Archives du blog

CGET : découvrez le rapport d’activité 2018 @CGET_gouv @Min_Territoires

Source : CGET

Le Commissariat général à l’égalité des territoires, CGET, est un service de l’État placé sous l’autorité du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Découvrez dès maintenant son rapport d’activité afin d’en savoir plus sur les temps forts et les nombreuses actions mises en place en 2018.

cget

Quelques chiffres clés de 2018 : 

– 110 millions d’euros sur trois ans pour créer 300 Fabriques des territoires
– 28 milliards d’euros issus des fonds européens coordonnés par le CGET, autorité de gestion interfonds, dans le cadre de la programmation 2014-2020
– 10 milliards d’euros pour le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU)
– 8 500 associations financées et 27 500 actions en faveur des habitants des quartiers
– 1 350 maisons de services au public créées sur tout le territoire au 1er janvier 2019
– 13 000 projets recensés sur carrefourdesinnovationssociales.fr
– 1 200 conseils citoyens impliqués dans l’élaboration et le déploiement des contrats de ville et dans les projets de renouvellement urbain
– 31 milliards d’euros apportés par l’État, les régions et autres collectivités sur la période 2015-2020 pour les contrats de plan État-Région
– 435 contrats de ville en cours
– 5 milliards d’euros pour redonner de l’attractivité et du dynamisme à 222 villes moyennes

———> Cliquez ici pour consulter le rapport d’activité du CGET

Lire également :

NPNRU : déjà 100 000 logements et 100 écoles impactés par les projets validés ! @AnruOfficiel #NPNRU

Source : ANRU

Depuis le lancement de la phase opérationnelle du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), l’ANRU souhaite régulièrement mettre en lumière l’état d’avancement du programme et de l’actualité de l’Agence.
Ainsi à fin février, l’ANRU a validé les projets de renouvellement urbain de 196 quartiers sur les 450 que compte le programme.

Anru

Plus de 4,4 milliards d’euros ont ainsi été mis à disposition des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux pour lancer les chantiers sur leurs territoires. Ces concours financiers déjà validés vont permettre la réalisation de projets d’un montant estimé à plus de 14 milliards d’euros tous financeurs confondus.
Derrière ces données financières, ce sont des dizaines de milliers d’opérations d’investissements qui vont se traduire dans le quotidien des habitants.
A titre d’exemple, les projets déjà validés prévoient ainsi notamment :
– 32 000 démolitions de logements sociaux
– 25 000 reconstructions de logements sociaux
– 42 000 réhabilitations de logements sociaux
– plus de 300 équipements publics, dont une centaine d’écoles
(Données issues d’une analyse de 136 projets sur les 196)

Consulter le communiqué de presse

Lire également :

NPNRU : 80 projets validés en 4 mois par l’ANRU @AnruOfficiel

Source : ANRU

L’ANRU a validé ces 4 derniers mois 80 projets, représentant près de 2 milliards d’euros de financement  pour le renouvellement urbain des quartiers.

Anru

Ces validations se concrétisent notamment par la signature de nombreuses déclarations d’engagement qui se succèdent sur l’ensemble du territoire, comme ce mardi 3 octobre à Nantes en présence d’Olivier Klein, Président de l’ANRU, et Johanna
Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole.

La déclaration d’engagement signée entre l’ANRU et la Métropole de Nantes prévoit l’attribution de 158 millions d’euros de financement pour les projets de renouvellement urbain de la métropole. « L’apport conséquent de l’ANRU nous accompagne fortement dans notre volonté d’avoir le même niveau d’ambition sur les 4 quartiers prioritaires que sur les 7 autres de la ville » a déclaré Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole. « Ces financements vont permettre le lancement des chantiers dans les meilleurs délais dans les quartiers Nantais. Ici comme ailleurs, les habitants sont en attente de signaux positifs rapidement » ajoutait Olivier Klein, Président de l’ANRU.
La suite ici…

Lire également :

Epareca et la Semaest renouvellent leur partenariat @Epareca @Semaest

Source : Epareca

Epareca et la Semaest ont renouvelé, le 4 septembre dernier, leur partenariat en faveur du commerce et de l’artisanat.

epareca 290611

Dès 2014, ils avaient convenu de l’intérêt d’un rapprochement, dans le cadre d’une convention d’échanges d’expériences et de connaissances respectives des problématiques de commerce et d’artisanat dans les quartiers franciliens. Cette convention avait alors permis des échanges réguliers sur les saisines et sollicitations des collectivités ainsi qu’un apport d’expertise sur des démarches prospectives communes (en matière d’observation des territoires les plus fragiles ou de réponses
immobilières innovantes).

Forts de ces premiers travaux et compte tenu de l’importance des enjeux à prendre en compte dans le cadre des projets portés par les collectivités au titre du nouveau programme de renouvellement urbain et du Plan Action coeur de ville, EPARECA et la SEMAEST ont décidé de renouveler leur partenariat, en l’étendant à ces nouvelles problématiques.

Lire la suite du communiqué de presse

NPNRU : Angers Loire Habitat investit 223 M€ dans 2 quartiers Angevins @ALH_49

Source : Angers Loire Habitat

Dans le cadre du NPNRU, Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, Angers Loire Habitat investit 223 millions d’euros dans les quartiers de Belle-Beille et Monplaisir afin d’améliorer le cadre de vie des habitants.

Avec près de 750 logements démolis et autant de reconstructions, 2 200 réhabilitations et 850 résidentialisations Angers Loire habitat, Office Public de la communauté urbaine sera largement à la manœuvre. Les premiers coups de pioche doivent démarrer dès la fin de l’année avec la démolition des 20 et 40 avenue Notre Dame du Lac à Belle-Beille. Les premières interventions dans le quartier de Monplaisir sont programmées au premier semestre 2019.

Les locataires concernés par les démolitions bénéficieront d’un accompagnement spécifique pour leur relogement. L’office s’appuie sur une charte, qu’il partage avec ses partenaires, pour accompagner dans les meilleures conditions les locataires dans leur parcours de relogement. Des entretiens individuels seront programmés pour identifier les besoins et proposer des logements en adéquation avec chaque situation.

——> Obtenir plus d’informations

Lire aussi :