Archives du blog

AREAS rejoint à son tour le réseau BATIGERE @Batigere

Source : Batigère

Une deuxième Association rejoint le groupe Batigère après l’adhésion d’AMITEL ! Il s’agit de l’AREAS, l’Association des Résidents, Étudiants, Apprentis et Salariésbatigere logo def_

Depuis sa création en 1977, ce sont près de 6 000 jeunes, étudiants, apprentis ou travailleurs qui ont pu bénéficier de son offre de logement. Forte de ses années d’expériences et d’un savoir-faire qui a fait ses preuves, l’AREAS bénéficie d’une véritable légitimité en matière d’ingénierie sociale. Ainsi, elle a su développer sa capacité à mener à bien les projets immobiliers, sur l’ensemble des aspects financiers, économiques, techniques et sociaux. Son ambition, mettre son savoir-faire au service des étudiants, apprentis et jeunes salariés, en voie d’insertion ou de réinsertion professionnelle.
Implantée en Ile de France, l’AREAS développe ou gère différents types programmes immobiliers. Elle déploie les moyens et les outils nécessaires à une gestion efficiente des logements tout en garantissant un suivi dédié à chacun des occupants. Actuellement, son patrimoine de 871 logements se situe principalement dans le Val-de-Marne, le Val d’Oise et la Seine-Saint-Denis mais l’AREAS a pour ambition d’intervenir prochainement dans toute la région Ile de France, notamment dans l’Essonne et les Yvelines.

Consulter la suite de l’article

Retrouvez également :

Grand Paris Express : le gouvernement révèle le nouveau calendrier @GdParisExpress @gouvernementFR ‏

Source : Grand Paris Express

Un chantier titanesque

Le gouvernement a dévoilé, hier, 22 février le nouveau calendrier du Grand Paris Express. L’ensemble du réseau est sanctuarisé et le chantier s’achèvera définitivement en 2030.

Rendre le projet « totalement irréversible » : tel est le message du Premier ministre. Ce 22 février, Édouard Philippe a dévoilé, aux côtés de la ministre des Transports Elisabeth Borne, la nouvelle feuille de route du Grand Paris Express. Cet arbitrage est le fruit d’un mois et demi d‘études et de consultations, tant des élus que des acteurs du chantier. Édouard Philippe a non seulement confirmé la réalisation de l’intégralité du nouveau métro, mais aussi assuré qu’il sera bien au rendez-vous des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

…lire la suite…

Les Régions mobilisées pour sauver le réseau de proximité! @Regionsdefrance #Spinetta

Rapport Spinetta: les Régions très préoccupées par l’avenir du réseau de proximité

 Les Régions ont pris connaissance des conclusions du rapport Spinetta sur le devenir du transport ferroviaire. Si elles partagent globalement les recommandations sur l’ouverture à la concurrence, elles sont très préoccupées par celles sur le réseau ferroviaire de proximité, le niveau des péages ou le devenir des Contrats de plan Etat-Régions, qui traduisent une méconnaissance de la réalité du transport ferroviaire dans les territoires.

…lire la suite…

Emploi : un nouveau partenariat Etat-Régions

Source : www.arf.asso.fr

Les objectifs communs Etat-Régions
– Améliorer l’employabilité des demandeurs et augmenter leur taux de retour à l’emploi ;
– Dynamiser l’activité économique dans les territoires par une meilleure anticipation des besoins des entreprises en personnel qualifié ;
– Améliorer l’efficacité de la commande de formation en évitant les doublons et les concurrences ;
– Faire monter en qualité l’offre de formation pour les demandeurs d’emplois ;

Réforme de l’Etat et nouvelles Régions
La réforme des services de l’Etat s’est limitée jusque-là à une simple adaptation de périmètre. La « revue des missions » lancée par Thierry MANDON puis Clotilde VALTER (secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat auprès du Premier ministre) n’a donné aucun des résultats escomptés.

> Lire la suite

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Nantes met son réseau de bus à haute vitesse

La Semitan met son réseau à haute vitesse

Source : servir le public.fr

C’est une nouvelle montée en puissance en perspective pour le réseau de la Semitan, Sem gestionnaire des transports public nantais. La métropole a été lauréate en décembre du 3e appel à projets « transport collectif et mobilité durable » pour développer ses lignes de bus à haut niveau de service, alternative économique au tramway et aux lignes en site propre.

Alternatives au tramway, les lignes Chronobus desservent l’ensemble de la métropole nantaise © Semitan

Alternatives au tramway, les lignes Chronobus desservent l’ensemble de la métropole nantaise © Semitan

Le développement à terme de trois nouvelles lignes Chronobus à haut niveau de service de Nantes métropole devrait apporter une bouffée d’oxygène à un réseau victime de sa popularité. « Lancées en octobre 2012 et 2013, les sept premières lignes ont vu une hausse de leur trafic allant de 30 à 70 % », explique Alain Boeswillwald, directeur général de la Semitan. L’Etat a décidé en décembre de soutenir le développement du réseau à hauteur de 6,97 M€ dans le cadre de l’appel à projets « Transport collectif et mobilité durable », sur un total de 56,95 M€ financés par Nantes métropole. « Entre ligne en site propre et ligne classique, les Chronobus ont l’intérêt de proposer aux usagers un transport amélioré en terme de rapidité et de ponctualité sans un lourd aménagement ». Ils n’utilisent en effet que des portions de route dédiées qui ne nécessitent pas de travaux importants. Les sept lignes totalisent aujourd’hui 70 kilomètres et desservent près de 200 arrêts, complétant les 7 kilomètres de la ligne en site propre BusWay et les 43 kilomètres de tramway.

Une politique de maintenance

Le développement de ces lignes se combine à une stratégie de maintenance préventive du matériel roulant dans une logique d’optimisation du budget transport. « Avec 130 millions de passagers en 2014, générant près de 55 millions d’euros de chiffre d’affaires, le taux de couverture des dépenses tend vers les 40%, soit une amélioration de l’ordre de 2,5 % au cours des cinq dernières années », commente Alain Boeswillwald. La durée d’utilisation moyenne des 400 bus est ainsi d’environ 20 ans à Nantes, « contre 12 à 15 ans dans l’hexagone ». Elle devrait être de 40 à 45 ans pour les 95 91 rames de tramway, avec une rénovation des plus anciennes qui a débuté en 2013…en savoir plus