Archives du blog

Collectivités locales, Web et réseaux sociaux : état des lieux @Capcom

Source :  CAP COM

92 % des collectivités territoriales françaises présentes sur les réseaux sociaux sont déployées sur Facebook. C’est l’un des enseignements de l’étude « Web et médias sociaux : où en sont les collectivités locales ? ». Menée par l’Observatoire socialmedia des territoires, elle dresse l’état des lieux de la présence digitale des collectivités locales.

Une étude inédite à partir des données de l’Observatoire socialmedia des territoires

Présentée lors du Forum Cap’Com de Lyon, l’étude « Web et médias sociaux : où en sont les collectivités locales ? » s’appuie sur un travail de recensement participatif de plus d’un an et demi, effectué sur plus de 38 000 territoires par l’Observatoire socialmedia des territoires. Fondé et animé par Franck Confino, ce think tank de 150 experts du secteur public a pour but de faire progresser les usages sur les médias sociaux : cercles de réflexion, échanges, partage de bonnes (ou mauvaises) pratiques, méthodologies et outils d’analyse. Celui-ci a mis en ligne myobservatoire.com, une plateforme pour aider les collectivités territoriales (puis d’autres entités du secteur public) dans leurs actions de communication digitale, recenser leur présence sur les médias sociaux et leur permettre notamment de comparer des indicateurs de performance pertinents entre institutions de la même taille ou de la même zone géographique.

10 % seulement des collectivités territoriales sur les réseaux sociaux

…lire la suite…

Les régions vous donnent rdv à viva technology 2019 ! @VivaTech #VivaTech @RegionsdeFrance

Source : regions-france 

Le pari d’une Transition numérique inclusive !

Les Régions viennent de présenter en avant-première leur participation à la 4e édition de Viva Tech, le rendez-vous mondial de l’innovation, qui se tiendra du 16 au 18 mai à Paris, lors d’une conférence de presse à Régions de France.

Le salon Viva Technology est l’événement de référence dédié au numérique en Europe. La participation des Régions se fait plus importante chaque année, ce qui démontre leur engagement en faveur de la transformation numérique, dans tous leurs champs de compétences.

Dix Régions (Centre-Val de Loire, Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur, Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Nouvelle-Aquitaine, Normandie, Occitanie, Hauts-de-France) accompagneront ainsi leurs start-ups du 16 au 18 mai à Viva Tech 2019, a précisé Julie Ranty.  Les écosystèmes régionaux d’innovation ont largement contribué au développement de l’événement au fil des années, a expliqué la co-directrice du salon. La tournée “VivaTour” qui se tient tout au long de l’année témoigne de l’investissement des Régions en matière d’innovation sur leurs territoires.

…lire la suite…

#Marseille : Standard & Poor’s relève la notation @marseille ‏

S&P Global Ratings relève la note de référence à long terme de la Ville de Marseille à ‘A+’ (contre ‘A’ auparavant). La perspective est désormais stable. Nous relevons également la note du programme EMTN d’un plafond de 700 millions d’euros à ‘A+’.
Dans le même temps, nous confirmons la note de référence à court terme ‘A-1’ de la Ville ainsi que de son programme de titres négociables à court terme (NEU CP) d’un plafond de 200 millions d’euros.

Perspective : stable

La perspective stable reflète notre scénario central selon lequel la Ville sera en mesure de maintenir une épargne brute élevée, lui permettant de poursuivre son désendettement et de conserver une situation de liquidité adéquate, malgré des besoins d’investissement toujours
importants.

Scénario pessimiste

Nous pourrions envisager une action négative sur les notes de la Ville si … > Télécharger le communiqué de presse 

Faciliter le financement des projets des collectivités en région Hauts-deFrance @BanquesdesTerritoires @caissedesdepots

   Source : Banques des Territoires

Gaëlle Velay, directrice régionale de la Banque des Territoires Hauts-de-France, et Bertrand Galtier, directeur général de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, ont signé un protocole d’accord pour soutenir financièrement les travaux d’eau potable et d’assainissement sur le bassin de l’Agence de l’Eau.

Ce protocole, signé pour la période 2019-2022, permet de proposer aux collectivités une articulation complémentaire entre les interventions techniques et financières de la Banque des Territoires et celles de l’Agence de l’Eau. L’objectif est de faciliter la réalisation de projets dans le domaine de l’eau (eau potable et assainissement).

L’Agence de l’Eau attribue des aides financières aux collectivités locales dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement dans le cadre de ses programmes d’intervention. Ces aides prennent la forme de subventions ou d’avances remboursables.

La Banque des Territoires propose une offre de prêts à destination des collectivités locales, adaptée aux projets soutenus par l’Agence de l’Eau. L’offre Aqua Prêt (2 Md€) permet notamment de financer tous types d’opérations pour améliorer la production et la distribution d’eau potable (collecte et assainissement des eaux usées, recueil des eaux pluviales) en faveur de territoires plus durables. La durée d’investissement est de 25 à 60 ans et la tarification à Livret A + 75 points de base.

L’Agence de l’Eau Artois-Picardie et la Banque des Territoires Hauts-de-France s’associent pour soutenir les objectifs de la politique du petit et du grand cycle de l’eau dans le bassin de l’Agence de l’Eau, notamment son articulation avec les politiques territoriales et l’adaptation au changement climatique.

La signature de ce protocole fait suite aux conclusions des Assises de l’eau d’août 2018.

> En savoir +

Nouvel incubateur de services publics numériques @regionbretagne

  Source : Région Bretagne

La Région Bretagne a inauguré ce 1er avril son tout nouvel incubateur de services publics numériques : le Ti Kub qui accueillera, progressivement les idées et les projets de celles et ceux (agents des services publics, usagers ou experts), qui veulent collectivement faire progresser les services publics par la voie du numérique.

Pour le Président de Région Loïg Chesnais-Girard, “Avec le Ti Kub, notre volonté est de favoriser l’échange et la collaboration entre les agents de la Région, mais aussi avec les autres services publics bretons, des usagers et des experts extérieurs, avec un objectif en tête : l’amélioration continue du service public et la relation renouvelée aux usagers.”

…lire la suite…