Archives du blog

1ère résidence placée sous le dispositif Denormandie à Limoges @J_Denormandie ‏

  Source : GALIVEL

 

 

Investissement immobilier dans l’ancien
Le Groupe Buildinvest livre du Denormandie « clé en mains »

Reconnu pour son expertise en matière de réhabilitation de l’immobilier ancien, le Groupe Buildinvest commercialise actuellement sa 1ière résidence placée sous le dispositif Denormandie, à Limoges. Après l’achat du logement en l’état d’origine, les travaux sont réalisés dans la foulée par Buildinvest, puis les logements sont livrés, loués et gérés ! Un service 100 % « clé en mains »…

Buildinvest investit le Denormandie

Reconnu pour son expertise de longue date dans le domaine de la rénovation immobilière (à travers, notamment, des opérations « Malraux », « Monuments Historiques » et « Déficit foncier »), le Groupe Buildinvest investit le nouveau dispositif fiscal « Denormandie ».

« Il est logique que Buildinvest investisse ce secteur tant le Groupe est convaincu de l’intérêt urbanistique et social de la réhabilitation immobilière de cœur de ville, indique Loïc Guinchard Directeur Commercial chez BUILDINVEST PATRIMOINE. La lutte contre l’obsolescence immobilière est l’une des revendications de nos concitoyens. Nous répondons parfaitement à ce désir avec des opérations proposées éligibles au dispositif fiscal Denormandie ».

Des opérations « clé en mains » pour les investisseurs. L’exemple de Limoges

Opération exemplaire en Denormandie actuellement en commercialisation : la réhabilitation d’un bâtiment de plus de 20 logements à Limoges, place du Présidial, dans le cadre de la rénovation de l’Ecole du Présidial – Intendance Turgot. Il sera livré et mis en location au cours du 3ième trimestre 2021.

Exemples de prix d’appartements rénovés à neuf sur le site patrimonial de l’intendance Turgot, Place du Présidial : un T1 de 41,50 m² est vendu 161 500 €, un T2 de 55,70m² est vendu 217 300€, un T3 de 63 m² est vendu 248 850 €, un T4 de 83,80 m² est vendu 326 440 €.

Pour un investissement de 300.000 € (travaux compris) réalisé cette année et un engagement de location de 12 ans, l’investisseur réduira son impôt chaque année d’un montant de 6.000 € au cours des 9 premières années et de 3.000 € au cours des 3 dernières années.

En 2030, il aura économisé 21 % du coût global de l’opération, soit 63.000 €. Une opération qui lui aura donc coûté 237.000 € au lieu de 300.000 €.

Pour optimiser et sécuriser l’investissement, s’il le souhaite, après la livraison, le groupe s’occupera aussi de lui louer et de gérer le bien avec sa filiale spécialisée en gestion locative (GESCAP3).

…lire la suite…

Lorraine : Eiffage Construction choisie pour la réhabilitation de 144 logements sur 3 communes @eiffage

Source : Eiffage

Eiffage Construction a été choisie par Meurthe & Moselle Habitat pour effectuer la réhabilitation de 144 logements répartis sur 3 communes en région Lorraine : Joeuf, Vézelise et Dieulouard. 

logo-eiffage-construction

Eiffage Construction vient de remporter en Entreprise Générale l’appel d’offre lancé par Meurthe et Moselle Habitat pour la réhabilitation de 5 bâtiments en région Lorraine. Les travaux débuteront en juillet prochain et comprendront :
– A Vézelize : La démolition complète de 2 bâtiments R+3 permettant de libérer des zones de stationnement et d’espaces paysagers et la réhabilitation de 3 bâtiments R+3 soit 24 logements.
– A Dieulouard : La réhabilitation d’un immeuble R+4 de 70 logements.
– A Joeuf : La réhabilitation de 2 bâtiments en  R+4 soit 50 logements.

La réhabilitation des bâtiments en site occupé portera sur le désamiantage, l’isolation thermique par l’extérieur, la réfection de toiture, le remplacement des menuiseries extérieures, le remplacement des chaudières individuelles et de la ventilation, la réfection électrique, le remplacement des appareils sanitaires, la réfection de certaines pièces humides, la réfection des espaces communs et l’aménagement des logements au rez-de-chaussée pour accueillir des personnes à mobilité réduite (PMR).

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

Reconversion et réhabilitation du patrimoine Lyonnais : Ogic inaugure le « 31 place Bellecour » @Ogic_officiel

Source : Ogic

Le 11 juin, Emmanuel Launiau, président du directoire d’OGIC, a inauguré le nouvel ensemble immobilier du « 31 place Bellecour » à Lyon, un projet ambitieux de reconversion et réhabilitation de bâtiments historiques au cœur de Lyon.

« Pour répondre à l’impératif écologique et permettre de penser un habitat durable favorisant le bien être individuel et collectif, nous devons réinterroger nos pratiques. Notre conviction, c’est que la réhabilitation des bâtiments figure parmi les solutions. Cela permet de rénover sans démolir, de valoriser le patrimoine dans un dialogue entre l’ancien et le moderne. Notre projet « 31 place Bellecour » en est une magnifique incarnation »

Chiffres clés du programme immobilier :
– 15 179 m² de surface
– 175 logements
– 2 267 m² de commerces et de bureaux en RDC
– 100 places de stationnement

>>> Consulter le communiqué de presse pour en savoir plus sur le projet

Lire aussi :

Roland Garros : le point sur les travaux d’agrandissement et de rénovation @VINCIConstrucFR #RG19

Source : Vinci Construction

L’édition 2019 du tournoi de Roland-Garros s’est déroulé du 26 mai au 9 juin, à la Porte d’Auteuil. Cette année, les joueurs et le public découvrent le nouveau court central Philippe-Chatrier, d’une capacité de 15 000 places assises. Faisons un point sur les travaux d’agrandissement qui ont été menés par les équipes de Vinci Construction.

Progression des travaux d’agrandissement et de modernisation du stade Roland-Garros

Livrée en avril dernier, cette 3ème phase de travaux inclut également le réaménagement des 6 nouveaux courts autour du court N°14 (anciennement appelé court N°18 dans le tournoi 2018) dans la partie du Fonds des Princes.

Le court Simonne-Mathieu, d’une capacité de 5 000 places assises, et implanté dans le jardin des serres d’Auteuil a été livré en 2018 et inauguré en mars dernier.

Commencés en 2016, les travaux de modernisation du stade s’achèveront en 2021 notamment avec la couverture du court Philippe-Chatrier d’un toit rétractable qui sera livrée en 2020.
Cette couverture mobile sera constituée de onze poutres géantes, en forme d’aile d’avion, en référence au pionnier de l’aéronautique que fut Roland-Garros. Formées d’une ossature métallique recouverte d’une toile technique imperméable, ces ailes pourront être actionnées sous des vents jusqu’à 60 km/h. Quinze minutes environ seront nécessaires pour les déployer au-dessus du court.

Les travaux d’agrandissement et de modernisation du stade permettent d’accueillir 45 000 spectateurs par jour et de rester compétitif en offrant de meilleures conditions d’accueil aux joueurs, spectateurs, médias et partenaires.

Le projet est réalisé en entreprise générale par Petit et Chantiers Modernes Construction, toutes deux filiales de VINCI Construction France
L’ensemble du site vise la certification BREEAM « Tailored Criteria Development » – niveau « Very Good ».

Lire aussi :

Renouvellement urbain : déjà 50% des projets NPNRU sont validés @AnruOfficiel #NPNRU

Source : ANRU

L’ANRU a annoncé que la moitié des projets du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) ont été validés à fin avril 2019. Au total, 238 quartiers sont concernés par ce programme. 

Anru

Entre mai 2018 et avril 2019, l’ANRU et ses partenaires ont validé la moitié des projets du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), concernant 238 quartiers.

L’ANRU a ainsi mis 5,7 milliards d’euros à disposition des collectivités et des bailleurs pour engager les chantiers de transformation des quartiers. Ces concours financiers déjà validés vont permettre la réalisation de projets estimés à plus de 19 milliards d’euros tous financeurs confondus. En avril, l’ANRU et ses partenaires ont validé les projets des quartiers d’intérêt national des collectivités suivantes :
– Le Mans Métropole (Allonnes),
– Communauté d’Agglomération Villefranche Beaujolais Saône (Villefranche),
– Grand Paris Sud Est Avenir (Creteil),
– Grand Paris Seine Bièvre (Choisy),
– Métropole du Grand Nancy (Nancy, Laxou),
– Rouen Normandie Métropole (Cléon-Saint-Aubin-lès-Elbeuf, Rouen)
– et la Communauté d’Agglomération de la Porte-du-Hainaut (Denain).
A mi-parcours, les chiffres des opérations validées dans le cadre du nouveau programme sont les suivants :
– 47 600 démolitions de logements sociaux,
– 36 000 reconstructions,
– 64 200 réhabilitations,
– 430 équipements, dont 130 écoles.

Plus d’informations…

Lire également :