Archives du blog

Rénovation énergétique de votre logement : quelles sont les aides financières ? @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Vous souhaitez rendre votre logement plus économe en énergie ? De nombreuses aides financières s’offrent à vous comme par exemple le crédit d’impôt, le prêt à taux zéro, les chèques énergie… Retrouvez un récapitulatif des différentes aides ci-dessous : 

ministère de la cohésion

Crédit d’impôt et prêt à taux zéro : deux aides pour faciliter la rénovation énergétique de son logement
Grâce au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), un particulier peut déduire de ses impôts le montant de certaines dépenses engagées pour des travaux d’économies d’énergie de son logement (généralement 15 % à 30 %). Les locataires tout comme les propriétaires peuvent en bénéficier, sans condition de ressources. Autre dispositif pour le particulier : l’écoprêt à taux zéro (dit éco-PTZ). Proposé par des banques conventionnées avec l’État, ce prêt, d’un montant maximal de 30 000 €, est versé afin de réaliser des travaux d’écorénovation. L’écoprêt à taux zéro et CITE sont deux dispositifs cumulables sans aucune condition de ressources.

Quatre dispositifs financiers également à disposition du particulier
En plus de ces deux premières aides, le particulier peut bénéficier d’autres coups de pouces pour son logement :
– la TVA à taux réduit à 5,5 % pour des travaux de rénovation énergétique (contre 10 % habituellement) ;
– le chèque énergie, dont près de 4 millions ménages ont bénéficié en 2018, pour régler toutes les dépenses d’énergie du logement : électricité, gaz naturel, bois, fioul, etc. Le montant du chèque énergie sera par ailleurs augmenté pour les bénéficiaires actuels de 50 € en 2019 et étendu à 2,2 millions de ménages supplémentaires (soit un total 5,8 millions de ménages) ;
– des subventions dans le cadre du programme Habiter mieux de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) à destination des propriétaires occupants leurs logements et sous certaines conditions de ressources ;

>>> Plus d’informations ici…

Lire également :

Copropriété : l’explosion des charges n’est pas une fatalité pour Enerlis @ENERLIS_FR

Source : Enerlis

Enerlis, société de services en efficacité énergétique et environnementale, a souhaité partager sa vision concernant la hausse des charges de copropriété. 

logo-ENERLIS-SS3E

Pour Enerlis, l’explosion des charges de copropriété n’est pas une fatalité. En matière de rénovation énergétique et de maîtrise des charges courantes, il existe de très nombreuses solutions : Isolation thermique et calorifugeage, réglage et monitoring des installations, remplacement de chaudière, équipements thermostatiques au niveau des appartements, renégociations des abonnements ou achats des fluides, relamping en Led des parties communes, mise en oeuvre de solutions d’énergies renouvelables… Le livre blanc publié en 2018 par l’Abécédaire des Institutions intitulé Comment penser la baisse des charges locatives en donne une vision exhaustive et nourrie de nombreux exemples.

D’ailleurs, la Société Enerlis propose aux copropriétés, aux acteurs du logements social, et aux collectivités, des solutions permettant de financer la totalité des travaux grâce à la mobilisation d’aides et subventions mises à disposition par les pouvoirs publics français et européens et le tiers-investissement.

>>> Pour en savoir plus sur Enerlis, cliquez ici

Lire également :

Rénovation énergétique de votre logement : RDV sur Faire.fr @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Découvrez le nouveau service public, Faire.fr, qui permet de vous guider dans vos travaux de rénovation énergétique de votre logement. 

ministère de la cohésion

En France, 7 millions de logements sont mal isolés, et 3,8 millions de ménages ont des difficultés à payer leur facture de chauffage ou sont même contraints de se priver de chauffage. Parce qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans les aides existantes à la rénovation énergétique, le nouveau service public « FAIRE » guide gratuitement les particuliers dans leurs projets et travaux de rénovation.

FAIRE : Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique
FAIRE est une signature commune pour rassembler et rendre identifiables tous les acteurs de la rénovation énergétique. La campagne FAIRE, portée par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et l’ADEME, doit permettre d’une part de rendre lisible un « service public » d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat pour les citoyens et, d’autre part, d’entraîner l’ensemble des acteurs publics et privés autour de la question de la rénovation.
Plus d’infos ici…

>>> Consulter le site faire.fr 

Lire également :

Logement : quels changements en 2019 ? @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

En ce début de nouvelle année 2019, quelques changements sont à noter dans les secteurs de l’immobilier et du logement… 

ministère de la cohésion

LOGEMENT SOCIAL
Loi ELAN, réexamen des conditions d’occupation des logements HLM : 
Pour les logements situés en zone tendue, tout bailleur social doit désormais examiner les conditions d’occupation des logements HLM tous les trois ans.

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE
Crédit d’impôt à la transition énergétique – CITE : 
À compter de 2019, le remplacement de fenêtres à simple vitrage par du double vitrage sera à nouveau éligible au Cite, avec un taux de 15 % plafonné à 100 euros par fenêtre. De même, à compter du 1er janvier 2019, le Cite s’appliquera aux dépenses d’acquisition de chaudières fonctionnant au gaz, à des conditions de performance énergétique et à un plafond de dépenses (entre 1 000 et 1 200 euros) qui seront fixés par arrêté.

PARC PRIVE 
– Bail mobilité :
Ce contrat de location est créé pour répondre aux besoins des personnes qui souhaitent se loger temporairement (étudiants, personnes en mobilité professionnelle notamment). Il dure dix mois au maximum, mais peut être signé sur trois ou quatre mois par exemple.

– Encadrement des loyers
La ville de Paris va rétablir l’encadrement des loyers début 2019, comme elle l’a signalé en décembre dernier. Une possibilité permise par la loi Alur, qui autorise les communes situées sur les marchés tendus à expérimenter cette mesure pendant cinq ans.

La suite ici…

Lire également :

Immobilière Podeliha poursuit sa dynamique : réhabilitation, rénovation énergétique et entretien de son patrimoine @Podeliha_IP @actionlogement

   Source : PODELIHA 

CETTE ANNÉE IMMOBILIÈRE PODELIHA A RÉHABILITÉ 301 LOGEMENTS ET RÉNOVÉ 592 AUTRES SUR LE PLAN PUREMENT ÉNERGÉTIQUE

Immobilière Podeliha poursuit sa dynamique de réhabilitation, de rénovation énergétique et d’entretien de son parc immobilier composé de plus de 21 000 logements en région Pays-de-la-Loire. Chaque année, le bailleur investit 25 millions d’euros en moyenne pour l’ensemble des travaux d’amélioration de son patrimoine (hors entretien courant et maintenance). En 2018, ce sont 301 logements qui ont ainsi profité d’une réhabilitation et 592 qui ont été traités particulièrement sur le volet énergétique.

Dans un contexte de réforme du logement social engagée en début d’année, qui met les bailleurs sociaux en vigilance sur les incidences de la réduction du loyer de solidarité (RLS), Immobilière Podeliha poursuit sa stratégie d’entretien dans le cadre de son Plan Stratégique du Patrimoine (PSP) pour la période 2019-2024. Cet ou9l d’aide à la décision, précieux pour la société, permet de programmer les travaux à réaliser pour améliorer significativement le confort, la sécurité et la performance énergétique des résidences.
Un PSP couplé d’un Plan Stratégique Énergétique
Ce plan pluriannuel est décliné notamment au travers d’un Plan Stratégique Énergé7que (PSE) qui a pour ambition d’éradiquer les logements énergivores d’ici 2020. La gestion de l’énergie est devenue un axe important de la stratégie patrimoniale d’Immobilière Podeliha, démarche soulignée par l’obtention de la norme ISO 50001. L’enjeu est de diminuer les consomma9ons énergé9ques et, par ricochet, les charges des locataires. Ainsi, sur la période 2013-2020, ce seront près de 2400 logements, pour un montant de 27 millions d’euros, qui auront été rénovés thermiquement.

…lire la suite…