Archives du blog

Réhabilitation de friches industrielles : une autre façon d’habiter la ville @Ogic_officiel

Source : Ogic

La revitalisation des friches industrielles est devenue un enjeu majeur d’aménagement urbain. Idéalement situés en centre-ville, ces sites laissés à l’abandon apparaissent aujourd’hui comme l’une des solutions face à l’étalement urbain et à la pression démographique croissante. Pour Matthieu Poitevin, architecte frichier français, ces espaces représentent bien plus qu’une opportunité foncière : ils s’inscrivent dans une démarche d’écoresponsabilité, de mixité et d’inclusion sociale, indispensables pour construire une ville pérenne.

La Belle de Mai est un quartier marseillais populaire chargé d’histoire. Lors de la révolution industrielle au XIXe siècle, la Belle de Mai est essentiellement peuplée d’ouvriers, dont beaucoup sont venus d’Italie pour y trouver du travail. Sur une surface de 12 hectares, surplombant la Belle de Mai, se trouve alors la Manufacture des tabacs, qui produisait jusqu’à 20% des Gauloises consommées en France au pic de son activité, dans les années 1960. La fermeture de l’usine, au début des années 1990, entraîne une inexorable dévitalisation du quartier, alors que les commerces ferment les uns après les autres et que le travail s’y fait rare…Lire la suite.

La Défense : Eiffage Construction achève la réhabilitation du Carré Michelet @eiffage

Source : Eiffage

Après 30 mois de travaux et plus de 400 personnes mobilisées au plus fort du chantier, Eiffage Construction vient de livrer l’immeuble de bureaux Carré Michelet. Localisé dans la partie sud-est du quartier d’affaires de La Défense, le bâtiment de 38 000 m2 a fait l’objet d’une restructuration d’exception.

logo-eiffage-construction

Le bâtiment, daté de 1986, a été réhabilité pour le compte de Gecina. Démarrés au dernier trimestre 2016, les travaux de cette opération de restructuration lourde ont permis un accroissement de 35 % de la surface, une surélévation du bâti et la désolidarisation de deux volumes mitoyens, mettant en valeur sa forme carrée. Les nouveaux occupants profitent en outre d’un restaurant d’entreprise, d’un business center et d’une salle de fitness.

L’architecture du bâtiment a été complètement repensée par l’agence Crochon Brullmann & Associés, associée à l’agence Architecture et Environnement. Une façade vitrée de 2 300 m2 a remplacé la verrière originelle inclinée pour homogénéiser la silhouette du bâtiment. Signée Goyer, filiale d’Eiffage spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de façades en aluminium et en verre, elle favorise la lumière naturelle.

Des travaux de démolition lourde ont été initiés afin d’assurer l’indépendance du bâtiment. En parallèle, au-dessus des sept étages existants rénovés, les équipes d’Eiffage Construction ont construit 7 niveaux supérieurs côté boulevard circulaire et 3 autres côté parvis, faisant passer la surface totale de plancher de 28 000 m2 à 38 000 m2.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

Plurial Novilia : retour sur 10 ans de projets emblématiques @PlurialNovilia @ActionLogement

Source : Plurial Novilia

Depuis 2008, « Empreinte » a suivi pas à pas l’évolution de Plurial Novilia au gré de ses projets les plus emblématiques. Habitat innovant ou adapté, création de lien social, accompagnement des dynamiques territoriales, réponses aux nouveaux usages, émergence des nouvelles technologies… Retour sur une décennie de projets !  

Résultat de recherche d'images pour "empreinte plurial novilia"

Construction & Aménagement
Partenaire engagé du développement des territoires, Plurial Novilia s’engage aux côtés des collectivités territoriales pour concevoir et réaliser des programmes immobiliers de qualité au service des nouveaux usages, ou encore piloter des opérations d’aménagement urbain de grande ampleur.

Innovation
Plurial Novilia défend une approche innovante de l’habitat, et propose des solutions qui associent qualité architecturale, performances énergétiques et mixité – sociale, générationnelle et fonctionnelle.

Réhabilitation
Fort d’un patrimoine de plus de 35 000 logements dans 7 départements, Plurial Novilia réalise chaque année de nombreux travaux d’entretien, d’adaptation, de rénovation ou de réhabilitation de son parc immobilier, afin d’offrir à ses locataires des logements toujours plus adaptés et moins énergivores.

