Archives du blog

Convention de partenariat entre Enerlis et l’USH Outre-Mer signée durant le #CongresHlm @Enerlis_Fr @UnionHlm

 

La société Enerlis et la société martiniquaise d’Hlm et l’USHOM signe une convention de partenariat le mardi 24 septembre 2019 à partir de 15h30 au stand de l’USHOM (Pavillon 7.3 Paris Expo Porte de Versailles) en présence des représentants du ministère des Outre-mer et de la collectivité territoriale de Martinique.

Ce partenariat vise à promouvoir des échanges professionnels et des campagnes d’information sur les dispositifs d’efficacité énergétique touchant le logement social Outre-mer.

L’objectif de ce partenariat est double :

  • Baisser la consommation énergétique des locataires et ainsi leurs charges
  • Faciliter l’accompagnement du vieillissement de la population des locataires.

Face aux enjeux liés à l’évolution constante de la part des plus de 60 ans et à une courbe démographique en baisse, Enerlis s’engage à accompagner les populations dans la transition énergétique et ainsi dégager plus de pouvoir d’achat :

  • Développer les comportements éco-responsables,
  • Inciter les habitants à devenir acteurs de leur consommation énergétique,
  • Réduire durablement la facture énergétique et l’empreinte carbone.

 RDV le mardi 24 septembre à 15H30 au stand de l’USHOM (Pavillon 7.3 Paris Expo Porte de Versailles).

 

Rénovation énergétique : le gouvernement lance un service d’accompagnement @Min_Ecologie

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

La rénovation énergétique des logements et la lutte contre les passoires thermiques est une priorité du Gouvernement. Elle répond à un triple enjeu : climatique, de pouvoir d’achat et de qualité de vie. Pour cela, la mobilisation de toutes les parties prenantes est essentielle, à commencer par les collectivités territoriales, pour informer et accompagner les Français dans la rénovation énergétique de leur logement et dans la transition écologique.

C’est dans ce cadre qu’Elisabeth Borne, Julien Denormandie et Emmanuelle Wargon annoncent le lancement aujourd’hui d’un nouveau programme : le « Service d’accompagnement pour la rénovation énergétique », conformément à l’arrêté publié ce jour au Journal officiel. Il vise à aider les Français à se repérer et à se faire conseiller, et ainsi savoir quels travaux effectuer pour améliorer leur confort tout en réduisant leurs factures de chauffage. Le déploiement de ce programme sur tout le territoire reposera sur une implication forte des collectivités territoriales volontaires, et prioritairement des régions…lire la suite…

Transition écologique : l’ADEME dévoile son rapport d’activité 2018 @ademe

Source : ADEME

L’ADEME, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, a publié son rapport d’activité 2018 ! Entre économie circulaire, déchets, énergies renouvelables, efficacité énergétique, finance climat, transition numérique, alimentation durable, consommation responsable, adaptation au changement climatique… Découvrez tous les faits marquants et les grandes actions de l’année !

Ademe

Quelques faits marquants
Un protocole d’alliance a été signé avec Régions de France pour accélérer la mise en œuvre sur les territoires des stratégies d’économie circulaire, de la rénovation énergétique des bâtiments et préparer l’avenir par des exercices de prospective énergétique. Il s’inscrit dans le renforcement des partenariats de l’Agence avec les territoires, maillon essentiel de la transition écologique.

Qualité de l’air et mobilité confirment être une préoccupation majeure des Français. En appui du projet de loi d’orientation des mobilités, l’Agence a mis en place un Fonds dédié pour soutenir des projets favorisant les nouvelles mobilités : plan Vélo, station GNV, plan Hydrogène…

Mieux informer et accompagner les citoyens dans cette transition écologique est aussi une priorité pour l’ADEME : sur la rénovation énergétique des logements avec la campagne FAIRE (Faciliter Accompagner Informer pour la Rénovation Energétique) ou encore sur les 100 meilleurs labels environnementaux avec la création d’un outil en ligne.

En complément de son rôle d’opérateur du Programme d’investissements d’avenir, l’Agence s’est dotée d’un fonds d’investissement qui permettra de prendre part au capital d’entreprises qui développent des technologies pionnières et de faciliter ainsi l’accès au marché de ces innovations.

