMR s’associent

arcade

 

L’ADMR et le groupe Arcade s’associent pour développer des solutions de logement alternatives à la maison de retraite

L’ADMR et le groupe Arcade, bailleur social, ont signé une convention de partenariat pour renforcer et compléter leurs offres dans les domaines de l’hébergement et des services. L’objectif est de permettre aux séniors de continuer à vivre à domicile, malgré l’avancée en âge.

L’ADMR et le groupe Arcade ont tous deux développé des approches et des solutions visant à renforcer le maintien à domicile des séniors. Cette philosophie et ces objectifs communs ont conduit les deux structures à mettre en place une collaboration active dans les territoires.

La convention signée entre les deux partenaires vise à :
– Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, leurs familles et les proches aidants,
– Apporter des réponses globales et diversifiées qui intègrent l’habitat adapté à la perte d’autonomie accompagné de services qui rendent possibles la vie à domicile,
– Favoriser les conditions de développement de nouvelles unités de logement dédiés aux séniors en proposant une offre groupée et en mutualisant les réseaux d’actions

 

 

 

…lire la suite…

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>