Solidarité & Initiatives
Créateur de lien social au cœur des villes, Plurial Novilia est un acteur de terrain qui soutient, encourage ou pilote de multiples initiatives qui changent la vie : soutien à la création d’activité dans les quartiers, prévention de la délinquance, travail sur l’éducation, l’accès à la culture ou la sensibilisation au développement durable…

>>>>> Consulter le rapport d’activité « Empreinte moi » 

Lire aussi :

1ère résidence placée sous le dispositif Denormandie à Limoges @J_Denormandie ‏

  Source : GALIVEL

 

 

Investissement immobilier dans l’ancien
Le Groupe Buildinvest livre du Denormandie « clé en mains »

Reconnu pour son expertise en matière de réhabilitation de l’immobilier ancien, le Groupe Buildinvest commercialise actuellement sa 1ière résidence placée sous le dispositif Denormandie, à Limoges. Après l’achat du logement en l’état d’origine, les travaux sont réalisés dans la foulée par Buildinvest, puis les logements sont livrés, loués et gérés ! Un service 100 % « clé en mains »…

Buildinvest investit le Denormandie

Reconnu pour son expertise de longue date dans le domaine de la rénovation immobilière (à travers, notamment, des opérations « Malraux », « Monuments Historiques » et « Déficit foncier »), le Groupe Buildinvest investit le nouveau dispositif fiscal « Denormandie ».

« Il est logique que Buildinvest investisse ce secteur tant le Groupe est convaincu de l’intérêt urbanistique et social de la réhabilitation immobilière de cœur de ville, indique Loïc Guinchard Directeur Commercial chez BUILDINVEST PATRIMOINE. La lutte contre l’obsolescence immobilière est l’une des revendications de nos concitoyens. Nous répondons parfaitement à ce désir avec des opérations proposées éligibles au dispositif fiscal Denormandie ».

Des opérations « clé en mains » pour les investisseurs. L’exemple de Limoges

Opération exemplaire en Denormandie actuellement en commercialisation : la réhabilitation d’un bâtiment de plus de 20 logements à Limoges, place du Présidial, dans le cadre de la rénovation de l’Ecole du Présidial – Intendance Turgot. Il sera livré et mis en location au cours du 3ième trimestre 2021.

Exemples de prix d’appartements rénovés à neuf sur le site patrimonial de l’intendance Turgot, Place du Présidial : un T1 de 41,50 m² est vendu 161 500 €, un T2 de 55,70m² est vendu 217 300€, un T3 de 63 m² est vendu 248 850 €, un T4 de 83,80 m² est vendu 326 440 €.

Pour un investissement de 300.000 € (travaux compris) réalisé cette année et un engagement de location de 12 ans, l’investisseur réduira son impôt chaque année d’un montant de 6.000 € au cours des 9 premières années et de 3.000 € au cours des 3 dernières années.

En 2030, il aura économisé 21 % du coût global de l’opération, soit 63.000 €. Une opération qui lui aura donc coûté 237.000 € au lieu de 300.000 €.

Pour optimiser et sécuriser l’investissement, s’il le souhaite, après la livraison, le groupe s’occupera aussi de lui louer et de gérer le bien avec sa filiale spécialisée en gestion locative (GESCAP3).

…lire la suite…

Lorraine : Eiffage Construction choisie pour la réhabilitation de 144 logements sur 3 communes @eiffage

Source : Eiffage

Eiffage Construction a été choisie par Meurthe & Moselle Habitat pour effectuer la réhabilitation de 144 logements répartis sur 3 communes en région Lorraine : Joeuf, Vézelise et Dieulouard. 

logo-eiffage-construction

Eiffage Construction vient de remporter en Entreprise Générale l’appel d’offre lancé par Meurthe et Moselle Habitat pour la réhabilitation de 5 bâtiments en région Lorraine. Les travaux débuteront en juillet prochain et comprendront :
– A Vézelize : La démolition complète de 2 bâtiments R+3 permettant de libérer des zones de stationnement et d’espaces paysagers et la réhabilitation de 3 bâtiments R+3 soit 24 logements.
– A Dieulouard : La réhabilitation d’un immeuble R+4 de 70 logements.
– A Joeuf : La réhabilitation de 2 bâtiments en  R+4 soit 50 logements.

La réhabilitation des bâtiments en site occupé portera sur le désamiantage, l’isolation thermique par l’extérieur, la réfection de toiture, le remplacement des menuiseries extérieures, le remplacement des chaudières individuelles et de la ventilation, la réfection électrique, le remplacement des appareils sanitaires, la réfection de certaines pièces humides, la réfection des espaces communs et l’aménagement des logements au rez-de-chaussée pour accueillir des personnes à mobilité réduite (PMR).

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :