Archives du blog

Web et médias sociaux : où en sont les collectivités locales ? @cap_com

   Source : cap-com

Dans le paysage social média territorial, les villes moyennes ne sont pas en reste. Les résultats de l’étude 2018 de l’Observatoire socialmedia des territoires « Web et médias sociaux : où en sont les collectivités locales ? » soulignent la vitalité de cette strate de collectivité sur les réseaux sociaux. Un dynamisme confirmé par le décryptage de Franck Confino et illustré par le témoignage d’André De Sousa, community manager de la ville de Mâcon.

 

Comment les différentes strates de collectivités investissent-elles les réseaux sociaux ?

Après avoir analysé la présence digitale des régions, des départements, des métropoles, des intercommunalités, et des grandes villes (+ de 100 000 habitants), nous poursuivons notre tour d’horizon social média de l’échelon municipal avec les villes moyennes (de 20 000 à 100 000 habitants). Comme pour chaque strate de collectivité, ce nouveau décryptage prend appui sur les résultats de l’étude 2018 de l’Observatoire socialmedia des territoires « Web et médias sociaux : où en sont les collectivités locales ? », sur le témoignage d’un communicant numérique pour mieux appréhender la réalité du terrain, et sur le regard d’expert de Franck Confino pour prendre du recul sur sa présence digitale.

Les villes moyennes ont massivement pris le train du digital en marche

…lire la suite…

Mobilisation des régions au CES avec la Team France export @ces @Regionsdefrance @JY_LeDrian ‏@francediplo @Herve_Morin

Source : CCI

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, et Hervé Morin, président de Régions de France, se sont exprimés mardi 9 octobre devant le réseau national et international de Business France, CCI France et Bpifrance. Ils ont fait un point d’étape sur la nouvelle stratégie du gouvernement en matière de commerce extérieur présentée par le Premier ministre le 23 février dernier, à Roubaix.

Fort de la conviction que notre pays dispose d’un extraordinaire potentiel à l’export et qu’il a des atouts considérables à faire valoir en matière d’attractivité, le ministre a présenté le modèle d’accompagnement des PME à l’export et la réforme des financements export déjà mis en œuvre dans plusieurs régions, accompagné d’un effort symétrique à l’étranger où le ministère met en place un « guichet unique » pour nos entreprises exportatrices autour des ambassadeurs.

Jean-Yves Le Drian et Hervé Morin ont rappelé l’ambition collective de faire émerger, au service des entreprises, une « Team France Export », une équipe France, unissant tous les acteurs dans un service public d’accompagnement solidaire, intégré et respectant les spécificités de chacun, prenant acte que l’export commence dans les territoires, autour des Régions.

…lire la suite…

Action logement s’engage au côté de la Région Île-de-France @iledefrance @ActionLogement

Source : Région Île-de-France

Logement : la Région mobilise ses partenaires

Les difficultés à se loger sont fortes en Île-de-France, avec l’arrivée chaque année de 68.000 nouveaux habitants. La Région va s’associer à différents acteurs pour trouver des solutions innovantes en la matière pour les plus démunis. Quatre nouveaux partenariats seront soumis aux votes des élus lors du conseil régional des 20 et 21 septembre.

L’Île-de-France accueillant chaque année 68.000 nouveaux habitants, le logement est un enjeu majeur de la nouvelle politique Région solidaire adoptée en juillet dernier. La Région a donc décidé de s’associer à différents acteurs pour venir en aide aux Franciliens en difficulté. L’objectif visé : réparer les fractures économiques et sociales sur lesquelles on peut agir collectivement.

Ainsi, 4 nouveaux partenariats opérationnels vont être proposés au vote des élus ce 19 septembre, pour renforcer les liens avec les acteurs de terrain.

Action logement s’engage au côté de la Région Île-de-France pour :
► Lutter contre les violences faites aux femmes. 500 logements de son contingent seront mis à disposition des femmes victimes de violences quotidiennes, en plus des 100 logements minimum du contingent régional.
► Mobiliser du foncier pour les professionnels de santé. 30.000 postes dans la santé sont nécessaires pour garantir la santé des Franciliens (infirmiers, aides-soignants…). Ce partenariat vise à leur proposer 10.000 logements d’ici 5 ans.
► Lutter contre les marchands de sommeil. L’expérimentation menée entre autre à Clichy-sous-Bois et  Aulnay-sous-Bois (93) en 2017 est élargi à tout le territoire. Il s’agit de racheter des pavillons qui sont transformés en logements sociaux pour empêcher les marchands de sommeil de s’y installer. Un organisme ad hoc a été créé à cette occasion. 80 M€ d’investissements sont prévus.
► Rendre plus visibles les aides dédiées aux étudiants. Une plateforme et une application sont développées à destination des étudiants, apprentis et alternants.

…lire la suite…

La rentrée des classes pour les taux ! @Galivel

   Source : GALIVEL
Le marché des taux est en baisse et les écarts entre les taux proposés par les différentes régions se resserrent.

Le marché des taux est en baisse et les écarts entre les taux proposés par les différentes régions se resserrent. Alors que l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine continuent de proposer les taux les plus bas, l’Ouest, avec les régions Bretagne et Pays de la Loire proposent les taux les plus hauts sur des durées d’emprunt inférieures à 20 ans, et c’est la Provence-Alpes-Côte d’Azur qui est la moins compétitive sur les plus longues durées.

Régions : Les taux les plus bas

Si la Nouvelle-Aquitaine est la mieux-disante sur 10 ans avec 0,75% (1,05% sur 10 ans ; 1,30% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans) et que l’Occitanie propose les meilleurs taux sur 15 et 25 ans avec respectivement 0,95% et 1,30% (0,80% sur 10 ans et 1,30% sur 20 ans), ce n’est pas moins de 4 régions qui occupent la 1ère place sur 20 ans avec 1,30% (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie).

Régions : Les taux les plus élevés

Sur les emprunts de courte durée, c’est la Bretagne qui est le mauvais élève de cette rentrée avec 0,88% sur 10 ans (1,15% sur 15 ans, 1,37% sur 20 ans et 1,67% sur 25ans). Cette dernière place est occupée par les Pays de la Loire sur 15 et 20 ans, avec respectivement 1,19% et 1,38% (0,87% sur 10 ans et 1,67% sur 25 ans). Pour les emprunts de plus longue durée, c’est la Provence-Alpes-Côte d’Azur qui propose les taux les plus élevés, avec 1,70% sur 25 ans. La Corse occupe l’avant-dernière position sur 25 ans, avec 1,69%.

…lire la suite…