Archives du blog

Ambition : Devenir la 1ère Smart Region d’Europe @iledefrance

Source : smart city 

A l’occasion de la journée nationale du coworking, la région Ile-de-France lance un appel à projet de 2 700 000 euros pour les créateurs de tiers-lieux. Une stratégie qui poursuit l’ambition du territoire de devenir la première Smart Region d’Europe.

En offrant un espace de rencontres entre professionnels, les tiers-lieux sont des vecteurs d’activité économique importants. Or, sur les 650 que compte la région, la moitié se situe dans la capitale. Avec cet appel à projet, la collectivité espère ainsi maintenir et créer de l’activité économique en milieu rural. Les 5 critères choisis pour départager les candidatures prendront en compte ces enjeux (réduction des inégalités d’accès aux tiers-lieux, viabilité du modèle économique ou encore qualité des liens avec l’écosystème local..). Les projets, quant à eux, devront être déposés en ligne avant le 5 mai minuit.

Développer un territoire d’avenir

L’appel à projet, qui s’adresse aux entreprises, aux associations, aux établissements publics et d’enseignement supérieur, s’ancre dans un plan plus global, nommé #Leader. Avec ce dernier, la région veut développer l’attractivité, la compétitivité, l’entreprenariat et l’innovation sur l’ensemble du territoire francilien.

La Région Occitanie très mobilisée dans la production et la rénovation de logements @Occitanie

Source : Région Occitanie

Le Comité régional de l’habitat et de l’hébergement a fait le bilan 2018 sur la production et la rénovation de logements en Occitanie, qui s’avère être très positif. En effet, en 2018, la Région a participé à plus de 380 opérations de production ou rénovation de 6 350 logements sociaux, communaux et étudiants, pour 12,5 M€. 

occitanie

Avec 47 000 habitants de plus chaque année en Occitanie, où vivent déjà 5,7 millions de personnes, l’accès au logement est une question cruciale. Plus de 70% de la population régionale est éligible à un logement social, mais le taux d’équipement doit s’améliorer. Depuis la loi NOTRe de 2015, la Région a compétence sur l’accès au logement et à l’amélioration de l’habitat, et elle se mobilise. Harmonisées à l’échelle de l’Occitanie, ses aides à la production de logement social, à la rénovation énergétique de logements communaux, à la création ou la restructuration de logements étudiants et foyers de jeunes travailleurs, stimulent la vitalité des territoires.
En 2018, la Région a mobilisé 8 M€ pour participer à plus de 300 opérations liées à la production de près de 5 500 logements sociaux.

Elle programme en 2019 une enveloppe en forte hausse à 11 M€. La Région a aussi mis 1 M€ dans 75 opérations sur des logements communaux, qui ont permis de rénover 142 appartements.
Consulter la suite…

Lire également :

Immobilier : top 3 des régions de France où les taux sont les plus bas @SeLoger

Source : Se Loger

Cette année encore, les taux en terme de crédit immobilier atteignent des niveaux très bas. Cependant, on note d’importantes différences selon les régions de France. Dans quelles régions les taux sont-ils alors les plus bas ? 

Bourgogne-Franche-Comté : les taux les plus bas sur la plupart des durées
Depuis le début de l’année, les taux sont stables et toujours aussi attractifs. Selon le courtier Cafpi, au mois de mars, ils atteignent 0,70 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans, 1,15 % sur 20 ans et 1,35 % sur 25 ans. Conséquence, on constate une hausse de 10 % du nombre des nouvelles demandes en janvier et février 2019 par rapport à la même période en 2018.

Nouvelle-Aquitaine : des taux des crédits immobiliers à 0,70 % sur 10 ans
La Nouvelle-Aquitaine continue d’être la région la plus attractive sur 10 ans, avec des taux de 0,70 %. De son côté, la Bourgogne-Franche-Comté reste en tête sur 15 ans avec 1 %, sur 20 ans avec 1,15 % et sur 25 ans avec 1,35 %.
Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Développement du territoire : partenariat entre le Grand Reims, la ville de Reims et la région Grand-Est @GrandReims

Source : Grand Reims

La ville de Reims, la communauté urbaine du Grand Reims et la Région Grand Est s’engagent à une collaboration étroite au service d’une ambition partagée pour le développement du territoire. Le contrat de partenariat permettra d’organiser la complémentarité de leurs actions en matière de développement économique, d’aménagement du territoire, d’enseignement supérieur, de mobilité, de renouvellement urbain, et de création d’équipements structurants.

Grand Reims

Le contrat de partenariat a pour ambition de créer les synergies nécessaires entre les politiques publiques de la ville de Reims, de la communauté urbaine du Grand Reims et de la Région Grand Est, afin de conforter l’attractivité de l’agglomération rémoise et d’améliorer la qualité de vie de ses habitants. Cela se traduit par une coordination et une collaboration étroites sur des projets conséquents estimés à 941,6 millions d’euros articulés autour de 3 axes :

La contribution du Grand Reims au développement du territoire régional
– le développement économique, par la coordination des actions de soutien à l’activité économique, notamment en milieu rural
– le soutien à l’innovation dans le domaine de la bioéconomie, par la candidature à l’appel à projets Territoires d’innovation PIA3 et par le développement des chaires de recherche au Centre européen de biotechnologie et de bioéconomie.
– l’enseignement supérieur, avec la restructuration des campus de l’URCA et la construction de l’ESAD.

Une action conjointe pour l’accessibilité multimodale du territoire et les mobilités de proximité
– le renforcement de l’accessibilité routière et autoroutière de l’agglomération
– une desserte TER performante, avec notamment la création d’une nouvelle halte TER dans la zone Reims-Farman
– le développement de l’intermodalité, avec la création d’un pôle d’échanges multimodal en lien avec la gare ferroviaire de Reims Centre.

En savoir plus…

Lire aussi :

Région Nouvelle-Aquitaine : Lauréate French Impact ! @NvelleAquitaine

le label “Territoire French Impact”, qui a vocation à valoriser et renforcer les synergies entre les acteurs des écosystèmes de l’innovation sociale dans les territoires.

 

French Impact : Les 3 défis de la région Nouvelle-Aquitaine  :

• Santé et Silver Economie : approches non médicamenteuses du traitement des personnes âgées et nouveau modèle de prévention primaire.

• Alimentation et consommation : supermarchés coopératifs, projets alimentaires territoriaux et tiers lieux agricole.

• Qualité de vie au travail et Innovation organisationnelle : accompagner la transformation numérique et une recherche de sens par les salariés.

…en savoir plus…