>>> Consulter le rapport d’activité 2018

Lire aussi :

Rénovation énergétique des logements : la Métropole du Grand Paris lance le 1er Plan Bâtiment Durable métropolitain @PlanBatiment @GrandParisMGP

Source : Plan Bâtiment Durable

La Métropole du Grand Paris (MGP) s’engage à accélérer la rénovation énergétique des logements sur le territoire métropolitain et lance le 1er Plan Bâtiment Durable métropolitain.

plan bâtiment durable           Métropole grand paris

Depuis sa création il y a trois ans, la Métropole du Grand Paris s’est toujours engagée résolument en faveur de la transition énergétique. Cet engagement s’est tout d’abord traduit par l’adoption à l’unanimité d’un plan climat air énergie métropolitain (PCAEM) le 12 novembre 2018 qui a pour objectif de faire converger les actions des 131 communes de la Métropole du Grand Paris vers la transition énergétique en favorisant les synergies et en promouvant les actions locales et métropolitaines. Le 2 juillet dernier, au cours de sa première « COP métropolitaine », la MGP s’est engagée à accélérer l’action de la métropole en faveur de la rénovation énergétique des logements sur son territoire.

Les enjeux nationaux en matière de bâtiment durable se retrouvent à l’échelle de la métropole où 53 % de la consommation énergétique en secteur résidentiel est consacrée au chauffage et 425 000 ménages se trouvent en situation de précarité énergétique.

Répondant autant à l’impératif environnemental qu’à celui de l’amélioration du pouvoir d’achat des habitants, la volonté d’agir se traduit aujourd’hui par la mise en place d’un engagement partenarial entre l’État et les acteurs de la Métropole du Grand Paris, autour des chantiers suivants :
– structurer une communauté d’acteurs engagés
– accompagner la prise de décision des ménages
– faciliter l’accès aux financements

Plus de détails ici…

Lire également :

Comment la transition énergétique vient-elle booster l’emploi ? @ademe

Source : Ademe

Le 9 juillet dernier, l’ADEME a publié un état des lieux des marchés et des emplois qui participent à la transition énergétique et écologique (transports, bâtiment résidentiel et énergies renouvelables). Les marchés associés à ces filières ont plus que doublé et le nombre d’emplois directs a augmenté de 75% entre 2006 et 2017, avec plus de 370 000 personnes employées dans ces secteurs. 

3 marchés dynamiques qui favorisent la création d’emplois
– Le chiffre d’affaires des marchés liés aux modes de transport concourants à la transition écologique a été presque multiplié par quatre en 11 ans. Il atteint 33,5 Md€ en 2017 et la filière emploie plus de 94 000 ETP. Cette évolution résulte de l’augmentation de la part des véhicules moins émetteurs de COdans le parc automobile ainsi que du développement des modes alternatifs au transport routier individuel.
– Les marchés de la rénovation énergétique des bâtiments ont augmenté de 79% entre 2006 et 2017, représentant désormais un chiffre d’affaires d’environ 31 Md€. Dans cette même période, le volume d’emplois s’accroît d’environ 59%, s’établissant à plus de 218 000 ETP.
– Enfin, l’ADEME a constaté que le marché des énergies renouvelables et de récupération a plus que doublé entre 2006 et 2017, avec une augmentation de 39% des emplois. Le chiffre d’affaires représente ainsi 26 Md€ en 2017. Ce secteur emploie désormais plus de 86 000 ETP.

Des évolutions contrastées
Portés par les politiques volontaristes de l’État sur l’économie verte, ces marchés sont en nette progression depuis une dizaine d’année.
Les investissements dans la fabrication et l’installation des équipements et infrastructures représentent une part importante de ces marchés : 72% pour le secteur des transports et 90% pour celui du bâtiment résidentiel. Pour le secteur des énergies renouvelables, si les investissements dans la fabrication, la construction, l’installation et la vente des équipements représentent 30% du marché, ce sont les ventes d’énergie et la maintenance qui représentent la plus grande part du chiffre d’affaires (63%).

En savoir plus…

Lire aussi :