Archives du blog

#AirBnB : la location saisonnière est-elle encore rentable ? @ResideEtudes

   Source : Reside Etudes

 

L’étau s’est resserré ces derniers mois sur la location meublée touristique de courte durée. L’activité est-elle encore rentable ?

Surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires à Paris, Nice, Bordeaux, multiplication des démarches administratives pour louer son logement via AirBnB ou d’autres plates-formes… Entre le durcissement des règles encadrant la location touristique de courte durée et le renforcement de la pression fiscale, certains propriétaires sont tentés de s’orienter vers la location longue durée. La location saisonnière est-elle encore rentable ?

Le seuil de 120 nuits

Mais dès que le seuil de 120 nuits par an est dépassé, il est alors considéré que vous louez une résidence secondaire comme hébergement de tourisme et les choses se compliquent. Dans cette situation, il est important de bien comprendre la réglementation qui s’applique à la location saisonnière dans la ville où se trouve votre logement, car elle joue beaucoup sur son potentiel de rentabilité.

Les villes de plus de 200 000 habitants

Plusieurs cas de figure se présentent. Dans certaines les villes de plus de 200 000 habitants et les communes limitrophes de la capitale, un numéro d’enregistrement peut être imposé pour tous les meublés touristiques. Le numéro délivré doit obligatoirement figurer dans toutes les annonces.

Les mairies peuvent en outre exiger une autorisation de changement d’usage, pour que le logement puisse être loué en toute légalité. La situation se corse si votre logement est à Paris, Bordeaux ou dans l’hypercentre de Lyon. Non seulement l’obtention de ce changement d’usage n’est pas toujours chose aisée, mais vous devrez en plus respecter des règles de compensation dont le coût élevé pèse sur la rentabilité du logement.

…lire la suite…

Nouvelle résidence pour étudiants à Paris @ResideEtudes @DemathieuBard @CNP_Assurances

Inauguration d’une résidence pour étudiants de 282 chambres

Lundi 13 novembre à 17h, Daniel Thebert, Responsable des investissements immobiliers et infrastructure chez CNP Assurances, Patrice Genre, Président de La Française, Philippe Nicolet, Président-Directeur Général du Groupe Réside Etudes, Philippe Jung, Directeur Général de Demathieu Bard Immobilier, et Dominique Dutreix, Président de COFFIM, inaugureront une résidence de 282 chambres au 129 boulevard Davout, dans le 20e arrondissement de Paris, en présence de Ian Brossat, Adjoint à la maire de Paris, chargé du Logement et de l’Hébergement d’urgence, de Marie-Christine Lemardeley, Adjointe à la maire de Paris, chargée de toutes les questions relatives à l’enseignement supérieur, la vie étudiante et la recherche, et de Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement de Paris.

…en savoir plus…

3 clés pour réussir son investissement locatif

RESIDE études invest

Source : reside-etudes-invest

Acheter un bien dans le but de le louer reste un excellent placement. Cependant il faut connaitre quelques règles simples afin de faire le bon choix. Les explications et conseils de Maël Bernier, porte-parole de meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier.

1er élément : l’emplacement

C’est un des éléments si ce n’est l’élément le plus important à prendre en compte dans votre projet. En effet, un investissement locatif ne sera rentable et ne vous donnera satisfaction que si le bien est loué. Evidemment me répondrez-vous ? Certes mais cela mérite d’être répété car beaucoup de sirènes «ultra-défiscalisantes» peuvent avoir tendance à laisser légèrement de côté ce critère…

Au-delà de l’effet «moins d’impôts», il faut avoir en tête que votre futur bien doit répondre à une demande. Si vous achetez dans une ville dynamique où la demande locative est forte, aucun risque ; en revanche si vous décidez d’investir sur une promesse «défiscalisante» alléchante mais sans réelle connaissance du marché et de la demande locative, faites attention, vous pourriez être déçus.

Second élément : le financement

Sachez-le, il est toujours plus avantageux d’emprunter pour financer un investissement locatif même si vous disposez du cash et ce pour plusieurs raisons : Tout d’abord, parce que vous allez garder votre épargne disponible et dans le cas où la valeur du bien que vous avez choisi venait à baisser dans les années futures, vous n’aurez pas perdu d’argent.

 En savoir plus : www.groupe-reside-etudes.com

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Pourquoi les Français investissent-ils toujours dans l’immobilier ?

RESIDE études invest

Source : reside-etudes-invest

 

L’investissement immobilier cumule les atouts. Son côté sécurisant, sa valeur d’usage pour l’immobilier en direct, la possibilité d’investir à crédit sont autant d’atouts qui poussent les Français à acheter. Ce dernier levier est d’autant plus puissant que les taux restent très bas. Et les acquéreurs en profitent avant que les conditions d’emprunt se dégradent.

D’autres raisons poussent les investisseurs à franchir le pas. Les 3/4 de ceux qui achètent attendent d’abord un rendement locatif intéressant, loin devant la perspective de réaliser une plus-value à la revente (22 %). L’allongement de la durée de vie pousse les Français, à rechercher un revenu additionnel pérenne.

Toutefois, les Franciliens sont plus sensibles à l’intérêt de réaliser une belle plus-value sur un marché toujours très actif à Paris et en Île-de-France : 28 % attendent de ce type d’investissement la réalisation d’une plus-value contre seulement 21 % des habitants en régions.

Les inconvénients de l’immobilier

Mais la médaille immobilière a aussi son revers et plusieurs inconvénients dissuadent les Français de s’engager sur la voie de cet investissement à long terme :

En savoir plus : www.groupe-reside-etudes.com

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Paris : un immeuble de bureaux transformé en résidence pour étudiants #COFFIM

Source : galivel

coffim 

Pour la rentrée prochaine, dans le 20e arrondissement, au boulevard Davout, certains étudiants auront la possibilité de rimer études et cadre de vie.

Opérée par COFFIM, DEMATHIEU BARD IMMOBILIER et RESIDE ETUDES, cette résidence est le fruit d’une opération de transformation complexe d’un ancien immeuble de bureaux datant de 1990, comprenant notamment une surélévation en bois de deux étages supplémentaires sur le bâtiment d’origine.

D’une capacité de 282 chambres, dont 42 logements sociaux PLS, elle sera entièrement exploitée par le groupe RESIDE ETUDES et bénéficiera d’une salle commune pour les petits déjeuners, d’une salle de fitness et d’une laverie.

Au rez-de-chaussée un commerce 800 m² accueillera le premier magasin parisien du groupe Aldi qui compte en faire son flagship français, ainsi qu’un parking de 95 places.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce