Archives du blog

Rénovation : MaPrimeRénov décolle ! @pap_fr

Source : PAP

Avec 60 000 dossiers déposés et 45 000 instruits depuis le 1er janvier, MaPrimeRénov s’installe dans le paysage des aides à la rénovation. Ca tombe bien, la rénovation thermique fera partie du grand plan de relance économique prévu à la rentrée.

Lancée en janvier dernier, le dispositif MaPrimeRénov, destiné à aider les particuliers à se lancer dans des travaux de rénovation thermique, semble enfin atteindre sa vitesse de croisière. Plus de 60.000 dossiers ont été déposés depuis janvier et le budget a été augmenté de 100 millions d’euros. Si ces chiffres sont encourageants, on est encore loin de l’objectif des 200.000 demandes annuelles prévues lors du lancement du dispositif. Parallèlement, pour faire face à la recrudescence de pratiques commerciales agressives sur l’isolation thermique par l’extérieur (notamment à 1 €), qui défraient régulièrement la chronique, les forfaits sur ces travaux évoluent.

MaPrimRénov, c’est quoi ? Lancée en janvier 2020 pour financer les travaux de rénovation énergétiques et thermiques dans les logements souvent très mal isolés, MaPrimeRénov est le résultat de la fusion de l’ancien Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et du dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah. L’objectif : simplifier les demandes et surtout verser les aides presque en temps réelle et non plus un an après. Le but semble atteint…

Comment ça marche ?

Le programme « SOS Taudis » : rénover les copropriétés, aider les habitants @Abbe_Pierre

Source : Fondation Abbé Pierre

À Bondy (93), les 4 bâtiments vétustes de la copropriété « La Bruyère » construits dans les années 60 vont être entièrement réhabilités. Les travaux ont débuté en décembre dernier et s’étaleront sur 27 mois.

Menuiseries extérieures, toiture, régulation du chauffage, peinture, électricité, espaces extérieurs, isolation thermique et phonique, l’ensemble des 176 logements et des parties communes seront ainsi rénovés. Mais ces travaux de grande ampleur se révèlent insurmontables financièrement pour certains habitants aux ressources très modestes. Pris en étau, certains risquent la saisie immobilière.

L’appel de fonds a eu lieu en novembre 2019 et les propriétaires en difficulté ont eu jusqu’à juin dernier pour régler leur quote-part. L’association « Soliha Est Parisien » qui intervient depuis plusieurs années sur cette copropriété, a sollicité le programme « SOS Taudis », pour venir en aide à certaines familles parmi les plus fragiles et leur permettre ainsi de se maintenir dans leur logement…

En savoir plus

La rénovation des villes moyennes : impasse ou marché du futur ? @fpi_fr @A_FrancoisCuxac

Source : FPI France

Julien Denormandie restera dans l’histoire du ministère du Logement comme le ministre qui aura le plus mis l’accent sur la rénovation, notamment dans les villes moyennes : un dispositif fiscal tourné vers l’ancien porte son nom, le plan Action cœur de ville qu’il promeut revivifie des centres anciens, des données statistiques sur la rénovation seront bientôt produites par l’Etat à sa demande etc.

Ce volontarisme politique fait écho à un mouvement de pensée qu’on retrouve chez de plus en plus d’élus, d’associations, de journalistes notamment, fondé sur l’urgence climatique et tourné vers la vertu « carbone » de la rénovation du parc. Chez ses plus ardents défenseurs, ce mouvement conduit même à la contestation de la construction et, incidemment, de la métropolisation.

La FPI défend au contraire la nécessité de toujours produire des logements abordables là où les emplois se concentrent. Nous rappelons en particulier cette vérité simple – mais souvent négligée par les décroissants : la rénovation répond d’abord aux enjeux qualitatifs évidents du parc existant…

…Lire la suite de l’article

Rénovation énergétique des logements : le gouvernement va interdire le démarchage téléphonique @BanqueDesTerr @localtis

Source : Banque des Territoires

Alors que vient de paraître le décret fixant les modalités de la prime de transition énergétique – remplaçante du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et intitulée MaPrimeRénov’ en version grand public (voir notre article ci-dessous du 21 janvier 2020) –, le gouvernement entend intensifier la lutte contre les nombreuses arnaques qui sévissent dans ce secteur et sapent la confiance dans le dispositif et ses opérateurs. Il met ainsi en œuvre sa stratégie en vue de restaurer cette confiance, présentée il y a deux mois (voir notre article ci-dessous du 13 novembre 2019).

Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, annonce ainsi que le gouvernement va interdire la pratique du démarchage téléphonique sur les dispositifs et les aides à rénovation énergétique. Au-delà de cette mesure, l’État va encadrer très strictement la pratique de tout type de démarchage téléphonique, en utilisant la proposition de loi « visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux », portée par Christophe Naegelen, député (UDI, Agir et Indépendants), qui doit être examinée en seconde lecture à l’Assemblée le 30 janvier…

…Lire la suite

L’ancien CITE est remplacé par Ma Prime Révov’ @pap_fr

Source : PAP

A partir du 1er janvier l’ancien Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) fusionne avec le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah et donne naissance à Ma Prime Révov’.

Le Projet de loi de finance 2020 vient d’être voté et avec lui un nouveau dispositif d’aide à la rénovation entre en vigueur. Dès janvier 2020, le CITE (Crédit d’impôts pour la transition énergétique) et la subvention du dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah fusionnent et donnent naissance à Ma Prime Rénov’. L’objectif : financer des travaux simples comme l’isolation ou le remplacement d’un vieux chauffage.

Faciliter a rénovation. La prime, à destination des propriétaires, sera versée dès la fin des travaux de rénovation énergétique et non plus l’année suivante, comme c’était le cas pour la version 2019 du CITE. La volonté du gouvernement est de faciliter et surtout inciter les ménages, notamment modestes, à rénover thermiquement leur logement, en supprimant toutes avances de fonds.

>En savoir plus