Archives du blog

Réhabilitation des friches, une opportunité de taille en Occitanie! @Occitanie

 Source : Région Occitanie

Lancé en 2018, le programme de  » Reconquête des friches » a pour objectif de requalifier des zones industrielles, hospitalières ou commerciales, pour leur en donner un nouvel usage. Un moyen de maîtriser l’aménagement du territoire et une réelle opportunité pour les collectivités locales. En Occitanie, 39 friches urbaines ou industrielles vont ainsi reprendre vie.

La future Cité des start-up à Toulouse est construite sur une ancienne friche industrielle

Installer des activités, ou du logement, tout en maîtrisant la consommation de foncier, c’est bien l’enjeu du programme de « Reconquête des friches » lancé par la Région en mars 2018. Une économie non négligeable pour les collectivités locales, aménageurs publics, et Établissements Publics Fonciers qui donnent à ces friches un nouvel usage. Déjà, 39 projets de reconversion de friches urbaines ou industrielles ont été retenus sur les 13 départements…Lire la suite

Logement : une immense opération de réhabilitation pour la caserne de Reuilly @paris @Paris_Habitat

Source : Paris

Sur l’ancien site de la Caserne de Reuilly (12e), Paris Habitat vient de livrer les 127 premiers appartements de cette opération de transformation en logements sociaux. Ce sont aussi les prémices d’un nouveau quartier sur deux hectares de l’arrondissement. 

Une ancienne caserne militaire

L’ancien site de la Caserne de Reuilly, riche d’une histoire militaire avec ses régiments d’infanteries, de cavaleries et d’artillerie, laisse donc aujourd’hui place aux enfants et aux familles à revenus faibles ou modérés pouvant bénéficier de logements sociaux. 127 appartements viennent d’être livrés par Paris Habitat qui assure la maîtrise d’ouvrage et coordonne l’ensemble des opérateurs intervenants sur cette immense opération de réhabilitation et de transformation. Les 582 appartements prévus à terme devraient être livrés fin 2020…Lire la suite

Lire aussi :

Septalia : 1er groupement de bailleurs sociaux des @hautsdefrance @VilogiaGroupe @CDC_Habitat @maisonsetcites

   Source  : VILOGIA

CDC Habitat, Maisons & Cités, Vilogia et Vilogia Logifim, lancent Septalia, le plus important groupement de bailleurs sociaux des Hauts-de-France. Septalia rassemble et coordonne des moyens humains, techniques et financiers de ses fondateurs avec pour objectif d’accélérer les programmes de construction et de réhabilitation de logements dans la région. Les collectivités des Hauts-de-France disposent désormais d’un interlocuteur unique pour déployer des solutions innovantes d’aménagement urbain, et ainsi améliorer le cadre de vie des habitants.

Quatre bailleurs réunis pour accélérer la construction et la rénovation dans les Hauts-de-France
CDC Habitat, Maisons & Cités, Vilogia et Vilogia Logifim partagent une même ambition : renforcer les capacités de production de logements dans les Hauts-de-France. Ce GIE en cours de constitution répond à cet objectif en mutualisant au sein d’une structure unique des ressources et expertises de chaque bailleur. Ainsi, ce sont 1 350 logements neufs qui seront produits chaque année dans les Hauts-de-France par les fondateurs de Septalia, et 1 150 logements qui seront réhabilités à l’année.
Septalia sera constitué en Groupement d’Intérêt Économique (GIE) pour fonctionner comme un centre de moyens et de mise à disposition de compétences. Plus de 40 collaborateurs issus des trois groupes fondateurs sont mobilisés dès à présent et à plein temps à Villeneuve d’Ascq

…lire la suite…

Réhabilitation de friches industrielles : une autre façon d’habiter la ville @Ogic_officiel

Source : Ogic

La revitalisation des friches industrielles est devenue un enjeu majeur d’aménagement urbain. Idéalement situés en centre-ville, ces sites laissés à l’abandon apparaissent aujourd’hui comme l’une des solutions face à l’étalement urbain et à la pression démographique croissante. Pour Matthieu Poitevin, architecte frichier français, ces espaces représentent bien plus qu’une opportunité foncière : ils s’inscrivent dans une démarche d’écoresponsabilité, de mixité et d’inclusion sociale, indispensables pour construire une ville pérenne.

La Belle de Mai est un quartier marseillais populaire chargé d’histoire. Lors de la révolution industrielle au XIXe siècle, la Belle de Mai est essentiellement peuplée d’ouvriers, dont beaucoup sont venus d’Italie pour y trouver du travail. Sur une surface de 12 hectares, surplombant la Belle de Mai, se trouve alors la Manufacture des tabacs, qui produisait jusqu’à 20% des Gauloises consommées en France au pic de son activité, dans les années 1960. La fermeture de l’usine, au début des années 1990, entraîne une inexorable dévitalisation du quartier, alors que les commerces ferment les uns après les autres et que le travail s’y fait rare…Lire la suite.

La Défense : Eiffage Construction achève la réhabilitation du Carré Michelet @eiffage

Source : Eiffage

Après 30 mois de travaux et plus de 400 personnes mobilisées au plus fort du chantier, Eiffage Construction vient de livrer l’immeuble de bureaux Carré Michelet. Localisé dans la partie sud-est du quartier d’affaires de La Défense, le bâtiment de 38 000 m2 a fait l’objet d’une restructuration d’exception.

logo-eiffage-construction

Le bâtiment, daté de 1986, a été réhabilité pour le compte de Gecina. Démarrés au dernier trimestre 2016, les travaux de cette opération de restructuration lourde ont permis un accroissement de 35 % de la surface, une surélévation du bâti et la désolidarisation de deux volumes mitoyens, mettant en valeur sa forme carrée. Les nouveaux occupants profitent en outre d’un restaurant d’entreprise, d’un business center et d’une salle de fitness.

L’architecture du bâtiment a été complètement repensée par l’agence Crochon Brullmann & Associés, associée à l’agence Architecture et Environnement. Une façade vitrée de 2 300 m2 a remplacé la verrière originelle inclinée pour homogénéiser la silhouette du bâtiment. Signée Goyer, filiale d’Eiffage spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de façades en aluminium et en verre, elle favorise la lumière naturelle.

Des travaux de démolition lourde ont été initiés afin d’assurer l’indépendance du bâtiment. En parallèle, au-dessus des sept étages existants rénovés, les équipes d’Eiffage Construction ont construit 7 niveaux supérieurs côté boulevard circulaire et 3 autres côté parvis, faisant passer la surface totale de plancher de 28 000 m2 à 38 000 m2.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :