Archives du blog

Faciliter le financement des projets des collectivités en région Hauts-deFrance @BanquesdesTerritoires @caissedesdepots

   Source : Banques des Territoires

Gaëlle Velay, directrice régionale de la Banque des Territoires Hauts-de-France, et Bertrand Galtier, directeur général de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, ont signé un protocole d’accord pour soutenir financièrement les travaux d’eau potable et d’assainissement sur le bassin de l’Agence de l’Eau.

Ce protocole, signé pour la période 2019-2022, permet de proposer aux collectivités une articulation complémentaire entre les interventions techniques et financières de la Banque des Territoires et celles de l’Agence de l’Eau. L’objectif est de faciliter la réalisation de projets dans le domaine de l’eau (eau potable et assainissement).

L’Agence de l’Eau attribue des aides financières aux collectivités locales dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement dans le cadre de ses programmes d’intervention. Ces aides prennent la forme de subventions ou d’avances remboursables.

La Banque des Territoires propose une offre de prêts à destination des collectivités locales, adaptée aux projets soutenus par l’Agence de l’Eau. L’offre Aqua Prêt (2 Md€) permet notamment de financer tous types d’opérations pour améliorer la production et la distribution d’eau potable (collecte et assainissement des eaux usées, recueil des eaux pluviales) en faveur de territoires plus durables. La durée d’investissement est de 25 à 60 ans et la tarification à Livret A + 75 points de base.

L’Agence de l’Eau Artois-Picardie et la Banque des Territoires Hauts-de-France s’associent pour soutenir les objectifs de la politique du petit et du grand cycle de l’eau dans le bassin de l’Agence de l’Eau, notamment son articulation avec les politiques territoriales et l’adaptation au changement climatique.

La signature de ce protocole fait suite aux conclusions des Assises de l’eau d’août 2018.

> En savoir +

Nouvel incubateur de services publics numériques @regionbretagne

  Source : Région Bretagne

La Région Bretagne a inauguré ce 1er avril son tout nouvel incubateur de services publics numériques : le Ti Kub qui accueillera, progressivement les idées et les projets de celles et ceux (agents des services publics, usagers ou experts), qui veulent collectivement faire progresser les services publics par la voie du numérique.

Pour le Président de Région Loïg Chesnais-Girard, “Avec le Ti Kub, notre volonté est de favoriser l’échange et la collaboration entre les agents de la Région, mais aussi avec les autres services publics bretons, des usagers et des experts extérieurs, avec un objectif en tête : l’amélioration continue du service public et la relation renouvelée aux usagers.”

…lire la suite…

Ambition : Devenir la 1ère Smart Region d’Europe @iledefrance

Source : smart city 

A l’occasion de la journée nationale du coworking, la région Ile-de-France lance un appel à projet de 2 700 000 euros pour les créateurs de tiers-lieux. Une stratégie qui poursuit l’ambition du territoire de devenir la première Smart Region d’Europe.

En offrant un espace de rencontres entre professionnels, les tiers-lieux sont des vecteurs d’activité économique importants. Or, sur les 650 que compte la région, la moitié se situe dans la capitale. Avec cet appel à projet, la collectivité espère ainsi maintenir et créer de l’activité économique en milieu rural. Les 5 critères choisis pour départager les candidatures prendront en compte ces enjeux (réduction des inégalités d’accès aux tiers-lieux, viabilité du modèle économique ou encore qualité des liens avec l’écosystème local..). Les projets, quant à eux, devront être déposés en ligne avant le 5 mai minuit.

Développer un territoire d’avenir

L’appel à projet, qui s’adresse aux entreprises, aux associations, aux établissements publics et d’enseignement supérieur, s’ancre dans un plan plus global, nommé #Leader. Avec ce dernier, la région veut développer l’attractivité, la compétitivité, l’entreprenariat et l’innovation sur l’ensemble du territoire francilien.

La Région Occitanie très mobilisée dans la production et la rénovation de logements @Occitanie

Source : Région Occitanie

Le Comité régional de l’habitat et de l’hébergement a fait le bilan 2018 sur la production et la rénovation de logements en Occitanie, qui s’avère être très positif. En effet, en 2018, la Région a participé à plus de 380 opérations de production ou rénovation de 6 350 logements sociaux, communaux et étudiants, pour 12,5 M€. 

occitanie

Avec 47 000 habitants de plus chaque année en Occitanie, où vivent déjà 5,7 millions de personnes, l’accès au logement est une question cruciale. Plus de 70% de la population régionale est éligible à un logement social, mais le taux d’équipement doit s’améliorer. Depuis la loi NOTRe de 2015, la Région a compétence sur l’accès au logement et à l’amélioration de l’habitat, et elle se mobilise. Harmonisées à l’échelle de l’Occitanie, ses aides à la production de logement social, à la rénovation énergétique de logements communaux, à la création ou la restructuration de logements étudiants et foyers de jeunes travailleurs, stimulent la vitalité des territoires.
En 2018, la Région a mobilisé 8 M€ pour participer à plus de 300 opérations liées à la production de près de 5 500 logements sociaux.

Elle programme en 2019 une enveloppe en forte hausse à 11 M€. La Région a aussi mis 1 M€ dans 75 opérations sur des logements communaux, qui ont permis de rénover 142 appartements.
Consulter la suite…

Lire également :

Immobilier : top 3 des régions de France où les taux sont les plus bas @SeLoger

Source : Se Loger

Cette année encore, les taux en terme de crédit immobilier atteignent des niveaux très bas. Cependant, on note d’importantes différences selon les régions de France. Dans quelles régions les taux sont-ils alors les plus bas ? 

Bourgogne-Franche-Comté : les taux les plus bas sur la plupart des durées
Depuis le début de l’année, les taux sont stables et toujours aussi attractifs. Selon le courtier Cafpi, au mois de mars, ils atteignent 0,70 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans, 1,15 % sur 20 ans et 1,35 % sur 25 ans. Conséquence, on constate une hausse de 10 % du nombre des nouvelles demandes en janvier et février 2019 par rapport à la même période en 2018.

Nouvelle-Aquitaine : des taux des crédits immobiliers à 0,70 % sur 10 ans
La Nouvelle-Aquitaine continue d’être la région la plus attractive sur 10 ans, avec des taux de 0,70 %. De son côté, la Bourgogne-Franche-Comté reste en tête sur 15 ans avec 1 %, sur 20 ans avec 1,15 % et sur 25 ans avec 1,35 %.
Plus d’informations ici…

Lire aussi :